Plant de toekomst / Cultivez l'avenir

Agriculture, Environment, Charity

Project visual Plant de toekomst / Cultivez l'avenir
Checked circleSuccessful
Greenpeace
Brussels
813
Backers
Monday, May 02, 2016
End date
€42,110
Out of €40,000
105 %

Les agriculteurs écologiques sont les gardiens de notre sol et les fournisseurs de produits sains & savoureux. Greenpeace les soutient. Et vous?

Follow and share
Supported by
Greenpeace supports the project Plant de toekomst / Cultivez l'avenir
Monday, May 02, 2016

Que va-t-il se passer maintenant ?

Bonjour,

 

Le projet agricole Plant de toekomst / Cultiver l’avenir s’est terminé ce matin. Au bout de 45 jours de collecte, nous sommes très heureux de vous annoncer que nous avons récolté la très belle somme de 42110€. Merci beaucoup pour votre soutien.

 

Grâce à vos dons, Valentine et Brecht vont pouvoir accéder à une terre qu'ils traiteront aux petits oignons et contribueront à vitaliser.

 

Que va-t-il se passer maintenant ?

 

Maintenant que l'argent est réuni, nous allons le verser à parts égales à Terre-en-Vue et De Landgenoten. Ce sont ces deux associations qui vont acheter les terres agricoles et les mettre à disposition de Valentine et de Brecht. Et une fois que ceux-ci auront terminé leur carrière, d'autres agriculteurs bio pourront en bénéficier à leur tour. Ainsi notre sol restera sain et notre santé aussi.

 

Et Greenpeace ?

 

Ce crowdfunding que nous avons porté et soutenu s’inscrit dans le cadre de la campagne “Agriculture”.  Depuis des années, Greenpeace œuvre pour une agriculture écologique bénéfique pour la planète et pour les hommes ; une agriculture qui offre une production durable, protège le sol, l’eau et le climat, stimule la biodiversité, et ne pollue pas l’environnement avec des produits chimiques.

 

Cette année, ce sont justement les pesticides qui sont au cœur des préoccupations de notre campagne. Le but est clair : nous ne voulons plus de pesticides. Ni dans notre jardin, ni dans les champs, et encore moins dans notre assiette. Si vous le désirez, vous pouvez suivre cette campagne et participez à notre action !

 

Comment ?

  • Aidez-nous à convaincre notre ministre de l’Environnement Willy Borsus de se prononcer contre une nouvelle authorisation du glyphosate en signant une lettre.

  • Désherbez sans pesticide et découvez des trucs et astuces sympas sur l’agriculture durable sur notre blog

 

Quand vais-je recevoir ma contrepartie ?

 

Dans les prochaines semaines, vous recevrez la contrepartie que vous avez choisie. Si nécessaire, nous prendrons préalablement contact avec vous.

 

Encore merci pour votre participation.

A bientôt,

 

L'équipe Greenpeace

Friday, April 29, 2016

Merci, Merci, Merci !

Bonjour,

Ce matin, nous avons atteint notre objectif de 40.000€ ! Un grand MERCI à tous pour votre participation et vos encouragements.

Le projet se clôturera lundi matin. L’argent supplémentaire qui sera récolté sera également versé à Terre-en-vue et De Landgenoten. L’ensemble de la somme récoltée sera divisée en 2 parties égales entre ces 2 associations et servira intégralement à acheter des terres agricoles pour Brecht Goussey et Valentine Jacquemart.

 

Merci-1461938523

 

Il reste encore quelques heures avant la fin de ce crowdfunding, peut être arriverons-nous à atteindre un nouvel objectif de 120% ?

A bientôt

Thursday, April 28, 2016

On y presque !

Bonjour,

 

Aujourd'hui, nous avons atteint 83% de notre objectif et ça continue de monter...

Grâce à vous, on y est presque ! Merci infiniment de votre soutien.

Les 4 prochains jours seront décisifs donc continuez à faire passer le mot :)

Via Twitter
 

 
A bientôt
Tuesday, April 26, 2016

Message de Valentine Jacquemart

Valentine trouve l’idée de ce crowdfunding « wouah! » et elle est très heureuse de recevoir tant de soutien. « Les gens qui mettent de l’argent dans de tels projets, ce n’est pas juste pour soutenir une famille mais bien, pour soutenir l’agriculture écologique dans sa totalité»

 

Valentine se spécialise dans le maraîchage. « Pour moi, une ferme doit être une entité autonome capable de s’auto suffire via les circuits courts. Je me suis demandé dans quelle direction aller. On a réfléchi ensemble à la maison. On s’est dit pourquoi ne pas cultiver des légumes ? Il n’y en a pas pour le moment à la ferme. Pour l’instant, je travaille chez deux maraîchers pour avoir de l’expérience. »

 

«Je souhaiterais que, plus tard, d’autres agriculteurs puissent rejoindre l’aventure, qu’on puisse exploiter les terres ensemble !  L’idée que les terres deviennent en quelque sorte un bien commun (via Terre-en-vue) est vraiment quelque chose qui me séduit. Non seulement elles sortent de la spéculation mais de plus, elles sont louées pour 99 ans minimum. On est donc sur le long terme, dans une vision de développement durable.»

 

Ensemble, nous pouvons y parvenir ! Nous y sommes presque ! Continuez à faire passer le mot.

Sur Facebook, via ce lien

Sur Twitter via ce lien

 

Merci d'avance

 

Val-1461685639

Thursday, April 21, 2016

Rencontre entre Brecht et Valentine

Curieux de tout, Brecht Goussey multiplie les questions en ce mardi matin. Avec ses deux stagiaires, il se trouve à la Ferme de la Sarthe, à Saint-Gérard, en compagnie de Valentine et de son père. Pour la première fois, les deux agriculteurs que Greenpeace, Terre-en-Vue, De Landgenoten et tous les KissKissBankers soutiennent se rencontrent. Un moment important tant pour Brecht que pour Valentine.

Brecht mène son projet avec trois collègues et, du maraîchage, ils veulent désormais étendre leurs activités à la récolte de lait et la production de produits laitiers. Cela tombe bien, cela fait trente ans que Damien Jacquemart, le papa de Valentine, s'est spécialisé dans le domaine. Les questions fusent donc. Et Brecht suit tout le chemin du lait : du pâturage des vaches à la transformation en fromages... Et aussi gourmand que curieux, il s'achète avant de partir deux grandes cruches de lait cru et des morceaux de tous les fromages en vente au magasin.

Chez Brecht, c'est Valentine qui tend l'oreille et ouvre les yeux. Elle souhaite étendre les activités de son père et intégrer le maraîchage à la ferme. Elle passe les serres, les terres et la machinerie en revue en compagnie de son guide, écoute ses conseils et imagine comment elle pourrait développer ses idées. Quand Tom, l'un des collègues de Brecht, sort la bineuse de l'atelier, elle se précipite pour admirer son travail. Et si elle parvient à acquérir les terres nécessaires, elle se voit bien partie prenante d'une association telle que celle de Brecht et de ses collègues.

 

B_v-1461246601

Ensemble, nous pouvons y parvenir ! Nous y sommes presque ! Continuez à faire passer le mot.

Sur Facebook, via ce lien

Sur Twitter via ce lien

 

Merci d'avance

Wednesday, April 13, 2016

Qui doute encore de l'importance de ce crowdfunding ?

"Si l'accès aux terres agricoles est un problème en Europe, il l'est certainement aussi en Belgique"

 

Bien plus encore que dans d'autres états-membres de l'UE, la jeune génération d'agriculteurs belges s'inquiètent de l'accès aux terres. Aussi bien pour en acheter que pour en louer, c'est ressenti comme particulièrement problématique. C'est ce qui ressort d'un récent rapport de la Commission européenne sur le sujet.

 

Dans ce rapport, la problématique de l'accès à la terre est abordée en détail. Il y a une pression sur les terres du fait même que l'agriculture doit se retirer au profit de l'industrie, des habitats et de la nature. Les terres qui sont destinées à l'agriculture, ne sont dès lors pas encore utilisées à cet effet. Chez nous, on doit aussi compter avec le pâturage et le jardinage des campagnes flamandes, la législation sur le fermage qui ne stimule pas les propriétaires terriens à louer leur sol, le problème des fermiers pensionnés qui ne veulent pas se séparer du leur...

Friday, April 08, 2016

Pouvez-vous nous aider à diffuser ce crowdfunding?

Grâce à vous, nous avons atteint plus de 40% de notre objectif. Merci beaucoup :)

Il nous reste encore 24 jours pour atteindre les 100%.

Les prochaines semaines seront donc décisives. Pouvez-vous nous aider à diffuser ce crowdfunding en partageant le projet à votre entourage ?

Comment ?

- Sur Facebook via ce lien

- Sur Twitter via ce lien

 

Et si vous cherchez quel texte joindre à ces partages, nous vous proposons d’écrire :

J’ai contribué à l’achat de terres agricoles pour aider deux fermiers à poursuivre leur activité 100% écologique. Vous aussi soutenez ce projet

 

Merci de votre aide

 

Img_0093-1460120826

Friday, April 01, 2016

Op bezoek bij / Visite chez Brecht Goussey

Afgelopen zaterdag (26 maart) waren we op de zelfoogstboerderij van Brecht Goussey in Heverlee. Tientallen mensen daagden op voor een rondleiding, om te proeven van heerlijke lokale producten of gewoon om te komen luisteren naar wat Brecht te vertellen had. Hij getuigde er over  de hoge grondprijs en het belang van een gezonde bodem, en sprak natuurlijk over zijn passie: groenten telen binnen het systeem van gemeenschapslandbouw. Ook De Landgenoten en Greenpeace verklaarden hoe ze bioboeren aan grond helpen, en waarom ze ecologische landbouw zo belangrijk vinden. Het was een zeer gezellige namiddag en meteen ook de eerste echte lentedag van het jaar...

 

--

 

Samedi dernier (26 mars), nous étions à Heverlee, chez Brecht Goussey, jeune agriculteur écologique. Des dizaines de personnes étaient présentes pour visiter sa ferme, savourer les délicieux produits locaux ou tout simplement, pour écouter Brecht. Il a évoqué le problème des prix élevés des terres agricoles et l'importance d'un sol sain. Bien sûr, il a aussi parlé de sa passion : cultiver des légumes au sein d'un d'un système d'agriculture communautaire. De Landgenoten et Greenpeace ont ensuite pris la parole, pour expliquer comment ils aident les agriculteurs bio à accéder à la terre et pourquoi ils accordent tant d'importance à l'agriculture écologique. C'était une belle après-midi et en même, le premier véritable jour du printemps de l'année.

 

Img_0088-1459501634

 

Img_0100-1459501658

 

Img_0069-1459501691