Soutenez Germaine, mamie complice qui, tout en perdant la mémoire, nous fait revivre sur scène des moments oubliés de la 2de Guerre mondiale

Large_visuel_jdlc_web_2_copie

Présentation détaillée du projet

Comédienne depuis 1980, Laurence Masliah est habitée depuis des années par un petit personnage de vieille dame, Germaine, sorte de clown qui sort de sa boîte au moment où personne ne l’attend. Depuis longtemps déjà, l’idée de « lui » écrire une pièce de théâtre la hante, mais la nécessité de le faire ne lui vient qu’en 2010 suite au décès de ses deux parents, rendant ce projet indispensable.

Elle fait appel à Marina Tomé pour l’accompagner dans les recherches destinées à nourrir son personnage et à lui donner des fondations. Après six mois d’improvisations, guidée par les questions toujours pertinentes de sa collaboratrice, la petite histoire de Germaine s’inscrit dans l’ « Histoire », grâce à la rencontre entre son personnage fictionnel et l’histoire réelle de ses parents, transformant sa pièce en hommage à des héros trop peu connus.

L’histoire de Germaine « J’ai de la chance », est transmise par Natasha, la petite fille de Germaine qui, à sa mort, regrette de ne jamais avoir dit « Mamie, raconte ! ». Elle se lance donc devant nous dans l’écriture d’une sorte de docu-fiction sur sa grand-mère, son histoire, sa famille, ses passions… et va tenter de percer le mystère de cette « chance » que Germaine revendique à tout bout de champ.

 

L’équipe se constitue autour du projet d’écriture de la comédienne, fruit de compagnonnages et de rencontres : Marina Tomé et Mariette Navarro collaborent avec l’auteur autour du texte, Catherine Lewertowski confie à Laurence les entretiens enregistrés qu’elle a eu avec ses parents, Patrick Haggiag en est le metteur en scène et l’équipe d’En Votre Compagnie s’empare de la production pour donner vie au spectacle.

 

Il sera créé au Théâtre Lucernaire (Paris 6ème) et joué du 30 octobre 2013 au 4 janvier 2014, représentations qui seront, nous l'espérons, suivies d’une tournée.

 

Quai_du_port_moissac

 

Un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale : les enfants cachés de Moissac

Durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe d'éclaireurs israélites de France part de Paris pour camper dans la région de Moissac (Tarn et Garonne). La guerre éclatant, les chefs éclaireurs décident de rester en zone libre et créent la Maison de Moissac. Avec la complicité des autorités municipales et de la population, Shatta et Bouli Simon qui dirigent cette Maison, accueillent et sauvent plus de 500 enfants jusqu'en 1945. Cette réalité historique est un des éléments fondateurs de l'histoire de Germaine.

 

Un spectacle sur la mémoire et la transmission

Laurence Masliah nous invite dans l'univers de Germaine : sa passion pour les mots et la couture, les alexandrins et les ciseaux, sa famille et les événements marquants de sa vie, parmi lesquels l'épisode de Moissac, avec en filigrane sa mémoire qui se délite mais où l’essentiel est resté. À travers les yeux de Natasha, on découvre une Germaine, émouvante, drôle, coquette, parfois déroutante... et la richesse de ce qui la constitue, malgré le drame personnel de sa perte de mémoire. Ce qui reste, c'est ce tableau brossé par petites touches d'une vie modeste mais hors pair et cette invitation à prendre la vie du bon côté. Ce spectacle nous invite à redécouvrir notre passé pour mieux comprendre notre présent et envisager l'avenir avec en tête la petite musique de Germaine : J'ai de la chance !

 

 

Laurence_masliah_web_par_f.urquijo

Crédits Fernando Urquijo

 

La note d'intention de Laurence Masliah, auteur et comédienne

 

Toutes les anecdotes racontées par Germaine sur ce qu’elle a vécu pendant la guerre, sont véridiques. Elles ont été confiées à Catherine Lewertowski par mes parents, au cours d’interviews qu’ils lui ont accordées en 1999, lorsqu’elle préparait son livre sur les enfants de Moissac où ils avaient passé une partie de la guerre. L’auteure m’a généreusement prêté les enregistrements qu’elle avait effectués à l’époque. C’est à cette occasion que j’ai pu entendre, par la voix de mes parents récemment disparus, des anecdotes sur ce miracle de Moissac. Cette découverte a été déterminante dans la construction de mon projet et m’a permis non seulement de donner à mon personnage un appui dans le réel en approfondissant mes connaissances sur cette histoire, mais aussi de nourrir de façon très personnelle la quête de Natasha devenue mienne. Je réunirai autour de mon projet Patrick Haggiag et son équipe artistique, espérant que nous saurons traduire sur le plateau l’émouvante impertinence de Germaine, dont la petite histoire s’est inscrite miraculeusement dans la grande. Si j’ai demandé à Patrick Haggiag de m’accompagner dans ce travail, c’est parce que sa vision n’est pas frontale, mais qu’elle se saisit d’un mot, d’une émotion, d’un geste, d’un cri, c’est qu’elle les provoque et les renverse, c’est qu’elle les chamboule et les transcende, c’est qu’elle les fait parvenir au spectateur, par un prisme qui illumine tout. Cette oeuvre que nous espérons donc illuminée, le sera à travers un vocabulaire scénographique restreint, la parole étant le principal objet qui nous occupe. Paroles croisées de Germaine et de Natasha interprétées par une seule voix. La mienne.

À quoi servira la collecte ?

Grâce à votre soutien, nous pourrons porter le message de Germaine aussi haut qu'il le mérite.

Pour monter ce projet, il faut :

- rémunérer Laurence Masliah et Patrick Haggiag pour qu'ils puissent répéter et jouer le spectacle

- louer une salle de répétition

- créer et imprimer les éléments de communication : affiches, flyers, etc.

- rémunérer l'attachée de presse qui permettra d'assurer au spectacle la visbilité nécessaire pendant les représentations

 

Votre soutien nous aidera donc principalement à louer une salle de répétition et à financer la communication du spectacle.

Thumb_logo-qualita__-netkkbb
EnVotreCompagnie

L'association EN VOTRE COMPAGNIE accompagne des artistes et des compagnies depuis 2007 (la Cie Philippe Person, Gerold Schumann, Benoit Lahoz, Stella Serfaty, Michelle Brûlé et Odja Llorca, Renaud Danner et Rémi De Vos , Nathalie Bécue, Félix Prader et Philippe Crubézy, Denis Lavant, Stéphane Valensi, Nathalie Grauwin et Michèle Guigon, Laurence Masliah... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance
Thumb_default
good luck darling ! Bruno et Laurence
Thumb_default
Chère Laurence. Je te souhaite bon courage . A bientôt , de grosses bises . Michel