Entrez dans l'Histoire. Devenez producteur du nouveau phénomène théâtral, une création originale, joyeuse, grinçante, et bourrée de tubes.

Large_img-2-01-1426439374

Présentation détaillée du projet

Avant tout, en avant-première, Mashed Potatoes. L'une des dix-huit chansons dont vos oreilles ne pourront bientôt plus se passer!

 

 

Mais alors, qu'est-ce que c'est?

 

J’irai twister sur vos tombes // Vaudeville yéyé est né d’une constatation simple : jusqu’à présent, jamais auteur n’avait osé (ou n’avait eu l’idée farfelue de) s’emparer du vaudeville et du yéyé pour les faire cohabiter en un même objet artistique. Nous avons donc décidé de ressortir du grenier ces deux genres infréquentables, tombés en désuétude, emmaillotés bien précautionneusement dans du papier bulle, affublés de l’étiquette ‘’RINGARDISES’’, et mis en quarantaine comme s’ils étaient porteurs de la petite vérole.

 

Dans un contexte d’hyperconsommation où l’on commence à percevoir les bienfaits de la récup, où les friperies poussent comme des champignons (on s’aperçoit que le vieux pull en laine de grand-tante Josiane à la coupe intemporelle est bien plus chaud et résistant que notre dernière acquisition soldée), on ne voit pas pourquoi l’art serait en reste.

 

Les artistes éco-responsables que nous sommes (puisque c’est la mode) sont donc allés faire un tour du côté des étagères poussiéreuses où moisissait le théâtre de vaudeville et sont allés fouiner dans les 33 tours de leurs parents pour y puiser leur inspiration.

 

Les chansons yéyé aux airs édulcorés, quelque peu lisses et consensuelles (osons le dire), la comédie frivole et la virtuosité des grands maîtres du boulevard, ont su mettre en alerte les sens de notre compositeur et de notre cher auteur.

Habité d’un esprit de contradiction, allié à un goût certain pour l’improbable, Astien Bosche, tel un spéléologue découvrant les grottes de Lascaux, est allé étudier la multitude des ressources en la matière afin de confectionner ce qu'il appellera son «Vaudeville yéyé».

 

J’irai twister sur vos tombes dresse le portrait corrosif d’une famille où les rêves étriqués côtoient l’insouciance béate des années 60, où désirs inavouables, révélations fracassantes et vieilles rancœurs s’entremêlent.

D’emblée, le ton est donné : la pièce débute sur l’annonce du divorce des parents. La cellule familiale explose, les langues se délient, les codes se brisent et la bienséance fond comme neige au soleil. La comédie loufoque prend son envol.

 

Photo_2_rond_point-1426438153

 

Historique de création

 

Accueillie d’abord au théâtre du Rond-Point sous sa forme courte au terme du concours inter-conservatoires d’écriture et de mise en scène, la pièce, alors intitulée Dîner de famille, sera ensuite présentée dans une forme en trois actes aux théâtres de la Loge et du Ciné 13 à travers une maquette, plus aboutie, bien que toujours en chantier. Elle sera accueillie avec enthousiasme et encouragée par la ville de Paris, qui remettra à l'équipe une bourse Paris Jeune Talent.

 

Ce n’est qu’en 2015 que l’auteur et l’équipe s’attaqueront de front à la forme définitive de ce qui deviendra J’irai twister sur vos tombes, après cette série de Works in Progress.

 

C'est au théâtre de la Loge que vous aurez le plaisir de découvrir cette création du 25 mai au 5 juin 2015.

 

Mais qui sommes- nous?

 

L'auteur

Bien qu'assez médiocre à ses débuts, Astien Bosche se sentira très tôt pousser des velléités d’ auteur. Il comprendra cependant très vite que cette discipline exigeante ne s'improvise pas. Il ira donc faire ses armes à l'université de Paris VIII en cursus théâtral au côté de Claude Buchvald et Pepito Matéo, et suivra différents cours d'écriture oulipienne. En tant que comédien, il se lance dans l'impro, rentre au conservatoire du 20ème arrondissement de Paris sous la direction de Pascal Parsat. Il devient en 2007 champion de France de slam, puis fonde avec ces deux acolytes le désormais célèbre GRANDILOQUENT MOUSTACHE POÉSIE CLUB, programmé en 2011 au Théâtre du Rond-Point. Parallèlement, il participe à l’aventure du Grand Showtime, qui connaitra un grand succès a Avignon , et dont la programmation se poursuit aujourd’hui encore au Point Virgule. Au milieu de cette activité foisonnante, il rassemblera notre équipe autour de cette pièce qui lui tient à cœur.

 

La metteuse en scène

Après avoir renoncé pour cause d’incompétence à une grande carrière de trompettiste, Fanny Zeller se console en suivant des études universitaires en Master d’Histoire du théâtre et se forme au conservatoire du 20ème arrondissement sous la direction de Pascal Parsat. Elle intègre ensuite le CFA des comédiens d’Asnières sur Seine en 2011. Là, elle travaillera aux cotés de Nathalie Fillion, Christophe Lemaitre, René Loyon, et Gilles David. Elle jouera ces dernières années dans plusieurs pièces sous la direction d’Hervé Van Der Meulen, (La dame de chez Maxim, Une des dernières soirées de Carnaval), de Carole Thibaut (Avec le couteau le pain, Les petites empêchées, Animal Politique ), et de Ema Drouin (États des Lieux). Parallèlement à ses expériences de comédienne, elle collaborera avec Carole Thibaut en tant qu’assistante à la mise en scène dans de nombreuses pièces, ainsi qu’avec Stéphane Olivier-Bisson. Ces expériences formatrices lui donneront envie de prendre son envol et de travailler au service de ses propres projets en tant que metteuse en scène. Elle travaillera donc sur J’irai twister sur vos tombes, et montera avec Charles Leplomb Murmure de pieuvre de M.Mattei (lecture mise en espace au Studio d’Asnières), dans le cadre d’un partenariat avec les élèves auteurs de L’ENSATT.

 

 

Photos-1425245384

Puis par ordre d'apparition Clément Beauvoir, Clara Brajtman, Aurélien Osinski, Baptiste Nénert, Marie-Mathilde Amblat, Anne-Laure Laithier, Nessim Vidal.

 

Et enfin, notre sublime équipe artistique :

- Timothée Hamy, compositeur

- Antoine Milian, scénographe

- Xavier Hulot, créateur lumière

- Marie Chalampuente, costumière

- Ariane Blaise, chorégraphe

 

 

Pour vous mettre l'eau à la bouche, un peu de presse sur la version précédente de J'irai twister sur vos tombes

 

# France Inter - Stéphanie Fromentin. La commedia della mattina. –février 2012

Un style est né puisqu’on en parle. Une pièce de théâtre musicale qui s’appuie sur deux styles assez ringards, le vaudeville et le yéyé.Quand on entend vaudeville et yéyé on se dit qu'on n'a pas forcément envie d’y aller et bien là, ça serait  l’erreur du siècle parce que c’est franchement digne d’une petite friandise. Tout est absolument original dans les deux sens du terme, les textes, les musiques et les paroles des chansons. [...] Je ne saurai que trop conseiller aux programmateurs d’y aller franchement et d’emmener ce spectacle en province. C’est une véritable bouffée de fraîcheur.

 

# Criticomique.com

Avec un comique de répétition efficace, des dialogues soignés, des chansons courtes et rythmées, la troupe donne à voir un spectacle sans fausse note, drôle et rythmé. Le ton à la fois actuel et yéyé plaira aux fans de comédies musicales et aux autres.

 

# Musicalavenue.fr Lorsque ces six énergumènes se réunissent, le repas dominical tourne forcément au cauchemar ! Sauf pour les spectateurs qui se délectent des situations absurdes, des bons mots et des chansons yéyés auxquelles s'adonne cette bande de doux dingues.Le grain de folie qui anime cette troupe énergique n'est pas sans rappeler les délires de la grande époque du Splendid.

 

# Coup de cœur de VIVRE PARIS

Direction La Loge pour savourer un moment de pur délice, désopilant, loufoque, nostalgique et tragique. Dîner de Famille est une comédie musicale yéyé qui en à peine six dates, s’est transformée en un véritable phénomène scénique.Ce n’est pas sans un certain sourire aux lèvres que vous en ressortirez, comme conquis par la drôlerie qui flirte avec une touche de tendre cruauté. La justesse de l’écriture d’Astien Bosche et la mise en scène de Fanny Zeller vous transporteront dans un monde pas si éloigné qu’il n’y paraît…

 

# Not for tourist

Voilà une pièce surprenante, originale, drôle et fine qui consacre un divertissement à la fois populaire et intelligent, actuel et intergénérationnel. Quels sont les facteurs qui rendent cette pièce irrésistible et promise à un gros succès? D’abord une écriture adroite et spirituelle fondée par un évident plaisir des mots, de ceux qui s’enchaînent ou riment avec fluidité. Ce texte drôle et ciselé se met au service (et c’est réciproque) d’une mise en scène maligne, tourbillonnante et sans temps mort, et à des chansons jubilatoires de facéties enrichies de chorégraphies twistantes d’une qualité rare et astucieuse, ne virant jamais au grotesque lourdingue.

 

Spectacle-flyer-2-01-1430316167

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous souhaitons récolter 3150E qui nous serviront très précisément à :

 

- régaler vos oreilles grâce à l'acquisition d'un piano (500E)

- régaler vos yeux en vous proposant des décors inventifs, originaux et ergonomiques (2000E)

- vous faire rêver avec des costumes d'enfer qui vous replongeront dans l'univers des sixities (500E)

- vous faire twister jusque chez vous avec la bande originale des meilleurs chansons du spectacle // et vous pourrez même les apprendre par cœur (150E)

 

Si votre générosité dépasse les 3150E espérés, cela permettra d'effacer l'addition des résidences de création et surtout, d'inonder Paris de sublimes affiches et flyers.

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_sdf2-1425333266
La Compagnie des Skieurs de Fond

Après quelques années partagées sur les bancs du conservatoire du 20e arrondissement de Paris, après plusieurs années d'une collaboration informelle, et après enfin l'arrivée de très heureuses recrues, c'est au terme d'une résidence de création à Nancy que les membres de l’équipe décident de poser leurs valises en Lorraine pour y créer La Compagnie des...

Derniers commentaires

Thumb_default
J'ai vu plusieurs fois la version courte: c'est top ! Hâte de voir la version longue !
Thumb_default
Have Fun & Good Luck
Thumb_default
C'est sympa comme concept. Pourvu que ça avance! A FOND!!!