Aidez-nous à publier le livre "Jahide le combatif". C’est le récit dessiné d’un enfant né grand prématuré. Un ouvrage franco-marocain.

Large_visuel_media_jahide_-1443647418-1443647455

Présentation détaillée du projet

Jahide le combatif, c’est le récit en dessins de la lutte d’un grand prématuré pour vivre. Il réussit à faire se pencher sur sa couveuse, grâce à l’amour de ses parents, deux pratiques, artistique et thérapeutique et deux cultures, française et marocaine. Son histoire est devenue un livre, objet artistique et témoin précieux d’une lente mais sûre montée à la vie, couvée avec tendresse par le regard de sa mère à qui ne manque pas le soutien fort et entrecroisé d’artistes et de thérapeutes dans cette épreuve. Preuve de l’entrecroisement actif et original de différentes disciplines au bénéfice de la fragile aventure humaine. 

La fragile aventure humaine de Jahide le combatif prend force de vie et éclot « dans une oasis au vent tiède». Sa fragilité est devenue sa force et Jahide le combatif trace ici la voie d’un regard authentique.

Ce projet de livre est porté par l’Atelier Phase dont l’objet est de promouvoir l’accompagnement de projets où se combinent création artistique, critères de soin et de prévention  : soutenir parents et enfants au cours des grandes étapes du développement psychologique et psychomoteur, grandir avec et par ses enfants, encourager le lien social et le partage par la transmission de techniques artistiques et l’expression de soi. Notre association a le soutien de la CAF et du Conseil Départemental de l’Hérault comme de la Fondation de France.

https://www.atelierphase.fr

 

D’après le témoignage de Karima CHOUKRI pour Jahide

Auteurs

Anne EVEN, artiste auteur, psychomotricienne 

http://www.atelierphase.fr   http://www.anneeven.fr

Lydie MULLER, psychanalyste, psychosomatothérapeute

Traduction : Mohamed CHOUKRI

Préface Jean-Pierre MOULERES, artiste auteur, chef de projet

http://www.culture-13.fr/agenda/les-chercheurs-de-midi.html  

 

 

Exemplaires : 350 minimum à 520 numérotés et signés Format : 350 X 190 mm – 70 à 80 pages

Papier : Fredigoni sirio white - papier translucide à motif Impression

Off Set : Les Presses du Louvres

Gravures matrices magnésium, Tactile studio

Atelier André : Gaufrage, façonnage, reliure

 

Maquette__dv8-1443647657

 

 

Maquette__dv11-1443990601

Genèse du projet

"Au printemps 2013, lors d’une promenade photographique le long des berges de la Mosson, une maman qui fréquentait l’atelier Pouce-poussette *depuis quelques mois me demande timidement, sachant que ce n’est pas vraiment le projet initial, si je peux l’aider à réaliser un album-photo pour son enfant et lui raconter plus tard l’histoire de sa naissance prématurée à cinq mois. De fil en aiguille, de rendez-vous informels en longs entretiens, de la parole déposée au travail de l’écriture, des photos à la recherche de mise en forme et de dessins, d’un étayage en supervision analytique à un travail en partenariat, du récit en français vers une collaboration et traduction en arabe, le projet a progressivement grandi pour devenir ce qu’il aspire à être ce jour : un livre à plusieurs voix et perspectives, témoin précieux d’une lente mais sûre montée à la vie.

Mon travail artistique témoigne d’un intérêt continu pour le genre du portrait et inscrit ce projet au coeur de cette thématique et de ce qui m’anime : l’être humain et le langage sensible des corps. Il met sur la même ligne de mire l’écriture et le dessin pour constituer un objet artistique, en l’occurrence un livre, porteur d’une charge humaine positive et sensible et d’un regard qui n’ignore pas les difficultés du sujet. J’aimerais que ce projet soit le point de départ pour de nouveaux témoignages et portraits documentaires photographiés et/ou dessinés, offrant ainsi la possibilité à d’autres individus de transmettre une expérience traumatique mais néanmoins constructive. Ce faisant, viser à leur propre épanouissement et faire en sorte que ce partage puisse toucher le plus grand nombre dans les objectifs éthiques et esthétiques que je et nous souhaitons défendre à l'atelier Phase. Anne EVEN, artiste auteur, psychomotricienne

 

Maquette__dv16-1443598195

 

A petits pas … du fils en images ! 

Notre approche témoigne d’une co-création, entre le parent, l’artiste et l’analysant. Une triangulation qui s’appuie sur l’amour inconditionnel, la force du tracé et la mise en perspectives de résonances mots à mots. L’histoire d’un récit, une nouvelle, révélés en images afin de témoigner d’un souffle, d’une inscription dans une famille, d’un enfant né avant terme. L’histoire de la longue incorporation d’un être fragile… En effet, ce travail est le fruit d’une collaboration, d’une mise en confiance, d’un long cheminement d’acceptation d’une maman. Au début, d’abord centrée sur sa douleur et celle de son enfant, au fil des mots, de par la force du tracé nous allons assister à un lâcher-prise propice à raconter, se raconter… lui raconter ! Travail sous-tendu par de nombreux questionnements  : « Comment j’ai dépassé mes peurs, comment j’ai accueilli ma douleur, comment j’ai cessé de demander pourquoi ? Car il a tant fallu se battre… » Et de voir qu’au fil du temps, d’images en images, l’évocation des souvenirs a fait son ouvrage, tel un fil d’Ariane. Puis, Comment de l’émergence de sourdes douleurs portées par les traits de l’artiste et l’écho de l’analyste une véritable distanciation du traumatisme s’est opérée. Et enfin, Comment, en mettant ses pas dans les maux, s’est tricotée l’histoire d’une vie suspendue à un fil , colorée de résurgences transgénérationnelles. Comment une reliance trans-personnelle a permis à cette maman de s’approprier son vécu avec son fils Et de surcroît, permis à Jahide de « faire corps en je/jeu » tels les cailloux du petit Poucet…  Lydie MULLER, psychanalyste, psychosomatothérapeute

 

 

Maquette__dv12-1443598077

 

W20150925_191329-1443434307

 

Les objectifs

Le choix du récit et la juxtaposition des dessins, la recherche de formes, des matières et des papiers, la finesse du travail de façonnage et éditorial, sont autant d’orientations choisies pour donner au livre un aspect précieux en résonance avec l’impensable et la délicatesse de histoire. Le livre, miroir à la fois familial, personnel pour chacun des membres de la famille, s’adresse principalement aux parents confrontés à des situations analogue et tout public à l’écoute d’histoires sensibles, aux services et professionnels de la santé, ( services de néonatalogie, pédiatrie) mais aussi aux professionnels de l’art et aux collectionneurs de livres artistiques. Ainsi, faire en sorte que ce projet entre création et « zone commune », trouve une place dans des espaces qui ne lui sont pas d’emblée destinés. L’ouvrage sera dans un premier temps édité à compte d’auteur en 350 exemplaires numérotés et signés. Dont 20 exemplaires comprenant 2 gravures, tirées à part. Cette aventure éditoriale à plusieurs voix, créative et thérapeutique revêt une dimension très enrichissante et incite à mettre en perspective le décloisonnement des pratiques, la mixité culturelle, l’échange de regards et offrent des possibilités de rencontres socio-culturelles.

 

Maquette__dv12-1443647756

 

Maquette__dv13-1442438397

 

Extraits du récit

31 Mars 2009

Jahide, nous t’attendions en fin d’été, tu es né avec les beaux jours du printemps. Comme un petit fruit, tu es tombé de l’arbre avant même d’avoir mûri. Tu es faible, vulnérable, léger, quelques centaines de grammes. J’ai imaginé tes contours, tes couleurs, tes odeurs mais je ne suis pas préparée à te voir. Si tôt. Si différent. Si brutalement. Telle une plume légère, j’ai glissé jusqu’à toi et le soleil m’a caressé. 

Ton papa est en voyage au Maroc. Affaiblie par la césarienne, suspendue à ton souffle en pointillé, je n’arrive pas à choisir ton prénom. Il faut faire vite. Ton oncle Khalide te nomme Jahide. Jahide le  combatif, le puissant, le volontaire. Dès ta naissance, tu embrasses ton prénom pour te battre et pour vivre. Tu fais en sorte de te dépasser, voire de te surpasser. Je suis venu me déposer dans tes mains, confiant en l’ouverture de vos coeurs.

 

3 jours Je te rends visite pour la première fois. Ta grand-mère m’accompagne. J’erre en terre inconnue. Une infirmière nous annonce combien c’est difficile pour toi de vivre. Je lutte pour faire face à mes émotions. Te savoir entre la vie et la mort me donne le vertige et j’ai peur. Je t’aperçois dans la couveuse. Mes jambes se dérobent.  L’odeur des médicaments, la chaleur humide de la chambre m’envahissent… Je m’évanouis. Guidé par ton souffle haletant qui me donne la vie, j’ai envie d’exister.

 

4 jours

Je me prépare pour te voir. La forte odeur de la couveuse me trouble, je résiste. Je vois les câbles, les machines, les chiffres et les sondes. Je suis bouleversée, impressionnée, intimidée. Ta grand-mère te parle et me rassure. Elle est ébranlée car tu n’es pas «défini». Tes mains sont plus petites que le bout de mon pouce. Ta peau est transparente et rouge. Ton corps est une grande blessure.  Nous apprenons à te toucher sans t’embrasser, sans te caresser. Je ne sais plus si je peux, si je veux, si j’en ai envie. Nous errons souvent ensemble et je fini par prendre ancrage.

 

3 semaines

Tes paupières se bombent comme un petit ventre. Tes sourcils dessinent leur courbes, tes cils s’allongent. Nous sommes impatients de voir tes yeux, de rencontrer ton regard. J’observe ta bouche, tu  aimes téter la minuscule tétine. À vif mais vivant je perçois ton odeur, ton regard.

 

1 mois

Je suis très émue de te donner un bain dans la couveuse. Je n’arrive pas à me détendre. Tu demeures si fragile et sensible. J’aimerais profiter de ce moment. (...) Des larmes coulent silencieusement sur mes joues. Je m’interromps, je recommence les protocoles, je te reprends. (...) Je me souviens du plaisir à te voir me regarder. Peu à peu ma peau se colore d’espoir et déroule le parchemin de nos vies.

 

2 mois Certains jours comme celui-là tu tangues, ton petit coeur n’a plus la force de battre paisiblement. (...) Nous sommes bouleversés, vas-tu résister ? Ta détermination est grande. (...) L’espoir nous donne des ailes et nous t’offrons une veilleuse comme premier jouet. Elle est la petite luciole bienveillante qui t’éclaire lorsque tu n’as plus mes yeux pour te rassurer. (...) Dans le tourbillon de la tempête il y a toi et les battements sourds de ton coeur qui me ramènent sans cesse.

 

6 mois

Je profite de ta toilette pour admirer ton visage sans les tuyaux, je te trouve beau. Je te masse le visage. Tu souris pour la première fois. Je suis émue. Ton sourire illumine nos coeurs, tu nous comprends. (...) Maman, je voudrais prendre de la hauteur, sans le soupir du vent m’arrimer à ton sourire.

 

8 mois

Tu as commencé à vomir deux jours après avoir gouté le lait artificiel. Tu perds du poids. Finalement nous retournons à l’hôpital. Tu ne supportes plus le biberon. Tu le repousses et le rejettes comme un poison. Nous essayons beaucoup de laits, mais tu continues à perdre du poids. Plus tu maigris, plus je me liquéfie.  c’est inévitable, on doit te poser une sonde gastrique par le nez... (...)Entravé de nos peurs, je peine à avancer.

 

15 mois

Nous sortons aussi souvent que ton état le permet. Les habitués du supermarché proche de la maison te connaissent. Ils te voient au fil du temps te délivrer de tous ces tuyaux. Nous commençons à rêver de te présenter à notre famille au Maroc. (...) L’air caresse mes lèvres, mes membres s’enracinent.

 

2 ans

Le Maroc nous fait du bien. Nous nous rendons aux gorges de Todra. Tu es fier d’être porté par ton oncle Toufik, tu aimes découvrir avec lui les petites cascades. Je me sens mieux, réconfortée par mes racines berbères proches du haut atlas et par les relais familiaux. (...) Le passé trace mon futur, mes pieds sont portés par votre désir.

 

Epilogue

Jahide, tu es rentré à l’école. Comme à chaque fois qu’une étape est franchie nous avons  l’espoir de tourner une page. Nous rêvons d’un oasis avec un vent tiède… (...)

 

Capture_d_e_cran_2015-09-16_a__23.14.04-1442438103

 

À quoi servira la collecte ?

En devenant KISSBANKERS vous participez à la réalisation du projet en nous donnant la possibilité de concrétiser le livre et un travail collectif déjà bien amorcé. En soutenant notre projet qui a retenu l’attention

et le soutien moral des institutions, vous apporterez votre pierre à l’édifice, vous vous portez garant de sa concrétisation, de son originalité et de son rayonnement. En nous soutenant à hauteur de 75€ vous pouvez acquérir un livre numéroté, signé, à un coût moindre que dans le commerce.

 

Le montant de 9500 euros de la collecte correspond au budget minimum pour que le livre soit édité à compte d’auteur en 350 exemplaires numérotés et signés.

 

Impression offset : 4200 euros.

Gaufrages, impressions à chaud, façonnages, reliures : 5300 euros

 

Au delà de ce montant, l’argent permettra de le protéger (Dépôt Légal : 250 euros Assistance droit à la propriété intellectuelle : 850 euros Conception de gravures matrices magnésium  : 1300 euros) et de donner de l’ampleur au projet, de réaliser des lectures en musiques, de proposer des conférences débat sur la thématique du projet, de poursuivre ce travail et faire en sorte qu’il se pérennise et soit le point de départ pour de nouveaux témoignages, de rémunérer les auteurs et les intervenants techniques.

 

N’hésitez pas à nous soutenir et faire en sorte que nos objectifs soit atteints.

 

Un grand Merci à tous  

 

Thumb_img_5495-1442437468
ATELIER PHASE

Notre association a été créée en 2009 sous l’impulsion de professionnels de la santé et de l'art soucieux de valoriser des projets croisant des axes de réflexion entre art, santé et environnement. En 2012, L'atelier PHASE est devenu le siège de l'association Parcours et un espace dédié à la recherche, à la création artistique. Nous organisons tout au... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
TOUS MES ENCOURAGEMENTS POUR CE BEAU PROJET,
Thumb_default
je vous souhaite de réussir ce beau projet Charline Kelner
Thumb_default
Maman d'un petit garçon né il y'a 13 mois à seulement 6 mois, je serais heureuse de pouvoir lui montrer ces belles images pour lui parler de sa naissance. J'espère que votre projet aboutira... Bonne chance !