Fédérer grand public, artistes et intellectuels autour du film en organisant des projections citoyennes, passionnantes et festives !

Large_affiche_jslp_web-1450711535-1450711555

Présentation détaillée du projet

 

Nous, Docks 66, chef d’orchestre de la sortie du film « Je suis le Peuple » de Anna Roussillon, souhaitons prolonger l’aventure du film à l’occasion du cinquième anniversaire de la révolution égyptienne. Nous nous sommes fixé pour cela DEUX OBJECTIFS :

 

- FAIRE VENIR FARRAJ, le protagoniste principal du film, en France pour la sortie du film en salle. Le film est construit comme un dialogue entre la réalisatrice et Farraj autour de la dimension de démocratie : le faire venir permettrait de prolonger ce dialogue avec vous, le public ! 

 

- ORGANISER UNE “TOURNÉE CITOYENNE”. Une façon de faire vivre le film au plus près de chez vous et de permettre des rencontres entre le public, la réalisatrice et divers intervenants (musiciens, dessinateurs, universitaires, cinéastes, experts...).  Débats et moments de convivialité pour faire de Je suis le peuple, une expérience  unique en salles et de la démocratie une réalité au-delà des idées !

 

 

 

Le film

 

« La révolution ? T’as qu’à la regarder à la télé ! », lance Farraj à Anna quand les premières manifestations éclatent en Egypte en janvier 2011. Alors qu'un grand chant révolutionnaire s'élève de la place Tahrir, à 700km de là, au village de la Jezira, rien ne semble bouger. C’est par la lucarne de sa télévision que, Farraj va suivre les bouleversements qui secouent son pays. Pendant trois ans, un dialogue complice se dessine entre la réalisatrice et ce paysan égyptien : lui, pioche sur l'épaule, elle, caméra à la main.  Leurs échanges témoignent du ballottement des consciences et des espoirs de changement : un cheminement politique lent, profond et plein de promesses.pour le peuple égyptien.

 

 

La réalisatrice

 

Anna Roussillon est née à Beyrouth en 1980, a grandi au Caire, s’est ensuite installée à Paris. Elle a étudié la philosophie, la linguistique, les langueslittérature et civilisation arabes, la réalisation documentaire à Lussas. Agrégée d’arabe, elle enseigne à Lyon, traduit des textes littéraires, participent à des émissions de radio, tout en travaillant sur divers projets cinématographiques liés à l’Egypte. Je suis le peuple est son premier long métrage documentaire

 

 

Le parcours du film

 

Le film a circulé dans de nombreux festivals en France et à l’étranger. Il a notamment fait partie de la programmation ACID à Cannes en 2015, et bénéficie du soutien du GNCR. Par ailleurs, il a aussi obtenu de très nombreuses distinctions.

 

Affiche_jslp_web-1450711806

 

 

POURQUOI NOUS AIDER ?

 

Afin de toucher le public le plus large possible, nous aimerions "faire vivre le film" de façon original et ambitieuse.

 

En effet, Anna et Farraj initient un dialogue vif et complice sur la démocratie qu’il ne tient qu’à nous, citoyens et spectateurs, de poursuivre et d'approfondir. Pour rendre cela possible, nous voudrions faire venir Farraj en France, mais aussi organiser des rassemblements citoyens et festifs autour du film.

 

Dans cette perspective, nous voulons fédérer un maximum de personnes autour du film "Je suis le Peuple" : artistes, intellectuels, universitaires, et le public, au sens large, bien évidemment ! En effet, à l'image de l'oeuvre qui se fait le porte-voix d'un citoyen lambda auquel la parole est rarement donnée, nous souhaitons venir à la rencontre du public le plus large et divers possible.

 

Nous mettrons donc en place pour la distribution de ce film une implantation territoriale en profondeur, notamment, en dehors d'un circuit classique d'exploitation (MJC, médiathèques, bibliothèques, écoles, maisons de quartier...), y compris sur des territoires laissés pour compte culturellement (milieu rural, quartiers défavorisés…) et travaillerons la diffusion du film dans le temps. 

 

En fonction des lieux partenaires (du monde associatif, scolaire, social, culturel...), notre idéal serait que les projections de "Je suis le Peuple" se poursuivent par des débats/échanges avec la réalisatrice (et/ou un réalisateur parrain du film, des universitaires, intellectuels...) puis se concluent par un moment convivial autour d'un repas et quelques notes de musique (joueurs de oud, artistes locaux) : en effet, n'oublions pas que le nom du film "JE SUIS LE PEUPLE" est une référence à la grande chanteuse égyptienne Oum Kalthoum ! 

 

 

Pour l'instant, voici les villes déjà calées, d'autres à venir :

 

 

Carte_tourn_e_citoyenne_1-1449756920

 

Sortie nationale : Paris - Saint-Denis -  Montreuil - Lyon - Caen - Valence - Toulouse - Rouen - Clermont-Ferrand

 

Programmation du film par la suite : Mayenne, Marseille, Montpellier, Bayonne, Niort, La Rochelle,Villeurbanne, La Reole, Cadillac, Nîmes, Pontcharra, Questembert, Saint Renan, Quimper, Morlaix, Groix, Loudeac, Douvres, Epernay, Fos s/ Mer, Orléans, Villeneuve d'Asq, Saint Ouen, Argenteuil, Romainville, Montgeron, Gennevilliers, Saint Gratien...

 

 

Plus d'informations sur le site du film ! 

 

 

 

COMMENT PARTICIPER À CETTE CAMPAGNE ? 

 

Bien sûr, en contribuant financièrement : il n'y a pas de petit soutien, c'est la somme de vos contributions qui nous permettra de réussir cette campagne. Et vous verrez, ça prend 2 minutes !!!

 

Mais aussi en devenant ambassadeur du film et de cette campagne :

- Solliciter votre entourage avec un mail, un post sur votre FB, un ashtag sur votre twitter, un lien sur votre blog ou site - autant de relais précieux pour nous et le film

- Liker la page facebook du film, suivez son actualité, partager ses publications

- Nous aider à élargir les possibilités de diffusion du film...Vous connaissez des cinémas, des lieux/ associations qui pourraient être intéressés ? Contactez nous !

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

LES COÛTS : POURQUOI 15000 € ? 

 

 

- FAIRE VENIR FARRAJ EN FRANCE

 

Transport Louxor -- > Paris -- > Louxor : 700 €

Passeport : 70 €

Déplacement : Louxor-- >  Le Caire -- > Louxor (pour aller chercher son visa !) : 200 €

Frais administratifs + Visa + Assurance obligatoire : 80 €

Rémunération remplaçant : 150 € (= salaire moyen égyptien)

Equipement pour le froid de l'hiver parisien ! 100 €

Dépenses culturelles pour visite de Paris : 100 €

Per Diem : 20 € / jour : 200 €

Frais de repas : 40 € / jour : 400 €

Traducteur (arabe/français) : 500 €

Déplacement en province : 500 €

 

> TOTAL : environ 3000 €

 

 

- TOURNÉE DE LA RÉALISATRICE ET DES INTERVENANTS

 

La réalisatrice

 

Billets de train, hébergement, frais de bouche : 2000 €

Rémunération réalisatrice : 2000 €

 

> TOTAL : environ 4000 €

 

Les intervenants & artistes 

 

Le film suscite un grand intérêt autant dans les réseaux cinéphiles, que de ceux d'universitaires ou encore des associations. De nombreuses structures et intervenants seraient prêt(e)s à animer des débats autour du film.  Autant d'occasion de créer du débat et de faire vivre le film.

Grâce à votre soutien, nous serons en mesure de proposer une rémunération aux intervenants et participer aux frais liés à leurs déplacements, mais aussi de faire appel à des artistes qui participeront à des happenings autour du film (musique, dessin, poésie....)

 

Billets de train, hébergements, frais de bouche : 3000 €

Rémunération : 5000 €

 

> TOTAL : environ 8000 €

 

 

  ...Et si nous DÉPASSONS l'objectif des 15 000 € ?

 

Nous imaginons la possibilité d'organiser une projection du film dans le village de Farraj

 

 

 

ET EN CONTREPARTIES ...

 

Pour vous remercier de votre soutien, nous vous proposons des contreparties diversifiées (et pour toutes les bourses !) qui vous permettront d'aller plus loin dans votre découverte du film, du cinéma documentaire ou du sujet abordé par le film. Mais surtout, nous nous engageons à communiquer avec transparence sur les contreparties qui vous sont dues en cas de réussite de la campagne, et à ce que votre participation soit une expérience qui ait du sens.

        

 

 

* Les DVD de notre catalogue disponibles en contreparties :

 

Le Bonheur terre promise, Laurent Hasse, 2012

Les Ondes de Robert, Xavier Jourdin, 2013

Vietnam Paradiso, Julien Lahmi et Ali Benkirane, 2013

Heritage Fight, Eugénie Dumont, 2014

Ceuta, douce prison, Jonathan Millet et Loïc H. Rechi, 2014

Pôle Emploi ne quittez pas!, Nora Philippe, 2014

Les Chebabs de Yarmouk, Axel Salvatori-Sinz, 2015

 

Contrepartie_20_-1449759047

  

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_affiche_jslp_web-1450720293
DOCKS 66

DOC(K)S 66 est une société indépendante de production et de distribution, spécialisée dans le genre documentaire. Résolument tournée vers le monde d’aujourd’hui et de demain, DOC(K)S 66 inscrit sa ligne éditoriale autour de problématiques contemporaines, et cherche ainsi à offrir au public des œuvres qui peuvent leur être utiles dans leur lecture et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo, l'objectif a été atteint !
Thumb_affiche_jslp_web-1450720293
Merci à tous nos contributeurs et pour ces encouragements ! Nous y sommes presque !
Thumb_default
Très beau projet! Hâte de voir le film!!!