Participez au financement d'une exposition d'art pluridisciplinaire à Aubais, dans le Gard, avec de jeunes artistes,du 24 sept. au 23 oct. 2016 !

Large_jeux_03-1464095401-1464095447-1464883908

Présentation détaillée du projet

 

Notre exposition pluridisciplinaire, organisée avec l'association Les Quatre Saisons de l'Art, à Aubais dans le Gard, présentera, pendant un mois, les travaux de jeunes artistes (Adrien Lécuru, Carole Nosella, Virginie Costet, Florent Audoye, Isabelle Duperray et Gilles Jacinto), dans trois lieux du village : le lavoir, le château et la galerie HD Nick. L'exposition interrogera la relation entre personne et personnage, dans une approche esthétique, poétique et politique.

 

L'histoire a commencé en 2012 lorsque Gilles Jacinto a exposé pour la saison d'automne des Quatre Saisons de l'Art, sous le commissariat de Yannick Breton. La rencontre avec la présidente de l'association a permis la naissance d'une grande amitié, mais aussi et surtout l'envie de partager encore des projets communs... Ainsi, fin 2015, elle propose à Gilles Jacinto d'être à son tour commissaire pour une exposition dans ce beau village gardois.

 

Dsc_3605_480-1465334089

 

Exposition Littoral (Gilles Jacinto, Aubais 2012)

 

JE/U(X)

  PERSONNE/PERSONNAGE

 

Boy-1465472156

 

Notre époque valorise l’exposition de soi, quant il ne s’agit pas d’exhibition de soi, tant sur les réseaux sociaux que dans le domaine de l’art : en témoignent la prédominance des discours et préceptes postmodernes de la performance qui innervent en profondeur les arts de la scène comme les arts visuels. La personne viendrait remplacer le personnage ; le réel – supposé – prendrait la place de la fiction ou du logos ; la simple présentation évacuerait la représentation ; la prise de risque affirmée exclurait le symbolique, le narratif et la distanciation. Il ne s’agirait plus de jouer (d’interpréter) au sens théâtral, peut-être ne s’agirait-il plus de jouer (au sens ludique) avec des représentations : le je supplante un jeu dont, il me semble, un art politique ne saurait se passer.

Le travail pictural d’Adrien Lécuru n’évacue pas la théâtralité, le masque, l’imaginaire fictionnel, peut-être parfois narratif, et interroge sur la toile un interstice ouvert entre la personne et le personnage, entre le réel et l’imaginaire, entre l’identifiable et le non encore identifié, entre le je d’un individu et les jeux des images. C’est ce frottement que nous souhaitons mettre en scène et interroger dans notre exposition, ce brouillage des frontières entre l’identité et la plasticité, entre le corps et l’image, entre l’exhibition et la délégation, entre la vérité et l’interprétation, entre le regard et la pensée.

 

04_young_man_walking-1465472318

 

Les personnages de ses portraits focalisent le regard et l’attention sur le corps, qu’il soit placé dans des environnements épurés ou qu’il soit décontextualisé, dans des positions d’attente, de flottement, d’entre-deux. Souvent isolés, comme renfermés sur eux-mêmes, ils semblent ailleurs, présents et absents, réels et évanescents, quelqu’un ou quelque chose, une personne et un personnage. Dans les peintures les plus récentes, ils sont placés dans des espaces de couleur, simplement associés à une forme géométrique ou un objet très simple posé là.

 

Bump-hd02-1465332659

 

L’essentiel de l’exposition présentera différentes de ses séries déjà existantes (Attentes, Sénateurs, Small Stories, Umwelt) ainsi que des œuvres produites spécialement pour Aubais, associées à des créations d’autres artistes placées en dialogue, correspondance, complémentarité ou contradiction avec les siennes.

Site d'Adrien Lécuru

 

Virginie Costet, photographe et céramiste, proposera un jeu sur les matières et les techniques en associant des personnages imaginaires en terre avec des portraits photographiques.

 

10330262_10208433688818628_3440911138596550825_n-1465332880

 

Isabelle Duperray, peintre, proposera des toiles en écho.

Site personnel d'Isabelle Duperray

 

Photo_oeuvre_isabelle_duperray_2_les_yeux_sans_visage__2016__huile_sur_toile__42_x_60_cm-1467201696

Isabelle Duperray

 

Enfin, Carole Nosella présentera ses travaux  vidéographiques travaillant sur l’apparition et la disparition des figures dans l’image animée, tandis que Florent Audoye, dans un autre registre, exposera ses œuvres qui, en détournant des formulaires officiels, interrogent les notions d’identité, d’assignation, de fonction sociale, et leurs rapport avec le politique.

 

Photo_oeuvre_carole_1-1467219321

Carole Nosella

Tumblr Carole Nosella

 

 

Florent Audoye

 

Site personnel de Florent Audoye

 

 

Quelques lieux d'exposition d'Aubais :

Vco_dsc06562-1466423948

Vco_dsc06590-1466423969Vco_dsc06583-1466424004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte permettra surtout de participer aux frais de production des oeuvres (supports, matières, matériaux), mais aussi aux frais de transport pour les oeuvres et les artistes.

 

Participation aux frais de production des oeuvres : 1200 euros (installation au lavoir : toiles, châssis et peinture, écrans pour les vidéos, supports).

Location d'un véhicule utilitaire pour transporter les œuvres entre Paris et Aubais : 1000 euros.

 

Total : 2 200 euros

 

Si la collecte dépasse la somme demandée, cela nous permettra de programmer des performances durant l'exposition !

Thumb_portrait-1462702890
Gil

Gilles Jacinto, commissaire de l'exposition Je/u(x) • Doctorant en Arts du Spectacle • Chargé de cours en Licence Arts du Spectacle • Artiste et performeur (danse, théâtre, arts visuels) • Animateur d’ateliers de pratique théâtrale et chorégraphique

Derniers commentaires

Thumb_default
Parce qu'il faut des projets comme le votre pour permettre aux gens de rêver dans ces temps difficiles...bon courage et good luck!
Thumb_default
Trop beaux souvenirs de l'expo précédente... Aubais était magnifiquement transformé par Gilles et ses artistes, donc les souvenirs restent... jusqu'à l'automne prochain pour une nouvelles aventure!