Jean-Jacques est un objet ludique et interactif pour la diffusion et la contemplation de tableaux sonores de Bruxelles et de ses habitants.

Large_giflogo0

The project

 

Jjgif0

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques est un objet énigmatique et interactif qui de par sa forme met le son sur un piédestal. Servant à la diffusion des enregistrements sonores de la base de données de l'organisation  BNA-BBOT (organisation dédiée, depuis 2000, à la mémoire sonore de la ville), son principe aléatoire convertit son espace environnemental en un musée sonore. 

 

 

 

GENESE DU PROJET

 

En Février 2013, BNA-BBOT lance un appel à projet au sein des classes de communication visuelle de L'ERG sous la tutelle de Manu Blondiau (graphiste, fondateur du studio Neutre à Bruxelles et professeur de communication visuelle à l'ERG). Cet appel d'offre portait sur l'élaboration d'un objet de diffusion sonore itinérant à destination de l’espace public.

 

Si Bruxelles se distingue par la qualité et la profusion des structures oeuvrant dans le champ du medium sonore, force est de constater que ces dernières ne disposent pas de moyen de diffusion sonore à destination de l’espace public et de ses habitants, à l’exception de quelques « bornes » imposantes et coûteuses. Déjà valable en 2003, ce constat avait porté BNA-BBOT à développer l’OVNI, un objet élaboré à partir de matériaux de récupération et offrant 4 postes d’écoute. Connaissant un engouement rapide et grandissant, l’OVNI fut très largement utilisé par BNA-BBOT pour ses événements publics, ainsi que par d’autres organisations  à disposition desquelles il était mis (Halles/SuperVOisins, BOZAR, Semaine du Son, Maisons de jeunes, la CENTRALE for contemporary art, associations d’éducation permanente…). Mais après 10 années de bons et loyaux services, cet outil est à présent défectueux, tant sur le plan matériel (fissures dans la coque, technique obsolète) qu’immatériel (qualité sonore). L’utilité et la demande relative à un tel outil n’ayant pour leur part pas faibli, nous souhaitons en créer un nouveau.

 

Durant 2 mois, les étudiants de Bac 3 et Master 1 en communication visuelle de l’ERG ont ainsi travaillé, seul ou en petits groupes, à la conception d’un objet de diffusion sonore qui devait rencontrer 5 critères :

 

- être attractif tout en étant simple d’utilisation, accessible au grand public

- être mobile (facilement transportable) et pouvant être placé tant en intérieur qu’en extérieur

- permettre plusieurs écoutes simultanées

- permettre des écoutes au casque autant qu’une diffusion collective

- intégrer de manière originale le caractère polyphonique et polyglotte de la base de données de BNA-BBOT

 

En avril 2013, les étudiants ont tour à tour présenté leur projet à l’équipe de BNA-BBOT qui en a sélectionné un. Le Jean-Jacques s’est unanimement imposé par son caractère novateur, esthétique, technique et pratique. Son originalité couplée à son engagement radical en faveur du son et de ses contenus ont immédiatement enthousiasmé l’équipe de BNA-BBOT ainsi que les professeurs présents. 

 

Après toutes les démarches nécessaires à la vérificabilité de la faisabilité et de la fonctionnalité de l’outil, ainsi que l’évaluation très précise de son coût, nous entamons à présent la recherche du financement nécessaire à sa réalisation

 

 

Jean_jacques_miseensitu2

 

LE PROJET

 

Jean-Jacques a été conçu par Antoine Jaunard, Hugo Fabri, Lucie Schwob et Clément Catherine, alors étudiants, à la demande de BNA-BBOT. Pour eux, l’écart entre cette demande (la création d'un objet au service du son), et leur discipline de prédilection (la création d'images) fut une expérience très enrichissante. Ce passage de la 2D à la 3D s'est révélé être un nouveau défi.

 

Musée

Nous voulons, avec notre objet, mettre le son sur un piédestal, le remettre à l’honneur dans une société de l’image. La forme du prisme a donc été choisie en référence aux socles d’exposition. L’espace où se trouve l’objet se transforme en un musée, vivant et toujours dynamique, dans lequel nous suivons le guide (prisme) qui nous emmène « contempler » des tableaux sonores de Bruxelles et de ses habitants.

 

 

Enigmatique et interactif

Intrigant, l’objet peut se mouvoir et raconter ses histoires. Le déplacement du prisme incite à investir l’espace dans lequel vous vous trouvez et le son vous transporte également dans d’autres lieux. Vous partez à l’aventure, c’est une nouvelle rencontre vers des terrains inconnus à chaque écoute.

 

Jean-jacques_web_sch_ma2

 

L’objet est équipé d’enceintes qui émettent, lorsque le prisme n’est pas utilisé, un brouahaha de cinq conversations choisies au hasard et superposées. Lorsqu’il est en extérieur ou dans un espace libre, le prisme bouge grâce à un système comparable à un aspirateur automatique (le périmètre d’action étant délimité par 4 bornes placées sur le lieu d’installation). S’il n’est pas utilisé, il se déplace automatiquement, chaque minute, durant 3 secondes. Dès que l’on branche un casque à l’une des sorties jacks, un témoignage débute.

 

Conversation

Lors de l’écoute, le prisme bouge très doucement comme si l’on marchait et conversait avec lui. Le spectateur déclenche les bal(l)ades, il joue désormais un rôle actif. (En utilisation dans un espace clos, en intérieur, il existe un mode « usage de groupe », pour lequel le prisme reste immobile.)

 

 

Principe aléatoire

Une lecture aléatoire des enregistrements est proposée à l’auditeur pour lui faire découvrir la ville. L’association Bruxelles Nous Appartient - Brussel Behoort Ons Toe  possède une multitude des témoignages intégrés dans cette installation. Le mode aléatoire permet de surprendre l’auditeur et de le confronter à divers enregistrements, sans détermination d’origines particulières (quartier de vie, de travail…). Bruxelles est ainsi considérée dans son ensemble. Les noms des prises de son ne sont pas visibles / lisibles, ils sont sonores, présent à chaque début d’enregistrement.

 

 

 

Forme / Design

Nous avons souhaité un objet épuré afin de ne pas encombrer l’imaginaire du spectateur, si ce n’est par le son.

Il possède 100 entrées jacks de couleurs bleu (français) et rouge (néerlandais) sur sa partie supérieure. Chacun peut utiliser son propre casque ou ceux fournis par l’équipe d’accueil.

 

Jean_jacques_web_schema

 

L’objet est un parallélépipède rectangle de 80x40x40, d’une hauteur de 80 cm laissant une vue dégagée. Cette hauteur permet  une expérience assise comme debout.

 

Notre volonté de retirer toute commande (boutons) sur l’appareil amène l’utilisateur, sans détour, a s’y connecter physiquement pour profiter pleinement de l’expérience sonore.

 

Sch_ma_3

 

Jean-Jacques ?

Pourquoi 100 jacks? Cent jacks pour représenter la diversité et l’abondance des témoignages de BNA, pour qu’il n’y ai ni début ni fin , pour donner à l’auditeur la possibilité de se perdre dans l’immense base de données sonore et l’infinité des représentations et points de vue sur la ville.

 

 

Jean_jacques_miseensitu

Why fund it?

L’argent récolté nous servira à couvrir les frais matériels pour la réalisation de Jean-Jacques. Réalisé tel que conçu sur base d'un devis très précis, Jean-Jacques aura une vie active de 10 ans minimum, solide, sous garantie, et permettant une mise à jour régulière et simple de la base de donnée et des logiciels.

 

Matériaux

 

Corian 40*40*80                1500

Computer                           1000

Sound card                         500

Base, motors, wheels         3000

Interior                                 300

Batteries                              500

Speakers + Amp                 350

100 jacks                             300

Sensors                                350

Cabling & connectors          150

Microcontroller + case         300

Screws & hooks                   50

Electronic components         300

 

                                Total     8600 €

 

 

 

Thumb_bna-bbot-square
bna-bbot

Bruxelles nous appartient-Brussel behoort ons toe (BNA-BBOT) est une organisation dédiée à la mémoire sonore de Bruxelles. Depuis 1999, elle collecte activement des témoignages auprès des habitants, les rend accessibles au travers d'une bibliothèque tant matérielle que virtuelle, et les valorise par le biais de productions thématiques. L’ensemble des... See more

Newest comments

Thumb_logo_l_harmonium_positif_5x5-1411486669
Hâte de faire une petite virée avec Jean-Jacques!