Soutenez notre création : Jeanne Barré, La Voyageuse invisible. La première femme qui a fait le tour du monde en bateau, déguisée en homme.

Large_essai2

Présentation détaillée du projet

                         Image1

 

 

 

Titre-1

 

L’histoire d’une femme étonnante qui, au XVIIIe siècle, participe au fameux « voyage de Bougainville », déguisée en homme, vivant avec son secret pendant deux ans au milieu d’une centaine de marins.

Une histoire bien réelle, où perce un parfum de mystère : comment est-ce qu’une obscure paysanne se retrouve au cœur d’une expédition légendaire avec les plus grands savants du siècle ? Pourquoi prend-elle le risque insensé de s’embarquer avec eux en se travestissant ? Comment résiste-t’-elle à une promiscuité permanente sans être découverte ?

 

    “ Sa Majesté défend aux officiers de ses vaisseaux et aux gens de l’équipage de mener des femmes à bord pour y passer la nuit, et pour plus longtemps que pour une visite ordinaire - à peine d’un mois de suspension contre les officiers, et contre les gens de l’équipage, d’être mis quinze jours aux fers. ”

 

Bandeau1_copie

 

 

Titre_2

 

Deux comédiens, accompagnés d’un violoncelliste, interrogent et imaginent le parcours de cette femme. Les spectateurs embarquent avec eux dans un bateau-théâtre pour une enquête sur ce personnage qui reste en creux, et dont les mystères intérieurs fascinent autant que l’épopée : un personnage qui permet de poser les questions du genre et de l’identité, du travestissement, et de la façon dont une femme peut trouver sa place dans la société.

 

Titre_3jpg

 

Un “bateau-théâtre” pour scénographie : un gradin bi-frontal, comme une évocation de carène ou de coque, et au centre, une scène-pont tout en longueur et en étroitesse.

Un dispositif scénique original, qui embarque le spectateur, comme dans un bateau, pour ce voyage théâtral.

 

Bateau1

 

Titre_4

 

Equipeartistique_copie

Equipeartistique22_copie

À quoi servira la collecte ?

Jusqu’ici, nous avons pu réunir les financements nécessaires à la construction du gradin et les répétitions sont en cours.

 

Pour atteindre notre objectif d’une bonne autonomie technique du spectacle dans les lieux où il sera joué, nous devons encore trouver les financements pour l’éclairage :

 

6 gradateurs : 672 €                                                                                               Gradateurs

 

 

16 PAR56 Long Noir 220V et le matériel d’accroche qui va avec : 924 €      T_l_chargement

 

2 mini-découpes 75w : 482 €                                                                                Minidecoupe

 

 

Soit 2 078 €

 

 

Avec 3 000 €, nous pourrions réellement créer un bel éclairage avec 24 projecteurs supplémentaires qui apporteraient beaucoup au spectacle.

Thumb_logo
Théâtre du Mantois

Créé par Jean-Charles Lenoir, dirigé aujourd’hui par Eudes Labrusse et Jérôme Imard, le Théâtre du Mantois mène depuis plus de 40 ans un important travail artistique et d’implantation sur le terrain à Mantes-la-Jolie et dans son bassin d’agglomération. Il y développe une triple activité de sensibilisation, de création et de diffusion : -... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Tous nos vœux de réussite pour ce beau projet.