Soutenez l'enregistrement, la création et la résurrection d'un chef-d'oeuvre inédit conçu dans l'enfer des camps.

Large_couv-_modif_-_copie-1453833844-1453833863

Présentation détaillée du projet

UNE JEANNE D’ARC INEDITE AU COEUR DE LA SHOAH  : une découverte historique et artistique 

 

Images-1453843258

                                                            

Le 17 octobre 1944, le compositeur autrichien Viktor Ullmann meurt assassiné à Auschwitz. Il venait d’achever le livret d’un opéra consacré à Jeanne d'Arc : LE 30 MAI 1431.

 

Ecrit dans l’horreur du ghetto de Terezín, l’opéra d'Ullmann met en scène les plus célèbres moments de la vie de Jeanne jusqu’à sa mort sur le bûcher.

 

Ce texte magnifique totalement inédit est retrouvé et traduit pour la première fois par le compositeur Hélios Azoulay. Il est édité au sein de son dernier livre, coécrit avec Pierre-Emmanuel Dauzat : L'enfer aussi a son orchestre (sortie octobre 2015)

 

Couv-_l_enfer_aussi_a_son_orchestre-1453843395

 

Le musicien Hélios Azoulay, spécialiste et interprète reconnu de la musique dans les camps de concentration (et par ailleurs commanditaire de la musique pour la Passion de Jeanne de Carl Theodor Dreyer en 2010) propose de faire enfin vivre le rêve de Viktor Ullmann.

 

 

A QUOI RESSEMBLERA LE 30 MAI 1431 ?

 

Si le livret d’Ullmann est un pur chef-d’œuvre de poésie, il est orphelin de musique : le compositeur n’a malheureusement pu griffonner que deux modestes pages pour le piano.

 

Esquisse_30_mai_1431_001-1453816461

 

La musique reste donc encore à écrire...

C’est ici que s’achève le travail d’historien d’Hélios Azoulay pour laisser place à celui du compositeur comme « passeur ».

 

 

UNE TRANSMISSION A TRAVERS LE TEMPS

 

Il ne s’agit pas de composer « à la manière de » Viktor Ullmann.

En effet, le projet d’Hélios Azoulay est de déployer, de diffracter, en somme de "métamorphoser" (pour reprendre une formule d’Ullmann)  les quelques précieuses mesures de cette partition.

 

 

Il ne s'agit pas non plus de composer un opéra.

Ce texte si magnifique doit être entendu ! C'est pour cette raison que la création d'Hélios Azoulay sera une pièce pour récitant,  voix de femme (Jeanne d'Arc), quatuor à cordes et piano. [durée : env. 50 min]

 

Ainsi LE 30 MAI 1431 est une création née de la nécessité de poursuivre le projet d’Ullmann à travers le temps, de combler son silence tragique, de l’achever pour qu’enfin il prenne vie.

 

 

LES "ACTEURS" DE LA CREATION

 

1° Le récitant : Redjep Mitrovitsa

Cet immense homme de théâtre, ancien pensionnaire de la Comédie-Française a accepté de relever le défi d'incarner tous les rôles !... Et par-dessus tout, celui de Viktor Ullmann... Comédien exigeant, cet interprète d'Hamlet de Lorenzaccio (Molière de la révélation théâtrale masculine) ou encore d'un inoubliable Nijinsky, a travaillé avec les plus grands metteurs en scène (Mesguich, Vitez, Bondy, Lavaudant, Régy, Py...) et mettra son art immense à la disposition du magnifique livret d'Ullmann.

 

Redjep_mitrovitsa-1454275350

 

2° La chanteuse : Marielle Rubens

Cette mezzo-soprano incarnera Jeanne d'Arc, seul rôle chanté de la création. Possédant une connaissance intime du répertoire des musiques des camps, sa voix, son timbre, sa sensibilité d'une grande pudeur, son articulation parfaite, en font une des chanteuses les plus bouleversantes que l'on puisse entendre.

 

 

3° Hélios Azoulay & L'Ensemble de Musique Incidentale

Ensemble de musique de chambre fondé et dirigé par Hélios Azoulay en 2006. Ses musiciens passionnés sont parmi les meilleurs chambristes français. L'Ensemble de Musique Incidentale est le premier ensemble français à avoir consacré un CD aux musiques des camps, "... même à Auschwitz".

 

 

 

LA PRESSE EN PARLE

Depuis de nombreuses années, Hélios Azoulay & l'Ensemble de Musique Incidentale révèlent le bouleversant répertoire des musiques composées dans les camps de concentration.

 

11036984_636414043159372_6356423073439614329_n-1454274018

 

« Fils caché de Duchamp et de Chaplin, l’inclassable clarinettiste donne vie aux "musiques d’outre-monde" dans un stand-up mélomane et provocateur, fantasque et poignant »   (Anne Berthod, Télérama)

 

« Ce n'est pas exactement un concert, pas vraiment une pièce, ça  ne ressemble à rien de connu, c'est triste et drôle à la fois, car Hélios, grand clarinettiste mais aussi savant comédien, vient nous prendre par la main quand les larmes guettent... De la musique qui sert qui sert à quelque chose, comme dit Hélios à propos des berceuses »   (Ariane Chemin, Le Monde)  

 

« Un Kaddish artistique »   (France TV info)  

 

« Les musiciens de l’Ensemble de Musique Incidentale, dont Azoulay lui-même à la clarinette, sont à la hauteur de la perfection de déchirantes compositions »   (Jean-Luc Clairet, Resmusica)  

 

« On en a la chair de poule »   (André Peyrègne, Nice Matin)    

 

 

« Une sobriété et une expressivité musicales hors du commun mènent au summum de l'émotion. Et pour respirer, l'humour d'Hélios Azoulay...Un véritable ascenseur  émotionnel ! On ressort bouleversé et heureux à la fois »   (Clémentine Portier Kaltenbach, RTL)      

 

« Un devoir de mémoire musical »   (France 3)    

 

« Je te remercie, Hélios, d’être le Moïse qui sort le peuple du désert en montrant ces pièces que je ne connaissais pas »   (Ivry Gitlis)    

 

« Un spectacle audacieux et poignant »   (Paris Normandie)    

 

« Il n'est rien de plus fort que l'humour comme réponse dérisoire à la barbarie... Stefan Zweig parlait de "guérison par l'esprit". Hélios, tu nous offres le rire de la rédemption »   (Christophe Bourseiller, France Musique) 

 

« Tout simplement un bel hommage »   (Serge Hartmann, Dernières Nouvelles d'Alscace)     

 

« Rendre actuelle, proche de nous et surtout bien vivante la musique écrite dans les camps de concentration nazis est possible. Hélios Azoulay le fait au disque et en concert, et c'est impressionnant »   (Jean-Christophe Le Toquin, Resmusica)        

 

« Faire entendre et vivre ces musiques nées dans la souffrance, resurgies de l'innommable est acte périlleux. Il fallait la simplicité première et l'innocence et vous les avez en vous »   (Paul Mefano)

 

 

 

UNE OEUVRE DE RECONCILIATION

 

Comment aujourd'hui ne pas voir dans une telle oeuvre, une Jeanne d'Arc conçue dans un camp de concentration, un symbole d'une rare puissance, aux résonances si contemporaines ?

Jeanne d'Arc, l'exaltée guerrière, est définitivement impossible à confisquer.

Et la force de son universalité est d'appartenir véritablement à toutes celles et ceux qui souffrent ou qui luttent : martyrs, résistants et poètes.

 

 

ENFIN, POUR CONCLURE SACHEZ QUE...

L'ENSEMBLE DE MUSIQUE INCIDENTALE est une ASSOCIATION LOI 1901 A CARACTERE CULTUREL.

CELA QUI SIGNIFIE QUE VOTRE PARTICIPATION GENEREUSE SERA DEFISCALISEE.

 

PAR AVANCE MERCI A TOUS ! 

 

H_lios_azoulay_-_cr_dit_st_phane_trapier-1454276364

À quoi servira la collecte ?

UN ESPRIT D'INDEPENDANCE ET DE PARTAGE

 

Hélios Azoulay & L'Ensemble de Musique Incidentale ont toujours tenu à garder une indépendance artistique totale, et espèrent partager aujourd'hui avec Vous leur passion pour ce magnifique projet.

 

 

AVANT L'ENREGISTREMENT, IL Y A...

 

1° Une oeuvre à composer

 

Ainsi votre générosité fera tout d'abord de vous le véritable commanditaire d'une oeuvre inédite. C'est un long travail qui nécessite de longues semaines d'écriture, de copie, et d'inspiration !

 

2° Les répétitions

 

Le travail en studio doit être efficace parce que l'exigence artistique doit être totale.

Il faut donc beaucoup répéter.

Grâce à vos dons, les artistes qui composent le projet (comédien, chanteuse, quatuor à cordes, pianiste, direction musicale), pourront donc offrir à cette oeuvre la perfection qu'elle mérite.

 

[ Total - Commande + Répétitions avec les artistes (6 musiciens et le récitant) = 9000 euros (salaires + charges + défraiements) ]

 

 

 

REALISER UN DISQUE, C'EST...

 

Louer un studio et son ingénieur du son... c'est faire et refaire des prises jusqu'à la bonne !... c'est passer plusieurs jours à parfaire près d'une heure de musique... C'est du mixage, du montage, le mastering...

 

[Total - Location du studio + Ingénieur du son + Location du piano = 3500 euros  ]

 

Enfin il y a l'objet en lui-même, sa réalisation complète. Du travail graphique (couverture, livret...) à sa fabrication. 

 

[Total - Fabrication du CD (500 exemplaires) + Graphiste = 2500 euros  ]

 

 

 

 

ET SI L'ON PARVENAIT A DEPASSER LE PLAFOND PREVU ?

 

Nous pourrions alors nous lancer dans l'aventure d'une réalisation théâtrale de cette impensable Jeanne d'Arc...

C'est la suite logique pour enfin aller jusqu'au bout de la résurrection du bouleversant livret que nous a légué le grand Viktor Ullmann !

 

Viktor_ullmann-1453996894

Thumb_h_lios_azoulay_-_cr_dit_georges_boschloos__2015_-1453816071
Hélios Azoulay

Compositeur, clarinettiste, essayiste, Hélios Azoulay est Directeur Musical de l’Ensemble de Musique Incidentale. Depuis 10 ans, il interprète les musiques composées dans les camps de concentration. Ses concerts explorent un répertoire qui va de la berceuse au quatuor à cordes et jusqu’à l’opéra (il a dirigé "Brundibár" d’Hans Krása en 2011). Son disque... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour votre projet
Thumb_default
Bravo pour ce magnifique et très signifiant projet de réparation (tikoun) d'un monde que l'immonde bête humaine a cherché à effacer à jamais de l'histoire de l'humanité. Rouah Ham Israël Haï.
Thumb_default
Bravo pour ce projet profondément humaniste