Un court-métrage de science-fiction générant une réflexion sur le rapport entre Humanité et technologie.

Large_logo_jiminy_v1

The project

Publicitejiminy

 

 

Lhistoiredufilm

Dans un futur proche, la plupart des êtres humains se sont faits implanter une puce électronique dans le cerveau. Cette puce, qu'on appelle un « criquet », leur donne des conseils sur les meilleures décisions à prendre et leur permet de passer en "mode automatique" quand ils le souhaitent : elle prend alors le contrôle de leur corps et les dote de compétences physiques préprogrammées.

Nathanaël, un réparateur de criquets, se trouve confronté à un cas de conscience le jour où les parents d’un jeune autiste lui demandent de pirater le criquet de leur fils... 

 

 

 

Lespersonnages

Nathanael

Nathanaël (35 ans) est réparateur de puces électroniques pour Jiminy. Il se prend un jour au jeu de ‘réparer’ l’esprit de ses patients en les manipulant.   

Nathanae_l

Acteur : Benjamin Brenière

Benjamin Brenière s’est surtout illustré au théâtre (Andromaque, L’opéra de quat’sous, Don Juan…).

Il a également joué dans le téléfilm Le temps du silence et dans de nombreux courts-métrages.

 

 

Ottohoffmann

Otto Hoffmann est un schizophrène paranoïaque et psychotique, persuadé à tort d'avoir un "criquet", et croyant fermement que quelqu'un le pirate et le contrôle à son insu.

Hoffmann_2

Acteur : Denis Lavant

Denis Lavant est célèbre pour avoir été l’alter-ego du cinéaste Leos Carax dans quatre films (Boys meets girl, Mauvais sang, Les amants du Pont Neuf, Holy Motors). Il tient des rôles principaux dans La Partie d'échecs (1991), Visiblement je vous aime (1995), Beau travail de Claire Denis (1999) et Capitaine Achab (2007). Il tient également un rôle secondaire dans Un long dimanche de fiançailles, de Jean-Pierre Jeunet.

En 2013, il a été nommé au César du meilleur acteur pour Holy Motors.

 

 

Oscar

Oscar est un jeune autiste auquel sa puce électronique donne l'apparence et le comportement d'un adolescent normal.

Oscar

Acteur : Victor Boulenger 

Il a tenu le premier rôle de la mini-série Praying out loud et le premier rôle du court-métrage Tout sauf la bataille.

 

 

Thomas

Thomas est un personnage ambivalent : c’est un père aimant, mais individu rusé et manipulateur quand il s'agit d'arriver à ses fins. Le traitement que sa femme et lui font subir à leur fils autiste, bien qu'animé des meilleures intentions, peut être considéré comme monstrueux.  

Thomas

Acteur : Vincent Furic

Vincent Furic a joué dans le long-métrage Hors saison, dans des téléfilms (Le métis de Dieu d’Ilan Duran Cohen, avec Laurent Lucas) et dans de nombreux courts-métrages.

 

 

Manon

Manon est une mère aimante et dévouée, déterminée et prête à tout pour que son fils autiste ait une vie normale.

Manon

Actrice : Caroline Bal

Caroline Bal jouait déjà la mère d’une jeune autiste dans le film « Café de Flore » de Jean-Marc Vallée. Elle a également tenu le rôle de Kirsten dans la série Kaboul Kitchen, de Carole dans la série Camping Paradis et d’Estelle Brunet dans la série Section de recherche.

 

 

Claire

Claire travaille comme docteur dans une clinique de rééducation pour les personnes qui réapprennent à vivre sans criquet. Son métier lui permet de constater quotidiennement les méfaits que peuvent entraîner ces puces électroniques... 

Claire

Actrice : Marie-Stéphane Cattaneo

Marie-Stéphane Cattaneo a joué dans de nombreux courts-métrages et dans le long-métrage Sur un air d’autoroute.

 

 

Lecriquetdenathanael

Il s'agit d'une voix masculine bienveillante que le héros entend en permanence, et qui le conseille sur les meilleures décisions à prendre.

 

Acteur : Jean-Pierre Soussigne

Metteur en scène et comédien au théâtre, Jean-Pierre Soussigne est connu des cinéphiles pour avoir été la mémorable voix-off du magnifique documentaire "Le cas Lovecraft" réalisé par Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic.

 

 

 

Lesauteurs

- Arthur Môlard

Réalisateur et scénariste

Arthur

Arthur Môlard a suivi un cursus en réalisation à l'Institut International de l'Image est du Son. Il a écrit et réalisé de nombreux courts-métrages.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de la Rue d’Ulm, il est l’auteur du livre « Le regard détaché au cinéma » (Editions Universitaires Européennes).

En 2012, il crée la mini-série Marchands de sable dont il réalise l’épisode pilote, « Les innommables » :

 

   

 

 

- Teddy Jacquier

Scénariste

Teddy

Teddy Jacquier a suivi un cursus en scénario à l'Institut International de l'Image est du Son.

En 2012, il a créé la mini-série Praying Out Loud (Trailer "Praying Out Loud"), dont il a scénarisé les trois épisodes.

Actuellement il est scénariste sur le court-métrage « Price Tag » de Valentin Jolivot et assistant mise en scène de Guillaume Beaujolais sur Le Bois de Boris.

 

 

 

Luniversdufilm

L’histoire de Jiminy se déroule dans un futur proche (comme dans Les fils de l’homme ou Bienvenue à Gattaca).  

 

Le point de départ du scénario :

En mai 2002, des scientifiques de l’université de New York ont fixé sur le cerveau d’un rat une puce informatique capable de recevoir directement des signaux, de sorte qu’ils pouvaient contrôler les mouvements du rongeur au moyen d’un mécanisme de direction (tout comme un enfant téléguide une voiture télécommandée). Pour la première fois dans l’Histoire, la volonté d’un être vivant était commandée par une machine…

 

Qu’est-ce qu’un « criquet » ? 

Dans le futur proche dépeint par « JIMINY », la majorité des êtres humains se sont faits implanter une puce électronique dans le cerveau : on appelle cette puce un « criquet », en référence au personnage de Jiminy criquet, la bonne conscience de Pinocchio dans le dessin-animé de Walt Disney. Ce « criquet » s’adresse directement à l’utilisateur, dans l’intimité de son esprit, comme la voix-off d’un personnage de film – le possesseur du criquet est le seul à entendre cette voix. Connecté à un réseau, en lien avec une banque de données, un calcul de statistiques et de probabilités, le criquet conseille à l’utilisateur la meilleure décision à prendre en fonction d’une situation donnée. Il s’agit d’une sorte de « direction assistée » pour la vie de tous les jours, d’un « GPS pour l’esprit ».

 

Le mode automatique

Les criquets disposent également d'un mode automatique. En activant une application, le criquet prend le contrôle du corps de l’utilisateur et le fait agir exactement comme l’application le prévoit. Ainsi, quiconque dispose d’un criquet performant et de l’application adéquate  peut se mettre à conduire une voiture les yeux fermés, jouer un morceau de piano avec la virtuosité d’un grand pianiste, briller en société avec la culture d’un érudit ou la répartie d’un humoriste, faire l’amour avec l’endurance et l’expérience sexuelle d’une star du porno, etc…     

 

Le piratage

De même qu’aujourd’hui, un individu peut prendre le contrôle d’un ordinateur à distance, de même le criquet d’un utilisateur peut être piraté. Un pirate peut ainsi prendre le contrôle du corps d’une personne via le mode automatique de son criquet, et la faire agir comme bon lui semble… 

 

Croquis_criquets

Dessins préparatoires pour le criquet (par Mathieu Noël, plasticien)

 

L’interface virtuelle du criquet

Pour examiner le criquet d’un client, les réparateurs passent par une interface informatique à laquelle ils accèdent via une paire de lunettes spéciale. Celle-ci leur permet de visualiser la puce électronique du client sous la forme d’un vrai criquet, greffé à la nuque de l’utilisateur. Le corps de l’insecte est à mi-chemin entre l’organique et le mécanique – un peu à l’image des machines à écrire / insectes du Festin nu de David Cronenberg. Dans le film, ce criquet sera réalisé sous forme d’une maquette articulée.

L’image virtuelle du criquet est adaptée à l’utilisation qu’en fait son hôte : le criquet d’un individu qui passe tout son temps en mode automatique ressemble à un criquet obèse et purulent, comme une tique qui aurait sucé tout le libre-arbitre de son hôte…

 

Criquet_mode_lisation3d

Essai de modélisation 3D du criquet (par Kevin Boulogne, graphiste)

 

 

 

Leproposdufilm

Une réflexion sur le rapport entre Humanité et technologie

De nos jours, les gens se guident grâce à leur I-phone ou grâce à leur GPS : ils sont familiers de « l’assistance par ordinateur ». Le postulat narratif de ce court-métrage imagine le prolongement de cette tendance, sa radicalisation : jusqu’où pourrait aller cette « assistance par ordinateur » ? Réponse : jusqu’à corriger nos gestes, nos faux mouvements, nos erreurs d’appréciation…

Il y a en chacun de nous une aspiration à se laisser guider, quitte à être assujetti et manipulé – tout plutôt que d’être obligé de prendre une décision difficile par soi-même et d’en assumer les conséquences. Ce court-métrage imagine une société où l’informatique a répondu à ce besoin. Dans cet univers futuriste, nous avons sous-traité notre « conscience » à une machine, de manière à nous dédouaner de nos responsabilités, de manière à ne plus avoir à nous auto-responsabiliser en permanence.

 

Si depuis « Pinocchio », on nous raconte l’histoire de pantins qui veulent devenir des petits garçons, ou de robots qui veulent devenir humains (ex : A.I.Blade Runner…), JIMINY dépeint un monde où les êtres humains aspirent à devenir des automates…

Why fund it?

Notre école 3iS nous fournit une grande partie du matériel technique nécessaire au tournage (Red MX, matériel lumière et son). Mais un projet aussi ambitieux que celui-ci nécessite bien plus de moyen :

 

- Location de décors : 600 €

- Décoration et accessoires : 800 €

- Effets spéciaux : 250 €

- Costumes et maquillage : 450 €

- Transports, défraiements et régie : 1250 €

- Matériel technique supplémentaire (machinerie, lumière et son) : 1000 €

 

Voilà pourquoi nous sollicitons votre aide !

Thumb_atomheartmother
Jeremy Rossi

Diplômé depuis 2013 de l'Institut International de l'Image et du Son (3iS). Travaille actuellement avec les sociétés Spectre Productions et A Vif Cinémas, en tant qu'assistant de production et régisseur.

Newest comments

Thumb_divers8
Bravo pour ces prix bien mérités au Festival International du Film Fantastique de Paris! en attendant les prochaines récompenses qui ne tarderont pas, j'en suis sûre...
Thumb_default
Félicitation pour votre projet, cela me fait penser un peu à Kant : l'homme aime être mineur. Bonne chance, hâte de voir le résultat de ce travail.
Thumb_default
Bonne chance ^^