Joie est un impromptu chorégraphique joué en extérieur. 20 minutes durant lesquelles 3 danseuses, à l’ombre des arbres ou au détour d’un sentier vous inviteront à une bouffée d’air frais. Le temps de se laisser aller à une danse d’humeur. Trois sourires, de la douceur de vivre et une seule question : comment poser vos prochains pas ?

Large_kkbb2

Présentation détaillée du projet

 

La compagnie Paul les Oiseaux et sa chorégraphe, Valérie Rivière, sont heureux de vous faire participer à leur nouvelle création Joie !

 

Visuel JOIE Proposé dans des jardins en été, devant une fontaine, au détour d’un sentier ou adossé à un grand arbre, Joie est un spectacle hors-les-murs adaptable à volonté.

 

Créé en juin 2012 sur le Festival Echappée Belle (33), nos trois danseuses partageront avec le public leur sourire, de la joie de vivre et le plaisir d’être ensemble…une danse d’humeur… une bouffée d’air frais…

 

Joie est une petite forme dansée nomade, un trio chorégraphique féminin auquel s’attacher sans condition, mis à part celle du soleil !

 

Une seule question reste en suspend… comment poser vos prochains pas ? Une réponse est possible : Aidez-nous à poser les nôtres…

 

 

Qui suis-je ?

 

Logo by(PLO)

 

 

Créée en 1987, la Cie Paul les Oiseaux a acquis au fil des années une reconnaissance nationale et internationale. Cette renommée repose sur un travail de recherche chorégraphique poétique et intense, portée par une gestuelle délicate et sensible, un art de traverser furtivement les choses plutôt que de les dévoiler.

 

L’univers de Paul les Oiseaux, où la fragilité des apparences est une force, oscille entre audace et délicatesse. Cet univers, que le nom de la compagnie résume assez bien, fait référence au peintre Paolo Ucello, peintre du Quattrocento, revendiqué par le cubisme comme par le surréalisme.

 

Le langage éminemment poétique de Paul les Oiseaux puise ses couleurs et ses timbres dans les autres formes d’art. Suite à une réflexion personnelle, née d’un constat croisé entre expérience professionnelle et volontés créatrices, l’intérêt de Paul les Oiseaux tend aujourd’hui vers une transversalité interdisciplinaire privilégiant ainsi les relations et les échanges entre artistes.

 

 

Valérie Rivière, chorégraphe

 

 

Valérie Rivière Valérie Rivière a commencé ses études de danse au Conservatoire National de Région de Bordeaux de 1974 à 1978.  Elle étudie ensuite à l’école de la Princesse Grace sous la direction de Marika Besobrasova à Monte-Carlo puis entre à Mudra Bruxelles, école de Maurice Béjart pour devenir danseuse professionnelle. Elle découvre durant cette formation, un attachement particulier pour la chorégraphie ainsi qu’un vif intérêt en direction des autres arts qui y sont dispensés.

 

De retour en France en 1987, elle fonde avec Olivier Clémentz Paul les Oiseaux. 

 

Durant les quatre années qui suivent, ils s'attachent à un travail de laboratoire afin de désapprendre et de construire un nouveau langage permettant ainsi à chacun d'acquérir une signature singulière. En 1992, Olivier Clémentz quitte la compagnie.

 

D'une manière générale, Paul les Oiseaux préfère les choses dites de profil, les oscillations du geste, la douceur des aveux. Cela donne des images fortes, un charme fait de savoureuses étrangetés et de mystères consentis. Valérie Rivière signe seize pièces chorégraphiques, qui toutes à leur manière s'attachent à rencontrer des univers plastiques sans jamais les asservir.

 

Guillaume Siron, ingénieur du son et interprète

 

Guillaume Siron

Guillaume Siron est né le 1er octobre 1976 à Strasbourg. Diplomé de l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieur des Arts et Techniques du Théâtre), il réalise de nombreuses créations sonores pour le théâtre et la danse : Le Phare de T. De Fombelle, mise en scène de N.Aubry au théâtre du Marais en 2001 ; Rose Cats de T. De Fombelle, mise en scène de T.De Fombelle au théâtre du Renard en 2004 ; Jazz–Boxe de T. De Fombelle avec Michel Portal, Daniel Humair, Clément Sibony et Freddy Said Skouma en 2006 ou encore Dolores Claiborn de Stephen King mise en scène de Marie-Pascale Osterrieth au Théâtre des Bouffes Parisiens en 2006.

Parallèlement, il travaille comme ingénieur du son avec Daniel Deshays sur l’enregistrement Live du Glen Ferris Trio et sur l’enregistrement d’Anniversario de Léonardo Montana et Thibault Renard en 2007.

Egalement, interprète, il chante avec le groupe électro-jazz Zi Ultimate K et crée son propre groupe Starbilux en 2002.

 

 

Elodie Sicard, danseuse interprète

 

Elodie SicardNée en 1985, Elodie Sicard commence l’apprentissage de la danse classique dès l’âge de 6 ans et poursuit ses études au Conservatoire National de Région de Toulouse. En 2007 elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

A la suite de son Diplôme de Formation Supérieure en danse contemporaine en 2007, elle travaille avec Jan Fabre pour la création de I’m a mistake à l’issue de laquelle elle participe au film de Chantal Akerman. Elle danse ensuite dans Settlement de Hans Van Den Broeck à Vienne lors du festival « ImpulsTanz ».

En 2009, elle est lauréate des Talents Danse de l’Adami  et se produit dans les créations, de Valérie Rivière Aimez-vous Schubert? et dans Figure(s) de Serge Ricci et Fabien Almakiewicz.

En janvier 2010, elle rejoint la compagnie Mi-Octobre_Serge Ricci pour les pièces Des arbres sur la banquise et Air Ball Pic-Nic ; elle participe à la performance Corps Collector de Vanessa Le Mat au Frac – Le plateau Ile de France. Elodie Sicard est interprète dans La Mort & l'Extasede Tatiana Julienqu'elle joue au Théâtre de la Ville en juin 2010, pour Danse élargie.

En septembre 2010, Elodie intègre la compagnie Thomas Duchatelet pour la pièce Demain j’ai rencontré, et grâce à qui, elle crée la pièce Signatures pour des élèves du Conservatoire de Béthune dans le cadre de Béthune 2011, Capitale Régionale de la Culture.

Parallèlement, Elodie obtient une licence en Art du spectacle théâtral à Paris VIII et s'engage dans un travail de chorégraphe. Elodie Sicard et la violoniste Sayaka Shoji créent un duo sur des œuvres de Max Reger et Jean Sébastien Bach pour Les Folles Journées de Nantes 2011.

 

 

Dina Khuseyn, danseuse interprète

 

Dina Rhuseyn

Dina Khuseyn est une performeuse, chorégraphe, enseignante et organisatrice d’événements culturels. Elle est née à Moscou, où son éducation artistique se déroula au sein de l’Académie de Ballet Classique. Après avoir étudié à la Rotterdam Dance Academy, elle a participé au Danceweb (festival « Impulstanz »), à l’American Dance Festival (programme international pour chorégraphes), ainsi qu’à «ex.e.r.ce», un programme de neuf mois à destination de jeunes chorégraphes, organisé par le CCN de Montpellier. Elle vit et travaille en France depuis lors. Ses activités comprennent : la création de spectacles en danse contemporaine (en solo, ainsi qu’en collaboration) ; la chorégraphie de spectacles théâtraux ; l’organisation d’ateliers et d’événements au sein de différents festivals ; et bien sûr, l’enseignement de la danse contemporaine auprès de divers publics (danseurs professionnels, acteurs, amateurs, enfants). Dina Khuseyn a présenté ses travaux à l’occasion de festivals en Russie, en Ukraine, en Grande-Bretagne, ainsi qu’aux Etats-Unis.

 

 

Chloé Camus-Hernandez, danseuse interprète

 

Chloé Camus-Hernandez

Chloé Camus-Hernandez est née le 5 août 1981 à Bordeaux. Après avoir pratiqué la danse classique et la natation de manière intensive, elle est admise au Conservatoire National de Région de Toulouse en 1996 pour suivre un cursus de danse classique et contemporaine, puis intègre le Centre National de Danse Contemporaine d'Angers en 1999.

Riche de nombreux enseignements et de nombreuses rencontres liés à sa formation, Chloé développe personnellement un travail de construction corporel au travers de la composition, de l'improvisation, du théâtre et de la danse hip-hop afin d'acquérir une grande disponibilité de mouvement, une liberté d'expression allant du geste minimaliste jusqu'à une physicalité extrême.

En 2001, elle crée le solo  Cent fois le soir... , inspiré de  lettre d'une inconnue une nouvelle de Stefan Zweig. Le texte et la voix se heurtent et s'enchevêtrent pour former un double langage.

Sa première collaboration se passe à Aix en Provence, en 2002, avec Tamar Daly, comédienne et jeune chorégraphe Israélienne, pour la pièce  Radio Banale. Elle travaille par la suite avec des artistes comme Régis Obadia, Abou Lagraa, David Drouard, Mohamed Shafik - Laurence Rondoni,  Saida Melzgedi, Dominique Boivin, Valérie Rivière et Paco Decina.

 

 

DATES DE PREMIERES REPRESENTATIONS : 7,8,9,10 juin 2012, Festival Echappée Belle à Blanquefort (33) et

du 9 au 11 aout 2012 Fest’arts, Libourne (33)

 

 

paul.les.oiseaux@wanadoo.fr

www.paullesoiseaux.com

http://www.facebook.com/paullesoiseaux

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds que vous nous aiderez à collecter serviront à payer les cachets des artistes ainsi qu’une partie de la production du spectacle. Vous serez donc nos coproducteurs particuliers !

 

 Vous nous aiderez à :

 

 -      participer au paiement des salaires des trois danseuses durant la période de répétitions pour la création du 10 mai au 6 juin (800x3=2400€)

 

 -      prendre en charge une partie des frais de création de l’univers sonore de la pièce. Pour un montant de 400€, nous avons fait appel à Guillaume Siron qui composera un joyeux air de kalimba. Cet air sera appris aux danseuses qui le joueront pendant la pièce.

 

 -    prendre en charge une partie du salaire de la chorégraphe sur cette création (400€)

 

Nous prenons en charge le reste de la production (les costumes, accessoires, transports, hébergements, défraiements) ainsi que les cachets des artistes (chorégraphe, reprise de rôle).

 

 

Nos coproducteurs à ce jour sont : Institut Départemental du Développement Artistique et Culturel, SPEDIDAM, Mairie de Bordeaux, avec le soutien du Carré-Les Colonnes, Scène conventionnée Blanquefort/Saint-Médard-en-Jalles et en remerciant le Théâtre national Bordeaux Aquitaine et la Ville d'Eysines.

 

Sachez enfin que ce don sera déductible de vos impôts 2013 (la compagnie vous délivrera alors un certificat de reçu de don)... en plus des contreparties proposées, alors faites-vous plaisir !

Derniers commentaires

Thumb_brazil32
Journée de M....!!! Etats des stocks, bilan des ventes. Ma patronne qui gu...le sur tout le monde. Journée de M....!!! Et à mon comptoir, son lot d'anxiolitiques, d'anti-gastrique, de gouttes pour dormir. cela fait des mois que ça empire. Et là ce soir je rentre et je découvre dans mon mail que l'équipe de KissKiss me félicite pour mon soutien. JOIE est financé. j'avais oublié.... OUUUUPS ! C'est TROP COOOOOOOOOOOOOOL. Vive Paul les Oiseaux, Vive nous, Vive Kiss Kiss Et une moresque pour ce détendre ! J'y vais de ce pas ;-)
Thumb_logo_avatar
... et les petits oisillons feront de grands albatros !
Thumb_default
Bonne chance pour la dernière ligne droite. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières, paraît-il...