Trois jeunes francophones partent pour un voyage de 10 000 milles nautiques à la voile, de Tréguier (France) à Ushuaia (Terre-de-feu, Argentine). Une traversée de l'Atlantique à la voile avec de nombreuses escales de la Bretagne ( France) à la Terre de Feu (Argentine) couplée d'une correspondance personnalisée et soutenue avec une cinquantaine d'enfants français hospitalisés. Aidez nous à réaliser ce projet !

Large_img_2276

Présentation détaillée du projet

 

10 000 milles nautiques, de Tréguier (France) à Ushuaia (Terre-de-feu, Argentine).

 

 

Il s'agit d'un projet de voyage en voilier partant des côtes bretonnes jusqu'aux eaux glacées de la Terre de Feu durant lequel nous nous sommes engagés à correspondre de manière soutenue avec des services de pédiatrie qui ont fait le choix de suivre notre voyage. 

 

 

Nous sommes trois jeunes gens de différents horizons, de différentes nationalités, de différents secteurs professionnels. Trois limitrophes des littoraux atlantiques ayant fait le choix d'en parcourir un bout tout au long d'une année. Par quel moyen? En voilier pardi ! À bord de Juan Sa Bulan 3, un Boréal 44'  - bateau d'exposition du chantier Boréal mis à notre disposition pour réaliser le rêve des deux co-gérants de voir leur voilier naviguer dans les latitudes sud -.

 

Pour cette aventure, nous parcourrons tout d'abord les côtes bretonnes, puis effectuerons une traversée du golfe de Gascogne afin de gagner les côtes espagnoles puis portugaises, avant de prendre la route pour les Iles Madères, les Canaries puis celles du Cap-Vert. De-là nous partirons pour une transatlantique avec comme cap l'embouchure de l'Amazone, au Brésil, que nous remonterons en partie. Nous descendrons ensuite le long des côtes brésiliennes pour rejoindre l'Uruguay, puis l'Argentine. L'arrivée dans les eaux glacées de la «Terre de Feu», en Patagonie, signera la fin de notre aventure. 

 

 

Parmi les idées directrices à l'initiative de notre projet coexistent celle de l'envie d'aventure, mais également celles du partage et de la transmission. Dans cette démarche nous avons l'honneur de compter désormais parmi les voyageurs de L’association « l'enfant@l'hôpital » (www.enfant-hopital.org)qui travaille depuis des années au développement de supports ludiques et éducatifs dans de nombreux services de pédiatrie français. 

 

01102012-img_0175

 

La première rencontre que nous avons effectuée quelques jours avant notre départ avec les deux services de pédiatrie qui nous suivent tout au long du voyage a été la confirmation de l'importance de cette part du projet. L'avalanche de questions qui nous a été posée de vive voix ainsi que celles qui ne cessent d'arriver chaque semaine par mails et auxquelles nous répondons de manière personnalisée pour chaque enfant (Une cinquantaine tout de même) nous invite à redoubler d'efforts dans la réalisation de notre projet.

Afin d'assurer ce lien, nous souhaitons mettre à profit nos compétences dans différents domaines afin de présenter des vidéos, des photos et des récits de nos aventures. Pour ce faire, nous avons créé un site d’échange dynamique et vivant. Il sera actualisé avec les médias aux escales via des cybercafés (environ une fois par semaine), et quotidiennement via des messages envoyés par le téléphone satellite du bord. Seuls aux milieu de l’Atlantique, ou durant les escales, nous relaterons nos aventures (à l’aide de journaux de bords, bulles informatives et ludiques, photos-vidéos), et ferons des enfants les témoins directs de cette aventure.  Vous pourrez tous suivre, à chaque jour, l’évolution de notre position en mer, agrémentés de récits visuels et écrits. Nous espérons que ça vous donnera l’occasion et l’envie de prendre le large avec nous ! 

 

www.juansabulan.com

 

L’équipage

 

 

Simon Delvoye, Belge, 27 ans


Responsable technique/skipper
 - Photographe

 

 

 

Michel Klingler, Franco-Canadien, 28 ans

Gestion des médias à bord, supervision du site internet


 

 

 

Christophe Le Poëc, Français, 26 ans


Référent des relations épistolaires avec les écoles

 

Juan Sa Bulan est une association soutenue par Association l'enfant@l'hôpital, École internationale de Montréal, Ecole de Saint Brieuc, École de Rouen, Boréal (Construction de voiliers en aluminium), Orange Marine (Équipement bateau), Superwind (fabrication d'Éolienne).

À quoi servira la collecte ?

 

Après plusieurs mois de sacrifices et de persévérance, nous sommes prêts à partir. Nous avons quitté familles, amis et pays pour vivre cette aventure. Aujourd'hui, nous faisons appel à votre soutient! 

 

Afin d'assurer une communication suivie avec les hôpitaux (site web, téléphone satellite, etc) et pour équiper notre voilier et prendre la mer en toute sécurité, nous avons besoin de matériels fiables et performants. Sur un budget évalué à plus de 27 000€ (Nous ne disposons pour l'instant que de 15 000€, fruit de nos propres économies), les 4 000€ récoltés serviraient avant tout à compléter notre matériel de reportage : Objectifs Canon et deux GOPRO avec accessoires (2 085€), à se procurer l'Iridium - Forfait messagerie satellite (650€), capital pour communiquer avec les hôpitaux durant les périodes de navigation -, à payer les cyber-cafés (200€), ainsi que les assurances personnelles (2165€). S’il reste un peu d’argent, cette participation pourraient servir à soulager la caisse de bord (nourriture, etc...).

Thumb_4
JuanSaBulan

Comme le disait Janichon, grand navigateur ayant exploré l’Antarctique: «C’est la vie du vent, de l’embrun. C’est le labeur du marin parfois dur, parfois doux. C’est l’espoir de la vérité sur soi-même. C’est le bonheur de l’instant qui passe, le renoncement à vivre pour demain parce qu’aujourd’hui suffit.»

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance dans votre projet et bravo pour l'idée !
Thumb_273104_2098432654045_5857545_o
Bravo pour ce projet et bon vent les gars !