Aidez-nous à produire cette comédie dramatique sur le thème de l'avortement et de l'échec de communication.

Large_received_1571682136179998-1487433343

Présentation détaillée du projet

Juste pour mon chair enfant

 

Genre : Comédie Dramatique

 

Les homonymes « cher » et « chair » décrivent la condition du fœtus, chair pour les uns, être cher pour les autres.

De la question « L’avortement d’Aurélie sera-t-il perçu comme « juste » (en référence au titre) » découleront différents points de vue et réactions des protagonistes.

 

« Est-on en droit de juger de la vie et des choix de l’autre ? »

 

Sur la base d’un sujet grave et clivant, on suivra une galerie de personnages tour à tour meurtris, obtus, frustrés mais aussi fortes, optimistes, drôles, tolérantes.

 

Synopsis, (de la voix même d’Aurélie) :

 

« Deux mois que je ne parle plus. Deux mois que j’attends de passer à autre chose. C’est long au début mais on s’y fait. Mais la vie ne fait jamais de pause : La famille, les amis, les études, l’avenir... Je voudrais oublier mais comment oublier ce qui ne cherche qu’à sortir. De toute façon, c’est décidé : je vais leur avouer, à tous. Pour un déjeuner familial, celui-ci aura au moins le mérite de l’originalité... Et ça en calmera peut-être certains.

 

Ma famille, c’est un peu toutes les familles : c’est compliqué. Un père qui n’écoute pas mais donne son avis sur tout. Une Belle-mère qui ne le contredit jamais. En même temps, c’est ma troisième belle-mère en cinq ans et elle a à peine mon âge... elle cherche à durer.

 

Il y a aussi ma demi-sœur. Une nouvelle personnalité tous les trois mois. Totalement paumée. J’aimerais tellement qu’elle s’assume, qu’elle s’accepte enfin telle qu’elle est. Au lieu de se faire passer pour cette étrangère que je ne reconnais même plus.

 

Et Nils, mon ex, accompagné d’Eléonore, son dernier trophée. Il fait maintenant partie intégrante de la famille. Le fils spirituel de papa. Ceux-là passent toutes leurs soirées ensemble à refaire le monde. Un monde qui ne leur a rien demandé, d’ailleurs.

 

Il y a ma chère maman, bien sûr… au caractère si fort qu’elle est incapable de soutenir sa propre fille plus de deux minutes.

 

Reste Grégory, le petit ami de Laurie. Pas plus amoureux l’un que l’autre, ces deux-là. Heureusement, quand on ne peut plus compter sur la famille, il reste les amis. Marjorie est ma grande copine, je sais qu’elle sera toujours là pour moi. Enfin, j’espère…

 

Enfin, il y a moi. Avec mes choix. Avec mon choix. Et ce doute qui m’accable.

 

Nous voilà parti pour un déjeuner familial « élargi ». Pas certain que tout se passe bien. J’ai décidé de leur annoncer. Qui sait ? La vérité crue réanimera peut-être la communication ? Dans le pire des cas, ça ne fera qu’une dispute de plus… et je ne veux pas finir comme eux, rongés par les non-dits »

 

Les personnages :

 

Aurélie Valmont : brillante étudiante littéraire. Jeune femme naïve, récite souvent des passages des Fleurs du mal sans s’en rendre compte. Trop absente pour avoir un réel contact avec sa famille, elle est l’auteure de l’annonce. Elle défend sa décision mais on la sent pétrie de doutes.

 

"Je vais tenter de faire court et efficace sur ma présentation.  J'ai toujours été attirée par le monde artistique mais étant élevée dans une famille très modeste en province dans une campagne bien profonde je n'avais pas accès à ce genre de loisir ludo-éducatifs. C'est donc seule que je me suis exercée au chant, à la comédie et à la danse. Je n'ai pas la prétention d'être actrice mais je vais mettre tous mes moyens en oeuvre pour le devenir. C'est mon voeux le plus "chair" depuis toujours. Je suis une "touche à tout" et vous me verrez aussi bien avec une tenue glamour en train de danser la bachata que avec un jean déchiré à faire du bricolage ou conduire ma moto. Mes aptitudes physiques et mon amour des autres m'ont poussé vers les métiers de l'enseignement sportif et c'est major de promo que j'ai obtenu mon DEUST des métiers de la forme. Dès la sortie des études j'ai monté ma propre salle de sport que j'exploite depuis 9 ans. En 2016 j'ai eu l'immense plaisir de remporter les championnats de France et d'Europe de fitness et depuis ma vie est remplie d'aventures, notamment shooting, tournage de clip musicaux, invitations dans des prestigieux événements ou voyages sponsorisés. Je suis plus que ravie de faire partie de ce projet de film qui me tient particulièrement à coeur d'autant plus que j'y tiens le rôle principal féminin, "mon" rôle..." (Amélie Moulinet)

16300054_1550096831671862_5352014745289711341_o-1486823874

 

Marjorie Lambert : La meilleure amie d’Aurélie. On ne compte plus le nombre de bêtises qu’elles ont faites ensembles depuis qu’elles se connaissent. Elle est asexuelle et ne comprend pas pourquoi le sexe est obligatoire dans un couple. Elle défendra Aurélie dans sa décision. Elle veut devenir poète, et en fait lire à sa meilleure amie qu’elle trouve barbant. En attendant, elle s’ennuie dans une licence de droit.

 

16299183_10211970069313047_156408874599576498_n-1486825383

Je m’appelle Estela, j’ai intégré le collectif Atalante d’art et éducation entre 2012 et 2014, organisant des rencontres littéraires, lectures de poésie, cinéclub, fêtes culturels, rencontres d’art visuel et performance. J’ai suivi de cours de chant et piano au Conservatoire de Musique Populaire Brésilienne, entre 2012 et 2014. Je suis venue en France la première fois en 2014, dans le cadre d’un programme d’échange à la Sorbonne, en Philosophie, où j’ai participé aussi d’un ’Atelier d’Ecriture Poétique. En 2016, au Brésil j’ai reçu le prix d’actrice révélation dans le Festival des élèves du cours Barracão Encena, avec la pièce « la Cantatrice Chauve » d’Ionesco. A présent, je suis élève à l’Atelier International de Théâtre Blanche Salant. J’intègre le collectif Bleu Rivage : on prépare la représentation d'« Une Maison de Poupée », d’Ibsen, pour cet été. Très intéressée à des débats féministes, je suis vraiment contente de faire partie de cette équipe pour aborder un sujet qui est loin d’être facile (Estella Basso).

 

 

Laurie Valmont : demi-sœur d’Aurélie. En pleine crise existentielle, elle est une sorte d’éternelle adolescente. Elle cache à ses parents qu’elle fume, qu’elle fréquente Grégory et ne se confie qu’à sa sœur. Elle critique fortement l’avortement, la prostitution, etc… elle a un discours de bien-pensance tout droit sorti des magazines féminins qu’elle affectionne.

 

16265513_10154955210469561_83385478602149365_n-1486824069

"Je m'appelle Lauriane MARIE-LOUISE et suis née le 22 mai 1991 à Paris. J'ai un intérêt pour le domaine artistique et culturel depuis ma plus tendre enfance, étant habituée depuis toute petite à aller voir des pièces de théâtre, d’aller au musée, au cinéma et d’écouter différents styles musicaux que mes parents ont pu me transmettre. 

J'ai commencé la flûte à bec à 6 ans au conservatoire municipale de Vitry sur Seine et la clarinette au collège en intégrant les classes musicales.  J'ai commencé à prendre des cours de théâtre à 13 ans et ai joué dans des petits spectacles dans la compagnie “Les chérubins star” pendant 2 ans. C’est en seconde que je me suis rendue compte que le théâtre n’est pas simplement qu’un loisir pour moi. J'ai intégré l’école Le Cours à Paris durant 3 ans en travaillant principalement sur des extraits de pièces classiques. J'ai joué dans une réadaptation de La Mouette de Tchekov et dans un spectacle de cabaret Le Cabaret Clandestin au Festival Contraste (MPPA) en 2015. En parallèle de mes années universitaires, j'ai suivi des cours de théâtre au Cours Jean-Laurent COCHET, à l’école Paris Marais et aux Ateliers Juliette Moltes. J'ai pu participer à quelques ateliers de théâtre tenus par différents metteurs en scènes au studio théâtre à Vitry sur Seine et ai pris des cours de théâtre en anglais avec Nicole Poujade, du Cours Simon. Le théâtre représente pour moi tout un monde, un lieu de vie par l'espace. Je souhaite devenir comédienne car j'ai envie de jouer des personnages afin de les faire exister aux yeux du spectateur, de faire ressortir en lui des émotions, de le surprendre. J'aime jouer car j'aime écouter l'autre et enfin me découvrir moi-même.  Après avoir obtenu mon Master, je cherche à multiplier les expériences de jeu face caméra. Je suis quelqu’un d’assez éclectique ne se fermant pas à un domaine ou à un thème particulier et j'aime pouvoir explorer différentes palettes de jeux.

Je suis très contente de faire partie de cette aventure avec vous tous et vous souhaite une bonne journée." (Lauriane Marie Louise)

 

Thierry Valmont : père d’Aurélie. C’est un autoritaire aux valeurs traditionnelles. Paradoxal puisqu’il change de compagne très régulièrement. Les choisissant de plus en plus jeunes.

 

16142292_10211524375527657_161933611479758814_n-1486824231

"J'ai commencé mon parcours de comédien par le théâtre, plutôt contemporain et engagé. J'ai eu le plaisir de jouer de nombreuses pièces à Paris et en tournée en France, Belgique, Italie, Espagne, Suisse. Et je travaille de plus en plus ces dernières années dans l'audiovisuel, j'ai joué dans pas mal de court-métrages, série télés, longs métrages, série Web (Unknown Movies saison 3 actuellement diffusée sur Youtube). Je développe également un travail d'écriture et j'espère passer prochainement à la réalisation. J'aime le cinéma quand il parle de sujets de société, quand il permet d'amener la réflexion, l'échange d'idées, quand il apprend des choses. C'est pourquoi je suis ravi de pouvoir jouer dans ce film avec une équipe qui sera j'en suis sûr à la hauteur aussi bien artistiquement qu'humainement!" (Christophe Chène Cailleteau)

 

Valérie Lopez : Epouse de Thierry et belle-mère d’Aurélie. A la fois maladroite et bienveillante, elle est peu considérée par la famille du fait de son jeune âge (presque celui d’Aurélie).

16265370_10155029766846385_1586630824670933229_n-1486824451

 

"Je suis Stéphanie Ponsin et suis comédienne. Après une carrière en entreprise, je me suis tournée vers le théâtre où j'ai travaillé avec Lucas Anglarès, Hugues Boucher, Jerzy Klesyk, Christian Croset et Olivier Tchang Tchong. Je fais partie du collectif « Les Exécutants » dont la pièce éponyme est en cours de création. Je suis également auteur.  Le projet "Juste pour mon chair enfant" est un projet magnifique, pour lequel je suis ravie de travailler avec Emeric Gallego et avec une superbe équipe" (Stéphanie Ponsin)

 

 

Nils « Miles » Norton : L’ex d’Aurélie. A la fois cynique et misanthrope, Nils est en fait toujours amoureux d’Aurélie.

16194994_1295924793786903_3026588334134888867_n-1486824548

"Je me présente, Thibault ERKILETLIAN, jeune comédien et modèle photo de tout-justes 20 ans. Passionné par le 7ème art, je souhaite de tout cœur, en faire mon métier. Toujours souriant et dynamique, je veux donner le meilleur de moi-même pour ce projet « JUSTE POUR MON CHAIR ENFANT » qui j’en suis certain, sera une réussite grâce à la création d’une équipe qualifié, compétente, dynamique et motivée." (Thibault Erkiletlian)

 

Eléonore Délucé : nouvelle compagne de Nils. Assez réservée en apparence, elle cherche systématiquement l’approbation de tous. En attendant d’intégrer les Beaux-Arts, elle joue dans un grand conservatoire. Capable de se montrer très blessante, elle se révèlera plus dure que prévu.

 

16251736_1376143882455622_5539679251077486142_o-1486824690

"Je suis Maeva ARNAUD, étudiante de 19ans en formation caméraman en alternance chez moi (je suis auto-entrepreneuse en production vidéo).

Je passe donc mes semaines d'alternance à jouer dans des court-métrages/clips... et à faire de la photo qui sont l'unes de mes passions.

J'ai juste hâte de commencer à tourner « Juste pour mon cher enfant » qui est un projet qui me tien très à coeur par rapport au sujet traité. De plus, l'équipe est formée de personnes bien sympathiques avec qui le dialogue passe très bien, c'est une bonne semaine de tournage qui s'annonce !" (Maeva Arnaud)

 

 

Sans oublier : 

 

 

16266067_10208124610139475_7182126087639982609_n-1486824887

 

 

 

Hélène : La colocataire d’Ines. Elle considère Ines comme sa soeur mais n’est jamais vraiment présente.

 

"Je m appelle Séverine Martin ...je suis décoratrice/illustratrice; designer, hôtesse événementielle;présidente de mon association "la loi du silence "contre la violence faîtes aux femmes et pervers narcissicique ! Puis vendeuse publiciste pour un grand garage! Et aussi comédienne par plaisir! Foffole à plein temps... Mais très rigoureuse à sa tache!" (Séverine Martin)

 

 

Maria : Mais qui peut-elle bien être ? Ce qui est sûr, c'est qu'elle aura un rôle important pour la discorde.

 

16195213_1514892935204973_835942540529161989_n-1486825021

Je suis Sarah BALIT, j'ai 19 ans et je suis étudiante en faculté d'histoire. Je suis passionnée par le théâtre, le cinéma et la peinture. Étant plus jeune, j'ai participé à plusieurs court-métrages, ainsi qu'à une pièce de théâtre que j'ai co-écrit avec des amis sur les thèmes de l'homosexualité, du racisme, du mariage forcé ainsi que sur l'attentat du 7 janvier. Notre groupe a été suivi pendant 1 an par la compagnie "rendez-moi mes sentiments" ainsi que par la structure Sauvegarde93.  Le thème traité dans "juste pour mon chair enfant" est très présent dans notre société et je trouve que l'on n'en parle pas assez. De plus, l'avortement est un sujet qui me touche profondément étant donné qu'une personne très proche de mon entourage a dû procéder à une IVG médicamenteuse.  Je ne doute pas une seconde qu'Emeric Gallego traitera ce sujet avec délicatesse et sincérité. Et j'ai surtout hâte de pouvoir travailler avec cette équipe professionnelle, sympathique et conviviale qui saura tirer le meilleur de nous même. (Sarah Ballit)

 

16194952_1878415542393699_7707927230177945046_n-1486825136

 

Inès : La mère d'Aurélie. Sa mère biologique... 

 

Bonjour, je suis Jane Barthès et je suis actrice. Passionnée depuis toujours de cinéma, j'ai pris des cours de Théatre jeune fille mais aussi de saxophone. Je suis partie dans le jazz mais je suis revenue au cinéma par la formation du Cours SIMON et en tournant dans des courts métrages depuis. J'ai déjà travaillé avec Emeric Gallego sur deux de ses courts métrages et sa démarche m'interesse beaucoup. Son projet m'a plu tout de suite énormément aimant l'improvisation et avec cette super équipe (Jane Barthes)

 

 

 

 

 

16406727_1208929069215058_259296416186890151_n-1486825224

 

Cassandre : Aussi intrigante que Maria...

 

Je m'appelle Sidonie Defives, j'ai 41 ans. 

D'abord animatrice puis orthophoniste, j'ai toujours fait du théâtre et de la musique en parallèle de mon exercice professionnel pour devenir finalement intermittente il y a 5 ans.  Je suis comédienne, violoniste-chanteuse et conteuse.  J'ai suivi des cours de théâtre à La Main d'Or; le conservatoire jusqu'en fin d'études en violon; après 15 ans de cours de chant lyrique, je suis actuellement en formation chant actuel à la Manufacture Chanson.  J'ai accompagné la tournée du musicien Luc Arbogast comme violoniste et choriste en 2014. Je fais de la reconstitution historique (Moyen-Age) en artisanat et musique depuis 2011. J'anime aujourd'hui des ateliers théâtre dont je mets les spectacles en scène, fais de la figuration pour le cinéma et la télévision et des spectacles et animations jeune public (Sidonie Defives)

 

 

Informations sur le film :

 

Le film est conçu a toujours été pensé comme un long-métrage entre tranches de vie et cinéma vérité.

Pour preuve le casting au nom de « Acting Teaser », présentant un résumé de dix minutes totalement improvisé du film (aucune de ces images ne sera retenu pour le long métrage, ceci étant un exercice d’illustration).

 

  L'Acting Teaser n'est pas un film, il fut donc monter sous la forme d'un film en found footage !

 

Dans la cadre de la préparation, je me suis renseigné sur l’épreuve de l’avortement. Les témoignages et situations qui m’ont été rapportés démontrent que l’avortement n’est définitivement pas un sujet qui laisse indifférent. Il est à la fois polémique, politique et philosophique.

Pour mes courts métrages précédents, « Je suis Femme » et « Je suis un métier comme les autres » (dont la version longue est sous le nom l'Art et la Méthode), j’ai souhaité donner aux spectateurs le sentiment du réel et ne jamais trahir les véritables acteurs de ces drames humains, recréés sous l’œil de la caméra. Dans ce même esprit, je souhaite me rapprocher d’une mise en scène entre « Juste la fin du monde » de Xavier Dolan (les gros plans, les lumières crépusculaires à la fin de la journée) et « Festen » de Thomas Vinterberg, Prix du Jury Cannes 1998 (le fameux Dogme 95).

 

Image33-1486825512Festen

 

Le film se veut également un véritable exercice de style. Toutes les scènes seront donc improvisées pour renforcer la spontanéité du jeu d’acteurs et donc la proximité du spectateur avec les personnages. Tout au long du tournage, les comédiens vivront dans la maison et devront rester dans leurs rôles y compris hors caméras.

 

Pour vous rappeler la bande annonce du film de Xavier Dolan :

 

 

Divisé en 6 chapitres, le film alterne moments de tension et situations décalées. Si les deux premiers chapitres n'auront évidemment pour but de présenter les personnages, chaque chapitres possèdent son lot de révélations, de coups de théâtres, de situations drôles et surtout d'improvisations maîtrisés.

 

Comme il est bien dit, la vie n'est qu'une scène ! D'ailleurs pourquoi ne pas vous montrer la bande annonce du dernier court métrage réalisé à propos de cette explication et dont Juste pour mon chair enfant est né durant le tournage en juin 2016.

 

 

Lieux de tournage

 

Une maison de province en sera la toile de fond. Ses couloirs, ses pièces exiguës et ses clairs obscurs en lumière naturelle seront le reflet parfait des émotions parcourant les personnages tout au long du récit. Autres lieux de tournages :

La grande maison

Les rues d’une banlieue

Une voiture, un appartement

Un restaurant.   

 

Si vous voulez connaître mes précédentes réalisations :

 

A la Dérive :

 

 

    Je suis Femme :        Ce petit film m'à permis d'expérimenter l'idée d'une improvisation :  

 

À quoi servira la collecte ?

Les Contributions : 

 

Nous faisons tout notre possible pour que le film soit d’une grande qualité et puisse trouver grâce à vous un public. Chaque contribution sera échangée contre une surprise qui nous espérons vous plaira beaucoup (cela peut passer par le scénario du film, une affiche, des cartes postales, des photos de tournages etc…)

 

Par exemple pour les photos de tournage, vous pourrez d'hors et déjà compté sur Aurore Nouailhas qui s'occupera de vous les partager pour admirer l'évolution et les condition du tournage tout le long de l'aventure. Elle sera ainsi la photographe de tournage de cette aventure. Si vous devez donc remercier quelqu'un, ce serait donc elle. 

 

Fullsizer_1_-1487099467

 

Mais les cadeaux ne s'arrêteraient pas ici pour les contributions et le mieux est de vous laisser la surprise.

 

 

A propos de la collecte :

 

L’un des véritables défis de ce film est que les actrices et les acteurs devront rester dans leurs rôles pendant toute la durée du tournage (et même en dehors), il est donc important d’avoir notre propre quartier général. Une grande partie de l’argent partira dans la location d’une grande maison confortable pour tourner le film, héberger les actrices et acteurs et subvenir à tous les besoins nécessaires.

 

L’électricité et le gaz sera bien entendu l’un des facteurs importants à payer également. La maison ne sera sûrement pas en Ile-de-France mais au moins personne ne nous entendra crier…

 

Mais si l’équipe technique s’avère plus nombreuses que prévu, il faudra payer l’hôtel. Acheter des billets de transports et/ou de l’essence est d’ailleurs d’une grande nécessité. Il en est de même pour financer tous les repas, les transports et les défraiements. De plus l’intégralité d’un Chapitre se déroule dans un restaurant et il serait important de pouvoir les financer pour avoir un plus grand facilité de tournage.

 

Comprenez que la maison sera très grande ! De quoi passez une (dure) semaine de pur labeur !

 

Le tournage durera une semaine (voir plus)

 

Avec l’argent, nous pourrions principalement financer :

 

-La location de matériel de qualité (des lumières, des caméras comme le Canon 5D Mark III, de quoi faire un très grand son, des micros, des moniteurs, tout le principal…) Chaque Chapitre nécessitera deux à trois caméras pour ne rien rater de l’improvisation des acteurs et actrices et dont toutes les prises seront considérées comme du direct.

 

-Tout ce qui peut être essentiel au tournage : transports, hôtel, repas, essence etc…

 

-La maison qui sera une très grande partie du budget. Cette maison est le point le plus important du film. Sans cette maison, le tournage ne peut se faire. Il faudra financer la location, l’électricité et tout le reste…

 

-Les costumes, accessoires nécessaires lors de certains Chapitres.

 

-Un appartement pour l’intégrale du Chapitre 3 (ne spoilons pas bien entendu ^^)

 

-La post-production du film qui sera très importante.

 

-De quoi vous faire des cadeaux de remerciements ! :D

 

Le réalisateur s'occupera de récupérer l'argent et fera tout pour que le film soit grandiose !

 

 

 

T_l_chargement-1486837486Le Canon 5D Mark III

 

 

Si cela peut vous convaincre, vous pouvez toujours voir Nils parler du film :D 

 

 

 

Au nom de toute l'équipe, nous ne réussirons pas sans vous. Nous comptons sur vous ! 

 

16105486_10211949047506249_7707311438986212677_n-1486838756

Thumb_12189872_905990426142193_4136429547136603321_n-1450961226
Et tout s'envole

Etudiant à l'Université, je suis un grand fan de cinéma en tout genres . Même si j'ai découvert le cinéma d'horreur à quatre ans, j'ai commencer à vraiment faire du cinéma ma passion à l'âge de onze ans, lorsque j'ai vu "Les 400 Coups" qui fut pour moi une grande claque. Réalisateur, scénariste, monteur, je fais des reportages, des court métrages mais... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
tous mes voeux de réussite d'autant que ma nièce fait partie de l'équipe des acteurs. MB DREXEL
Thumb_default
Je souhaite que ce projet aboutisse, sincèrement. Le sujet est important et toujours d'actualité. Le droit à l'avortement est trop souvent remis en cause par des personnes "croyant" détenir la vérité, leur vérité, la vérité d'une minorité. Un p'tit coucou personnel pour Amélie, ainsi qu'à toute l'équipe participant à ce projet. Bravo. Christian