Raphael, qui a été impuissant de protéger une première fois sa mère violée, est de nouveau impuissant du viol sa petite amie. Il se rachète.

Large_affiche_2

Présentation détaillée du projet

Résumé du film:

 

Un jeune homme prénommé Raphaël décide avec sa petite amie Hélène de sortir en boite de nuit. Elle n'est pas tout à fait prête et décide dès son arrivée de finir de se maquiller dans les toilettes pendant que Raphaël va boire un verre. Sauf qu'Hélène est habillée de manière très sexy.

Par son charme naturel et sa tenue, elle attire l'œil d'un autre jeune homme, Franck, qui décide de la suivre dans les toilettes.

Franck la neutralise puis viole Hélène, impuissante. Raphaël va décider de se venger après le rejet d'Hélène de finir de la raccompagner chez elle. Ainsi, toutes les émotions refoulées du premier viol de sa mère ainsi que de celui d'Hélène vont ressortir devant la folie de Franck. Raphael le tue à coups de poings dans des vestiaires.

 

Comme vous l'aurez compris, il ne s'agit pas que d'une simple vengeance mais des sentiments refoulées qui resurgissent du passé avec cette deuxième agression et ce deuxième aveu d'impuissance. Donc le rachat est double pour lui, même si la première fois, étant enfant, il ne pouvait strictement rien faire.

 

 

Pourquoi un film sur le viol ?

 

Je pense que c'est un sujet sensible et universel qui mérite une réaction et une prise de conscience de la part de tout le monde. Cela arrive à beaucoup trop de personnes aussi bien en France qu'à travers le monde.

En faisant ce film, je veux mettre en avant les conséquences psychologiques et sociales que provoque un tel acte aussi bien pour la victime et ses proches que pour le violeur lui-même.

Je veux l'inciter à ne pas faire cet acte car il pourrait se retrouver victime également avec un acte violent en entraînant un autre encore plus terrible et ainsi de suite.

 

 

 

 

Comment est né ce projet (références)?

 

Beaucoup pense que je me suis inspiré du célèbre film « Irréversible » de Gaspard Noé du fait de la similitude du scénario (vengeance après un viol) mais en fait mon inspiration est venue d'autres films.

De plus, dans "Irréversible", il commence par la fin pour remonter de manière chronologique jusqu'au début et avoir un faux "happy-end".

Or, dans le cas du film "Justice", le début et la fin sont identiques dans le lieu et le temps puisque le début commence par Raphael menotté à une chaise et se termine par cette même scène. Et on remonte le temps de 36 heures avec les différents événements qui se succèdent de manière chronologique. Donc, rien à voir avec ce célèbre film dans la manière dont est construit le film (appelée la structure scénaristique).

 

19955954.jpg-r_160_240-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx   

"Trust" raconte l'histoire d'une jeune adolescente qui rencontre quelqu'un sur internet et il s'avère que cela n'est pas du tout la personne à laquelle on pense. La jeune adolescente se fait abuser et cela entraîne des répercutions sur tout le monde.      

             Large_atbjrzjg0q0gunxivk3bhzsjso0

 « Baise moi »  est une histoire où deux jeunes filles se font violer de façon totalement différente et elles décident de se venger sur tout ce qui bouge.

 

Ces deux films m'ont beaucoup marqué et m'ont donc beaucoup inspiré pour ce court-métrage. J'ai donc eu envie de traiter ce sujet délicat et j'espère que mes messages seront perçus dans le bon sens par tout le monde.

 

J'ai décidé de mettre la scène du viol car tout simplement, je veux éviter qu'on s'imagine à quoi cela ressemble et ainsi éviter des fantasmes qui entraîneraient peut-être la reproduction du viol.

Néanmoins, elle ne sera pas aussi "visible" que dans d'autres films car je ne veux pas qu'il serve d'exemple à suivre.

Donc la difficulté sera de trouver un équilibre entre les deux.

 

Egalement, je me suis inspiré de la saga "Star Wars" avec la relation entre Anakin Skywalker et Padmé. En regardant mon film, la comparaison des personnalités et de leurs états émotionnels sera flagrante dans leurs ressemblances.

 

Mgid-uma-content-mtv.com-1724030

 

 

 

 

Les personnages:

 

 

Hélène/Lou Stirn :

Img_9559Hélène est une jeune fille de 24 ans.

Elle est très belle et a beaucoup d'assurance et de confiance en elle. Elle aime être bien habiller et faire plaisir à l'homme qu'elle aime.

On découvre dans son appartement qu'elle fait des photographies en posant comme modèle.

Elle est sensible et très amoureuse de Raphaël.

Mais malgré ses qualités, le viol qu'elle va subir va radicalement la changer aussi bien personnellement que dans sa relation avec Raphaël.

 

Présentation de la comédienne:

 

Je suis une jeune comédienne, Lou Stirn. Je joue le rôle d'Hélène dans le court-métrage Justice. 

Ce projet m'a plu dès la lecture du scénario car il traite d'un sujet sensible qui touche aux droits des femmes. Le viol est un sujet encore trop tabou et un mal pas encore assez reconnu. 

J'ai déjà joué dans deux court-métrage, Monsieur Schwartz, écrit et réalisé par Brigitte Stuckmann où j'avais le rôle principal et un second court-métrage, New-York dans, écrit et réalisé par Marie Deconnink, dans lequel j'incarne le second rôle féminin. 

Je suis étudiante à l'école de formation professionnelle de l'acteur, Claude Mathieu, située dans le 18ème arrondissement de Paris. 

J'aime le cinéma, le théâtre et je lis énormément. 

J'espère que vous nous aiderez à concrétiser ce projet qui me tient à cœur. 

 

Lou Stirn

 

Raphaël/Steven Réti :

 

Img_9536Raphaël est un jeune homme de 25 ans.

Il est très fidèle et surtout très protecteur. Il est poli, serviable et très gentleman avec du romantisme et de la passion.

Avec le viol, il échoue dans sa mission de protecteur et cela va complètement le chambouler et le rendre fou de rage envers lui-même mais aussi envers Franck.

 

Présentation du comédien:

 

Je m'appelle Steven Réti, avant de commencer l'acting, je suis d'abord photographe professionnel, ce qui m'a permis d'apprendre énormément sur les cadrages, la technique et comprendre les réglages lumières.

Je fais aussi partie d'un groupe de 6 comédiens  : Les Why Nut. Nous avons une web série dans laquelle je joue et réalise visible sur youtube.

Je jouerai le rôle de Raphaël dans le film de Nicolas. Ce personnage me tient beaucoup à coeur. Il est à la base plein d'amour, plutôt heureux et aimé des autres, jusqu'à ce que le drame arrive. À ce moment là Raphaël dévoile une toute nouvelle facette de lui même, beaucoup plus sombre, beaucoup plus torturé. Il ne devient plus que vengeance et colère. Il veut rétablir la justice là où elle n'est plus. 

Ce n'est pas un personnage facile à cerner, et c'est justement ce qui me plait. Chacun des acteurs va devoir s'immerger dans son rôle. D'ailleurs, je file en répète ! ;-)

 

À très bientôt et merci à chaque personne qui nous soutiendra, qui nous aidera à nous élever dans cet Art si passionnant.

 

Steven

 

Franck/Arthur Lang:

 

Img_9424Franck a fini ses études à 16 ans et fait pleins de petits boulots. Il en a aujourd'hui 23.

Orphelin à la suite d'un accident, il est placé dans des familles d'accueil.

Il est très introverti, simplet et timide. Il vit dans son propre monde : celui d'un enfant mal compris, rebelle et complètement déconnecté de la réalité.

Il a des fantasmes de tous types liés à la relation dominant/dominé afin de survivre et d'oublier sa douleur.

Ce qui est le cas ici puisque Hélène s'est habillée de manière sexy non pour plaire aux autres mais pour être à l'aise lorsqu'elle voudra danser. 

Or, Franck, dès qu'il va la voir, va se dire que c'est une belle nana et si elle est habillée comme ça, cela signifie qu'elle veut finir la soirée au lit.

 

Présentation du comédien:

 

Je m'appelle Arthur Lang, j'ai 22 ans et cela fait maintenant 5 ans que j'arpente la voie professionnelle du comédien.

Dans Justice, je joue le rôle de Franck. Justice, c'est un projet qui a séduit toute l'équipe engagée dès le premier jour puisque ce n'est pas un simple short-film, c'est une réelle introspection de cette expérience malheureusement beaucoup trop fréquente qu'est un viol.

Après avoir été formé au cours Florent, je me suis surtout plongé dans le théâtre, mais j'ai tourné pour Fr3 et Tmc en 2013 dans des reconstitutions de faits divers, et plus récemment en janvier 2014 dans le court-métrage "Je t'aime Hier", qui est en cours de montage. Actuellement, le plus clair de mon temps est passé sur un plateau de théâtre, à répéter, jouer, mettre en scène et créer, concevoir des spectacles, au travers des 3 troupes professionnelles dont je fais partie.

Ce projet me tient vraiment à cœur tant par l'équipe mobilisée, que par la réelle envie artistique et humaine que je sens en son sein.

J'espère de tout cœur que vous pourrez nous aider, même très petitement, à réaliser ce film. Merci !

 

Arthur Lang

 

 

 

 

Les lieux:

 

Ce film est très complexe car il y a pleins de lieux différents.

Il y a une salle d'attente avant l'interrogatoire, la rue de l'appartement d'Hélène, l'entrée de l'appartement d'Hélène, son appartement, une rue, un parking, une boite de nuit extérieur et intérieur, le couloir et les toilettes de la boite de nuit et des vestiaires avec des casiers métalliques à l'intérieur.

A l'heure actuelle, je n'ai pas trouvé tous les lieux exacts car que se soit l'intérieur de l'appartement ou les vestiaires par exemple, je n'ai pas accès à l'intérieur.

Néanmoins, voici des images de chaque lieu que je souhaite avec également le même genre d'atmosphère:

 

Img_0468

 

Voici le décor pour les deux scènes du commissariat.

 

 

 

Img_0393L'entrée de l'appartement avec une porte vitrée et quelques marches d'escalier. Ce qu'il y a de pratique ici, c'est qu'il y a un petit passage pouvant se garer plus facilement que sur le long de la route.

 

 

 

 

 

Decoration_maison

Je recherche un intérieur d'appartement plutôt jeune et contemporain et très bien entretenu avec un couloir qui mène vers la salle de bain avec une douche.

 

 

 

 

 

20121126_111011_149619ce2fb7925030b08de575f91945

Le parking avec la boite de nuit au fond. Bon, pas celui-ci car un peu trop loin hélas mais c'est tout à fait le style que je recherche.

 

 

 

 

 

 

Palmeraie-03-miniL'intérieur de la boite de nuit doit avoir quelques points lumineux pour créer une ambiance intime et chaleureuse.

Pas de projecteurs qui tournent dans tous les sens car en plus, cela fait trop de bruit pour l'enregistrement du son. 

 

 

 

 

13thstreet1

La partie des toilettes qui m'intéresse est en fait le(s) lavabo(s) et d'avoir un miroir, élément essentiel de par sa symbolique.

 

 

 

 

 

 

Vestaires23

Les vestiaires doivent avoir des casiers pour ranger les affaires de préférence en métal de par la froideur que dégage ce matériau.

 

 

 

 

 

L'esthétique du film:

 

Ambiance

 

L'esthétique visuelle du film sera dans les tons bleus ou orangés avec de forts contrastes comme dans cette scène de Blade Runner de Ridley Scott avec une source de lumière principale et donner des contre-jours. Bien sûr, ce ne sera pas complètement des contre-jours car les expressions et notamment les regards sont essentiels où toutes les émotions sont à l'intérieur des personnages et donc retranscrites par les intensités des regards.

 

14fev0701

 

Toutes les scènes de nuits extérieures seront dans les tons orangés car je trouve cela plus joli qu'en blanc.

 

 

10168993_10203427330514877_1030932324_n

 

 

La scène du viol aura un rendu en noir et blanc afin de donner un aspect souvenir (lié à l'enfance de Raphael) et de pouvoir jouer sur ce que je veux montrer et ce que je veux suggérer.

En plus, je trouve que le noir et blanc peut amener une force esthétique et émotionnelle à la scène que la couleur ne pourrait pas.

Néanmoins, elle n'aura pas l'aspect "vieux film" mais plutôt comme dans ce passage du film de Christopher Nolan "Memento". 

 

 

 

Son:

 

Quant à l'esthétique sonore, elle sera importante afin de s'immerger dans ce que les personnages ressentent avec différents effets sonores.

Quant à la musique, il y aura trois morceaux différents.

 

 

 

 

Les moyens techniques:

 

Le film sera tourné avec un appareil photo numérique avec plusieurs objectifs.

Il y aura également l'utilisation de ce que l'on appelle un steadicam dont voici une photo.

Il s'agit d'un système stabilisateur de prise de vues utilisé en cinéma et télévision permettant la prise de vues en travellings fluides, grâce à son système comportant un harnais, un bras articulé et une visée hors caméra. Cela aide surtout à filmer en marchant (ou courant) en même temps que le(a) comédien(ne). 

 

John_e_fry_steadicam_operator_uk

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à payer les frais de tournage qui sont répertoriés ainsi:

 

1200 euros pour la location de la caméra et des lumières

250 de steadicam (bras permettant de courir et marcher en même temps que le(a) comédien(ne) et ainsi, suivre ses mouvements).

140 euros de frais de location de camion pour transporter le matériel d'éclairage. 

450 euros de location du matériel son

500 pour la régie (nourriture, gazole) 

460 pour KissKiss.

 

 

Thumb_pc039636
nicolas.delrieu.54

Après un an dans un centre culturel à dessiner et un stage d'une semaine de découverte des techniques du dessins dans une école toulousaine, Nicolas Delrieu décide à 17 ans de quitter sa ville natale de Castelsarrasin pour faire une école préparatoire à Paris pendant un an avec une spécialité animation pour apprendre à dessiner et à s'initier un petit... Voir la suite