Web-docu sur les femmes afghanes qui tentent de s'émanciper. À Kaboul, certaines font du street art, des sports de combats et du journalisme

Large_kabul_wo_men

Présentation détaillée du projet

Kaboul est en pleine effervescence, cette ville connaît de nombreux changements. Et pour cause, une nouvelle génération de femmes revendiquent leurs droits, s’émancipent dans une société encore fébrile malgré l’adoption de la démocratie. A travers des activités comme le street art, les sports de combat, le journalisme et bien d'autres métiers normalement réservé aux hommes, ces femmes ont une histoire à raconter.  

 

À l'approche des nouvelles élections en avril 2014, comment voient-elles leur avenir ? Quels sont leurs espoirs ? Qui sont ces femmes qui tentent de changer la société afghane ?

 

 

LES PERSONNAGES "Kabul Wo'Men" :    

 

- Une boxeuse de l'équipe féminine de Kaboul :

 

57931scr©infocatho.be

 

Ces jeunes filles espèrent changer les mentalités et obtenir plus de droits. Elles s'entrainent dans le stade olympique de Kaboul. Stade dans lequel avait lieu les lapidations des femmes à la fin des années 1990. Un symbole fort pour ces jeunes afghanes.

 

 

- Shamsia Hassani : Graffeuse

 

Hbpwgyrj_pxgen_r_ax354

©Shamsia Hassani/facebook  

 

Jeune artiste de 25 ans, Shamsia utilise l’image pour parler des droits des femmes et des problèmes en Afghanistan. Son travail représente essentiellement des femmes en burqua. Malgré les dangers de pratiquer du street art dans les rues de Kaboul, elle utilise son art pour dénoncer la violence et l'injustice faites aux femmes afghanes.

 

 

« Je suis originaire d’Afghanistan, ce pays est connu pour ses nombreuses guerres. L’art permet de changer cette vision et de ramener la paix. La liberté n’est pas de supprimer la burqua mais d’avoir la Paix ».

 

 

- Journaliste du magazine féminin "ROZ" :

 

894-2-5000

©Afghanistan Libre  

 

Depuis la chute des talibans, les médias en Afghanistan fleurissent. Le magazine ROZ est l'un des premiers magazines dans le pays à avoir été créées par des femmes afghanes pour des femmes afghanes. Je suivrai la fabrication de ce magazine à travers une journaliste afghane.

 

 

- Autres portraits :  

 

Je suivrai également une femme afghane qui ose conduire. Bien que sous le régime des talibans, il était interdit aux femmes de conduire, aujourd'hui elles sont très peu à prendre le volant.

Certaines adolescentes se mettent désormais à faire du skate et d'autres du rap.

 

 

L'ORIGINE DU PROJET :

 

Habiba_sarobi©Delphine Renou/Wostok Press

 

Fin 2012, lors d'un reportage vidéo "Afghanistan, The eyes of a People" avec l'ONG "Mères Pour La Paix", j'ai eu la chance de rencontrer et de photographier la première femme afghane gouverneur. Cette rencontre m'a donné l'envie de m'attarder sur ces femmes courageuses.

 

 

Teaser du film "Afghanistan, The eyes of a People"

 

 

 

 

LIEUX ET DATE DE TOURNAGE :

 

Je suivrais ces femmes durant leur vie quotidienne et dans les différents quartiers de kaboul.

 

- Salons de beautés :            

                                                 Kabul.5359©Journey

 

Les instituts de beauté à Kaboul ont pu rouvrir après le départ des talibans. A l'abri des regards, les afghanes trouvent alors un havre de paix, leur permettant de se réunir entre elles.

 

 

 J'irai également au Lac Qargha, aux jardins de Babur et au jardin des femmes. Tous ces lieux sont fréquentées par les afghanes.

 

 

 

FINALITÉ DU PROJET :

 

Ces différents portraits feront l'objet de plusieurs vidéos de 5 à 10 minutes. Photos, vidéos et prises de son s'articuleront autour du témoignage de chacune des ces femmes.

 

Ces portraits seront présentés sur un site internet accessible à tout les internautes. Les vidéos seront traduites en français et en anglais afin que tout le monde puisse avoir accès à leurs histoires.

 

Ce projet verra le jour entre janvier et avril 2014 après les élections en Afghanistan. Mon départ pour Kaboul a lieu mi-octobre.

 

 

MATERIEL :

 

- 1 boitier 5D MKII

- Optiques + filtres : 24-70mm 2.8/ Zeiss 50 mm 1.4/85 mm 1.8

- Son : Zoom H4n+ Kit+bonnette

- Slider Konovo + pied

 

 

 

DIGITAL MILL :

 

Membre et co-fondateur de Digital Mill, collectif passionné de reportage et d'histoires. J'ai déjà réalisé un film au cercle polaire en Norvège "Finnmark 69° North" ainsi que le film en Afghanistan "The eyes of a People" pour une ONG.

 

Vous pourrez suivre l'avancée du projet sur le blog de Digital Mill ainsi que sur sa page facebook.

 

Reportage photo en Afghanistan : Le regard d'un Peuple

 www.delphine-renou.com

 www.digitalmill.fr

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés me permettront de boucler le financement du projet (interprètes et déplacements sur place). Le projet n'a aucun but lucratif et son auto-financement est très difficile.

 

 

INTERPRÈTES + CHAUFFEUR = 100€/jour

soit 10 jours de tournage = 1000€

 

COLLECTE : 1000€

 

 

A MA CHARGE :

 

- Billet d'avion + Visa = 1000€

- Frais d'hébergement = 300€

- Frais sur place = 300€

- Équipement = 1000€

TOTAL : 2600€

 

Je prend également en charge toute la phase de post-production : Montage/Mixage son/Étalonnage

 

Si le budget est dépassé, la collecte m'aidera également à couvrir d'autres frais importants lors du tournage ainsi que les droits musicaux des différents films et surtout la conception du site internet où figureront les portraits de ces femmes.

 

Un grand merci à tous!

 

Thumb_img_0124
Delphine Renou

Je suis monteuse vidéo freelance pour la télévision (reportage, documentaire...) Je suis également photographe indépendante représentée par l'agence Wostok Press et membre du collectif Digital Mill. J'ai réalisé un reportage photo sur les Surmas, tribue vivant en autarcie au sud de l'Éthiopie. L'année suivante, je part en Mongolie à la rencontre des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_img_0124
Bonjour Françoise, je vous remercie pour votre soutient!!!!! Nous aurons l'occasion de se voir le jour de notre départ, je vous expliquerait plus en détail le projet si vous le souhaitez. Le départ approche vite :) Merci encore!!!!!
Thumb_default
Bonjour Delphine Nous partons ensemble ce 14 pour Kaboul. Louise m'a fait part du projet. Je suis heureuse d'y participer. Françoise Barthélémy
Thumb_img_0124
Merci beaucoup Kneja pour votre soutien!!!