Elles sont boxeuses, rappeuses, policières...Kabul Women dresse le portrait d'une génération de femmes qui s'émancipent en Afghanistan.

Large_affiche_facebook_sans_apostrophe

Présentation détaillée du projet

Mosaique_copie

©Delphine Renou/Wostok Press

 

 -- Le site web du projet ici www.kabulwomen.com --

-- Le dossier du projet est disponible ici : renoudelphine@gmail.com --

 

 

 

LE PROJET

 

Après des décennies de guerre, un nouveau visage se dessine en Afghanistan. Elles sont boxeuses, rappeuses, journalistes, policières... À Kaboul, une génération de femmes est née.

 

Le webdocumentaire Kabul Women dressera le portrait de ces femmes qui revendiquent leur droit dans une société aspirant à la modernité mais où les traditions restent fortement ancrées.

 

A l'approche des élections présidentielles et du retrait des troupes, comment voient-elles leur avenir ? Ces évènements vont-ils fragiliser leur émancipation ? Quels sont leurs espoirs ? Qui sont ces femmes qui tentent de vivre plus librement ?

 

Lancez-vous dans l'aventure en soutenant le projet Kabul Women.

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

LES PORTRAITS

(Tous les propos présents dans ce chapitre proviennent d’interviews réalisées lors du repérage en octobre 2013).

 

 

GRAFFER / EXPOSER LE DROIT DES FEMMES

 

03Shamsia Hassani - The Venue ©Delphine Renou/Wostok Press

 

Aujourd’hui, des artistes afghanes ont formé un collectif d’art contemporain : « BERANG ». Elles défendent leurs droits par le biais de la peinture et évoquent les blessures de la guerre, comme Shamsia Hassani, une jeune graffeuse de 25 ans. Cependant, faire du graffiti dans les rues de Kaboul n’est pas sans risque.

 

 « Quand j’ai commencé à faire du graff, je voulais me battre pour le droit et l’égalité des femmes. Je me suis dit qu’avec l’art, je pouvais nettoyer les blessures de la guerre ». Shamsia Hassani

 

 

 

CONDUIRE / LE CHEMIN VERS L'INDÉPENDANCE

 

06

Zohra, apprentie conductrice ©Delphine Renou/Wostok Press

 

Zohra, 21 ans, prend des cours de conduite à l’auto-école Mamozai et malgré les regards hostiles qui lui sont parfois portés, elle désire obtenir le permis de conduire, symbole de liberté.

 

« C’est une grande opportunité pour les femmes d’apprendre à conduire. Je prends des cours pour être plus indépendante mais je n’ai pas de voiture car cela coûte cher ». Zohra

 

 

POLICIÈRE / LA SÉCURITÉ POUR TOUS

 

Wos14020515

Le capitaine Zohra Daulatzia a intégré la Police Nationale Afghane. ©Delphine Renou/Wostok Press

 

Les femmes représentent moins de 1% des forces de police. Elles sont environ 1 700 aujourd’hui, loin des 5 000 que le Président Hamid Karzai promettait pour la fin de l’année 2014. Intégrer des femmes aux forces de police constitue une avancée importante dans la promotion de l’égalité homme-femme dans ce pays.

 

« Je suis fière de travailler dans la police car je peux aider mes sœurs afghanes » Zohra Daulatzia

 

 

PLUS DE PORTRAITS SUR LE SITE :  www.kabulwomen.com

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

POURQUOI LE WEBDOCUMENTAIRE ?

 

Le choix du webdocumentaire pour ce projet est innovant car il proposera à l’internaute de comprendre cette génération de femmes à travers les portraits, les interviews de spécialistes et les données historiques. En immersion dans la société afghane, l’internaute sera imprégné par l’ambiance sonore et voyagera dans le temps avec les documents d’archives.

 

Des interviews de femmes seront également réalisées afin qu’elles témoignent de leur vie dans les années 1960.

    

Exemple d'animation de photos d'archives

 

B2

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

POURQUOI RÉALISER CE PROJET ?

 

Après des années d'austérité imposées par le régime des "mollah", cette génération, avide de divertissement souhaite s'ouvrir au monde et s'exprimer librement.

 

Ces femmes modernes font encore office d’exceptions en Afghanistan. Il est crucial de rapporter leurs témoignages  à l'heure où l'avenir du pays se joue.

 

 

Participez à cette collecte et partagez le projet afin qu'il puisse exister.

 

 

Test_frise

©Delphine Renou/Wostok Press

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Nous sommes des passionnés d'images, d'histoires et surtout d'Afghanistan. Lors d'un reportage pour une ONG "Mères Pour La Paix", nous avons réalisé en 2012 un film sur leurs actions "Afghanistan, le regard d'un Peuple".

Nous regroupons nos réalisations sur le site de Digital Mill.

 

 

DELPHINE RENOU

 

Polaroid_delphine-700

 

Réalisatrice sur le projet Kabul Women / Photographe représentée par l'agence Wostok Press / Monteuse vidéo

 

Forte d'une expérience en reportage télé et documentaire, je décide de me lancer en 2009 dans le reportage photo. Après de nombreux voyages en Afrique, Mongolie, Asie, c'est en Afghanistan que mon objectif se pose. Lors d'un reportage photo avec une ONG en 2012, je découvre le peuple afghan. Comme l'énonce la journaliste Lyse Doucet " Personne ne va en Afghanistan une fois, vous vous débrouillez toujours pour y revenir, c’est une maladie dont de plus en plus de gens sont atteints : L’Afghanastie et personne ne veut en guérir". Après avoir photographié la première femme afghane gouverneure d'une province en Afghanistan, Habiba Sarabi, mon regard se pose aujourd'hui sur les femmes qui construisent l'avenir de ce pays.

 

Website :www.delphine-renou.com

 

 

REMY DE VLIEGER

 

Stacks_image_104

 

Chef opérateur sur le projet Kabul Women / Étalonneur

 

Rémy est un passionné d' image : il est photographe de studio / chef opérateur et étalonneur pour des sociétés de publicités / longs métrages / documentaires.

En 2010, il réalise le film Finnmark, 69°North au cercle polaire en Norvège pour l'agence UpGuides . En 2012, il réalise un film sur les actions de l'ONG "Mères Pour La Paix" Afghanistan, the eyes of a people. Par la suite, il réalise en image le making of Chants de café pour le photographe Reza lors de la campagne des 10 ans du programme AAA de Nespresso.

 

Webiste : www.remydevlieger.com/

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

En septembre 2013, nous avons lancé une première collecte via KissKissbankbank afin de financer un repérage de 15 jours à Kaboul. Cette collecte de 1390€  nous a permit d'établir un premier contact avec ces femmes, d’entamer des recherches photographiques et de réaliser le teaser "Kabul Women" ci-dessus.

 

Aujourd'hui, le projet intéresse les producteurs. Mais pour qu'ils participent à l'aventure, il faut d'abord  consolider les liens avec ces femmes, trouver d'autres personnages et réaliser au moins un portrait. Nous lançons donc une dernière collecte afin de retourner à Kaboul. 

 

Les dépenses pour 28 jours (2 personnes) :

 

- Hébergement : 600 €

- Traducteur et fixeur : 1100 €

- Transport : 400 €

- Nourriture : 400€

- Visa officiel : 180€

- Marge de Kisskissbankbank : 250€            

 

 

Ce budget ne comprend pas :

 

- Billets d’avion : 850€ *2 = 1700€

- Post-production (montage, mixage, étalonnage...)

- Site Internet

- Frais des contreparties….

 

 

Si le montant de la collecte est dépassé, l'argent nous aidera pour la post-production : frais de traducteur, mixage son, musiques originales, archives…..

 

 

 

Nous sommes à la recherche d’une boite de production.

 

 

Thumb_img_0124
Delphine Renou

Je suis monteuse vidéo freelance pour la télévision (reportage, documentaire...) Je suis également photographe indépendante représentée par l'agence Wostok Press et membre du collectif Digital Mill. J'ai réalisé un reportage photo sur les Surmas, tribue vivant en autarcie au sud de l'Éthiopie. L'année suivante, je part en Mongolie à la rencontre des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_img_0124
Merci pour ce dernier geste papa. Tu as réussi finalement à t'inscrire sur le site. MERCI :)
Thumb_default
Pour un compte rond une dernière contribution. Bon voyage Delphine. Superbe projet. De tout cœur avec toi
Thumb_default
Bonjour Delphine, nous nous sommes rencontrées hier au vernissage avec Kares. Après avoir vu le film, je suis encore plus emballée par ton projet! J'ai hâte de venir voir la projection de votre "long". A très bientôt et bon voyage Elodie