Finançons un magazine qui montre comment réinventer le monde, qui nous aide à agir dans notre quotidien ! Donnons un #KaizenKiss !

Large_tablo_kkbb-1421337922

Présentation détaillée du projet

Campagne-continue-1424430249

 

Nous sommes fous de joie à la lecture, ce matin, du chiffre de 60 000 € dépassés qui signe la réussite de notre campagne. Merci à tous ceux qui se mobilisent pour le projet, qui témoignent chaque jour sur la page commentaires, qui ont partagé avec leurs amis, famille, voisinage, territoire…

Depuis 28 jours que nous avons lancé cette aventure, nous recevons de nombreuses visites sur notre site, de nouveaux abonnés nous font confiance, certains commandent les numéros qu’ils n’auraient pas encore ou ceux dont les sujets les interpellent, d’autres s’inscrivent à la newsletter, sur Facebook, … Tout ceci nous apporte beaucoup d’énergie et d’enthousiasme et nous conforte dans le fait que ce projet, initié il y a 3 ans, a beaucoup de sens aujourd’hui pour nombre d’entre nous. Partager au plus grand nombre toutes ces initiatives positives qui tissent un réseau si large d’individus debouts et engagés pour un autre monde a un sens. Cette collecte citoyenne permet également de montrer, chaque jour, que notre souhait partagé de co construire un autre monde a un sens au delà du premier cercle des convaincus. Il reste 17 jours de campagne et nous avons dans nos tiroirs d’autres projets pour continuer à creuser notre sillon. Alors oui continuez à nous soutenir si cela a du sens pour vous.

 

 

Resume-1420564346

Un magazine, c'est un moyen de diffuser des idées, de relier des gens, de faire émerger une nouvelle culture.

Il y a trois ans, nous avons créé Kaizen, un magazine pour montrer les solutions qui réinventent l'éducation, l'économie, la santé, l'agriculture, l'énergie, la démocratie... Avec Pierre Rabhi et le mouvement Colibris, nous voulions aider la société à changer, à évoluer. Au cours de ces 3 années, nous avons réuni une petite communauté de 70 000 lecteurs. Mais, pour avoir un véritable impact, nous voulons aller plus loin. Nous voulons permettre à cette communauté de grandir, aider toutes ces personnes à diffuser leurs idées, à agir dans leur quotidien, à transformer leurs villages, leurs quartiers, à motiver leurs élus...

Nous savons que la situation écologique, économique et sociale est bien plus grave qu'il n'y paraît et qu'il est temps de faire quelque chose. Alors nous voulons donner à toutes ces personnes un outil pour les aider à changer le monde, dès aujourd'hui, pas à pas.

Aujourd'hui, nous vous proposons de financer la création et la diffusion de ce nouvel outil, de ce nouveau Kaizen.

 

Tablo_kkbb_cover_2_new-1421337989

 

Nouveau-mag-1419410881

Nous sommes de plus en plus nombreux à voir que quelque chose ne va pas dans la façon dont le monde tourne : épuisement des ressources, disparition des espèces, famine et pauvreté grandissantes qui cohabitent avec l’ultra-richesse et l’obésité, dérèglement du climat, pollution des sols, de l’eau, de l’air…

Du coup, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir construire un monde où les humains ne seraient pas traités n’importe comment, où la nature ne serait pas pillée et détruite, où nous nous lèverions le matin pour faire des choses qui nous passionnent et qui ont du sens.

Il y a 3 ans, nous avons créé un magazine pour aider un maximum de personnes à aller dans cette direction : Kaizen.

L’idée est simple. Pour construire un autre monde, nous avons besoin de : comprendre ce qui se passe, trouver quoi faire, savoir comment et avec qui le faire.

 

Pie_ce_jointe-1419407847

 

Pourquoi-1419411028

Nous avons démarré presque sans capital, avons investi le peu d’argent que nous avions et, en 3 ans, nous voilà avec presque 7 000 abonnés et 7 000 ventes en kiosques. Soient près de 70 000 lecteurs (1 magazine est en moyenne lu par 5 personnes).

Mais, si nous voulons changer le monde, ce n’est pas 70 000 personnes qu’il faut toucher, mais 700 000,  7 000 000, 7 000 000 000 !

 

Ceux qui lisent Kaizen aujourd’hui, ce sont en majorité des militants, des engagés de la première heure. Pas tous, mais une bonne partie. Ce ne sont pas eux qu'il faut sensibiliser, mais ce sont eux qui peuvent le faire !

Alors nous voulons faire évoluer Kaizen pour qu'ils puissent s'en servir pour toucher un plus large public.

 

Pour cela, il nous faut : réinventer la forme du magazine, pour que toutes ces autres personnes aient une irrépressible envie d’ouvrir Kaizen ; aller encore plus loin dans le fond, pour que le contenu soit simple d’accès, tout en restant profond et innovant ; et proposer encore plus de contenus pratiques, pour aider chacun à passer à l’action.

 

Cbbgjcgj-1419407917

 

Kaizen-1419410824

Kaizen est un mot japonais qui signifie « changement bon » (kai : changement, zen : bon). C’est également la méthode du changement en profondeur par une succession de petits pas.

On peut la résumer par cette phrase du sage chinois Lao-Tseu : « Un voyage de mille lieues commence par un premier pas. »

L’idée est que nous arrivons rarement à changer du tout au tout du jour au lendemain. Notre cerveau est plein de peurs et de conditionnements. Pour éviter de les réveiller trop violemment (et de gâcher toute possibilité de réussir), il est souvent plus efficace de commencer par une action qui peut paraître anodine et d’additionner ces « petits pas ». L'histoire a montré qu'ils sont souvent bien plus efficaces pour parvenir à des transformations radicales que des révolutions spectaculaires.

 

Ibhejcha-1419408042

 

Que-trouve-t-on-1419410979

De quoi penser

Des décryptages, des interviews, des infographies, des dossiers, pour mieux comprendre les profondes transformations que nos sociétés connaissent.

De quoi changer

Des histoires montrant qu’il est possible de réinventer l’agriculture, l’énergie, l’habitat, l’éducation, la démocratie… Des témoignages montrant comment nous pouvons évoluer intérieurement.

De quoi agir

Des modes d’emploi pour agir dans sa vie de tous les jours, seul ou en groupe. Réapprendre à faire soi-même, tout en faisant des économies, transformer sa maison, son quartier…

 

Cajbbgjf-1419407880

 

Comment-1419410761

Le 4 février 2008, Yvan Saint-Jours, créateur du magazine La Maison écologique, rend visite à Pierre Rabhi, agroécologiste et écrivain, chez lui en Ardèche. Yvan partage avec Pierre son envie de sortir un peu la tête de l'habitat écologique et de créer un magazine qui embrasserait plus large. Pierre (qui a lui aussi des envies de magazine depuis un bon moment) lui propose d’en parler avec Cyril, qui vient de créer avec Pierre et quelques autres, le mouvement Colibris. Il a une idée derrière la tête.

 

Pierrerabhi_46-1420397517

 

Yvan et Cyril se rencontrent donc. Kaizen est en train de naître. Cyril explique à Yvan que des centaines de personnes sollicitent Colibris régulièrement pour savoir où trouver des initiatives qui réinventent la société, pour trouver d’autres personnes comme elles qui voudraient se mettre au travail, pour savoir ce qu’elles pourraient faire et comment. Ils imaginent ce que pourrait être Kaizen : un magazine de société qui montre tous ceux qui sont en train de changer le monde dans tous les domaines : agriculture et alimentation, énergie, habitat, santé, éducation, culture, économie, transports, démocratie… Il aiderait chacun à comprendre le monde dans lequel nous vivons et à trouver comment participer à le transformer. Ils sont tous les deux très enthousiastes, mais, problème, ils n’ont pas beaucoup de temps ! Yvan dirige déjà un magazine et Cyril une ONG…

 

Yvan présente Pascal et Patrick à Cyril. Ce sont eux qui vont être les chevilles ouvrières du magazine, Pascal à la rédaction en chef et Patrick à l’administration et au pôle financier. Pascal est journaliste et photographe depuis de nombreuses années, il travaille pour La Maison écologique, Rustica, Terre Vivante… Il connaît donc bien le métier. Quant à Patrick, il a assuré la direction financière de grands groupes, est élu local et souhaite maintenant mettre son énergie dans un projet qui a du sens pour la planète !

En mars 2012, Kaizen est lancé. L’aventure commence…

 

Yvan_cyril_pascal-1419266323

Yvan, Cyril et Pascal en plein témoignage d'affection...

 

L_equipe-1419411099

 

Françoise

dirige l'entreprise. Elle sait enguirlander Yvan, Pascal et Cyril quand il le faut, accompagner Simon, Diane et Patrick, prendre les décisions quand tout le monde a un avis sur tout et qu'il faut trancher.

Elle est également présidente de l'association Terre & Humanisme, fait des études de naturopathie et anime l'association Les Rencontres de Poigny dans son village des Yvelines.

Pendant 10 ans, elle a été directrice de la communication et du marketing de Nature & Découvertes.

 

Cyril

dirige la rédaction. Il doit veiller à ce que la ligne éditoriale soit conforme au projet d'origine. C'est généralement lui qu'on envoie parler dans les médias ou animer les conférences. Il écrit des articles et participe au comité de rédaction.

Il a participé à la création du mouvement Colibris qu'il a dirigé pendant 7 ans, dirige avec Jean-Paul Capitani la collection Domaine du Possible chez Actes Sud et coréalise en ce moment le film Demain avec Mélanie Laurent.

 

Pascal

est le rédacteur en chef. C'est lui qui pilote la création du magazine et dirige l'équipe de rédaction. C'est à la fois le timonier et le sage, celui qui tâche de faire la synthèse entre les avis des uns et des autres.

Auparavant, il a été journaliste et photographe pendant une quinzaine d'années. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment chez Terre Vivante et Alternatives.

 

Equipe-1421338688

 

Yvan

est le responsable des hors-série. C'est lui qui les pense, les coordonne, les écrit parfois… C’est un peu grâce à lui qu’on rigole dans Kaizen. Il est à la fois le fantaisiste et le radical de l’équipe, le seul à avoir construit plusieurs fois sa maison avec des toilettes sèches… Pendant plus de 10 ans, il a été rédacteur en chef de La Maison écologique, magazine qu’il avait créé au début des années 2000.

 

Patrick

a passé presque toute sa carrière dans les branches financières de grands groupes internationaux. Aujourd’hui, il a décidé de mettre ses compétences au profit d’un projet qui a du sens. Il s’occupe de toute la partie administrative et financière, gère les abonnements, passe une partie de sa semaine à La Poste, enguirlande Pascal et Yvan lorsqu’ils dépassent leur budget. Quand il ne travaille pas pour Kaizen, il est élu dans une commune de 15 000 habitants où il est adjoint aux… finances !

 

Patrick (bis)

a derrière lui une longue carrière de dirigeant d’entreprises. Après avoir travaillé chez Aigle, Terres d’Aventure, dans des entreprises de cosmétiques ou de fabrication de fromages, il a connu sa conversion écologique il y a 5 ans. Après une année à accompagner Yann Arthus-Bertrand, il a travaillé un an avec Cyril chez Colibris avant de prendre la gérance de Kaizen à la suite d’Yvan et avant de passer la main à Françoise. Il est toujours membre du comité de rédaction.

 

Diane

est la secrétaire de rédaction du magazine. C’est elle qui relit et corrige syntaxe, grammaire et tournures de phrases pour faire des textes les petits bijoux que vous pouvez lire. Elle a d’abord été éditrice et a converti une partie de son entourage aux actions proposées dans le magazine. Et aujourd’hui, grâce à sa rigueur et son esprit critique, elle contribue à propager le message.

 

Simon

est le responsable web et communication. Il poste, tweete, like, poke, gère le site Internet, fait du bruit autour des événements et des parutions dans les médias, s’occupe des newsletters… Il est jeune, beau, plein d’énergie et il met toute sa fougue pour faire connaître Kaizen au maximum de gens.  

À quoi servira la collecte ?

La collecte va à la fois nous permettre de :

- créer la nouvelle maquette du magazine dont vous voyez les premiers essais sur cette page ;

 

Avant_apres1-1420563833

 

- faire connaître le magazine à un public plus large en augmentant le tirage, en faisant des mises en avant dans les kiosques, en augmentant la visibilité sur Internet et dans les autres médias ;

 

- affiner ce que l’on appelle le « réglage » dans les kiosques. C’est-à-dire le nombre de magazines que nous déposons et les kiosques où nous choisissons de le faire. Le but étant d’éviter un maximum la « gâche ». Généralement, le taux d’invendus est entre 70 et 80 %. Ce qui signifie que tous ces magazines sont produits pour aller directement au pilon. Une absurdité écologique et économique. En commençant ce travail avec une entreprise spécialisée il y a un an, nous avons pu diminuer le tirage tout en augmentant les ventes. Notre but est d'arriver à 1 exemplaire vendu pour 2 mis en place au lieu de 1 pour 4 actuellement ;

 

- chouchouter notre communauté et la mettre en action : depuis le début de Kaizen, notre nombre d'abonnés augmente régulièrement parce qu'un très grand nombre de nouveaux abonnés nous rejoignent. Car de l'autre côté, un nombre trop important d'abonnés nous quittent. Certains parce qu'ils ne trouvent plus leur compte dans le magazine (et pour cela nous faisons toutes les améliorations évoquées précédemment) mais beaucoup d'autres parce qu'ils oublient, n'ont pas le temps de se réabonner, etc. Nous savons qu'il faut en moyenne 3 ou 4 rappels pour que quelqu'un se réabonne. Nous sommes tous pareils, nous laissons le courrier trainer quelque part en nous disant que nous nous en occuperons plus tard. Et faire ce travail demande d'acquérir un logiciel de gestion d'abonnés, de payer les lettres, de consacrer plus de temps...

 

De 60K€ à 70K€

il n’y a qu’un pas et il peut nous permettre de :

- proposer des abonnements numériques en mettant en place une version du magazine que l’on peut feuilleter en ligne

- développer un magazine pour tablette (Ipad, Samsung, …) en collaboration avec des magazines affinitaires

 

De 70K€ à 80K€

il y a deux pas que vous pouvez nous aider à faire pour :

- faire une mise en avant dans 300 magasins bio partout en France dès le mois de Juin et près de 500 d’ici la fin de l’année 2015

- arrêter de travailler sur nos ordinateurs perso et installer au moins un poste pour Diane notre secrétaire de rédaction et Simon notre community manager

- louer un bureau de plus à l’année dans notre espace de co working rue martel pour accueillir un stagiaire différent qui nous accompagnera à chaque numéro

 

De 80K€ à 90K€

certes c’est trois pas c’est un peu plus mais c’est aussi :

- faire une opération spéciale à destination des librairies pour qu’ils découvrent nos hors séries et les diffusent

- proposer des versions anglophones de nos articles

- produire des vidéo sur nos contenus pour aller plus loin

 

De 90K€ à 100K€

- avoir une action avec les AMAP et les Ruche Qui dit Oui pour recueillir de nouveaux abonnés

- mettre en place un réseau d’ambassadeurs Kaizen

 

 

BUDGET :

 

Créer une nouvelle maquette et un nouveau logo : 10 000 euros

Chouchouter notre communauté de 7 000 abonnés et les mettre en action pour diffuser le magazine (lettres de réabonnement, emailings réguliers) : 10 000 euros

Trouver 3 000 nouveaux abonnés « Objectif 10 000 » (être présent dans plus de salons, organiser des conférences Kaizen, développer de nouveaux partenariats) : 12 000 euros

Mise en avant régulière et forte en kiosques : 7 000 euros

Affiner la distribution en kiosques (avoir les exemplaires dans les bonnes quantités aux bons endroits) : 5 000 euros

Mobiliser des experts en communication pour faire connaître Kaizen (élargir la communauté Kaizen, partenariats médiatiques, distribution en librairies) : 10 000 euros

Développer la production de nouveaux contenus Kaizen (25 émissions radio) : 6 000 euros

Thumb_logo-1421061812
Kaizen Mag

Kaizen diffuse des idées, des projets, des solutions qui construisent un monde plus écologique et plus humain.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo, c'est génial!
Thumb_default
Bel épanouissement à Kaizen ! avec tout mon soutien, bien cordialement, ml Cauvin
Thumb_default
Longue vie à Kaizen!