Dans le cadre du vingtième anniversaire de la fête de la langue française, aidez-vous à organiser une "Kermesse des mots"!

Large_lfef_programme-1425676082

Présentation détaillée du projet

En quelques mots, voici comment a germé l'idée de retrousser nos manches pour mettre sur pieds cette kermesse des mots...C'était il y a à peine trois semaines à Namur!

 

"Il était une fois quelques rêveurs amoureux des mots…Ils s'étaient rencontrés lors de formations en éducation pour tous et chacun...

 

Un jour, à l'époque où l'on brûle "Bonhomme Hiver" un peu partout, ils se trouvèrent fort dépourvus.

Ils souhaitaient participer à la fête du vingtième anniversaire  de  « Langue Française », et constatèrent que celle-ci avait déserté leur belle ville, jadis capitale des mots... 

-« Où sont les mots??? », « Pourquoi ne viennent-ils plus chez nous? » s’interrogèrent-ils !

Et surtout, sans mots, quelles nouvelles idées faire germer ? Quels rêves faire pousser ? Quelles histoires récolter ? La tristesse les envahit quand ils réalisèrent que de fête, il n’y aurait point…

 

Alors, ils décidèrent d’enquêter afin de retrouver les 10 mots invités partout où « Langue Française » était connue. Le temps pressait ! Ces rêveurs voulaient les accueillir personnellement pour des réjouissances improvisées! Ils en parlèrent un peu partout, à la recherche d'’indices : "Dis-moi dix mots que tu accueilles!". Ils découvrirent ainsi que cette fois, les mots invités étaient des stars IN-TER-NA-TIO-NA-LES ! L’une d’entre elles était la joyeuse « Kermesse ». Et pour assurer l’ambiance, « Bravo » n’avait pas été oublié !

Peu à peu, les gens se souvinrent : autrefois, les mots s’étaient promenés dans les rues de leur belle ville… Peu à peu, la nostalgie germait en eux…

 

Les rêveurs réfléchirent peu et travaillèrent vite... L'idée était là! Il fallait organiser une "Kermesse des mots" ! Où ? Quand ? Avec qui? Que d’inconnues… Quel enthousiasme! 

Les rêveurs réussirent à obtenir le soutien d’’un réseau d’écrivains de la rue dans cette entreprise un peu folle... 

Que d'énergies rassemblées en si peu de temps !

 

Mais comme souvent, les rêveurs se heurtèrent à d’inquiétantes réalités. Ils constatèrent que s'ils étaient capables de vivre, quelques heures durant, de mots et d'eau fraîche, ils risquaient de devoir abandonner les idées les plus folles, faute de ...moyens. Ils décidèrent donc de faire appel aux dons et fouillèrent leurs fonds de tiroirs pour s'en sortir avec trois bouts de ficelle... L’imagination était au pouvoir !

 

Tout semblait résolu. Pourtant, il manquait des petites choses… Ils souhaitaient offrir quelques petits biscuits en forme de lettres pour que les nouveaux mots appartiennent pour de vrai à tous ceux qui viendraient faire la fête... Ils voulaient transformer les enfants en Inuït ou en coccinelle… Et tant pis si c’était un peu kitsch ! Sans oublier le café pour se réchauffer si le soleil décidait de ne pas répondre à l’invitation.

 

A nouveau, ils réfléchirent peu et agirent vite... Quelqu'un parmi eux avait déjà entendu dire qu’au pays de Web, on pouvait trouver des personnes prêtes à apporter leur contribution à ce genre de projet.

 

Wiki, wiki, ils allumèrent l'ordinateur et ... lancèrent un appel à l’aide.

Ils sortirent les gris-gris du fond de leurs poches...

 

Tous se surprirent à rêver que le rêve devenait réalité…Peut-être que certains se souvenaient encore d'autrefois ? Quand les mots se promenaient dans les arbres… Quand on venait à la kermesse juste pour tenter sa chance... 

 

Les rêveurs attendirent…"

 

À quoi servira la collecte ?

Acheter le petit matériel manquant ( rouleau de papier, craies, nic-nac, café, ficelle, emplacement de brocante) tous ces petits centimes et euros qui mis ensemble...risquent de freiner notre enthousiasme de rêveurs bénévoles...

 

Voici le lien officiel pour les petits francophones de Belgique:

 

http://www.lalanguefrancaiseenfete.be/

Thumb_155689_1786856515607_802279_n-1425676311
ludilu

Une rêveuse amoureuse des mots pour les petits et pour les grands a rencontré, lors de formations en éducation permanente (écrivain public,alphabétisation) d'autres rêveurs amoureux des mots. Les mots pour tous, c'est pour ça que ces rêveurs se forment! Ces rêveurs aiment leur belle ville de Namur, ces rêveurs ont envie de faire la fête , ces rêveurs... Voir la suite