Soutenez KH'TER, pièce sonore où le piano archaïque rencontre la beauté tellurique de l'Islande, de l'expédition jusqu'à l'édition vinyle !

Large_kiss_kiss_-_couverture

Présentation détaillée du projet

! ENGLISH VERSION IN THE MIDDLE OF THE PAGE !

 

 

Découvrez le teaser de KH'TER

 

 

 

Titre_-_kh_ter

 

 

Derrière ce mot obscur et incantatoire, se cache un ambitieux projet sonore et photographique sur la représentation des Origines. Une pièce musicale où le piano rencontre la beauté tellurique de l'Islande, à la recherche d'une expression sonore inédite entre la musique instrumentale, la noise et le field recording.

 

En collaboration avec l'ingénieur du son Clément Decaudin, je fais appel à votre goût pour les territoires artistiques extrêmes afin que mon nouveau projet ait une chance de se concrétiser par une expédition sonore en Islande, et d'aboutir à l'édition d'un disque vinyle accompagné d'un livret photographique.

 

 

Titre_-_qui_sommes-nous__

 

 

Portrait_-_cl_ment_quentin

Quentin Guichard & Clément Decaudin.

 

 

QUENTIN GUICHARD. Diplômé de la fémis (Fondation Européenne des Métiers de l'Image et du Son) et formé au métier d'opérateur pour le cinéma, mon travail personnel est une rencontre permanente entre langage photographique, projets cinématographiques et compositions sonores. Ces trois directions, loin d'inciter à la dispersion, me permettent de questionner le souvenir de nos origines, thème central de mes recherches, sous des prismes toujours différents et complémentaires. En 2013, sont nées plusieurs pièces musicales (Sonnenreise, Paradise Lost), une grande fresque graphique (Exographies) mêlant langages photographique et pictural, créée de pair avec une longue pièce sonore (Abîmes) qui sera exposée à l'église de Saint-Merri à Paris durant l'été 2014. En 2012, je réalise un film de fiction (Okanagòn), sur lequel j'ai pu travailler pour la première fois avec Clément Decaudin, ingénieur du son qui fait partie de l'aventure KH'TER. Pour une présentation détaillée de mon travail, rendez-vous sur www.quentinguichard.com.

 

 

Découvrez deux de mes dernières pièces sonores  (Les autres sont à l'écoute sur mon site)

 

 

 

 

CLEMENT DECAUDIN. Né dans le Pas-de-Calais, je m'en échappe par l'abstraction que m'offre l'univers mathématique et physique, en parallèle d'une pratique musicale autodidacte. Ponctué par une soif de plus en plus accrue de culture artistique, je préfère finalement l'exutoire sonore aux espaces vectoriels à n dimensions et intègre le BTS audiovisuel Jean Rostand à Roubaix en 2006, afin de déployer mes connaissances théoriques dans le domaine du réel. Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure de Métiers de l'Image et du Son en 2012, je développe mon travail d'ingénieur du son dans des projets tant cinématographiques que musicaux. Ma collaboration avec Quentin Guichard émane d'une réflexion commune sur la nécessité d'une narration sonore forte au cinéma, basée sur le timbre et la dynamique de matières brutes issues de la nature. Une recherche amorcée par le court-métrage OKANAGÒN, dont KH'TER est la continuité musicale: il s'agit de donner à entendre le langage des éléments fondamentaux, tout en interrogeant notre rapport culturel aux instruments classiques.

 

 

Titre_-_du_piano...

 

 

KH'TER est une pièce qui se déploiera comme un immense paysage sonore d'une durée d'environ 30 minutes. Par son écriture musicale, ses rythmes, ses couleurs et ses contrastes, je cherche à rendre sensibles des forces infiniment grandes et anciennes. Ces énergies telluriques seront la substance d'une musique en quête du souvenir d'un âge où tous les éléments, dans un état de fusion et de guerre, donnaient à la Terre sa sauvagerie et sa beauté.

 

KH'TER est à l'origine de mes premières recherches sur un piano demi-queue utilisé de manière détournée. Mes précédentes compositions étaient jusqu'alors de nature essentiellement électronique : les sons répondaient à un long processus de métamorphose et de détournement. Avec KH'TER, je cherche à m'émanciper de cette approche en écrivant une pièce à forte prédominance acoustique, plus brute et plus pure dans la création et le traitement des sources sonores.

 

C'est ainsi que j'eus l'idée d'investir le piano – symbole d'une forme d'aboutissement dans sa conception technique et l'incarnation d'une expression romantique du monde. J'ai cependant cherché dans l'instrument une forme de contre-emploi à la fois musical et esthétique, en quête d'une présence plus obscure et primitive du son. Je l'aborde ainsi de manière frontale et physique – le piano devient une force percussive et archaïque qui, tel un ancien rite, nous rappelle au temps des laves encore chaudes.

 

 

Voici la vidéo d'une session d'enregistrement, pour découvrir comment sont créés les sons au piano.

 

 

 

KH'TER est un travail de sculpture des harmoniques qui, par l'excitation contrôlée de la vibration des cordes, se transforment en de longs drones métalliques. Entre l'onde et l'abrasion, ils suggèrent ce que Pascal Quignard appelle « ces fissures par où passe la vague, la force, la lave, la terre en fusion, le fer d'avant le Temps ». (Sur le Jadis, Gallimard, 2002).

 

Depuis plusieurs mois, chaque expérimentation est enregistrée par Clément Decaudin au studio de la fémis. Pour atteindre la plus grande précision sonore possible, Clément a perfectionné sa méthode d'enregistrement afin de donner à ces fragiles harmoniques une présence et une réalité nouvelles. Cette matière sera approfondie dans les mois à venir, mais constitue déjà le matériau indispensable à la composition de KH'TER.

 

 

Piano

 

Studio

 

 

Telle que je l'envisage sous sa forme définitive, KH'TER implique une seconde approche issue du field recording ou « enregistrement de terrain ». A l'origine d'un large segment de la musique électro-acoustique contemporaine, le field recording place l'écoute et l'enregistrement du monde au centre de recherches ethnologiques, sociologiques et esthétiques. Des artistes et ingénieurs du son comme Chris Watson ou Jacob Kierkegaard en sont les représentants les plus actifs.

 

Clément Decaudin et moi avons pour ambition commune d'entreprendre un travail d'enregistrement sonore des manifestations volcaniques et climatiques de la Terre, métamorphosant KH'TER en un vaste magma fusionnant le romantisme archaïque du piano à l'activité éruptive d'une géologie originelle. Approche bruitiste de la musique, conception musicale du bruit : à la recherche d'un espace tectonique fragile et puissant, au-delà de notre perception humaine.

 

Cette exploration nous emmenera parcourir les paysages désolés d'Islande, cette terre si jeune que le passé lui-même ressurgit à sa surface. Île « de glace et de feu », l'Islande est le territoire où se condensent avec une intensité incroyable tous les phénomènes que je cherche à exprimer dans cette musique : éruptions de geysers, fumées incandescentes, tempêtes de sable et de vent, fissurations des glaciers volcaniques, déferlement assourdissant des cascades les plus puissantes d'Europe. Expression du chaos originel où se percutent les forces antagonistes à l'origine de la vie, ces manifestations géologiques sont en confrontation permanente sur une île aride, sévère et explosive, à l'image de la musique que j'aspire à composer.

 

C'est l'une des raisons essentielles pour lesquelles nous vous sollicitons ! Partir en Islande pour enregistrer la matière sonore de KH'TER est une expérience à la fois folle mais nécessaire. Elle implique vis-à-vis de la création de cette pièce un engagement sans condition, où le travail de composition se mêle à celui de l'expédition collaborative, et qui fera de KH'TER une expérience sonore intense.

 

 

Installation_carree

 

 

Titre_-_expedition_islandaise

 

 

Nous prévoyons d'entreprendre ce voyage dans les conditions les plus simples et rudimentaires possibles. Nous souhaitons partir du 04  juin au 25 juin 2014, mois transitoire entre la sortie de l'hiver et l'arrivée de l'été, la fonte des neiges et l'ascension du soleil nocturne. Ce glissement d'une saison à l'autre me semble le plus favorable au regard des sons que nous allons devoir enregistrer. Le jour sans cesse grandissant nous permettra de travailler, si nécessaire, à des heures où nous pourrons évoluer indépendamment de toute activité humaine.

 

Cela implique d'être mobiles et totalement indépendants. C'est pourquoi nous avons décidé de pratiquer autant que possible le camping sauvage, dans les limites géographiques autorisées par la législation islandaise (soit hors des zones protégées). C'est aussi pour cette raison que nous devrons louer un 4x4 : beaucoup d'endroits ne sont pas accessibles avec des voitures de tourisme classiques en raison de pistes souvent difficiles. C'est une dépense importante de notre projet mais qui, pour notre objectif, se révèle indispensable.

 

Pour que vous puissiez nous suivre durant cette aventure, nous tiendrons un journal de bord régulier sur un site internet créé pour l'occasion, mêlant photographies et vidéos de notre avancée au jour le jour. Ainsi vous aurez la possibilité de voir concrètement comment nous travaillerons, et de découvrir les lieux où nous nous rendrons : une manière ludique de garder contact avec toutes les personnes qui auront la générosité de nous aider !

 

 

Carte_carree

 

 

Enfin, nous devrons louer du matériel sonore professionnel et très spécifique auprès de loueurs français : enregistreur SONOSAX, micros MKH SENNHEISER, protections anti-vent, hydrophones et micros piezoélectriques, afin d' enregistrer sous l'eau ou dans la terre des matières sonores nouvelles. Matériel indispensable pour couvrir toutes les situations auxquelles nous devrons faire face et qui nous permettra d'écouter, au sens propre du terme, les pulsations de la matière.

 

 

MATERIEL SON (location)

 

1 enregistreur Sonosax SX-R4

1 microphone Sennheiser MKH 40

1 microphone Sennheiser MKH 50

1 couple stéréo de microphones MKH 40

2 hydrophones

2 microphones piezo-électriques

1 perche VDB L (80cm / 3,84m)

1 perche VDB M (60cm / 2,66m)

2 pieds micro

1 bonnette anti-vent Rycotte WS4

1 bonnette anti-vent Rycotte WS3

1 bonnette anti-vent Cinéla Zéphyx

2 casques Sennheiser HD25

 

MATERIEL PHOTO (personnel)

 

1 boîtier HASSELBLAD 503 CW

1 optique carl Zeiss Distagon CFI 50 mm

1 optique carl Zeiss Planar CFE 80 mm

1 optique carl Zeiss Makro-Planar CFE 120 mm

1 optique Carl Zeiss SONNAR CFE 150 mm

1 boîtier Canon 70D

1 zoom Canon 70-200 série L

1 zoom Canon 28-70 série L

1 trépied MANFROTTO

10 films 120 ILFORD DELTA 100

10 films 120 KODAK PORTRA 160 NC

 

 

Kh_ter_2

 

 

Titre_-_aboutissement

 

 

Un tel investissement de votre part mérite que le projet KH'TER aboutisse à l'édition d'un véritable objet d'une qualité sonore et graphique irréprochable. C'est pourquoi, à l'issue du mixage et du mastering définitif prévus pour fin 2014, nous comptons éditer la pièce en vinyle 12'' 140 gr, à 200 exemplaires.

 

Le vinyle sera complété d'un livret broché de 24 pages 28x28 cm, imprimé sur papier satiné de 135 gr. Ce livret sera glissé dans la pochette du vinyle et fera partie intégrante de l'objet final. Les photographies seront prises durant le voyage avec un appareil photo moyen format argentique (Hasselblad), en N&B. L' écoute de KH'TER sera ainsi enrichie d'un travail graphique proche de l'abstraction, en résonance avec les textures sonores de la pièce. Ce livret permettra de découvrir, comme autant de portraits intimes, l'esprit des lieux que nous aurons explorés. Il incarnera l'identité visuelle qui me permettra de mieux promouvoir et diffuser la pièce.

 

 

Nous souhaitons plus que jamais que ce projet puisse se réaliser ! Jetez un oeil à nos contreparties : nous les avons voulu les plus généreuses possibles ! 

 

 

 

 

 

 

Titre_-_english_version

 

 

 

Titre_-_kh_ter

 

 

Behind this dark and magic word, there is an ambitious sound and photographic project about the representation of Origins. A musical work where the piano meets the telluric beauty of Iceland, in search of a new musical language, melting instrumental music, noise and field recording.

 

With the sound recorder Clément Decaudin, I appeal to your curiosity about extremes artistic territories to give me the opportunity to devellop my new project as a sound expedition in Iceland... and to achieve it with a vinyl disk and a photographic booklet release.

 

 

Titre_-_who_are_we__

 

 

Portrait_-_cl_ment_quentin

Quentin Guichard & Clément Decaudin.

 

 

QUENTIN GUICHARD. Graduate of the fémis (Fondation européenne des métiers de l'image et du son) and trained to be cinematographer, my personal work is a permanent meeting between photographic language, cinematographic projects and sound compositions. These three directions, far from encouraging dispersion, enable me to question the memory of our origins, central theme of my research, with different perspectives. In 2013, I created several pieces of music (Sonnenreise, Paradise Lost), a large graphic fresco (Exographies) mixing photographic and pictorial languages, created with a long sound creation (Abysses) which will be exposed to the Saint-Merry's church in Paris during summer 2014. In 2012, I directed a fiction movie (Okanagòn), on which I worked for the first time with Clément Decaudin, sound engineer which is part of adventure of KH'TER. For a detailed presentation of my work, go on www.quentinguichard.com.

 

 

Discovers my two last sound pieces

 

 

 

 

CLEMENT DECAUDIN. Born in the Pas-de-Calais (North of France), I escape from it thanks to the abstraction of mathematical and physical universe, in parallel of a self-educated musical practice. I finally prefer the world of sounds to the vector spaces with N dimensions and I integrate the audio-visual BTS Jean Rostand into Roubaix in 2006, in order to deploy my theoretical knowledge in a concrete way. Graduate of the fondation européenne des métiers de l'image et du son in 2012, I develop my work of sound engineer in projects as well cinematographic as musical. My collaboration with Quentin Guichard emanates from a common reflection about a strong sound's narration in cinema, based on the dynamics of raw textures of nature. A research started by the movie OKANAGÒN, whose KH'TER is a musical continuity : we want to understand the language of basic elements, while questioning our cultural relationship with classical instruments.

 

Titre_-_who_are_we__

 

KH'TER will be a deep sound capes of approximately 30 minutes. By his musical writing, his rhythms, his colors and his contrasts, I want to make sensitive infinitely greats and old forces. These telluric energies will be the substance of a music in search of an age where all the elements, in a state of fusion and war, gave to the Earth its brutality and its beauty.

 

So, I had the idea to use piano – symbol of perfection in its technical design and incarnation of a romantic expression. However, I try to play piano in a different way, in search of obscure and primitive sound. I play it in frontal and physical way – As an old rite, the piano becomes a percussive force.

 

 

This is the video of a recording session, to discover how I play piano.

 

 

 

KH'TER is an harmonic's sculpture controlled by the cord's vibration. Between waves and abrasion, they suggest what the writer Pascal Quignard calls “these cracks by where the wave passes, the force, the lava, the ground in fusion, the iron of before Time”.

 

For several months, each experimentation has been recorded by Clément Decaudin with the studio of the fémis. To reach the highest quality, Clement improved his method of recording in order to give to these fragile harmonics a new presence and reality . This material is already what I need to compose KH'TER.

 

 

Piano

 

Studio

 

 

KH'TER also implies a field recording approach. At the origin of a large segment of contemporary electroacoustic music, the field recording place the listening and the recording of the world at the center ethnological, sociological and aesthetic researches.

 

Clément Decaudin and me have the ambition to record the volcanic and climatic manifestations of the Earth, metamorphosing KH'TER to a vast magma melting romanticism of piano and the eruptive activity of an original geology. Noisy approach of music, musical conception of  noise: in search of a fragile and powerful tectonic space, beyond our human perception.

 

This exploration will take us along to traverse the landscapes of Iceland, this so young land  that the past itself appears on its surface. Island “of ice and fire”, Iceland is the territory where primitive phenomena are incredibely condensed : eruptions of geysers, incandescent smoke, sand and wind's storms, cracking of volcanic glaciers, deafening surge of the most powerful cascades of Europe. Expression of original chaos where the antagonistic forces are struck with the origin of life, these geological demonstrations are in permanent confrontation on an arid, severe and explosive island, like the music I aspire to compose.

 

It's one of the essential reasons for which we solicit you! To go in Iceland to record the KH'TER material, is an insane but necessary experience. It implies a real commitment, where the composition results of an intense and collaborative expedition.

 

 

Installation_carree

 

 

Titre_-_icelandic_expedition

 

We plan to travel in a very simple way. We wish to leave from June 04th to June 25th, 2014, transitory month between the end winter and the arrival of summer, the snowmelt and the rise of the night sun. This transition from one season to another seems to me most favorable moment regarding our artistic needs for the piece. If necessary, the  growing day will enable us to work when we will be able to evolve independently of any human activity.

 

That implies to be mobile and completely independent. This is why we decided to practise as much as possible the wilderness camping, within the geographical limits authorized by the Icelandic legislation (either out of protected areas). It's as for this reason as we will have to rent a 4x4: many places are not accessible with classical private cars because of difficult roads. It is an important and essential part of our project.

 

You will be able to follow us during this adventure. Indeed, we will create a regular web page, with photographies and videos added day to day. Thus you will have the possibility of seeing concretely how we will work, and to discover the places where we will go: a ludic way to keep contact with all the people who will have generosity to help us!

 

 

Carte_carree

 

 

We will have to rent professional and very specific sound equipment : recorder SONOSAX, micro MKH SENNHEISER, piezoelectric protections anti-wind, hydrophones and microphones, in order to record under water or listen the pulsations of  the ground.

 

 

SOUND EQUIPMENT (rental)

 

1 recorder Sonosax SX-R4

1 microphone Sennheiser MKH 40

1 microphone Sennheiser MKH 50

1 stereo couple of microphones MKH 40

2 hydrophones

2 piezoelectric microphones

1 pole VDB L (80cm/3,84m)

1 pole VDB M (60cm/2,66m)

2 feet microphone

1 cap anti-wind Rycotte WS4

1 cap anti-wind Rycotte WS3

1 cap anti-wind Cinéla Zéphyx

2 helmets Sennheiser HD25

 

PHOTO EQUIPMENT (personal)

 

1 case HASSELBLAD 503 CW

1 optics Carl Zeiss Distagon CFI 50 mm

1 optics Carl Zeiss Double diffusion CFE 80 mm

1 optics Carl Zeiss Makro-Double diffusion CFE 120 mm

1 optics Carl Zeiss SONAR CFE 150 mm

1 case Canon 70D

1 Canon zoom 70-200 series L

1 Canon zoom 28-70 series L

1 tripod MANFROTTO

10 films 120 ILFORD DELTA 100

10 films 120 KODAK PORTRA 160 NC

 

Titre_-_the_end

 

Such an investment of your share deserves that project KH'TER will be release with a great sound and graphic quality, in a deluxe item. That's why, at the conclusion of the mixing and the final mastering planned for the end of 2014, we intend to publish a 12” 140 gr. vinyl, in 200 exemplars.

 

The vinyl will be supplemented by a 24 pages booklet, printed on satin paper. The photographies will be taken during the travel with a traditional B&W camera (Hasselblad). The listening of KH'TER will be enriched by a graphic work near to the abstraction, in resonance with sound textures of the piece. This booklet will make it possible to discover, like as many intimate portraits, the spirit of the places which we will have explored. It will incarnate the visual identity which will enable me to promote and diffuse the piece.

 

 

More than ever, we wish that this project will interest you! Throw an eye to our counterparts: we wanted them as most generous as possible!

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Voici, de manière transparente et détaillée, la répartition du budget en fonction des nécessités liées au transport, à la location du matériel professionnel et de la conception finale du vinyle.

 

 

TRANSPORTS = 2300 €

 

AVION : 600 €

4x4 : 1700 € (essence comprise)

 

LOGEMENT = 400 €

 

CAMPING (Quand nécessaire): 250 €

TENTE D'EXPEDITION NORTH FACE (location) : 150 €

 

LOCATION DU MATERIEL SON : 1700 €

 

CONCEPTION DU VINYLE = 1600 €

 

PRESSAGE DES VINYLES : 1300 €

IMPRESSION DU LIVRET PHOTO : 300 €

 

COMMISSION 8% KISS KISS BANK BANK : 500 €

 

TOTAL : 6500 €

 

 

Kh_ter_3

 

Thumb_kik
Quentin Guichard

QUENTIN GUICHARD. Diplômé de la fémis (Fondation Européenne des Métiers de l'Image et du Son) et formé au métier d'opérateur pour le cinéma, mon travail personnel est une rencontre permanente entre langage photographique, projets cinématographiques et compositions sonores. Ces trois directions, loin d'inciter à la dispersion, me permettent de questionner... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_kik
Merci aux trois premiers donateurs ! Lentement mais sûrement...