Aidez-nous à réaliser un reportage d'étudiantes en journalisme sur la situation des femmes rwandaises 20 ans après le génocide.

Large_logo_kkbb

Présentation détaillée du projet

“64% de femmes au parlement : le miracle rwandais” titrait ELLE Magazine en février 2014.

 

En 20 ans, la situation des femmes a bien changé au Rwanda et dans sa capitale, Kigali. Avec aujourd'hui le droit de s'exprimer publiquement et le droit à l'information, les conditions de vie des Rwandaises ont beaucoup évolué depuis le génocide. Présence majoritaire au parlement, accès au micro-crédit et à l'héritage, présence dans les médias...

 

Que s'est-il donc passé pour que les femmes prennent tant d'importance ?

 

Pour nous rendre compte de la situation réelle et tenter de cerner les raisons de cet état de fait, nous avons décidé d'aller sur place à la rencontre de ces femmes.

 

Il s'agit donc bien d'un projet sur des femmes, fait par des femmes. Nous souhaitons rencontrer des Rwandaises de Kigali qui travaillent avec des associations pour découvrir leur quotidien et leur parcours. Nous irons aussi à la rencontre de femmes politiques rwandaises, de personnes engagées dans les droits des femmes et d'associations comme Kisany. Cette coopérative forme des femmes à la broderie et à la couture pour produire des pochettes, des plaids, des trousses en vente au Rwanda et en Belgique. A ce stade, nous continuons d'explorer le monde associatif rwandais. Nous avons des contacts avec d'autres associations mais nous ne pouvons pas en dire plus pour l'instant.

 

Grâce à nos interactions avec vous, nous espérons nous ouvrir à de nouvelles connaissances. Bien sûr, il faut laisser une place à l'imprévu.

 

2892568102_2c759068ec_b

 

Vous pourrez suivre notre avancement via notre blog, notre compte Twitter et notre page Facebook (voir lien ci-dessus). 

 

Forme du projet 

 

Ce reportage est réalisé dans le cadre de notre master à l'IHECS (Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales). Au niveau technique, il durera environ 15 minutes et sera d'abord diffusé dans un cadre interne. Nous espérons par la suite être diffusés dans d'autres médias. Nous nous occuperons de tout: contacts, interviews, prise de vue, prise de son et montage.

 

Qui sommes-nous?

 

Photo-equipe-kaf

 

Charline Halleux - 22 ans. Bachelière en Communication appliquée et Master en journalisme en cours.

C'est moi qui pose les questions, la journaliste. J'adore apprendre, découvrir, c'est la beauté du métier de journaliste que j'espère pouvoir pratiquer un jour. Ce qui m'intéresse le plus dans ce projet c'est le fait que dans un pays d'Afrique centrale, les femmes occupent 64% du parlement. Dans des pays démocratiques comme la Belgique ou encore dans les pays nordiques qui sont un exemple dans le domaine, le pourcentage est bien inférieur. J'ai envie de comprendre pourquoi et surtout découvrir le lien entre l'émancipation des femmes et l'action communautaire. Mais aussi, bien sûr, la culture culinaire rwandaise.

 

Lola Lemaigre - 21 ans. Bachelière en Communication appliquée et Master en journalisme en cours.

Passionnée de communication, de voyage et d'humanitaire, je me suis toujours intéressée à l'Afrique. J'ai découvert le Sénégal lors d'un séjour humanitaire avec une ONG en 2010. J'ai été bouleversée par la chaleur humaine, l'espoir et la joie de vivre d'une grande partie de cette population qui n'a presque rien. Je rêve d'explorer d'autres pays africains et leurs réalités sociales. Je suis également très sensible aux problématiques féministes. Lorsque nous avons dû choisir le sujet de notre travail de fin d'études, je n'ai pas hésité longtemps: je voulais faire connaître une réalité interpellante sur les femmes africaines. J'ai toujours rêvé de réaliser des documentaires et reportages socio-culturels après l'IHECS et je pense que ce projet peut m'enrichir autant que vous. Je suis engagée dans ce projet et je pense qu'il est le vôtre aussi.

 

Maude Vandeneede - 23 ans. Bachelière en Communication appliquée et Master en journalisme en cours.

La perchiste-journaliste, c'est moi. J'adore le contact humain et la découverte. La curiosité fait également partie de moi. Souvent vue comme un défaut, ce sera ici une qualité. Pour mon futur métier de journaliste, cette caractéristique est essentielle. Les cultures étrangères et la condition des femmes en général m'intéressent aussi beaucoup. C'est pourquoi j'ai tout de suite été attirée par ce sujet. De plus, je n'ai jamais été en Afrique et c'est ici l'occasion d'en apprendre plus sur ce continent et plus particulièrement le Rwanda. Voulant faire du journaliste d'investigation, partir sur le terrain sera alors ici une expérience très enrichissante.

 

Christelle Nyarwaya - 22 ans. Bachelière en Communication appliquée et Master en journalisme en cours.

La caméraman-photographe, c'est moi. J'ai une passion pour l'image depuis toujours. Capturer le moment présent, jouer sur les mouvements, les couleurs,... Je suis d'origine congo-rwandaise et je ne suis malheureusement jamais allée en Afrique. C'est une occasion pour moi de renouer avec mes origines et de découvrir le pays où a grandi mon père. Je suis curieuse de découvrir ce qu'est la réalité d'une femme rwandaise en 2014. J'ai donc hâte que le projet se concrétise.

À quoi servira la collecte ?

Pour financer ce projet très onéreux, nous travaillons déjà chacune en job étudiant, mais cela ne suffit pas. Nous nous démenons donc pour trouver des fonds. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous faisons appel à vos dons.

 

Notre budget

 

Nous avons fait une estimation de notre voyage qui reviendrait à plus ou moins 1 725 € par personne. Voici le détail des nombreux coûts, par personne:

 

- Avion : entre 780€ et 1500€ (selon la date de réservation)

- Passeport : 71€

- Vaccins + médicaments : 169€

- Carte de téléphone rwandaise : 40€

- VISA : estimation 45€

- Voiture avec chauffeur pour 12 jours : 100€

- Logement et nourriture : 300€

 

Les 1500 euros nous permettront de financer le billet d'avion de Christelle, notre caméraman et de Maude, notre preneuse de son. Si vous croyez vraiment à notre projet en nous donnant plus d'argent, Charline et Lola, nos indispensables journalistes, pourront participer au voyage. 

Thumb_pre_sentation-carre_-kaf
Kigali au féminin

Nous sommes quatre étudiantes en journalisme, engagées et motivées par notre projet "Kigali au Féminin". Nous espérons vous donner envie d'y participer.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance!
Thumb_default
Même pas le dernier jour... On vous soutient ! Revenez avec un reportage digne du nom. Et surtout nous éclairer sur la célèbre question : "c'est Kigali ?".
Thumb_default
Bravo pour ton beau projet Lola. Tu me sembles très motivée. C'est très bien. Concocte-nous donc un beau reportage avec tes copines. Bises. Olivier