Aidez-nous à recréer ces 10 jours de pure folie créative : 2 sessions de 72h pour faire un film avec 130 participants du monde entier !

Large_bannierekkbb

Présentation détaillée du projet

Faites bien avec rien, faites mieux avec peu mais faites-le maintenant !

 

 

Logo5-02

 

UN KINO KABARET ?

 

Les Kabarets sont des laboratoires ponctuels où cinéastes, comédiens, musiciens, et autres artisans du cinéma du monde entier se retrouvent pour créer sans contrainte des courts-métrages. Ces derniers doivent être réalisés en un temps limité par « sessions » qui peuvent durer de 2 à 5 jours. À la fin de chaque période, les artistes proposent au public le résultat de leur travail. L'événement reste ouvert à tout le monde. Volontaires, bénévoles, participants et membres de l'association : tous sont motivés par la même passion et par les rencontres. Le plaisir, l’entraide, le partage de connaissances et des ressources techniques sont à l’honneur dans les Kabarets.

 

Kino Session, l’antenne bordelaise du mouvement international Kino se lance pour la troisième fois cette année dans l’organisation de son Kabaret International. Après les RIK (Rencontres Internationales Kino) de 2012 (librement inspirées de cette mouvance), ainsi que le KKIB (Kino Kabaret International de Bordeaux) de 2013 : en 2014, l’heure est de nouveau au Kabaret dans les règles de l’art !

 

Kkib_2013

 

 

LE KINO KABARET INTERNATIONAL DE BORDEAUX ?

 

Le Kino Kabaret International de Bordeaux se déroulera du 26 septembre au 3 octobre 2014. C’est avant tout un laboratoire de création. Pendant quelques jours les participants venus du monde entier réalisent des films spontanés en collaborant les uns avec les autres. C’est un moment qui concentre les énergies de tous les participants au sein d'un même laboratoire de création. L’événement s’organise en deux sessions de 72h, de défis créatifs le temps d’une semaine. A l’issue de chaque session, une soirée réuni le public et les participants autour d’une soirée de projection des films réalisés.

 

Kino_lab

 

 

Cet événement se veut également être un temps de découverte : la chapelle du CROUS (partenaire co-organisateur) située rue du Hamel, joue le rôle de quartier général de l’événement, le fameux « laboratoire » où tout se passe. En investissant cette pépite historique et architecturale, cachée au cœur de Bordeaux, l’association Kino Session contribue activement à la redécouverte d’un patrimoine incroyable et fait revivre la chapelle de manière originale.

 

Bordeaux offre un formidable environnement pour les cinéastes. C'est toute la ville qui deviendra le terrain de jeux des participants, qui pourront (faire) découvrir des lieux beaux, insolites ou originaux.

 

LES OBJECTIFS DU KABARET

 

- Réunir des cinéastes, amateurs passionnés et professionnels, du monde entier

- Ouvrir les portes du cinéma au plus grand nombre

- Révéler le potentiel cinématographique de Bordeaux grâce aux courts-métrages qui mettront la ville en image 6 jours durant

- Inscrire Kino Session Bordeaux dans le mouvement international Kino

- Promouvoir et fédérer le mouvement Kino au niveau européen et international

 

LE PROGRAMME DU KABARET

 

Pour le Kino Kabaret International de Bordeaux 2014, deux sessions de 72 heures et deux soirées de projections sont organisées. Une première projection est prévue le lundi 29 septembre au soir et une seconde le vendredi 3 octobre. Le premier jour du festival est consacré à l’accueil des participants et à la découverte de la ville.

 

Dès le premier soir, une réunion de production permettra d'expliquer à chacun le fonctionnement de la semaine, les règles de vie et surtout débattre des premières idées de films !

 

Soir_e_proj_2013

 

À quoi servira la collecte ?

LE BUDGET DU KABARET

 

L’organisation du Kabaret est gérée de manière bénévole et associative par les membres de l’association Kino Session. L’essentiel du budget est consacré à la logistique, aux frais de bouche et de logement des participants, ainsi qu’à l’accueil du public.

 

Cette année, le budget prévisionnel du Kabaret s’élève à 30 000 €.

 

Les 2 500€ récoltés dans le cadre de Kiss Kiss Bank Bank font donc partie intégrante du financement du projet. Toujours fidèle à l’esprit de l’association, c’est dans le partage que naissent les grands projets ! Alors comment vont être réparties les différentes sommes récoltées ?

 

S'inscrire au Kino Kabaret est très abordable afin de permettre au plus grand nombre de participer. L’inscription des participants est chiffrée à 22€ par personne et par session, ce qui donne droit à un hébergement et à une restauration pendant la semaine.

 

Mais le coût réel du projet est loin de coûter si peu. Par conséquent, les principales dépenses sont réparties de la manière suivante :

 

-          l’achat de billets de train/d’avion des participants > 5 200€

-          la restauration des participants > 5 000€

-          la location des lieux > 650€

-          la location de matériel cinématographique > 3 700€

-          la création d'une campagne de communication + réalisation d'un teaser > 4 000€

-          la réalisation de goodies (sac, tee-shirts, affiches, dvd, etc.) destinés aux donateurs et aux participants > 3 000€

-          le défraiement des déplacements > 2 000€

-          l'achat de fournitures / photocopies dossiers > 1 000€

-          frais divers

 

Déduction fiscale

 

Grâce à un rescrit fiscal, l'association a le droit de recevoir des dons. VOS dons !

 

Ainsi, les contributeurs ont droit à une déduction fiscale de 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable. Au-dessus de 50 euros, les contributeurs recevront un reçu fiscal automatiquement. En-dessous de 50 euros, les contributeurs peuvent recevoir un reçu fiscal sur demande.

 

La communication

 

Tout au long de l'année, les soirées de projections, les « sessions », sont le média idéal pour faire connaître les nouveautés émanant de l’association. Ces soirées accueillent en moyenne 500 personnes. Elles sont donc propices à la diffusion d’informations sur l'actualité de Kino Session. Dans un même ordre d’idée, les différents lieux culturels bordelais où les oeuvres Kino sont diffusées permettent d’accroître l’audience et le public des événements que l’association propose. De plus, Kino Session communique activement par le biais des réseaux sociaux qui attirent, et fidélisent de plus en plus de public, en plus de son site Internet. Pour ceux qui n’ont pas accès à l’univers web, affiches et flyers sont distribués plusieurs semaines avant l’événement, notamment lors de sessions proposées à l’année.  

 

Kinoimg

 

La communication du Kino Kabaret International de Bordeaux et de nos partenaires inclura différents supports :

 

‣ une plaquette de présentation permettra d'exposer le projet, ses enjeux et son public lors de l'étape de construction de l’événement  

 

‣ le site internet www.kino-session.com abordera toutes les facettes de l'événement : programme, inscriptions, partenaires, etc.  

 

‣ les réseaux sociaux seront évidemment mobilisés car le mouvement Kino et les amateurs d'événements culturels fonctionnent beaucoup sur une logique de réseaux :

- une page Facebook consacrée à l'événement relaiera toutes les avancées auprès des futurs participants et du public.

⁃ un hashtag (« mot-dièse ») Twitter sera créé et régulièrement alimenté. Il permettra de partager des informations en temps réel, principalement avec les partenaires institutionnels et privés.

⁃ un compte Instagram rendra compte de tous les temps forts de l’événement.  

 

‣ des prospectus seront distribués pour attirer un large public  

 

‣ de l'affichage public sera installé dans les lieux étudiants et culturels de la CUB pour permettre de relayer le programme  

 

‣ le programme des Campulsations (festival de rentrée universitaire, initié par le Crous de Bordeaux, du jeudi 25 septembre au samedi 4 octobre 2014) offrira également une visibilité à notre événement

 

Thumb_kino_session_logo_300dpi_rvb
Kino Session

C’est en 2005 que Kino Session, la cellule bordelaise, naît, sur les bancs de l’Université de Bordeaux 3. Librement inspirée du concept Kino, l’association propose de : - réaliser un court métrage de cinq minutes maximum - respecter un thème et une contrainte votés par le public - rendre son court-métrage dans un délai de deux mois. L’ensemble... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
HIP HIP HIP
Thumb_default
Vous êtes bon, le monde vous remercie!
Thumb_to_t2-1466944362
Go go go !!!!!!