Euclyps présente

Kokoï

Simon, tueur à gage expérimenté, est connu pour son professionnalisme. Ses atouts : Propre et discret. Mais ces derniers temps, il n'a plus trop la tête à ce qu'il fait. Il est peut-être temps pour lui de prendre une retraite bien méritée. L'agence qui l'emploie accepte, mais le convainc d'accepter un dernier contrat.

Large_kokoi_affiche

Présentation détaillée du projet

Kokoï est né de l’amitié de Thierry et Yann, tous deux passionnés de polar et de cinéma. A l’origine, Thierry avait écrit une nouvelle qui s’appelait Souvenir d’Amazonie pour le festival Quai du Polar. Yann cherchant à réaliser des films polar, Thierry lui proposa ses textes.

J’ai gardé l’essence même de l’histoire d’origine où les choses ne se passent pas comme prévu, en y ajoutant le remord. 


Le tournage se passera sur Lyon et s’étalera sur 6 jours.

Afin d'assurer un rendu le plus professionnel possible, le tournage sera filmé avec du matériel à capteur 35 avec un  éclairage adapté. 


Petit plus : L'acteur principal est un un sosie de Jean Reno. Il a déjà fait des rôles de silhouette dans des films. Comme c'est un ami, il a accepté de tourner bénévolement pour moi. Nous avons tourné quelques essais pour confirmer le rôle. je mettrai très prochainement quelques extraits et des photos.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Yann Siaudeau. Je suis né le 30 décembre 1975 à Libourne.
 
Durant une première carrière de 16 ans dans le domaine technique pour la Défense, où j'ai eu l'occasion de travailler et de m’épanouir dans des domaines souvent différents, je me suis pris de passion pour l'image et j'ai commencé à me former dans la photographie. De Bordeaux à Tours, en passant par Lyon, la Serbie, la Côte d'Ivoire, j'apprenais et ramenais des histoires et des images de mes aventures.
 
Raconter des histoires a toujours été une passion, et de ce fait, je me suis décidé à franchir le pas et à me lancer dans l'écriture et la réalisation de fictions et de documentaires. C’est donc avec un œil avisé que je me suis tourné vers la vidéo. Grâce à d’autres professionnels de l’image et d’un club de cinéastes, j’ai pu affiner ma maîtrise de la prise de vue, afin d’obtenir les meilleures images. 
 
A 36 ans, mon cheminement n'est pas terminé, et je n'ai pas beaucoup de films à mon actif (4 au total), dont "Switch" qui a remporté un prix au concours Régional de la FFCV, et a été sélectionné au concours National de la FFCV en 2010. Vous pouvez le visionner ici : 
 
 
 
J'ai aussi réalisé des documentaires dont le film "Au bord du cercle" pour Ushuaïa TV comme assistant réalisateur et chef-op 5D.
 
Sinon, allez voir mon site : http://www.euclyps.com
 
 

À quoi servira la collecte ?

Le projet va entrer en phase de tournage à partir de mai 2012. Cette aide financière nous est indispensable pour finaliser ce projet qui nous tient à cœur. Ce film sera bien entendu, présenté dans tous les festivals de France dans un premier temps. Ensuite nous prévoyons une traduction sous-titrée Anglais, pour une diffusion plus large. Cependant, nous ne bénéficions d'aucune aide, et face à des ambitions importantes mais des moyens financiers limités, nous faisons appel à vous pour contribuer au projet afin qu'il puisse aboutir.   Actuellement nous disposons de deux caméras vidéo performantes, et de la majorité des éléments de décor. Cependant, l’équipe technique qui m’entoure et les comédiens sont bénévoles, et je mets un point d'honneur en tant que réalisateur à leur rembourser les frais de déplacements et de restauration durant ces 6 jours de tournage. Aussi, j’ai besoin d’un financement pour assurer cette logistique. C'est-à-dire :   - Restauration des acteurs et de l’équipe technique sur la durée du tournage : 400 euros   - Location autre matériel technique (steadycam, lumières) : 250 euros   - Coût du carburant (groupe électrogène et déplacements) : 300 euros   - Création association et assurance pour l'équipe et les acteurs : 49 + 101 euros   - Coûts maquillage et effets spéciaux : 50 euros     Coût total : 1150 Euros.