Seule dans son « réduit », une femme met en scène, devant l’image figée de son amour, ses attentes, son désespoir et ses désirs.

Large_kisskiss-1433501548-1433501559

Présentation détaillée du projet

 

Chers tous,

 

Nous avons besoin de vous pour présenter au Festival OFF d'Avignon, L'affamée de Violette Leduc.

 

Résumé:

Seule chez elle, une femme se met en scène, devant un mannequin, image figée de son amour. Elle rejoue ses attentes de rendez-vous, son désespoir de n’être pas aimée en retour et ses désirs de passion. Elle se met à nu devant « elle », son idole. Elle ose lui dire avec pudeur et poésie tout ce qu’elle ne lui dira jamais, ce qu’elle aimerait lui dire, ce qu’elle s’accuse de ne pas lui dire…

 

Ce journal intime autofictionnel en prose, nous plonge dans une écriture du corps. Et c’est précisément avec le corps que Catherine Decastel choisit d’adapter ce texte. Ainsi, le théâtre dansé côtoie la poésie pour rendre le sublime du sentiment amoureux et l’angoisse de la solitude.

Le spectacle s’attache à mettre en évidence les blessures aussi belles et complexes qu’universelles et émouvantes sur l’Amour et la Solitude et révèle une véritable résonance contemporaine du texte.

 

« La nuit je fais des exercices d’hallucination. Toucher une peau qui n’est pas la mienne. C’est érotique en plusieurs endroits. Ici, nous osons seulement nous excuser quand nous nous frôlons.»

 

Violette Leduc est une auteure d’après-guerre dont on redécouvre aujourd’hui la puissance poétique. Elle livre ici, par une écriture singulière, la passion solitaire qu’elle portait à Simone de Beauvoir, sa protectrice.

 

PRESSE

 

« Cet appel, ces cris, ces strophes en prose, cet espoir, ce désespoir sont de toute beauté. Une énergie sauvage et tendre. Ce parti pris est endossé avec audace... le texte nous parvient avec plus de force » Gilles COSTAZ

 

« Une mise en scène efficace. Le texte de Violette Leduc est merveilleusement interprété. Une heure de poésie à savourer » L’ETUDIANT AUTONOME

 

« Tantôt dans l'onirisme le plus charmant tantôt dans la folie mystique la plus troublante » FROGGY’S DELIGHT

 

« La charge corporelle est ici sublimée par des instants dansés. De ces élans venus du dedans, nous devenons les témoins, témoins d’un amour qui s’engage sans retenue aucune, sans la moindre demi-mesure. » LE SOUFFLEUR

_dsc2078-1433515795

 

10259795_10152783394293297_3505201981324247429_n-1433516168

 

_dsc2094-1433515843

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte nous servira à imprimer Tracts et Affiches ainsi qu'à la Billetterie.

 

250 : affiches cartonnées

300 : Billetterie

150: impression dossiers

100: impression tracts

 

Si nous arrivons à récolter de l'argent en plus, il servira pour financer l'équipe qui sera chargé de capter le spectacle afin d'avoir un beau DVD.

Thumb__dsc2189-1433501728
ciemyosotis

CATHERINE DECASTEL est auteure, metteure en scène et comédienne, elle est issue du Studio de Formation Théâtrale de Vitry (94) et de l’Université Paris III. Elle a publié chez l’Harmattan Dieu venge l’innocent en silence, chez Alna Editeur L’écorce de nos larmes, et aux Presses Electroniques de France Ai perdu mon Je. Outre ses propres textes (Dieu... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
"C' est du feu que la solitude pose sur ma bouche". Toujours Violette mais dans "La Bâtarde" !
Thumb__dsc2189-1433501728
merci merci pour votre soutien !
Thumb_default
Que des belles choses a toi ma belle! Éclate toi a Avignon