Un chef d'oeuvre de la littérature cambodgienne, adapté sur scène dans un mélange de théâtre, danse et vidéo.

Large_affiche_anarchiste_kisskiss

The project

Résumé

Paris, 1979. Virak, Cambodgien en exil devenu chauffeur de taxi, sort indemne d’un accident de voiture. Pendant que sa passagère, une touriste anglaise, se meurt, notre anti-héros lui confie ses tourments, raconte et revit sa descente aux enfers intimement liée à l’histoire de sa première patrie : journaliste politique, il est persuadé d’avoir favorisé l'arrivée au pouvoir des Khmers rouges.

 

Adapté de la seconde partie du roman de Soth Polin, ce spectacle pluridisciplinaire prend la forme d'un monologue exalté, auquel s’entremêlent danse, musiques originales, vidéo d'animation et images d'archive.  

 

Anarchiste_04

 

Note d’intention 

Lorsque je découvre "L’Anarchiste" en 2010, je suis totalement fasciné par ce roman : l’écriture, le propos, sa violence. J’avais peine à croire que son auteur soit cambodgien et qu’il fut écrit en 1979. J'ai été obsédé, envouté, habité par ce texte au point de vouloir le faire vivre sur scène.

 

Le projet se concrétise enfin, porté par une talentueuse équipe qui a immédiatement été emballée par cette aventure artistique. 

 

La scénographie et les lumières nous feront voyager dans différents espaces symboliques, entre le Cambodge et la France, le réel et l’imaginaire, le passé et le présent.

 

J’incarnerai le personnage complexe et trouble Virak, mi victime mi bourreau. Le défi sera relevé grâce à la participation de la metteur en scène Sophie Belissent pour la direction d’acteur et le regard extérieur.

 

Élisabeth Bardin, danseuse-chorégraphe avec qui j’ai déjà collaboré en 2010, personnifiera tous les personnages féminins de la pièce. Son rôle s’exprimera essentiellement à travers le corps. Les musiques originales seront composées par Olivier Bostvironnois, alors que Sarosi Nay interviendra sur la création chorégraphique.

 

Anarchiste_02

 

L’œuvre ne peut se dissocier de sa dimension historique, notre protagoniste traversant et jouant parfois un rôle lors de ces différentes époques : le Sangkum du Prince Sihanouk (1953-70), la République de Lon Nol (70-75), le régime Khmer rouge (75-79), duquel notre personnage échappe grâce à son exil en France. Sans verser dans le didactisme, la mise en scène utilisera avec parcimonie des archives sonores et visuels, témoins de cette période tourmentée.

 

Khmer_rouge_04

 

La vidéo, par le travail de Denis Do pour la séquence d'animation et de Mathieu Pheng pour l'image, viendra renforcer le propos, nous plongeant dans des univers tantôt oniriques, tantôt inquiétants. 

 

Anar

Storyboard_anarchiste_01

Ce spectacle permettra à la fois de faire découvrir au grand public une histoire largement méconnue, un texte magnifique et promet d'intenses moments d'émotions et de partage.

 

Il a surtout besoin de vous pour exister. D'avance, je vous remercie pour votre chaleureux soutien.

 

Jean-Baptiste Phou

Paris, octobre 2013

 

A propos de l'auteur, Soth POLIN

Soth Polin est l'un des trois ou quatre écrivains cambodgiens rescapés de la révolution des khmers rouges, sur environ deux cents. Né en 1943 au Cambodge, professeur de philosophie puis directeur de journaux, il s'est exilé en 1974 à Paris, où il est devenu chauffeur de taxi. Il vit aujourd'hui en Californie. L'anarchiste a été publié à La Table Ronde en 1980 et réédité en 2011.

 

L'équipe

 

_mg_0214Jean-Baptiste PHOU - Adaptation, mise en scène & interprétation

"Cambodge, me voici" la première pièce de théâtre de Jean-Baptiste a été jouée en France et au Cambodge. En tant que comédien, il a travaillé notamment sous la direction de Rithy Panh, Djinn Carrénard ou encore Guy Maddin. Jean-Baptiste a acquis sa formation artistique à New York et au Conservatoire de Bourg-la-Reine.

 

 

ElisabethÉlisabeth BARDIN - Interprétation & chorégraphie

Élisabeth participe depuis 10 ans à des créations en danse contemporaine avec notamment Denis Detournay, Martine Cardinale et Yo Claux. Par sa formation au CNR de Lyon et Paris 8 (théâtre, danse) ses rencontres avec Carolyn Carlson, Claude Brumachon pour la danse, et Roland Bon, Mossoux-Bonté pour le théâtre , elle intervient de plus en plus autour de ses deux domaines.

 

Saroni NAY - Interprétation & chorégraphie 

Autodidacte, Sarosi se forme au gré de ses rencontres artistiques. Il participe en tant qu’interprète à des créations avec plusieurs compagnies, Cie du Sucre, Cie Hygragon, Cie Alégo, Cie des Saltindanses, Cie Grégoire and Co, Cie Julie Desprairies, naviguant entre le spectacle en salle et en rue depuis 1998.

 

Sophie BELISSENT - Direction d’acteur

Comédienne depuis l'âge de 19 ans, Sophie a joué dans une vingtaine de pièces. En tant que metteur en scène, elle a monté "Dis à ma fille que je pars en voyage" de Denise Chalem, "Femmes de Racine", et "Quand Racine rencontre Euripide : Andromaque" d'après Racine.

 

Olivier BOSTVIRONNOIS (OB.one) - Musique

Diplômé en musicologie à l’université de Tours, Olivier réalise des musiques de longs et courts-métrages et de documentaires. Il compose également pour d' autres artistes issus du jazz, de l’électro et de la pop, tels que Louise Vertigo, Nicola Quilter ou encore Millané Kang. 

 

Denis DO - Animation

Formé à la prestigieuse école de l'image les Gobelins, Denis travaille en tant que storyboard. Il est actuellement en préparation de son premier long métrage d'animation.

 

Mathieu PHENG - Vidéo

Mathieu Pheng a commencé la réalisation documentaire au côté du réalisateur Rithy Panh qui a produit plusieurs de ses films. Sur la question l’immigration, il réalise un film documentaire sur les Roms, et sur celle de l’identité, un portrait de l’académicien Aamin Maalouf.

 

Dara CHEK - Création sonore

Monor MOUL - Photographie

Jean-Sien KIN - Graphisme

 

Anarchiste_09

Crédits photos : Monor Moul

Why fund it?

La pièce est déjà programmée dans plusieurs lieux, ce qui est formidable pour un spectacle en cours de création :

- 18 et 19 mars 2014 (avant-première), Anis Gras, Arcueil

- 3, 4 et 6 avril 2014, Théâtre le Silo, Montoire sur le Loir

- 11 avril 2014, Salle Maurice Koehl, Bussy-Saint-Georges

- 14 et 15 avril 2014, Vingtième Théâtre, Paris

 

Cependant, sans subventions ni aides extérieures, la compagnie doit financer seule la création et les salaires des intervenants pour un budget prévisionnel global de 15 000 euros, compensés en partie par les recettes potentielles.

 

Pour que le spectacle puisse voir le jour, nous avons d'ores et déjà besoin de 4000 euros. Vos contributions serviront à couvrir essentiellement les frais de création :

 

- Décors, costumes et caractérisation 1500 euros

- Composition des morceaux et enregistrement studio 1000 euros

- Répétitions (salle, régie...) 500 euros

- Campagne de communication (affiches, flyers...) 500 euros

- Commission KissKissBankBank 320 euros

- Assurance 180 euros

 

Les recettes n'étant absolument pas garanties, il est important de dépasser l'objectif de 4000 euros, ce qui nous permettrait d'acquérir un vidéo-projecteur (1000 euros)... et de rémunérer les artistes !

 

Il ne manque plus que vous. Merci infiniment pour votre soutien !

 

 

Thumb_kkbb
Khsay

La compagnie Khsay produit "Cambodge, me voici" de Jean-Baptiste Phou, qui se joue à Paris et dans plusieurs villes de France. En 2012, l'Institut Français du Cambodge invite en résidence la compagnie pour la re-création du spectacle en version khmère. Khsay revient maintenant avec "l'Anarchiste", sa deuxième création.

Newest comments

Thumb_default
"Cambodge me voici !" était très bon, "L'anarchiste" sera encore meilleur ! Bon courage
Thumb_default
Que ce projet nous émerveille et nous touche encore après "Cambodge nous voici"! Merci pour tout
Thumb_img_1034_-_version_2
Un gros merde pour ce magnifique projet et que vos efforts soient largement récompensés...