1915 - 2015 : financez le film documentaire pour le centenaire du génocide arménien

Large_page_d_accueil_site_l_arbre-1418985302

Présentation détaillée du projet

Le réalisateur Hakob MELKONYAN

 

Img_6600-1418811953

 

Note d'intention du réalisateur

 

Depuis ma tendre enfance, j'ai entendu les histoires que me racontait ma grand-mère, photos à l’appui. Involontairement cela est devenu une partie de ma vie. J'étais si profondément impressionné qu'il me semble souvent que j'ai tout vu de mes propres yeux et que je ne suis pas seulement une personne de la 3ème génération de survivants.

Ses récits concernant le génocide et les massacres des enfants, se sont imprimés dans ma conscience.

Des années plus tard, j'ai commencé à faire des recherches (en tant qu'étudiant) à partir des sources arméniennes, allemandes, autrichiennes, suisses, suédoises, françaises, américaines, russes et turques (Je lis l’allemand, le russe et bien sûr l’arménien) et en étudiant les témoignages des témoins oculaires. Toutes les preuves étaient là, devant mes yeux, tant par des anonymes que par des spécialistes et les archives conservés de l’époque.

 

41-1418812195

 

Je me souviens que pendant que ma grand-mère me racontait son histoire (elle est la seule survivante sur les 38 personnes de sa famille), elle devenait parfois silencieuse et son visage devenait distant, froid ; elle disait qu’elle ne se souvenait plus de rien. Plus tard, après sa mort, j'ai compris qu'elle se souvenait de tout mais qu’elle ne voulait pas gâcher notre insouciance d’adolescents avec ses récits d’horreurs perpétrés par le gouvernement Turque. J'ai découvert plus tard notamment comment les soldats turcs enteraient les enfants vivants dans des fosses géantes. Comment aussi ils avaient été tués par des vapeurs chaudes (dans les bains turcs), une méthode qui nous rappelle les chambres à gaz nazis.

 

Img_6471-1418811639

 

En fait, ce sont les responsables de l’armée allemande qui ont suggéré cette « méthode » aux Turcs, étant des alliés pendant la Première Guerre mondiale. Plus tard ils ont utilisé ces « méthodes » contre les Juifs. La preuve éclatante est donnée le 24 août 1939 par Hitler, quand il déclarait : « tuez sans pitié, sans distinction, hommes, femmes et enfants. Qui se rappelle de l'extermination du peuple arménien ? »

 

93-1418811807

 

À l'époque je n'avais pas de caméra vidéo pour filmer ma grand-mère, mais au moins, à la faveur de son récit, ai-je pu écrire quelques pages. Je vais les présenter autant que possible objectivement. Ses récits, ses descriptions sur les gens connus de cette époque m’ont beaucoup intrigué et j’ai voulu en savoir davantage. Cette envie de découverte était surtout basée sur une sorte de nostalgie de ma part, de manque. C’était de voir la maison que ma grand-mère a été contrainte de quitter précipitamment, la grange, où avaient été pendus par les gendarmes turcs, la plupart des membres de sa famille ; découvrir les chemins que ma grand-mère a empruntés durant des jours et des jours en y laissant ses petits camarades. Je veux rencontrer les gens qui y habitent actuellement, les Kurdes et les Turcs, qui se sont appropriés les maisons des Arméniens. Je veux entendre de leur bouche tout récit concernant mes ancêtres pour mieux comprendre leur sort tragique. Les repérages que j’ai fait au cours de l’été 2013, m’ont permis d’imaginer quels entretiens j’allais faire avec mes principaux témoins et surtout comment j’allais les mettre en scène.

J’ai trouvé la manière de comprendre et de raconter comment, après un siècle de séparation, ponctué par quelques souvenirs et une lettre, le silence, mon silence, trouvera une parole.

 

Le point de vue du film est l’histoire des enfants dont elle fut une des rares survivantes. Le récit sera accompagné par des archives familiales (lettres, photos...) ou celles, plus officielles, concernant le génocide arménien. Dans tous les cas des archives inédites. Outre trois témoignages inédits de survivants (102, 103 et 106 ans), le film sera riche de documents basés sur des preuves réelles. Les fondements de ces preuves sont adossés par des commentaires documentés dit par des historiens, un juriste, etc. Ils présentent comment les autorités turques avaient planifié le massacre d’un million et demi d'Arméniens dont 300.000 enfants.

 

Trailer visible sur ces liens :

Version Française https://vimeo.com/77712673 English version http://vimeo.com/user3430702 Mot de passe : cinergielivestream

 

Nous avons filmé le témoignage des trois derniers survivants. Madame Yeprasksa GEVORGIAN, 107 ans, vient de décéder. Elle nous lègue un témoignage bouleversant qui sera bien sûr en parti dans le film mais qui sera aussi intégralement visible sur le site internet dédié au projet, comme toutes les ITW.

 

Yepraxia2-1418811162

 

Monsieur Kniaz CHIRINIAN (105 ans)

Kniaz2-1418811236

 

 

Monsieur Aharon GEVORGIAN (104 ans)

Aharon1-1418811528

 

Nous avons comme partenaires, entre autres, les Archives Nationales Arméniennes ainsi que le Musée du Génocide Arménien de Erevan. Bien que nous ayons pris des accords pour utiliser des centaines d'archives, nous n'utiliserons dans le film que des archives inédites.

 

1916 : un orphelinat après le génocide

 

111__16_-1418812383

 

68-1418812572

À quoi servira la collecte ?

POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN ?

 

Img_20141020_105742-1419284521

 

La collecte servira à financer au montage des bonus du film comme celui-ci visible sur ce lien :

 

http://vimeo.com/user3430702/review/110408022/77c4ca298e

Mot de passe : makingofarbre

 

La collecte servira aussi au montage de la version longue pour les salles de cinéma (80'). Un monteur coûte environ 1000 euros par semaine + 65% de charges sociales, soit 1 650,00 € / semaine. Sachant que nous disposerons déjà de la version de 52' pour la télévision, trois semaines seront suffisantes, mixage et étalonnage inclus.

 

La collecte servira également à créer un site internet dédié au projet. Voici à quoi va ressembler la page d'accueil du site. Il nous faut encore rajouter des photos sur les branches, qui seront les portes d'entrées vers les différents items : photos, documents, films...

 

Page_d_accueil_site_l_arbre-1418938215

 

Pourquoi un site internet dédié au projet ? Parce qu'un film de 52’ n’est que la face cachée de l’iceberg. Notre but et de faire partager les dizaines d’heures de rushes, d’interviews (historiens, juristes…).

 

Comme le spécialiste de renommée internationale Raymond KERVORKIAN :

 

Historien1-1419282065

 

 

Ou encore l'avocat Sevag TOROSSIAN, auteur de "Vous n'existez pas" sur le déni du génocide arménien

 

Avocat1-1419282158

 

Le site dédié nous permettra de partager également avec vous des documents inédits, des photos inédites et des bonus comme celui-ci :

 

http://vimeo.com/user3430702/review/110443715/3e5b2f122b

Mot de passe : makingofgaz24

 

Il nous faut donc aussi un budget pour la prestation de la création du site : 2 500,00 €

Le montage des bonus : 3 500,00 €

La traduction en 3 langues de la totalité des documents (français, anglais, turc.) : 4 000,00 €

Montage : poser les sous-titrages des traductions sur les images : 3 000,00 €

 

Les internautes, dont la diaspora arménienne, éclatée dans le monde entier, se retrouvera, réunie à nouveau, autour de ce site qu’ils pourront alimenter de leur contribution. Gageons aussi que les internautes du monde entier découvriront la culture arménienne et les histoires de chacun qui font la grande Histoire. On le sait, c'est l'inconnu qui fait peur. Or c'est bien la somme des réconciliations individuelles entre Turcs et Arméniens qui engendra une réconciliation collective des deux peuples qui dépassera les intérêts politiques tout autant que les frontières.

Internet, omniprésent et instantané, est indépendant de l’espace et du temps, et donc des politiques.

Thumb_dscf4384-1463655358
CINÉRGIE PRODUCTIONS

Cinérgie Productions a été créée en mars 2000 par deux auteurs-réalisateurs d’expérience, Pierre Mathiote et Alain-Michel Blanc. Alain-Michel Blanc a reçu un César du meilleur scénario pour le film de Radu Mihailéanu : "Vas, vis et deviens". Et Pierre Mathiote a reçu plusieurs prix littéraires et ses films sont vus dans des festivals... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_1609778_592600187478476_1590844543_n-1422969331
Merci et bravo pour votre travail :-)
Thumb_default
Bonjour et bonne chance à vous dans votre projet. J'ai hâte au mois d'avril ! Catherine
Thumb_dscf4384-1463655358
Le film aborde cette question fondamentale. Nous mettrons prochainement sur ce site un extrait de l'interview de l'avocat Sevag Torossian qui répond à la question de la reconnaissance, et donc du déni. Je vous invite par ailleurs à cliquer sur les liens qui sont sur la page "projet". Merci de faire circuler l'info dans votre réseau.