Paye ta bûche, on ramasse les billes!

Large_arbre___cuire_logo_1-1410970673

Présentation détaillée du projet

Projet sélectionné dans le cadre d’Europe Refresh

 

MAIS QUI FAIT CA ?

 

Voici les 3 artistes qui depuis toujours se passionnent pour l’art et la cuisine. Beaucoup de formes culinaires expérimentales et performantes ont déjà vu le jour. Aujourd’hui c’est vers vous qu’ils se tournent en vous proposant de faire partie de l’aventure de : L’arbre à cuire.

 

Img_9059-1411477788

Les artistes Olivier Dohin, Nicolas Simarik et Emile Parchemin.

 

Tronc_dessin_emile-1413019256

Dessin préparatoire de L'arbre à cuire par Emile Parchemin.

 

D’OU VIENT CETTE IDEE ?

 

L’œuvre est réalisée à partir d'un chêne transformé en cuisine insolite et professionnelle. Elle est pensée comme un véritable laboratoire culinaire, ingénieux et original afin de produire des événements hors du commun avec la participation de grands chefs de cuisine. Cet « arbre à cuire » s’inspire des pirogues crées par les amérindiens grâce à l’action du feu pour creuser le tronc. Elle est la base du projet et du premier mode de cuisson qui consiste à faire un barbecue dans un tronc d’arbre. L’objet se décline ensuite s’inspirant des cuisines high-tech et haut de gamme pour devenir des îlots de cuisson dont le tronc d’arbre est l’armature. La structure finale associe donc différents modes de cuisson dans une esthétique qui oscille entre cuisine au naturel et cuisine haute technologie.   

 

Img_1651-1410967308

Prototype n°1 de L'arbre à cuire barbecue et plancha.

 

Img_4334-1410967953

Prototype n°2 de L'arbre à cuire plancha et friteuse.

 

OU FAIRE CE PROJET ?

 

Le Mont Beuvray, anciennement nommé Bibracte, est un site archéologique d’une ville gauloise situé dans le parc naturel régional du Morvan. Ses arbres centenaires et son histoire millénaire font de ce lieu symbolique un endroit extraordinaire. Il nous fait déconnecter du quotidien et nous propose une vue incroyable sur la vallée. Il accueillera l’inauguration de L’arbre à cuire.

 

Vue_emplacement-1411478440

Cuisiner ici ! Sur les hauteurs du Mont Beuvray, pieds nus dans l'herbe grasse et centenaire.

 

_90a7909-1415983298

Entrez sur le site de Bibracte, partenaire du projet : http://www.bibracte.fr/

 

QUI FAIT LA CUISINE ?

 

Des amis, des chefs, des amis des chefs, des chefs avec des amis et très vite la cuisine s'agrandie de cuisiniers. Pour l'inauguration de l'arbre à cuire c'est le Chef étoilé Jérôme Brochot du Restaurant le France à Montceau-Les-Mines qui plonge corps et âme dans cette folle aventure, il risque d'y emmener dans sa chute des cuisiniers, des producteurs et des vignerons.

 

Img_9511-1412109660

Le chef étoilé Jérôme Brochot dans son restaurant Le France à Montceau-Les-Mines.

 

_90a8340recadr_e-1416216989

Les 3 artistes, le chef étoilé et l'Arbrecue mis en scène dans la salle du restaurant.

 

QUELLES SONT LES VALEURS DU PROJET ?

 

Respect de l'environnement et du cycle de vie.

Redonner du temps au temps.

Promotion de l’acte culinaire comme événement festif et convivial.

Valoriser le circuit court de production et d’activation.

Faire vivre une aventure collective unique.

Marquer la mémoire sensorielle à vie.  

 

QUE FONT LES CONCEPTEURS DU PROJET ?

 

Nicolas Simarik est un artiste plasticien, spécialisé dans la conception de projets de territoire. Il investit l’univers social par des œuvres engagées et souvent participatives. Travaillant au quotidien sur des projets au long court, il rythme également son activité de Workshop, conférences et de projets culinaires insolites et conviviaux. Il est autant intéressé par la production artistique que par le montage de projet et l’économie de la culture en général. 

Ses Atouts : exigence artistique, convivialité, diplomatie.  

 

Imgp9471-1410978631

Aménagement du Jardin Meffre, Nicolas Simarik Tours en 2013 : assises, nid géant, silhouettes d'oiseaux migrateurs.

 

Imgp5636-1410979239

Sanifontaine, création d'une fontaine de parapluie, Nicolas Simarik Tours 2011.

 

Olivier Dohin est un artiste montant tirant son expérience d’horizons très divers : géographe, chorégraphe, danseur et cuisinier de métier. Il est encore l’assistant préféré d’artiste connu comme Tadashi Kawamata, Christophe Berdaguer – Marie Péjus, Nicolas Floc’h dont il assure le catering lors de la réalisation de certains projets et devient également un conseiller artistique précieux. Habitué au montage d’exposition et de scénographie, il est techniquement très inventif et performant et se lance de plus en plus dans des créations personnelles.

Atouts : excellent cuisinier de métier auprès de grands chefs, techniquement très performant.  

 

Dossier_fukushima2-1410980300

Fukushima, scénographie culinaire pour le centre national chorégraphique, Olivier Dohin Tours 2011. 

 

Img_7217-1410980464 Valise Party, extrait d'une des 10 valises objets conçues avec Olivier Dohin et Nicolas Simarik à Bourges en 2014.

 

Emile parchemin est un artiste dessinateur, graphiste et performeur. Sa pratique du dessin hyper minutieuse et son engagement à produire la pensée d’un état artistique (art convivial society) le porte vers une mesure du tout vivant artistique. Depuis plus de vingt ans, il radicalise sa théorie et alimente ce projet ambitieux. Concepteur d’images à la main, il a maintes fois réalisé des catalogues et affiches. Son autre domaine de prédilection est  la sculpture culinaire et la performance artistique, il conçoit et fabrique des machines à cuire insolites.

Atouts : force de caractère, endurance, précision, ténacité.    

 

N_22-1410980708

DJ DUCK le manège de canards à la ficelle par Emile Parchemin et avec Nicolas Simarik au MAC VAL en 2006.

 

Le_supr_me_tajine_cuit_au_projecteur_de_jardin_pendant_24_heures-1410981274 Suprême Tajine, par Emile Parchemin avec Nicolas Simarik pour l'écomusée La Briqueterie de Ciry-Le-Noble (71).

 

Merci-1410981733Emile, Olivier et Nicolas.

À quoi servira la collecte ?

Objectif : 31 000,00 €   

 

Production de l’arbre à cuire : 14 000,00 €

Arbre, éléments dominos de cuisson (plancha, friteuse, cuit vapeur, gaz), pieds, construction de la structure, des plans de travail.

 

Première prestation culinaire : 11 000,00 €

Denrées alimentaires, boissons, mobilier, cuisinier, service, logistique pour 250 personnes.

 

Edition des contreparties : 2 500,00 €

 

Communication et frais : 2 000,00 € 

 

Portage administratif : 1 500,00 €   

 

La collecte consiste essentiellement à réaliser « L'arbre à cuire », à financer l'inauguration et pouvoir honorer toutes les contreparties proposées.  

 

Si le montant de la collecte est dépassé, les gains supplémentaires serviront au choix de gamme des éléments de cuisson, à la promotion des futures prestations, à créer des liens avec des producteurs, à la réalisation de mobilier de cuisine et à faire voyager l’arbre à cuire à l’étranger.

Thumb_img_9176-1412110931
koukou

Olivier Dohin est un artiste montant tirant son expérience d’horizons très divers : géographe, chorégraphe, danseur et cuisinier de métier. Il est encore l’assistant préféré d’artiste connu comme Tadashi Kawamata, Christophe Berdaguer – Marie Péjus, Nicolas Floc’h dont il assure le catering lors de la réalisation de certains projets et devient également... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
BRAVO
Thumb_default
go!
Thumb_default
Super projet, J'espère vraiment vous voir aboutir