"L'art de La chute" est un court-métrage de fiction satirique de 10 minutes en HD qui adapte différents extraits de textes de Swift, Cicéron, Kropotkine ou encore Thoreau, des auteurs d'il y a 200 ans ou 2000 ans. Le film traite de l'art du mensonge politique.

Large_capture_1_l_art_de_la_chute_2-1493474554-1493474576

Présentation détaillée du projet

 

Artdelachutedenisrobert-1493474626

 

 

C’est en lisant «L’art du mensonge politique», écrit en 1733, attribué à Jonathan Swift, « Lettre à mon frère pour réussir en politique» de Quintus Cicéron, écrit en 64 ap JC, «La désobéissance civile» écrit en 1849 par Henry David Thoreau et  «La morale anarchiste» de Pierre Kropotkine que l’idée m’est venue de réaliser un court-métrage satirique de 15 minutes adaptant des extraits de ces quatre sources différentes. 

 

Le film propose de manière fictionnelle de porter un regard au plus prêt des coulisses en politique et notamment de l'utilisation du mensonge comme arme de persuasion. Les personnages du film mènent chacun leur lutte. Qu'il soit chanteur, conseiller politique, candidat à la présidentielle ou encore manifestant, chacun se bat pour une cause. L'art du mensonge politique est au cœur de cette bataille.   

 

 

Plusieurs personnages vont se croiser, un chanteur (PHILIPPE POIROT)

 

 

Capture_12_philippe-1493475823

 

un conseiller en politique (OLIVIER PIECHACZYK)

 

Image_9-1493475838

 

un candidat à la présidentielle (CHRISTOPHE BERTAUX)

 

Image_5-1493475847

 

 et une danseuse manifestante (AURORE GRUEL).

 

Capture_1_l_art_de_la_chute_2-1493475865

 

Trois parties vont composer l’histoire du film et ainsi créer une sorte de triptyque, comme les couleurs du drapeau français.

 

La première partie représente un chanteur, sur scène, qui reprend La Marseillaise devant une salle d'Opéra-Théâtre comble. Un peu à la manière de Gainsbourg il modifie quelque peu les paroles et embrase la salle.

 

La partie centrale est composée de deux personnages; un candidat à la présidentielle et son conseiller. Celui ci est présent tout le temps à ses côtés à la salle de sport ou au restaurant il ne le lâche pas d'une semelle et lui martèle l'esprit à coups de conseils basés sur l'art de mentir.

 

La troisième partie représente une femme lors d'une manifestation pacifique sur une place publique. Elle porte sur elle un t-shirt rouge avec écrit dessus "JE PENSE DONC JE GENE". Elle se met à danser au milieu des détritus et des tentes qui composent leur campement. Comme une marionnette elle va d'avant en arrière et se cambre à en tomber par terre. 

 

Le court-métrage sera produit par « Artworx Films », une société dirigée par Kim Massee et soutenu par "ENVIE D'AGIR" et La Ville de Metz.

 

 LIEUX DE TOURNAGE 

 

Place Publique de Metz 

 

Image_14-1493475945

 

Centre Pompidou Metz

 

Image_7-1493475961

 

 

SALLE DES SPORTS DE METZ

 

Image_6-1493475906

 

OPERA-THEATRE DE METZ

 

Image_4-1493475916

 

 

1ère assistante réalisation : Sophie Kieffer 2ème assistant réalisation : Hadrien Deveaux Images : Bastien Simon Chef Opérateur : Joël Defranoux – Philippe Poirot Montage : Bastien Simon Chef Décoratrice : Sophie Kieffer Mixage et post synchro : Frédéric Thomas Perchman : Florian Gasc

Technicien lumière Opéra  : Gilles Kieffer – Paulo 1er Photographe de plateau : Luc Dufrène 2e Photographe de plateau : Sandrine Creusot 3e Photographe de plateau : Lucie Linder Accessoiriste et Costumière : Amandine Frossard – Sophie Kieffer – Christelle Feil Kieffer Musique « Guns » : Gregory Wagenheim Musique originale : Thomas Valentin

La Marseillaise : Rouget de Lisle Graphisme : Guillaume Hann

Aide technique : Luc Dufrene – Carlos Hernandez – Quentin Crumbach – Fabien Deliberatore – Erwan Caugant – Amandine Frossard – Jaime Lopez – Sandrine Creusot – Thomas Valentin

Assistante de production : Pauline Cavailles Une production : Artworx Films dirigée par Kim Massee Avec le soutien de : Envie d’Agir, la Ville de Metz, Metz Métropole, l’Opéra-Théâtre de Metz, Assolatelier, Caméo Ariel de Metz, la Brasserie Flo de Metz, le Centre Pompidou Metz, Décathlon Augny, QG Store Jouy aux Arches.

 

Producteurs associés :

Jean Luc Simon – Erwan Caugant – Pierre Villemin – Pauline Cavailles – Camille Puget – Noémie Asper – Tristant Pelissier –  Hadrien Deveaux – Alyson Dijoux – Yury Toroptsov – Sandrine Creusot – Quentin Crumbach – Didier Gérardin – Michelle Honoré – Claude Anheim – Alain Taraschini – Guillaume Hann – Juliette Delvienne – Lucie Schosseler – Hiromi Asaï – Dominique Fischer – Odile Bourgeois – Christian Rabault – Natalie Pressager – Marianne Villière – Claire Chevalier – Romain Miron – Vivian Crettol – Loredana Flori – Michel Colin – Silvère Mercier – Luc Doerflinger – Esus Glaser – Sandrine Leinen – Laure Maloisel – Jean Jacques Dumont – Aurélien Rondeau – Léonore Simon – Rémi Malingrey – Francine Gervillié – Jocelyne Rusé – Bruno Damoiseaux – Alain et André Kieffer – Alain et Dominique Simon

 

Affiche réalisée par Guillaume Hann

Avec l’aimable participation de Denis Robert pour sa peinture.

 

Qui suis-je ?

 

Bastien Simon

Bastien-simon-l-art-de-la-chute-tournage-1493476060

 

 

Voir sur le site internet dans A PROPOS :

A PROPOS 

 

 

FILMOGRAPHIE BASTIEN SIMON (Non exhaustive)

 

FILMOGRAPHIE 

 

 

Bastien-simon-_mission-tv-france-_-2011-1493476168

 

PASSAGE TELEVISE SUR FRANCE Ô DANS L'EMISSION LE LAB Ô /

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés de 2500 euros serviront  à payer :

 

les accessoires et la fabrication de décors : 500 euros

steadycam + steadycamer : 1200 euros

le mixage son en studio : 800 euros

 

Mais surtout avec cette somme vous contribuez à véhiculer un message fort, à renforcer la liberté d'expression dans notre pays, et à faire comprendre de mieux en mieux la politique en général. 

 

Thumb_retouche-1_20x30-1421772892
Bastien Simon

Bastien Simon entre à l’École Supérieure d’Art de Lorraine à Metz en 2007 et entreprend une licence artistique en 2009, un Erasmus à la Hochschule für Gestaltung (HFG) de Karlsruhe en option cinéma et un master en option communication en 2011 avec les félicitations du jury. Il réalise son film de fin d’étude CEUX QUI MARCHENT CONTRE LE VENT (Molodist de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Yesss !!! ;-) C'est cool pour lui !!!...
Thumb_default
Et hop ! http://kreadid.wordpress.com/2012/04/03/34-jours-pour-soutenir-bastien/