Soutenez L’audacieux magazine, seul magazine de société « déclencheur d’effets positifs », diffusé gratuitement dans le nord-ouest de la France !

Large_1240-75222-1481099266-1481099276

Présentation détaillée du projet

Depuis février 2015, L’audacieux magazine met en lumière les Audacieux et les Audacieuses qui font rayonner les Hauts de France et la Normandie. Le magazine est diffusé gratuitement sur ce vaste territoire, de l’Euro-métropole de Lille à Deauville, du Touquet à Rouen en passant par La Baie de Somme et Amiens.

150 000 lecteurs découvrent tous les deux mois qui, du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest sont les acteurs audacieux qui font bouger cette grande région aux confluences des Flandres, de l’Artois, de la Picardie et de la Normandie !

 

Couvs-1481015086

 

Depuis 22 mois, nous dressons les portraits de celle et ceux qui, parmi les quelques 10 millions d’habitants de ce territoire, transmettent, agissent, secouent et déclenchent des effets positifs ! 22 mois et 11 numéros sur des thématiques créées en échos toujours bienveillants, parfois décalés, souvent légers aux problématiques de notre société.

 

Itw1-1481016452

 

Comment naissent les thématiques de L’audacieux ?

 

Comme ça !

 

_9-3-1481056097

 

Un Forum de l’économie positive au Havre chaque année en septembre ? Chouette on y file ! Mais dis-donc, si on prend un peu de hauteur avec l’événement et tout ce qui s’y dit, on ne serait pas en train de vivre une nouvelle Renaissance ? Une Renaissance ? Ben, oui, ça s’active, ça invente dans tous les sens, là…environnement, justice, économie, culture ! Et hop ! Un portrait de la fée Fazette qui œuvre au Havre. Et hop ! Une rencontre avec Éric Delcourt, curateur d’artistes nouvelle génération basé à Lille. Et toc ! La découverte d’Arnaud Jibault, start-uper amiénois de talent… Voilà pour les portraits du numéro 4 de l’automne dernier sur le thème de la Renaissance. Depuis : Gourmandises, Couples et duos, Road-trips, Plages, Transmission et générations futures, Vie de château, Fabricants de plaisirs… et de nombreuses autres thématiques en préparation ! Bref, pas de pénurie de curiosité et d’idées dans les cerveaux de L’audacieux, ni de manque d’énergie pour sillonner les routes à la rencontre de nos Audacieux, juste un besoin pressant de booster son développement en consolidant sa santé économique et pour ça, pas de mystère…il faut des pépettes !

 

Itw2-1481017004

 

Comment fait-on pour faire vivre un magazine de société… gratuit ?

 

D’accord, d’accord, on ne vit pas dans l’univers des Bisounours et derrière chaque projet aussi humaniste soit-il, se cache l’implacable et incontournable réalité économique… Alors, pour ce qui nous concerne, l’équilibre du schéma réside sur le seul soutien de nos abonnés et les seuls deniers de nos annonceurs, ceux-là même qui nous achètent de la pub ou de la com’. Bah non, c’est pas sale la pub quand elle suit la ligne éditoriale plutôt que de l’influer ! Et c’est surtout utile pour créer ce qui dans ce monde caractérise communément toute entreprise : du chiffres d’affaires !  Essayez d’expliquer à un banquier que vous créez de la richesse humaine, on a tenté, rien n’y fait. Donc, pour rémunérer honorablement les petites mains qui vouent leur énergie positive à fabriquer L’audacieux, rédacteurs, photographes, graphiste, créatifs de tous poils et pour booster son développement, nous créons aussi d’audacieuses pub, inventons de nouveaux formats de com. Après un an d’existence, L’audacieux magazine a pu embaucher Aurélien, commercial de son état. Il court. Il court, l’Aurélien ! Mais ne peut pas couvrir tout seul ce vaste territoire… L’audacieux magazine a besoin de vous pour faire pousser son audace !

 

Itw3-1481016518

 

À quoi servira la collecte ?

Pour que L’audacieux magazine se développe sur l’ensemble de son territoire, il doit se doter de moyens. Nous faisons appel à vous et à votre engagement pour nous permette de faire plus de portraits d’Audacieux et mieux diffuser L’Audacieux, encore plus près de chez vous !

 

Avec 5 000 euros

 

Nous assurons une meilleure diffusion de notre magazine sur le territoire dès le prochain numéro de février !

 

Eh oui...jusqu'ici nous diffusons nous-même les magazines : Aurélien, Jean-Bernard et moi sillonnons les routes des Hauts-de-France et de Normandie, véhicules chargés à bloc pour vous apporter les magazines fraîchement imprimés. De Courtrai à Rouen, de Deauville à Amiens en passant par Rouen, et Lille et Villeneuve d'Ascq, et Roubaix, et Dury, et Mont-Saint-Aignan et Honfleur... Bref. Difficile pour nous d'optimiser la diffusion sur tous les fronts en même temps. Ce premier seuil nous permettrait d'avoir un vrai distributeur ! Oui un vrai ! Avec véhicule utilitaire, planning de tournée, diable suréquipé : le rêve !

 

Avec 15 000 euros

 

Nous créons un nouvel emploi dès le premier trimestre 2017.

 

Être présents en diffusion sur deux grandes Régions, c'est bien. C'est Audacieux ! Ce sont nos lecteurs qui nous le disent. En revanche, ils nous demandent aussi pourquoi ils ont si peu d'informations conso, en clairs d'annonceurs... de Deauville quand ils sont de Deauville ou de Roubaix quand ils sont de Roubaix.

Donc, il nous faut renforcer notre équipe de terrain ! Grace à ce seuil nous pourrions faire plaisir à nos lecteurs, à toi cher lecteur !... un peu à Aurélien aussi. 

 

Avec 30 000 euros

 

Nous créons encore un nouvel emploi, YES ! Et gagnons la capacité à déclencher encore plus d’effets positifs ! A quelle échéance ? Aussi vite que pour le précédent, nous l'espérons.

 

Quand un lecteur attentif qui a découvert L'audacieux magazine en déplacement pour le plaisir ou le boulot nous dit : "Chouette ! J'ai découvert votre magazine,je m'abonne ! Savez-vous que là où je vis, il y a aussi plein d'audacieux ! (énumération...) Pourquoi ne venez-vous pas chez nous ?" Nous éprouvons un grand moment de solitude, comment répondre qu'à trois personnes et une poignée d'irréductibles intervenants externes nous ne pouvons pas y aller... bien que l'envie y soit ! Voilà cher KissBanker à quoi servirait ton don !

 

Enfin, cher Kissbanker, sache que c'est la société JAB qui recueillera tes fonds, pourquoi JAB te demandes-tu et non L'audacieux magazine ? C'est une simple compression de nos deux prénoms, Jean-Bernard et Aude, cofondateurs du magazine. JBA ou AJB sonnait moins bien que JAB, avec un petit côté JABBA... comme dans la Guerre des Etoiles ! Et que JAB a pour vocation de créer pleins d'autres bébés aussi audacieux que notre premier magazine. Enfin nous l'espérons et grâce à ton soutien ! En tout cas nous en avons pleins nos têtes et nos cartons !

 

Thumb_10968339_1567830066789617_4073119231862513436_n-1481020723
L'audacieux

L'audacieux magazine est né d'une rencontre de deux personnes, Aude Périnot et Jean-Bernard Grubis, au hasard d'une action commune en 2014. Ils discutent, échangent et se retrouvent sur des envies, des énergie communes : l'envie de faire rayonner l'audace et les audacieux sur leur territoire et l'énergie d'inventer, de créer, de mobiliser autour de cette... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne continuation !
Thumb_default
Belle vie à l'Audacieux !!! j'adoooore ... et des biz à vous 2.
Thumb_default
Je sais que tout se joue dans les dernières minutes ! Bravo pour votre superbe magazine ! Virginie