Contribuez à la réalisation de « L’Autre Monde » en aidant à financer ce premier court-métrage tourné sur la côte d’Opale.

Large_2015-02-09_22_58_42-affiche_a4_ecran_-_visionneuse_de_photos_windows-1423519157

Présentation détaillée du projet

 

Affiche_am-1423671235

 

 

 

La genèse du projet 

 

« L’Autre Monde » est un premier court-métrage. Un premier scénario et une première réalisation. Initié en 2014 par la réalisatrice et scénariste du film, ce projet est né d'une profonde envie d'écriture mêlée à un fervent désir de réalisation et de mise-en-scène.

 

Depuis plusieurs mois, un long travail de production et de préparation a été mis en place pour réaliser ce court-métrage. Un travail mené de manière collective grâce à l’engagement de l’équipe artistique et technique du film. Entourés d’une équipe de techniciens et de comédiens professionnels fort expérimentés, nous essayons collectivement de mener à bien ce projet de court-métrage, qui nous tient tous très à cœur.

 

C’est notamment lors du tournage de la bande-annonce réalisée en septembre 2014, que nous avons déjà pu travailler ensemble. Cette expérience forte d’enrichissements nous a d’autant plus convaincu de l’intérêt du film et de notre persévérance à vouloir concrétiser ce projet en 2015.

 

Prévu en octobre 2015, le tournage d'une durée de 6 jours doit se dérouler sur la côte d’Opale, notamment dans la petite ville de Wimereux, non loin de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

 

 

07_equipe_technique_ext_rieur-1423670952

Photo de quelques membres de l'équipe technique prise lors du tournage de la bande-annonce de "L'Autre Monde" en septembre 2014

 

 

Synopsis

 

« L'Autre Monde » raconte l'histoire d'un homme et d'une femme parfaitement établis dans la vie. Pourtant, ce couple vit une épreuve difficile, car ils n'arrivent pas à avoir d'enfant. Le temps d'un week-end, ils décident de se rendre à Londres. Mais un événement impromptu va finalement les amener à redécouvrir les beaux paysages de la côte d'Opale et plus particulièrement la petite ville de Wimereux. Désireux d'y passer la nuit, ils arrivent dans un hôtel appelé « L'Autre Monde ». A partir de là, le couple fera d'étranges rencontres et vivra de curieuses expériences le temps d'un week-end à la mer, décidément pas comme les autres.

 

Découvrez la bande-annonce de « L’Autre Monde » :

 

.

 

Production de l’association Act n’ Roll

 

Ce projet est également possible grâce à l’engagement de l’association Act n’ Roll qui est chargée de la production et qui soutient ce premier projet de court-métrage.

Créée en octobre 2014, Act n’ Roll a pour vocation de développer la création, la production d’œuvres culturelles (telles que longs-métrages, courts-métrages, films documentaires, clips, bandes-annonces, pièces de théâtre en langue française et anglaise).

 

Production en 2015 :

Court-métrage « L'Autre Monde » réalisé par Louise Hurtel.

 

Production initiée en 2014 :

Post-production de la bande annonce de « L'Autre Monde » réalisée par Louise Hurtel (suite au tournage réalisé en septembre 2014).

 

 

Pourquoi ce film ?

 

Quelques mots de la réalisatrice :

 

Photo_r_alisatrice-1423672724

 

« Passionnée par le cinéma et le théâtre, c’est en 2014 que je décide de me lancer dans l’écriture de scénario et dans la réalisation de mon premier court-métrage.

 

'L’Autre Monde' sera donc ma première réalisation, un projet très personnel que je souhaite aujourd’hui défendre et mettre en œuvre de manière collective et participative ».                  

                                            

Louise Hurtel

 

 

Pourquoi je souhaite réaliser ce film?

 

A travers l’écriture de « L’Autre Monde », j’ai souhaité dresser un constat sur le monde d’aujourd’hui, notamment en mettant en évidence cette dichotomie entre le monde, que je qualifierai d’ancien, avec des valeurs morales profondes très ancrées dans la vie quotidienne, et le monde moderne prônant un fort individualisme avec un souci perpétuel de résultats. « L’Autre Monde » représente donc ce monde qui n’existe plus. Ce court-métrage de fiction mêle ainsi deux univers artistiques : le réalisme au cinéma et l’approche d’un monde imaginaire et onirique qui fait appel au monde du théâtre, de la danse, ainsi que de la pantomime.

 

Et aujourd’hui, je crois que nous avons d’autant plus besoin de continuer, toujours et encore, à rêver. La société étant en ébullition de part et d’autre du globe et l’immobilisme des puissants étant de mise, je pense qu’il est nécessaire, et cela aujourd’hui plus encore, de cultiver notre imaginaire, mais aussi notre optimisme et de chercher ainsi des solutions pour l’avenir. Bien évidemment, de nos jours, dans ce monde-là, le cinéma lui dérange, questionne et si possible dénonce. Après tout l’idée de faire un film est aussi de chercher à poser des questions, à proposer des réponses et des perspectives que l’on peut aussi tenter de sublimer. C’est pourquoi, je tiens particulièrement à faire en sorte que ce film permette aux spectateurs de ressentir des émotions très personnelles et de faire appel à leur sensibilité profonde. Et je pense que c’est bien cela que le cinéma cherche à faire, c’est-à-dire à nous émouvoir au plus profond de notre être.

 

 

La côte d'Opale

 

« L'Autre Monde » nous offre également l'espace d'un instant, dans une sorte d'espace temps, une petite respiration qui nous pousse à la rêverie. On se retrouve plonger dans les paysages de bord de mer de la côte d'Opale, qui est une magnifique région côtière située près de la Belgique bordant la Manche et la Mer du Nord.

On va découvrir ou redécouvrir des contrées bucoliques mêlées au bord de mer distinguant au loin les côtes anglaises, des paysages qui nous rapprochent à la fois de la nature et de notre sensibilité.

 

Le choix de filmer la côte d'Opale n'est donc pas anodin. Le Nord-Pas-de-Calais étant une région très sinistrée notamment en raison de son passé industriel, il regorge encore aujourd'hui de magnifiques sites classés (Fort Vauban d'Ambleteuse, Cap Blanc Nez et Cap Gris Nez), un patrimoine naturel précieux que l'on doit continuer à préserver et à valoriser.

 

2015-02-11_23_12_48-_dsc9289_-_visionneuse_de_photos_windows-1423692802

Photo de la côte d’Opale

 

 

Quelques mots de bienvenue

 

Nous vous souhaitons la bienvenue sur ce site dédié à la collecte de fonds pour aider à la réalisation de notre projet. Vous qui êtes peut-être juste un internaute curieux de découvrir notre projet ou qui serez bientôt un des futurs contributeurs et co-financeurs de « L’Autre Monde ». Venez donc apporter votre contribution en participant à la création de ce premier court-métrage.

 

Pour plus d'informations, consultez aussi notre page Facebook dédiée à « L’Autre Monde », cliquez sur le lien suivant : https://www.facebook.com/profile.php?id=100008438747970

 

 

2015-02-11_17_11_54-_6__autre_monde-1423671166

À quoi servira la collecte ?

 

En parallèle des demandes de subventions adressées aux différents organismes référents (Pictanovo, GREC...) nous souhaitons lancer une collecte de fonds via le site de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank pour aider à la réalisation du court-métrage « L’Autre Monde ». Ces demandes vont être effectuées en 2015. Toutefois, nous ne sommes pas en mesure de connaître à ce jour le montant qui nous sera alloué suite aux résultats des différentes commissions de ces instances. Nous espérons obtenir un financement à hauteur de 10 000 euros, mais rien n’est sûr.

 

Par conséquent, il est important que nous puissions nous appuyer sur un apport de financement participatif afin de posséder un budget suffisamment important pour nous permettre d’arriver au meilleur résultat artistique et technique. Ce projet étant aussi ambitieux puisqu’il est tourné au bord de la mer sur une durée de 6 jours et nécessite un budget important notamment pour la location du matériel technique, pour la construction des décors, pour la création des costumes, des masques de Commedia dell’arte, la création du maquillage et des coiffures. La somme de la collecte permettrait donc d’apporter une aide non négligeable, qui pourra permettre au tournage de se dérouler dans de bonnes conditions.

 

Un besoin de 4000 € minimum est donc nécessaire pour les postes de dépenses suivants :

 

 

Matériels techniques : 2000 euros

 

800 € pour la location de la caméra pendant 6 jours de tournage

 

Cam_ra_-1423671981

 

 

1200 € pour le matériel de machinerie, son et lumière

 

Eclairage_ext_rieur-1423672124

 

 

Décors et scénographie : 500 euros

 

500 € pour les décors et la scénographie (notamment pour la création d'un décor années 40 et pour la construction d’une scène de théâtre sur tréteaux de Commedia dell'arte).

 

 

Costumes, masques de Commedia et maquillage FX : 1000 euros

 

Coiffure_-1423672389

 

750 € pour :

-la création et la confection des costumes des 4 acteurs principaux et 6 personnages de Commedia dell’arte ;

-la création des masques de Commedia dell'arte réalisés par une créatrice professionnelle de masques de théâtre.

 

250 € pour :

-la réalisation du maquillage (dont maquillage FX) et de la coiffure (achat de perruques)  notamment pour les personnages de Commedia dell'arte.

 

 

Post-Production : 500 euros

 

500 € pour la post-production (notamment pour le montage, le mixage et l'étalonnage).

 

 

Ce que nous pourrons réaliser si nous dépassons notre objectif :

 

Des fonds supplémentaires, soit de 3000 euros en plus, nous permettraient d'obtenir plus de matériels et de gagner en qualité pour les postes de dépenses suivants :

 

Matériels techniques (1000 euros en plus) :

 

500 € supplémentaires pour louer plus de matériels lumière (différents projecteurs pour l’éclairage en intérieur et en extérieur) pendant 6 jours.

 

500 € supplémentaires pour louer plus de matériels de machinerie (grue, fixation sur capot de voiture appelée car grip, rails de travelling....) pendant 6 jours.

 

Possibilité de louer non pas que le matériel technique (caméra, son, lumières) a minima mais un matériel plus diversifié et optimal, ce qui permettra d’obtenir un très beau rendu en termes de qualité d’image.

 

Costumes, masques et maquillage FX (500 euros en plus) :

 

500 € supplémentaires pour les costumes des personnages de Commedia dell’arte et des 4 acteurs principaux, pour la création des masques de Commedia dell’arte et le maquillage (maquillage FX compris) notamment pour plusieurs personnages qui vont requérir un énorme travail de création et de préparation (plusieurs heures de maquillage), pour 4 des 6 personnages de Commedia dell’arte.

 

Création de tous les costumes et des masques de Commedia dell’arte réalisés par des professionnels du métier et de donc valorisation de ces savoirs-faire (coût de la confection).

 

Post-Production (500 euros en plus) :

 

500 € supplémentaires pour la post-production notamment pour réaliser une duplication c’est-à-dire un DPC (Digital Cinema Package), qui est un support exigé dans de nombreux festivals de court-métrage mais qui reste assez coûteux.

 

Le film aura une meilleure chance de voyager et de parcourir les festivals de court-métrage.

 

Régie et logistique (1000 euros en plus) :

 

500 € supplémentaires pour la régie « catering » pendant 6 jours (non incluse dans la demande de financement initiale) serait un vrai plus pour l’équipe.

 

Le budget du film étant très serré, il est important de pouvoir permettre à toute l’équipe du film de vivre ce tournage dans de bonnes conditions, cela requiert pourtant un budget important lorsque jusqu’à 40 personnes vont parfois être amenées à travailler sur le tournage et lorsque l’on compte 20 personnes minimum chaque jour qui participeront à toute la durée du tournage.

 

500 € supplémentaires pour les déplacements en transports et les défraiements de l'équipe de tournage.

 

Amener l'équipe de tournage sur le lieu principal de tournage à Wimereux (situé à 2h en voiture de Lille soit à 140 km) et prévoir le retour à la fin du tournage. Il faut donc ajouter à notre budget les frais de déplacements (voiture personnelle, covoiturage, train,...) de l’équipe de tournage (technique et artistique) comptant jusqu'à 40 personnes, ainsi que la location de camions pour transporter le matériel jusqu'au lieu de tournage.

Thumb_photo_profil-1423511112
Act n' Roll

Quelques mots de la réalisatrice Louise Hurtel : Après une Maîtrise en Langues Étrangères Appliquées, j’ai souhaité enrichir mes connaissances de cinéphile autodidacte en obtenant un Master en Histoire du cinéma à Birkbeck College (Université de Londres). Après mes études, j’ai travaillé en tant qu’Assistante du Chef d’édition d’un magazine de cinéma... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Pourquoi faisons-nous appel au public?

En parallèle des demandes de subventions adressées aux différents organismes référents (Pictanovo, GREC...) nous souhaitons lancer une collecte de fonds via le site de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank pour aider à la réalisation du court-métrage « L’Autre Monde ».
Ces demandes vont être effectuées en 2015, toutefois, nous ne sommes pas en mesure de connaître à ce jour le montant qui nous sera alloué suite aux résultats des différentes commissions de ces instances. Nous espérons obtenir un financement à hauteur de 10 000 euros, mais rien n’est sûr.

Par conséquent, il est important que nous puissions nous appuyer sur un apport de financement participatif afin de posséder un budget suffisamment important pour nous permettre d’arriver au meilleur résultat artistique et technique. Ce projet étant aussi ambitieux puisqu’il est tourné au bord de la mer sur une durée de 6 jours et nécessite un budget important notamment pour la location du matériel technique, pour la construction des décors, pour la création des costumes, des masques de Commedia dell’arte, ainsi que la création du maquillage et des coiffures.

La somme de la collecte permettrait donc d’apporter une aide non négligeable, qui pourra permettre au tournage de se dérouler dans de bonnes conditions.

+ Quels sont les différents postes de dépenses pour la réalisation du film?

La location du matériel technique (caméra, machinerie, son et lumières : 2000 euros est un minimum.

Les décors : 500 euros (décors années 40 de l’hôtel avec des marionnettes et poupées anciennes, scène de théâtre à concevoir sous la forme de tréteaux traditionnels de Commedia).

Les costumes et les masques : 750 euros minimum pour la confection des costumes et des masques notamment des personnages de Commedia dell’arte.

Le maquillage : 250 euros pour la création du maquillage (maquillage FX notamment) et des coiffures (perruques) des personnages de Commedia dell’arte.

La post-production : 500 € pour la post-production (montage, mixage et étalonnage).

+ Qui est la réalisatrice de "L'Autre Monde" ?

Quelques mots de la réalisatrice :

« Souhaitant devenir comédienne, je suis des cours de théâtre et de cinéma à Lille. C’est en 2014 que je décide de me lancer dans l’écriture de scénario et dans la réalisation de mon premier court-métrage. « L’Autre Monde » sera donc ma première réalisation, un projet très personnel que je souhaite aujourd’hui défendre et mettre en œuvre de manière collective et participative ».

Louise Hurtel

+ Quel est le synopsis du film?

« L'Autre Monde » raconte l'histoire d'un homme et d'une femme parfaitement établis dans la vie. Pourtant, ce couple vit une épreuve difficile, car ils n'arrivent pas à avoir d'enfant. Le temps d'un week-end, ils décident de se rendre à Londres. Mais un événement impromptu va finalement les amener à redécouvrir les beaux paysages de la côte d'Opale et plus particulièrement la petite ville de Wimereux. Désireux d'y passer la nuit, ils arrivent dans un hôtel appelé « L'Autre Monde ». A partir de là, le couple fera d'étranges rencontres et vivra de curieuses expériences le temps d'un week-end à la mer, décidément pas comme les autres.

+ Qui est le producteur du film?

Production de l’association Act n’ Roll :

Ce projet est également possible grâce à l’engagement de l’association Act n’ Roll qui est chargée de la production de "L'Autre Monde" et qui soutient ce premier projet de court-métrage. Créée en octobre 2014, Act n’ Roll a pour vocation de développer la création, la production d’œuvres culturelles (telles que longs-métrages, courts-métrages, films documentaires, clips, bandes-annonces, pièces de théâtre en langue française et anglaise).

Production en 2015 : Court-métrage « L'Autre Monde » réalisé par Louise Hurtel.

Production initiée en 2014 : Post-production de la bande annonce de « L'Autre Monde » réalisée par Louise Hurtel (suite au tournage réalisé en septembre 2014).

+ Pourquoi tourner sur la côte d'Opale?

« L'Autre Monde » nous offre également l'espace d'un instant, dans une sorte d'espace temps, une petite respiration qui nous pousse à la rêverie. On se retrouve plonger dans les paysages de bord de mer de la côte d'Opale, c'est à dire des contrées bucoliques qui nous rapprochent de la nature et de notre sensibilité.

Le choix de filmer la côte d'Opale n'est pas anodin et ce n’est pas un hasard si j’ai choisi la charmante petite ville de Wimereux pour raconter cette histoire, car c’est un lieu que je connais bien. C’est un lieu emprunt de souvenirs qui touche à ma sensibilité profonde et me plonge toujours dans une certaine rêverie, une certaine mélancolie.
De plus, j’ai choisi de filmer de magnifiques paysages de la côte d’Opale, d’une part, parce que leur présence dans le film s'intègre parfaitement dans cet imaginaire fantastique (brume, brouillard, nuage, mer, frontière entre l’Angleterre et la France). Et d’autre part, parce que je souhaitais aller au-delà des clichés, que l’on peut avoir sur le Nord-Pas-de-Calais, souvent perçu comme une région au climat rigoureux portant les stigmates d’un passé industriel. Je voulais donner à voir et faire exister ces personnages dans cette région, qui regorge de magnifiques sites naturels classés (entre autres, Fort Vauban d’Ambleteuse, Cap Blanc Nez et Cap Gris Nez), un patrimoine naturel précieux que l’on doit préserver et valoriser.

+ Pourquoi faisons-nous ce film?

Quelques mots de la réalisatrice :

A travers l’écriture de « L’Autre Monde », j’ai souhaité dresser un constat sur le monde d’aujourd’hui, notamment en mettant en évidence cette dichotomie entre le monde, que je qualifierai d’ancien, avec des valeurs morales profondes très ancrées dans la vie quotidienne, et le monde moderne prônant un fort individualisme avec un souci perpétuel de résultats. « L’Autre Monde » représente donc ce monde qui n’existe plus. Ce court-métrage de fiction mêle ainsi deux univers artistiques : le réalisme au cinéma et l’approche d’un monde imaginaire et onirique qui fait appel au monde du théâtre, de la danse, ainsi que de la pantomime.

Et aujourd’hui, je crois que nous avons d’autant plus besoin de continuer, toujours et encore, à rêver. La société étant en ébullition de part et d’autre du globe et l’immobilisme des puissants étant de mise, je pense qu’il est nécessaire, et cela aujourd’hui plus encore, de cultiver notre imaginaire, mais aussi notre optimisme et de chercher ainsi des solutions pour l’avenir. Bien évidemment, de nos jours, dans ce monde-là, le cinéma lui dérange, questionne et si possible dénonce. Après tout l’idée de faire un film est aussi de chercher à poser des questions, à proposer des réponses et des perspectives que l’on peut aussi tenter de sublimer. C’est pourquoi, je tiens particulièrement à faire en sorte que ce film permette aux spectateurs de ressentir des émotions très personnelles et de faire appel à leur sensibilité profonde. Et je pense que c’est bien cela que le cinéma cherche à faire, c’est-à-dire à nous émouvoir au plus profond de notre être.

+ A quoi servira la collecte ?

Un besoin de 4000 € minimum est nécessaire pour les postes de dépenses suivants :

-Matériels techniques  :
800 € pour la location de la caméra pendant 6 jours de tournage ;
1200 € pour le matériel de machinerie, son et lumière.

-Décors et scénographie :
500 € pour les décors et la scénographie (décors années 40 de l'hôtel et construction d’une scène de théâtre sur tréteaux de Commedia).

-Costumes, masques et maquillage FX :
1000 € pour :
-la création et la confection des costumes des personnages de Commedia dell’arte et des 4 acteurs principaux,
-pour la création des masques de Commedia réalisés par une créatrice professionnelle de masques de théâtre de Commedia.
-pour la réalisation du maquillage (maquillage FX compris) notamment pour les personnages de Commedia et la création des coiffures (perruques).

-Post-Production :
500 € pour la post-production (montage, mixage et étalonnage).

+ Que pourrons-nous réaliser en plus si nous dépassons notre objectif ?

Ce que nous pourrons réaliser si nous dépassons notre objectif :

Des fonds supplémentaires, soit 3000 euros en plus nous permettraient d'obtenir plus de matériels et de gagner en qualité pour les postes de dépenses suivants :

-Matériels techniques  (1000 euros en plus) :
500 € supplémentaires pour louer plus de matériels lumière (différents projecteurs pour l’éclairage en intérieur et en extérieur) pendant 6 jours.
500 € supplémentaires pour louer plus de matériels de machinerie (grue, fixation sur capot de voiture appelée car grip, rails de travelling....) pendant 6 jours.

→ Possibilités si le montant de la collecte est dépassé : possibilité de louer non pas que le matériel technique (caméra, son, lumières) a minima mais un matériel plus diversifié et optimal, ce qui permettra d’obtenir un très beau rendu en termes de qualité d’image.

-Costumes, masques et maquillage FX (500 euros en plus) :
500 € supplémentaires pour les costumes des personnages de Commedia dell’arte et des 4 acteurs principaux, pour la création des masques de Commedia et le maquillage (maquillage FX compris) notamment pour plusieurs personnages qui vont requérir un énorme travail de création et de préparation (plusieurs heures de maquillage), pour 4 des 6 personnages de Commedia.

→ Création de tous les costumes et des masques de Commedia réalisés par des professionnels du métier et de donc valorisation de ces savoirs-faire.

-Post-Production (500 euros en plus) :
500 € supplémentaires pour la post-production notamment pour réaliser une duplication c’est-à-dire un DPC (Digital Cinema Package), qui est un support exigé dans de nombreux festivals de court-métrage mais qui reste assez coûteux. Ainsi, le film aura une meilleure chance de voyager et de parcourir les festivals de court-métrage.

-Régie et logistique (1000 euros en plus) :
500 € supplémentaires pour la régie « catering » pendant 6 jours : (non incluse dans la demande de financement initiale) serait un vrai plus pour l’équipe.
Le budget du film étant très serré, il est important de pouvoir permettre à toute l’équipe du film de vivre ce tournage dans de bonnes conditions, cela requière pourtant un budget important lorsque jusqu’à 40 personnes vont parfois être amenées à travailler sur le tournage et lorsque l’on compte 20 personnes minimum qui participeront au tournage pendant les 6 jours de tournage.

500 € supplémentaires pour les déplacements en transports et les défraiements de l'équipe de tournage pour la durée du tournage :
Amener l'équipe sur le lieu principal de tournage à Wimereux (situé à 2h en voiture de Lille) pendant 6 jours et prévoir le retour.
Il faut donc ajouter à notre budget les frais de déplacements de l’équipe technique et artistique (voiture personnelle, covoiturage, train), ainsi que la location de camions pour transporter le matériel.

Derniers commentaires

Thumb_default
Une petite contribution pour un grand et beau projet! J'espère que tu vas y arriver, Louise! Tu le mérites. Bon courage et à bientôt.
Thumb_default
Ce projet dans lequel je vais avoir l'honneur et le plaisir de jouer est pensé, écrit par une femme très impliquée et désireuse de livrer sa vision du monde, poétiquement originale et riche d'une réflexion sur le monde d'aujourd'hui dans le microcosme du couple. Son envie, son travail, son don d'elle-même et le visionnage de sa bande annonce me procure l'envie très forte de voir cette histoire prendre vie dans les yeux et l'esprit de Louise Hurtel. Participez vous ne le regretterez pas!