Soutenez un projet de solidarité internationale : octobre 2016, 14 collégiens mettront en place un système d'adduction d'eau potable au Cambodge

Large_dessin_cambodge_modif-page-004-1462564932-1462564943

Présentation détaillée du projet

L'association "Kraing Speu, l’eau un enjeu vital" permet à des adolescents de participer à des projets de solidarité internationale, l’objectif étant de les rendre acteurs dans la réduction des inégalités face à l’accès à l’eau potable dans le monde. 

 

 

Historique de l'association

 

"Kraing Speu, l'eau un enjeu vital" est née en 2007 à l'initiative d'élèves du lycée du bâtiment de Cernay. Le nom de l'association est le nom du premier village où l'association a pu intervenir pour mettre en place un système d'adduction d'eau potable fonctionnant à l' énergie photovoltaïque.

Aujourd'hui, 4 projets ont été réalisés (2008 Kraing Speu, 2010 Thnot Ta Say, 2012 Koh Roka Krao et Svay et Chiork en 2014)

 

Aujourd'hui, ce sont des collégiens de Hirsingue qui s'investissent pour permettre aux 2000 habitants de Thmey (Nord du Cambodge) d'avoir accès à l'eau potable. A l'heure actuelle, les villageois doivent effectuer entre 3 et 15 km (selon la saison) pour ramener de l'eau (non potable) chez eux.

 

Présentation du projet

 

En octobre 2014, tous les élèves des classes de 5e ont visionné le film documentaire "Les enfants chiffonniers de Phnom Penh". Celui-ci a été présenté par M. Mulhaupt, principal adjoint du collège et président de l’association.

Les élèves ne sont pas restés insensibles au fait que l'accès à l'eau potable est un problème au Cambodge. Ce problème constitue la première cause de mortalité infantile au Cambodge. Une vingtaine d'élèves a rédigé une lettre de motivation pour participer à la mise en œuvre et à la réalisation du projet. 

Celui-ci consiste à installer, dans un village n'ayant ni eau potable, ni électricité, un système d'adduction d'eau potable fonctionnant à énergie photovoltaïque.

Ces élèves partiront en octobre 2016, soit 2 ans après s'être engagés dans le projet.

Cambodge_murielle_maelys_9-1464859541

 

Que font les élèves depuis 2 ans ?

 

Ils se réunissent 1h/semaine avec 2 professeurs.

La première année, ils ont travaillé sur la thématique de l’eau (cycle, accès, traitement).

La seconde année, ils sont entrés plus concrètement dans le projet en travaillant sur la culture et l’histoire du Cambodge, mais aussi sur l’aspect technique du projet.

Durant ces 2 ans, les élèves ont recherché des financements (participation à différentes manifestations : repas, marché de Noël, conseil des jeunes...) mais ils ont aussi profité de ces moments pour sensibiliser les personnes qu’ils rencontraient au problème de l’accès à l’eau potable dans le monde.

 

Photo du groupe lors de la rencontre avec Koeun Path, auteur de Rescapé malgré moi. Il m'a sauvé du génocide khmer.

Photo_groupe2-1464265960

 

Qui  encadrera les élèves au Cambodge ? Présentation de l'équipe

 

9 adultes :

P_mulhaupt_leo_jeanne_5-1464269791

Danielle-1464272867

Julie-1464274226

 

Philippe_remi_vincent2-1464596714

 

Alexis-1464597642

 

Eric3-1464600971

 

Rom_o3-1464597155

 

Roméo Florentz a réalisé un film documentaire sur le dernier projet mené au Cambodge :

https://www.youtube.com/watch?v=p7AJ0uP7Lio

 

Que vont faire les élèves au Cambodge?

 

Une grande partie du séjour (du 9 au 26 octobre 2016) sera consacrée à la mise en place du système d’adduction d’eau potable. Pour le temps restant (qui sera déterminé par l’avancée du chantier), ils découvriront la culture cambodgienne (temples, musée historique, culture du riz, artisanat...).

 

Concrètement, à Thmey, les élèves vont :

- Décharger, dérouler et mettre en place 2000 m de tuyaux (les tranchées auront été creusées par les villageois).

- Installer les 13 bornes fontaines dans le village.

- Relier le tout au château d’eau (construit au préalable par une entreprise cambodgienne).

- Participer à l'installation des capteurs photovoltaïques sur le château d'eau.

- Mettre en service un local technique pour le traitement de l’eau.

 

Mai 2016 la construction du château d'eau débute à Thmey :

Thmey_03-1464596193

 

Thmey_04-1464596213

 

Qu’en pensent les élèves ? Quelques citations

« Le fait de me rendre sur place et de participer physiquement au projet est une façon de me rendre utile ».

« Je serais heureux de savoir qu’il y a un peu de moi dans ce projet ».

« Y aller pour pouvoir aussi y découvrir un endroit et des conditions de vie que je n’ai jamais vus ».

«  Pour nous tout semble simple, si facile à vivre… ».

« J’ai envie de repousser les limites de mon savoir vivre et d’apprendre à aimer les autres, peu importe qui ils sont ».

« Je suis sûre qu’au final j’aurais reçu plus que ce que j’ai donné ».

« Nous sommes tous humains, prouvons-le ».

« Quelle plus belle expérience que d’aimer et d’aider ! ».

« Vivre une expérience hors du commun ».

 

Qu’en pensent les adultes ?

 

Les 14 élèves du projet, 11 filles et 3 garçons, auront tous entre 15 et 16 ans quand ils partiront en octobre. Depuis 2 ans, ils font preuve de beaucoup de maturité et d’investissement.

Le groupe est solidaire et s’investit avec intérêt dans les activités nécessaires à la mise en place du projet (recherche de financements, travail sur la culture du Cambodge avec notamment la rencontre de Koeun Path, auteur de "Rescapé malgré moi. Il m'a sauvé du génocide cambodgien", réalisation d’affiches, travail d’écriture sur le projet...).

Vous pouvez suivre leur implication en vous rendant sur le site du collège http://www.col-dadelsen-hirsingue.ac-strasbourg.fr/index.php/projet-cambodge

 

 

Le mot de la fin

Les collégiens ont souhaité s’engager dans une démarche altruiste. Ils souhaitent participer à une action citoyenne, dans un pays loin du leur, pour contribuer à la réduction des inégalités d’accès à la seule ressource vraiment essentielle à l’homme : l’eau.

Les adultes voient se concrétiser un vrai projet, cependant... Une envie, une aventure humaine, un rêve, un travail pédagogique, peu importe l'angle sous lequel on voit ce projet, rien n'est possible sans argent.

Ce projet solidaire nécessite lui aussi de la solidarité.

Chaque don, petit ou grand, fait avancer le projet, pour que celui-ci se réalise.

À quoi servira la collecte ?

Quel est le budget total du projet?

 

148900 euros répartis comme suit :

Plan_financement3-1464599687

 

La collecte servira à financer

- les capteurs photovoltaïques qui seront installés sur le château d’eau.

Le projet nécessite l'achat de 28 capteurs "Kyocera Solar panels KD220GH – 4YU" d'un coût individuel de 225,50 euros.

- 8% de la collecte sera reversé à Kiss Kiss Bank Bank

 

Dsc00925-1462651840

 

 

Capteurs_1-1462652511

 

Si la collecte atteint l’objectif fixé, c’est super  !

 

Si elle le dépasse, c'est encore mieux, l’argent récolté "en plus" servira à l'achat de matériel pour la mise en place des capteurs :

- des tubes en aluminium pour créer la structure sur laquelle sont fixés les capteurs : 445 €

- visserie pour les capteurs (fixations, rondelles, écrous, rails...) : 545 €

- câbles : 150 €

- diodes : 430 €

- parafoudre et sectionneur : 320 €

- protections (2 coffrets étanches, 2 interrupteurs sectionneurs de chaine en courant continu) : 220 €

- connectiques : 550 €

 

Et si la collecte permet de recouvrir tous ces frais, l'argent récolté en surplus sera utilisé pour financer le transport du matériel au Cambodge.

 

"Kraing Speu, l’eau un enjeu vital" est une association loi 1901.

Donc à partir de 20€, vous recevrez sur demande un reçu afin de défiscaliser votre don (cette défiscalisation s’élève à 66%, par exemple un don de 20€ revient à 6,80€, 50€ à 17€...).

 

MERCI

Thumb_logo_1_carre-1462652999
Kraing Speu

L'association "Kraing Speu, l’eau un enjeu vital" permet à des adolescents de participer à des projets de solidarité internationale, l’objectif étant de les rendre acteurs dans la réduction des inégalités face à l’accès à l’eau potable dans le monde.

Derniers commentaires

Thumb_default
Cc voici notre contribution Bisous Mag
Thumb_default
Un beau projet avec de grandes valeurs humaines, porté par une equipe jeune et motivée, de tout coeur avec vous, bravo !
Thumb_default
Allez ! J'ai reposté ! Bisous