Un documentaire pédagogique sur les enjeux de l'eau au Proche-Orient dans un contexte conflictuel et de changement climatique.

Large_couverture_book

Présentation détaillée du projet

••• BREAKING NEWS •••

 

☞ 23 mai : Collecte réussie ! Merci à tous, grâce à vous, le film pourra voir le jour. Nous travaillons dur pour préparer au mieux le parcours et les rencontres avec les intervenants. On a pris nos billets aussi ! Départ le 28 juin, retour le 3 aout :)

 

Billet_avion

 

☞ 21 mai : Soirée de fin de collecte à Grenoble. Cette soirée sera l’occasion pour nous d’expliquer le projet en détail, du tournage à l’exploitation, de vous montrer notre trailer réalisé à l’Alpe d’Huez, mais aussi de répondre à vos interrogations les plus variées. Un buffet clôturera notre présentation, avec la présence de l'ami DJ Koalbert, pour animer la suite de la soirée ! Plus d'infos sur l'event facebook : https://www.facebook.com/events/125102021022576/

 

Cover_event3

 

☞ 20 mai : J-3 avant la fin de la collecte. Plus que 910€ à collecter pour atteindre les 100% ! Une belle mobilisation ces derniers jours avec 35 nouveaux kissbankers... on ne lache rien !

 

Capture_d__cran_2013-05-20___10.00.47

 

 

☞ 17 mai : L'équipe du film a remporté le 1er prix du concours régional du Crédit Mutuel "Les jeunes qui osent" : c'est 1000€ de plus qui viennent compléter le budget du film. Nous partons bientôt défendre notre projet pour le "Grand Prix du concours Crédit Mutuel" dans quelques semaines et tenter de gagner 3000€ supplémentaires.

 

Capture_d__cran_2013-05-18___16.16.27

 

☞ 16 mai : Emission de radio d'une heure sur le film, à écouter directement ici : 

 

 

☞ 15 avril : L'équipe du film est passée dans le JT de France3 !

 

 

---------------------------------------------------

 

3 étudiants,

1 professeur,

3 pays,  

1.500km,

1 vélo,  

2 caméras :

           = un webdocumentaire en lice pour le concours première caméra !

 

► La présentation de l'équipe et du projet de film, en 5mn chrono ! 

 

Concept du film

 

Le changement climatique, une mutation difficile à appréhender en France

Alors que le changement climatique n’est encore qu’une vague notion pour de nombreux Français et Européens, quatre grenoblois décident de filmer la réalité de ce phénomène dans une région du globe qui en ressent déjà âprement les conséquences : le Proche-Orient.

 

Capture_d__cran_2013-03-12___18.03.45

 

Un défi en cours pour le Proche-Orient

Depuis plusieurs années, Jordaniens, Israéliens et Palestiniens font face à la pénurie d’eau, qui s'aggrave avec le réchauffement climatique. Comment la population locale, les associations, la sphère politique réagissent-ils à ces menaces et que mettent-ils en oeuvre pour pouvoir répondre aux défis actuels et futurs ?

 

Capture_d__cran_2013-03-12___18.01.53

 

Une région laboratoire explorée de façon originale

Au cours d’un voyage à vélo à travers la région, nous irons à la rencontre des acteurs clé. Nous visiterons les installations qui régulent la distribution de l’eau et restituerons le dialogue israélo-palestinien cherchant à évoluer malgré les difficultés. La narration sera dynamique car nous souhaitons embarquer avec nous les spectateurs et leur faire découvrir pas à pas ce que nous avons vu au cours de nos différentes escales. Le ton du documentaire sera résolument accessible, jeune, sans pour autant tomber dans les lieux communs ou les facilités. Le spectateur sera tenu en haleine par un récit dont le fil conducteur est le parcours à vélo... avec ses péripéties. Une formule d'ores et déjà éprouvée par le webdocumentaire La campagne à vélo, paru en 2012.

 

Henry_velo       Henry Tidy durant l'été 2010, Israël.

 

Une expérience que nous partagerons en France

A notre retour, le film sera dans un premier temps diffusé en version linéaire de 52mn auprès des lycéens et étudiants au cours d’interventions dans les classes puis lors de projections à l'occasion d’évènements culturels et environnementaux. L’objectif sera de sensibiliser la jeunesse à une authentique et urgente prise en compte du changement climatique et de la gestion de l’eau. En effet, dans un avenir proche, cette question sera la nôtre. Notre film sera disponible sur internet sous la forme d'un webdocumentaire, enrichi de ressources pédagogiques, travaux universitaires des étudiants investis dans le projet, vidéos thématiques et photographies réalisées durant le tournage.

 

 

Fiche Technique du Film

 

Nom : L'eau, une chance pour la paix

Durée : 52mn (pour la version docu classique)

Format : HD 1080p / ProRes 422 (HQ)

Langues : Français – Anglais

Tournage : Juin Mi-Juillet 2013

Exploitation : Octobre 2013

Plateforme webdoc : Klynt 2.0 (HTML5)

 

 

 

Exploitation du film

 

→ Dans les lycées

Octobre 2013 - Avril 2014 : Lors des projections dans les lycées, il sera présenté au format de 52 mn en français ou en anglais. Sur notre site internet, nous proposons notre film sous la forme d'un webdocumentaire ludique, accessible et clair, prévu pour devenir un support éducatif.

 

→ Dans les universités

Septembre 2013 : Nous prévoyons plusieurs évènements sur le campus de Grenoble : avant première du film, exposition photo, et une semaine de l'environnement en partenariat avec d'autres associations étudiantes.

 

→ Pour le grand public

Novembre 2013 : Notre film sera mis à la disposition du grand public sur notre site internet sous la forme du webdocumentaire et proposé aux collectivités publiques (MJC, Associations). Il sera également disponible en téléchargement payant dans sa version linéaire de 52mn.

 

L'organisation du tournage

 

Le planning se divise en six périodes où alternent les périodes de tournage itinérant (semaine 1-3-5) et des semaines de travail à Tel-Aviv dans les locaux des Amis de la Terre pendant lesquelles nous préparerons les phases suivantes du tournage et débuterons le dérushage et le pré-montage (semaines 2-4-6). Pour consulter le détail de notre trajet, vous pouvez visionner notre dossier de présentation complet.

 

 

Parcours_small                   Le tracé du parcours à vélo

 

 

Contexte de tournage du film

 

La géographie de la région

 

Le bassin du Jourdain constitue la plus importante source d'eau douce de cette région aride. Le golfe d'Aqaba est un écosystème extrêmement fragile, abritant l'une des plus grandes barrières de corail du monde. La mer Morte, quant à elle, est le point le plus bas de la planète (-400m) et dispose d’une salinité exceptionnelle. Ce sont autant d'exemples d'écosystèmes uniques mais menacés car ils ne s'auto renouvellent pas.

 

La mutation des activités économiques et les impératifs de survie des populations ont considérablement bouleversé ces territoires : le niveau de la mer Morte baisse chaque année, les coraux du golfe d’Aqaba sont en danger.

 

 

Dead_sea_levelpetit                   Le niveau de la Mer Morte est en baisse constante.

 

 

Les conflits de ces soixante dernières années

 

On ne peut appréhender cette région sans tenir compte des conflits qui la traversent. Ils ont durablement influencé le rapport des habitants à leur environnement, à leur terre et donc à leur eau. Le film sera l’occasion de présenter de manière concise les grands événements historiques de la région de 1945 à nos jours et leur impact sur la gestion des ressources en eau.

 

La situation actuelle

 

L'accès à l'eau potable est reconnu par l'Organisation Mondiale de la Santé comme un droit fondamental. Or, une personne sur six dans le monde n'en bénéficie pas et le Proche-Orient est particulièrement touché par cette problématique. En 1966 déjà, la destruction des barrages syriens en amont du lac de Tibériade avait contribué au déclenchement de la Guerre des Six Jours.

 

Il est évident que dans les priorités des Etats figure la protection de leur accès aux ressources en eau (occupation du Golan, propriété de la vallée du Jourdain, construction de stations de pompage). Les prévisions estiment que la population dans la région va doubler au cours des deux décennies à venir et que les précipitations seront de plus en plus faibles. Comment éviter que la pénurie en eau ne devienne critique ? Les conflits et les tensions actuelles (qui n'ont cessé de s'accentuer depuis décembre 2010) entre les différents états sont à la fois la cause et la conséquence des difficultés que connait la région autour de la question de l'eau. L'accroissement de la population combinée à une plus grande aridité, augmente encore ces tensions et fait du partage, de la distribution et de la consommation de l’eau, un enjeu environnemental, politique et économique crucial.

 

Palestine_polaroid

 

 

Moyens techniques

 

Image : Nikon D600 - Nikkor 24-70mm f2.8 - Nikon 50mm f1.8 - GoProHero2

Son : Zoom H4N - Micro cravate Sennheiser ME2 (Interview)

Accessoires : Trépied Manfrotto 055XPROB - Steadicam Glidecam HD2000

Montage : Adobe première CS6 (Film linéaire) - Klynt (Webdocumentaire)

 

 

Les porteurs du projet

 

Modus Operandi donne un cadre administratif et institutionnel au projet. Créée en 2006 à Grenoble, l’association Modus Operandi mène des activités de recherche et de formation dont l'objectif est de mettre en lumière une approche constructive du conflit. 

 

Les Amis de la Terre Proche Orient participera à la réalisation du documentaire, en nous accompagnant durant notre parcours. Ils seront des personnes ressources essentielles, étant eux-mêmes engagés depuis longtemps dans la protection de l'environnement et connaissant les implications des acteurs sur le terrain.

 

Envie de détails supplémentaires ? Téléchargez notre dossier de présentation complet.

N'hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebook et notre site internet

Contact : eaupourlapaix@modop.org

 

Facebook_size_-_eau_pour_la_paix2

 

Merci à tous pour votre soutien !

 

L'équipe du film.

À quoi servira la collecte ?

La répartition de la collecte se fera comme suit :

 

- Participation au frais de vol aller-retour pour 4 personnes : 528€

 

- Studio de montage  : 1000€

- Hébergements temporaires (25€/pers pour 21 jours) : 2100€

- Location voiture d'accompagnement (40 jours, 30€/j + essence) : 1500€

-  Frais divers- complément frais de bouche  (7€/jour et par personne) : 1230€

- Assurance responsabilité civile : 520€

- Location matériel vidéo complémentaire : 2 950€

   Rode video mic pro : 150€

   Zoom H4N : 300€

   Camera Canon XA10 : 2 000€

   Camera Contour 2+  (x2) : 500€

 

- Postproduction (étalonnage, mixage son) : 800€

- Plateforme Klynt (conception webdocumentaire) : 150€

- Achat d'un nom de domaine pour un an et serveur 18€/mois pendant 1 an : 216€

 

TOTAL : 10.994€

 

La réussite de la collecte est essentielle à la réalisation de notre projet éducatif, car les collectivités publiques n'assurent pas les frais de départ à l'étranger. En revanche, elles assurent l'exploitation et la distribution du film dans les lycées, collèges et campus. 

Thumb_avatar_sq
Henry Tidy

Britannique d'origine, je vis à Grenoble depuis deux ans et je suis professeur d'anglais. J'ai un master en Science Politique, en Communication audiovisuelle et une licence en Géographie. J'ai travaillé pour l'ONG les Amis de la Terre à travers l'Europe et pour les Verts en France. Ma mission en Haïti pour l'ONU a renforcé mon engagement pour l'écologie.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_guirekito_avatar_216px
Et hop : 10996€... done !
Thumb_default
Parce que l'eau...
Thumb_default
Une toute petite contribution pour un grand projet ! Mais le coeur y est ! ... et que la force soit avec vous ! Amandine