L’école de la brousse est un projet de film documentaire au profit de l’association Daktari réalisé par des étudiants JRI de l’IICP Journalisme.

Large_photo_8

Présentation détaillée du projet

Photo_2-2

 

C'est l'histoire d'un rêve qui est devenu réalité !

 

Enfant, Michèle, dans sa Normandie, rêvait devant la télévision de ses parents en regardant la série américaine, Daktari, qui mettait en scène les aventures d'un vétérinaire, fondateur d’un orphelinat pour animaux dans la savane au Kenya.

 

Photo_3

 

Présentation de l’association Daktari

 

Aujourd’hui avec son mari Ian, Michèle dirige l’association à but non lucratif Daktari. Ils se sont entourés d’une petite équipe conviviale et ont construit avec eux des enclos pour recueillir tous les animaux blessés, condamnés à mourir tels des aigles aux ailes cassées, un léopard aux canines arrachées ou d'adorables antilopes. Une sorte d’arche de Noé dans un enclos de 700 hectares,  perdu au bout du monde et difficilement accessible.   

 

Photo_4_bandit

 

 

Photo_5_shiloweni_photo_5

 

 

En plus d’avoir créée son orphelinat, Michèle a ouvert une école de la brousse pour les enfants défavorisés de la région. Cela peut paraître paradoxal dans cette région mais ici les enfants n’ont que très rarement l’occasion de voir des animaux sauvages (désormais confinés et protégés dans des réserves privées). 

 

Pour tenter de les sortir de la misère dans laquelle beaucoup vivent, chaque semaine, la Daktari Bush school accueille une dizaine d'élèves des écoles les plus pauvres. Pendant 5 jours, sous l'égide de Michèle et de ses collaborateurs, ils ont la responsabilité des animaux, qu’ils doivent panser et nourrir. Ils suivent également des cours donnés par des jeunes volontaires venus du monde entier. Au programme politesse et bienséance, discipline, mais aussi  mathématiques,  anglais et surtout découverte de la nature.

 

Photo_6

 

En quelques jours seulement, les progrès des enfants sont spectaculaires. Les plus méritants, repérés par l'équipe, ont le droit exceptionnel de visiter une réserve avec Ian le ranger. Un safari exceptionnel durant lequel ils peuvent croiser une faune et des animaux rares (éléphants, lions, rhinocéros). Après 12 ans d'activité, Michèle conserve précieusement les courriers que lui envoient ses anciens pensionnaires pour la remercier. Il n'est d'ailleurs pas rare que des enfants contactent l'orphelinat dès qu'ils découvrent des animaux blessés. Preuve que l'enseignement de Michèle et de ses professeurs volontaires du bout du monde porte ses fruits.

 

Photo_7

 

 

Besoins de Daktari

 

Dans le cadre de son développement, Daktari a un grand besoin de supports audiovisuels pour améliorer la promotion de ses activités à travers le monde et pour faciliter la recherche de subventions pour ses activités sociales.

 

Présentation détaillée de notre projet

 

 

Le partenariat entre l’IICP Journalisme et Daktari est né de la volonté de notre enseignante et journaliste reporter d’images. Soutien de l’association, elle a voulu nous joindre à sa démarche afin de nous offrir une première approche du reportage à l’étranger tout en aidant l’association Daktari qu’elle a eu l’occasion de filmer pour TF1 et Ushuaïa TV en septembre dernier.

 

Photo_8

 

 

                  Cette mission a en effet pour nous trois objectifs principaux:

 

 

   - Une opportunité unique de mettre en pratique le savoir-faire acquis lors notre formation au service d’une cause noble qui est la sensibilisation  des enfants défavorisés à l’environnement et à la protection des animaux sauvages par l’intermédiaire d’un orphelinat pour animaux.

 

   - La réalisation de différents supports vidéos afin que Daktari puisse améliorer la promotion de son travail à travers le pays et dans le reste du monde. En touchant un large public, Daktari pourra agrandir son équipe de volontaires qui viennent tout au long de l’année. C’est grâce à eux et aux dons que Daktari peut exister.

 

   - La plus-value que ce travail va apporter à notre curriculum vitae.  Si tout au long de l’année, nous réalisons en autonomie complète, des sujets de type News sur des thèmes liés à l’actualité, ce long format ainsi que les sujets réalisés sur place en individuel, seront une valeur ajoutée dans notre parcours professionnel.

 

Photo_9

À quoi servira la collecte ?

Nous avons déjà récolté des fonds grâce à des actions menées au sein de notre école mais il nous manque encore beaucoup d’argent  pour payer notre transport. Votre soutien financier nous aidera donc à acheter 5 billets d’avion supplémentaires afin que 6 étudiants de la classe puissent participer à ce beau projet. 

 

Si notre objectif est dépassé, nous nous engageons à reverser à l’association l’argent non utilisé.

 

7 billets d’avion : 5900 euros

 

Transport et hébergement sur place : 2000 euros

 

Photo_10

Thumb_photo
La team des jeunes JRI

Nous sommes 6 étudiants inscrits en dernière année de journalisme à l'IICP. Nous suivons la formation JRI (journaliste reporter d'images) et nous sommes extrêmement motivés à l'idée de partir en Afrique du Sud dans le cadre d'un échange avec l'association Daktari. Emmenés par notre enseignante journaliste professionnelle, à l'origine de ce projet, nous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je vous souhaite de vivre une belle aventure^^
Thumb_default
Allez Juju t es la meilleure!!!! good luck!!!
Thumb_photo
La team JRI vous remercie tous pour votre soutien et votre générosité. On y est presque! Parlez du projet autour de vous. Peace.