Participez à la conception et à la fabrication d'un prototype de l'élamophone dans une version acoustique.

Large_clich__2014-12-04_16-13-10-1417706048

Présentation détaillée du projet

L'élamophone est un instrument de musique mélodique et harmonique à percussion utilisant des diapasons, conçu par Christophe Geiller. Il existe actuellement dans une version électromécanique construite entre 2009 et 2012. Le projet consiste à financer l'étude, la conception et la fabrication d'un nouveau prototype dans une version acoustique.

 

 

    Clich__2014-12-04_10-06-32-1417684070

 

Voici l'histoire de l'élamophone racontée par Christophe Geiller:

 

Genèse du projet

 

                "L'histoire commence en 2009, alors que je compose mon Oratorio des derniers jours, composition écrite à la mémoire des déportés de la Seconde Guerre mondiale. Je suis alors à la recherche d'un son qui, dans sa texture, évoque à la fois la pureté, la délicatesse, la puissance, l’harmonie, l’incarné, le désincarné, l’universalité, l’éternité, l’unité… c’est-à-dire le Tout. L'instrument qui, à ma connaissance, se rapprochait le plus de cette conception du son était le bol chantant, mais j'avais besoin d'un instrument maniable fonctionnant sur un minimum de deux octaves. L'idée d'utiliser les diapasons est alors apparue à la suite d'une rencontre avec un thérapeute utilisant des diapasons (sonothérapie, phonophorèse).

             Après quelques temps de réflexion sur les différentes formes que pourrait prendre cet instrument, sans toutefois être totalement convaincu par mes idées, d'une façon inattendue, j'ai vécu une expérience étrange: un matin, je me suis réveillé avec, dans mon esprit, la "photo" de l'instrument et un cahier des charges précis à respecter. Cela pourrait être le scénario d'une fiction, mais il s'agit bien de la réalité. Comme ce type d'expérience ne se produit probablement  qu'une seule fois dans une vie, je décide de suivre au mieux ces indications pour la construction de cet instrument à diapasons auquel j'ai donné le nom d'élamophone (de l'hébreu élam ou eylam qui signifie "élevation", "éternité").

 

    Elamophone_selection_4bis-1417600949

 

                Les différentes parties de l'élamophone ont deux fonctions:

- une fonction symbolique (ex: représentation et présence des éléments, représentation du noyau de la terre, positionnement des diapasons sur une forme de double spirale d'or...)

- une fonction sonore (la caisse vibrante et les diapasons)

 

Première étape du projet

 

              "Je confie la réalisation de l'élamophone à plusieurs corps de métiers: un luthier (Lionel Enard, Pau) pour la fabrication de la caisse vibrante en bois, un fabricant de diapason sur mesure (Centre Medson, Québec), un atelier de précision mécanique (A.P.M., Blagnac) pour le support en métal, un fabricant de plateau de verre sur mesure (Macocco, Colomiers) et un vendeur de pierres (Marc Lico) pour le perçage des cristaux de roches utilisés dans la fabrication des boules de mailloches. 

              Comme le projet semble très ambitieux compte tenu de sa complexité et de son coût (cette première réalisation est auto-financée), je décide dans un premier temps de concevoir un élamophone sans amplification naturelle du son, mais avec un système électromécanique, c'est-à-dire utilisant des capteurs piézoélectriques qui permettent, avec un système d'amplification, d 'amplifier la vibration présente sur la caisse vibrante. En effet, cela permet d'obtenir un instrument fonctionnel sans avoir à traiter la question délicate et coûteuse de l'amplification naturelle du son. L'élamophone voit le jour en juin 2012 et fait une première sortie publique en juillet 2012 au festival Chambre avec vues pour la création de Vie & continuum (compositions de Vie & continuum en écoute dans leur intégralité  en cliquant ici ), puis en octobre 2013 au festival La Novela pour la création  de l'Oratorio des derniers jours."

 

     Clich__2014-12-03_22-53-45-1417643691

 

           "Le résultat obtenu correspond dans une certaine mesure à mes attentes (texture du son, facilité de jeu, esthétique), mais le système électromécanique a ses limites. En effet:

- il suppose l'installation permanente d'un système d'amplification,

- le traitement de l'attaque du diapason nécessite un système électronique complexe d'écrêtage du signal sonore qui reste peu satisfaisant

- le son obtenu bien que très intéressant n'est pas totalement naturel

- il est difficile d'obtenir un mélange idéal du son dans le jeu avec d'autres instruments en acoustique

Ce constat nous amène donc tout naturellement à la partie du projet qui nous concerne maintenant."

 

Etape du projet à venir

 

            "J'aborde à présent la deuxième partie de la réalisation de l'élamo-phone: l'étude, la conception et la fabrication d'un instrument totalement acoustique. Dès la fin de la fabrication de l'élamophone dans sa version électromécanique, j'envisageais déjà cette étape là que j'ai soumise au luthier qui a fabriqué la caisse vibrante actuelle. Mais il n'était pas disposé à se lancer dans ce projet long et fastidieux, non par manque d'intérêt mais plutôt par manque de disponibilité. Ma première démarche a donc consisté à trouver un artisan compétent, près à se lancer dans un projet de cette envergure. Le luthier Louis Pensec (également contrebassiste et gambiste) a accepté de relever ce défi."

 

Qui est Louis Pensec?

 

            Louis Pensec est luthier (spécialisé dans la lutherie des instruments à cordes frottées) et archetier. Son atelier est installé à Boucau (Pyrénées Atlantiques).

                                

                                    Clich__2014-12-09_15-41-35-1418136208

 

Il exerce son métier en répondant aux commandes des musiciens désirant un instrument neuf. Il s’est notamment spécialisé dans la facture d’instruments à cordes frottées tels que les violes de gambes et autres instruments de la période baroque et renaissance.

 

                        Clich__2014-12-09_15-54-08-1418136910

 

Les œuvres des maitres luthiers anciens sont les bases de son travail. Partant de là, c’est en suivant tant sa sensibilité d’artiste musicien que son savoir-faire d’artisan luthier qu’il donne le jour à des projets originaux.

 

À quoi servira la collecte ?

A quoi serviront les 10000€?

 

               Pour pouvoir réaliser un élamophone acoustique, la partie qui est à reconsidérer est bien évidemment celle qui concerne la partie sonore, c'est à dire la caisse vibrante (pour ce nouveau prototype, nous pourrons utiliser le même support et les mêmes diapasons). 

Vos dons permettront de financer:

- la fabrication d'une nouvelle caisse vibrante légèrement plus grande que la première avec un autre système d'attache des diapasons,

- l'étude de la forme des résonateurs idéaux, ainsi que des matériaux à utiliser

- la conception et la fabrication de ces résonateurs,

tous ceci en respectant la forme actuelle de l'instrument. La durée de travail estimée est d'environ trois mois à temps plein, mais comme nous nous lançons dans l'inconnu, il est difficile de chiffrer financièrement chaque étape de façon précise. 

            

 

Et si l'objectif est dépassé?

 

             La particularité sonore de l'élamophone est entre autre la durée de tenue des sons (parfois plus de 30 secondes). Dans le jeu de l'instrument, il est souvent nécessaire d'étouffer un diapason dont on souhaite raccourcir la résonance. Pour le moment, cette manipulation se fait à la main, mais nous envisageons un système à pédale permettant d'étouffer le diapason souhaité et également de pouvoir bénéficier de différents modes de jeux (sons étouffés, courts...). Si l'objectif financier est dépassé, il pourra couvrir une partie de cette réalisation.

Thumb_photo_christophe_geiller-1417634898
Christophe Geiller

Violoniste et altiste né à Mulhouse (68) en 1973, diplômé des Conservatoires de Grenoble et Bordeaux et diplômé d’Etat d’enseignement du violon et de l’alto, Christophe Geiller est également compositeur et arrangeur musical. Après quatre années passées à l’Orchestre de Pau en tant qu’alto solo (2004 – 2008), il décide de consacrer toute son activité de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Que vive la Musique! Comment vivre sans elle ! Je soutiens à fond les créateurs, compositeurs- trices, et j'espère que ce projet aboutira.
Thumb_default
Bon courage Christophe! A bientôt. Bien amicalement, Vincent