Aidez moi à développer les sens des enfants handicapés de San Cristobal de Las Casas à travers l'équithérapie !

Large_img_8237-1416352401

Présentation détaillée du projet

     J'ai toujours voulu faire de l'humanitaire puisque c'est le domaine dans lequel je veux exercer plus tard. C'est pourquoi aujourd'hui je fais de la science politique à l'université de Montpellier 1.

 

     Je me suis inscrite dans une association humanitaire (Développement Sans Frontière) qui me permet de toucher réellement à ce domaine. Celle-ci met en relation des volontaires et des associations locales dans 26 pays dans le monde. En l’occurrence ici, Equitach au Mexique et moi-même afin qu'on l'on puisse travailler ensemble.  Ainsi après avoir envoyé mon dossier, puis avoir passer des entretiens, j'ai été acceptée et embarquée dans une magnifique mission humaine que je vais partager pendant 4 mois avec les enfants de San Cristobal de Las Casas, dans le Chiapas au Mexique. Je vais donc faire de l'équithérapie, c'est-à-dire de l'équitation thérapeutique.

 

     L'équitation thérapeutique sert à transmettre aux enfants, à travers l'équitation, une certaine coordination, améliorer l'équilibre et la mobilité des patients mais également aider les enfants à prendre confiance en eux. Cette thérapie permet  de mettre en place une certaine complicité entre le cheval et l'enfant. Synonyme de motivation et de processus de réhabilitation des patients, le but est d’améliorer quelque peu leurs conditions de vie et celle de leurs familles.

 

                                                12210087113_a52daf55c1_z-1416227867

 

     Ma mission consistera précisément a accueillir et m'occuper des enfants avant que leurs séances commencent. Je vais aider le thérapeute avec le cheval durant les séances mais également entretenir les locaux et les chevaux.

 

 

 

                   

À quoi servira la collecte ?

     Sur une base de 3882,06€, l’association (Développement Sans Frontière) que j'ai intégré paie une partie, l'association locale (Equitach) qui va m'accueillir paie également une partie. Le reste est censé être récolter par moi grâce à des dons. C'est à dire 3072€. J'aimerai récolter un maximum de dons grâce à mes Kissbankers, ce qui me permettra de financer la majorité du projet.

 

     Ainsi, l'ensemble du budget va servir à payer :

 

- mon billet d'avion qui est de 1130€,

- les assurances (maladies, rapatriement...) qui sont de 100€,

- la formation que je vais devoir faire avant de partir (en ce qui concerne la sécurité, la gestion de projet, la gestion de l'interculturel) qui est de 110€ ,

-la préparation au départ de mission avec un suivi sécurité, une permanence téléphonique 24h/24 en cas de problème, un accompagnement à la réalisation du projet (accompagnement par le Desk, sollicitation d'experts extérieurs en conseil...), intervention auprès du partenariat qui sont de 1070€,

- l'hébergement pendant 4 mois qui revient à un total de 420€ 

- l'encadrement par un tuteur local qui est de 380€ . 

- frais d'imprévus qui sont de 165,34€

- frais de virement internationaux qui sont de 30€

- la compensation carbone qui est de 126,72€

- le montage du partenariat, l'étude des besoins et le montage de la mission qui revient à 350€

 

     Cela fait donc un total de 3882,06€. L'association DSF participe à hauteur de 430€ et l’association d'accueil à hauteur de 380€. Il me reste donc à récolter 3072,06 €.

 

     La collecte que je vais réaliser va principalement servir à payer mon billet d'avion mais également une partie de mon hébergement. Mais si je récolte plus, cela me permettra de compléter mon budget et ainsi, je pourrais payer plus que mon hébergement et mon billet d'avion comme la préparation au départ ou encore l'assurance.

Thumb_img_6088-1415724298
janemedor

Bonjour! Je m'appelle Jane. J'ai 19 ans et je suis franco-sénégalaise. J'ai grandi au Sénégal mais j'ai vécu 2 ans au Rwanda étant plus jeune. J'ai étudié au Lycée Français Jean Mermoz de Dakar dans lequel j'ai eu mon Bac avec Mention. Je suis actuellement en 1ére année de science politique pour pourvoir travailler dans l'humanitaire car c'est ce que... Voir la suite