La Cie Le pas de l'oiseau présente cette année sa dernière création "L'héritage" au Festival Off d'Avignon. L'héritage est un conte théâtral, écrit et joué par Laurent Eyraud-Chaume avec l'apport bienveillant de Pépito Matéo. Il sera joué à la Bourse du Travail CGT à 12h45.

Large_heritbank

Présentation détaillée du projet

Au départ du spectacle...

Janvier 2007, flash info sur une quelconque radio, un fait divers est annoncé en fin de journal dans la catégorie « rions un peu ... » : un vieil agriculteur décède et lègue tout son patrimoine à son village à la seule condition que cet héritage soit utilisé pour « l'instauration du communisme ». Effectivement c'est une bonne blague. Mon esprit divague, j'imagine la suite. 
Mars 2009, Centre National des Arts du Cirque de Chalons en Champagne, je rencontre Pépito Matéo qui anime 3 semaines de formation sur les mots et les jeux (de mots) : homme généreux, conteur immense, formateur attentif. Il dévoile un territoire infini de la création : le récit, la capacité de faire vivre des univers, des mondes sans décor ni effet, seulement une parole et une présence. 

Objectif de cette formation : créer les 15 premières minutes d'un spectacle. Je raconterai donc l'histoire d'un village et de son héritage. De là est né le spectacle...

Laurent Eyraud

 

 

                                                   


Le propos

C'est l'histoire d'un village, comme il en existe des milliers, qui pourrait refuser cet héritage un peu particulier mais qui va pour des raisons avouables ou non, jouer au « communisme » comme on joue à se construire des cabanes...

C'est l'histoire un peu féérique, (nous sommes dans un conte), d'un bout de peuple qui commence à prendre les choses en main, qui sur l'établi remet l'ouvrage et ici l'ouvrage c'est le monde (en tout cas le leur).


Au Villard, depuis la mort du vieil agriculteur Joseph Barbayer, tout le monde est en effervescence, à commencer par le conseil municipal.

Il y a de quoi : Joseph a légué tout son patrimoine à la commune, à la  condition d'y instaurer le communisme.

C'est l'histoire d'un village, avec sa mairie, sa chorale, son café du commerce...

C'est l'histoire d'Émilie et de Martin, qui vont rompre leurs solitudes, réapprendre à rêver, à aimer...C'est l'histoire joyeuse d'un mort qui donne de la vie, d'un conteur qui cherche un héritage, d'une table de conseil municipal qui n'en croit pas ses oreilles …

L''héritage, conte théâtral, repose à  sa manière la question des chemins d'émancipation. Peut-on transformer la réalité ? Comment réinventer le vivre ensemble ? Quelle place pour la transmission et l'engagement dans nos vies ?

L'héritage, avec au centre, une table symbolisant tour à tour une salle de conseil municipal, une chambre d'enfant, un comptoir… Ajoutons à cela quelques accessoires pour des moments de théâtre d'objet. L'intention est ici d'allier technique théâtrale et art du récit.


                                                      
Presse    "cette capacité à faire pousser l'absurde dans le terreau du familier, une  manifeste tendresse pour notre petite humanité et le rare tour de force d'atteindre la légèreté sans renier la conviction. Un bel équilibre, une cohérence de l'intention, des moyens et du fond ..."   Jacques-Olivier Badia. Le clou dans la planche  
                                          
Distribution   De et par Laurent Eyraud-Chaume Direction d'acteur : Amélie Chamoux et Nathalie Tison Avec la collaboration artistique de Pépito Matéo Création sonore : Jabuz Création lumière : Olivier Chamoux     Spectacle crée avec le soutien du Théâtre de l'Arlequin à Morsang sur Orge et du Fourmidiable, scène artistique des pays du Buëch.       

Qui suis-je ?

La compagnie le pas de l'oiseau marche avec délicatesse dans un monde brutal. A pas comptés, elle cherche l'envol alors que tout écrase. Elle voit, comme chacun, le ridicule qui ne tue toujours pas et le beau qui est toujours bien caché. Alors elle raconte le beau et s'amuse allègrement du ridicule...
 
La compagnie le pas de l'oiseau développe un projet artistique au cœur du monde, une parole humaine et parfois décalée pour nommer les travers et les espoirs du quotidien.
Elle s'implique au cœur du Collectif d'Artistes du Fourmidiable à Veynes dans le Hautes-Alpes. Ce collectif mutualise des moyens et articule son projet au lieu culturel de l'association Fourmidiable, le bien-nommé Café du Peuple.
 
                               
 
Laurent Eyraud-Chaume fut l'un des fondateurs de la compagnie de théâtre itinérant "les Pile ou Versa". Militant de l'éducation populaire et d'une création artistique partagée, il est actuellement le directeur du Fourmidiable, scène artistique des pays du Buëch.
 
La Compagnie Le Pas de l'Oiseau est soutenue par la Région PACA, le Conseil Général des Hautes-Alpes, la ville de Veynes.

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés (objectif 1000€) seront destinés à alléger les frais d'hébergement et de communication à l'occasion de la présence de notre spectacle au Off d'Avignon.

Ce soutien financier viendra compléter l'investissement que nous faisons (autour de 5000 euros), il sera réparti de manière égale là où nos besoins sont les plus importants, à savoir :

- Pour l'hébergement de 3 personnes (équipes artistique et technique) sur la durée du festival (du 7 au 28 juillet).

- Pour faire face à l'augmentation de nos frais de communication sur place : affiches, flys... (nécessaire accroissement de notre visibilité au sein du festival) ; réalisation de dossiers de communication pour les professionnels.

Grâce à votre coup de pouce, nous pourrons donner au spectacle encore plus de chances de réussite, et qui sait, faire une tournée dans toute la france, en 2013 !!!

Derniers commentaires

Thumb_default
Long envol pour ce bel oiseau !! Un grand bravo pour Laurent et toute la compagnie du "Pas de l'oiseau". Michel Vert Luisant
Thumb_default
Long envol pour ce bel oiseau ! Un grand bravo à Laurent et toute la compagnie du "P
Thumb_default
Dommage de ne pas être disponible pour assister à ce beau moment ! Le festival d'Avignon c'est vraiment chouette ! Et il le sera d'autant plus cette année :) Bon courage et encore merci pour ta participation active à l'émoustillement culturel des Hautes-Alpes.