Mon premier court-métrage, "L’homme qui ne voulait plus se lever", est l’adaptation d’une nouvelle de David Lodge, et l’histoire d’un homme… qui ne veut plus se lever. Et à travers cette histoire faussement simple, de beaucoup d’autres choses. Grâce à vous, ce projet verra le jour. Participez dès maintenant à sa réalisation!

Large_affiche_1

Présentation détaillée du projet

Georges est le mari de Marie et le père de deux enfants. Il ne rêve que d'échapper à une existence qu'il trouve désespérante. Un jour, il décide de ne plus sortir de son lit. On pense qu'avec des responsabilités, et une famille, cela peut s'avérer problématique. Georges poursuit son rêve, faisant fi de tout cela. Sera-t-il rattrapé par la réalité ?

 

 

NOTE DE MISE EN SCENE

 

Il s'agit d'une histoire à mi-chemin entre la réalité et l'absurde. Qui n'a jamais rêvé de rester traîner au lit ? Georges pousse l'idée jusqu'au bout. L'idée est donc d'installer dans un cadre très réaliste une histoire qui n'y a pas sa place, et pour ainsi dire d'observer la rencontre entre deux mondes incompatibles.

 

Il s'agit de deux visions du monde : celle de Georges, pour qui un lit douillet est le plus bel endroit sur Terre, et le regard "objectif" du monde extérieur, et de sa femme. Nous avons choisi de rendre palpable la rupture entre ces deux points de vue par l'utilisation d'une caméra privilégiant les plans fixes et d'une caméra plus petite, celle du téléphone portable du héros, reflétant son point de vue sur ce qui l'entoure. Cette idée s'inscrit aussi dans la volonté d'actualiser une nouvelle écrite dans les années soixante, mais soulevant des questions toujours d'actualité, notamment la question de la responsabilité de chacun face à ses décisions, et du désir plus ou moins avoué de retourner en enfance.

 

 

L'EQUIPE

 

Elle est en cours de formation.

 

Dsc_0624

 

Pour l'instant, il y a Hassiba Bendali, réalisatrice du court-métrage et scénariste. Après 3 ans d'école de théâtre, elle décide d'adapter une nouvelle de David Lodge. C'est le point de départ de ce premier projet à l'écran.

 

 

LE LIEU

 

Nous avons choisi comme lieu de tournage une maison en banlieue parisienne. Il nous fallait un endroit qui ne soit pas neuf, sans être non plus trop ancien ou rustique. Le cadre de vie du personnage doit refléter une volonté d'avancer dans la vie qui se serait arrêtée en cours de route. Une maison dont on aurait commencé les travaux, puis qu'on aurait laissée dans un entre-deux, par manque de temps, d'argent ou d'intérêt.

 

Lieu

À quoi servira la collecte ?

Avant tout à la technique. Le tournage a lieu à Paris, décors et costumes ne coûteront pas chers. Mais s'il s'agit d'un premier court-métrage, l'équipe technique n'est pas débutante et veut travailler avec du matériel de qualité. Nous avons réuni 1500 euros, il nous faut encore 1100 euros environ pour travailler dans la joie et la bonne humeur. L'argent récolté nous permettra également de financer une partie de la post production, ainsi que des frais divers, type transport et nourriture correcte (indispensable à la bonne humeur).

Thumb_csc_0724__2_
Hassiba Bendali

Hassiba Bendali, après des études en langues et philosophie, décide de faire du théâtre et du cinéma. Musicienne et comédienne, elle est pianiste dans le spectacle 'L'Histoire d'Amour du Siècle'.'L’homme qui ne voulait plus se lever' est son premier film, qu’elle écrit, produit et co-réalise avec la complicité de Sophie Beaulieu, qui a à son actif deux... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ton projet, et bonne chance pour la collecte !! Arnaud, un ami bienfaiteur
Thumb_default
Bonne chance pour les derniers jours...
Thumb_default
Merde merde merde !!!!!!!!!