ENTRADA présente

L'Île Boa

Aidez L'Île-Boa! L'aventure d'un homme en pays étranger qui découvre une ville et ses rouages à travers ses habitants.

Large_titre_kisskiss_boa-1427612008

Présentation détaillée du projet

Le projet, à la base documentaire, se veut être porteur d'une réflexion sur la ville, son organisation, et sur notre façon de nous impliquer dans ce milieu.

 

Au cours de repérages à Lisbonne, l'histoire prend un tournant inattendu . A partir d'images tournées dans la ville s’est construit l'idée d'une fiction qui a transformé la trame narrative du projet initial.

Le visionnement des premiers rushs a ouvert le documentaire à une nouvelle dimention fictionnelle qui a prit le pas sur la narration. L'histoire d'une déambulation à travers la ville s'est alors présentée comme une évidence.

 

Capture_d__cran_ville_2-1426877329.

 

Ainsi, du coté documentaire sur la ville a émergé un processus fictionnel. L'alternance entre les deux genres nous a permit d'établir la dualité à la fois du personnage: narrateur hors-cadre et acteur principal, et de l'architecture narrative qui compose l'histoire à travers le prisme du rêve.

 

Capture_d__cran_drap-1426877262Capture_d__cran_vitre_1-1426877517

 

Le principe ce moyen métrage est de décaler les images pour donner à voir autrement. Ainsi, des scènes prises dans le quotidien, dans la réalité de la ville, sont fictionnalisées par une voix off pour raconter autre chose. Grâce à ces décalages du regard entre fiction et documentaire, et par le caractère absurde des enchainements, nous voulons lancer l’imagination du spectateur.

 

Capture_d__cran_2015-01-31___09.01.10-1426877571

 

Nous sommes donc dans la capitale d'un pays-île imaginaire où, Flaherty, étranger, rencontre ses habitants et découvre leurs usages.

 

Ce récit pourrait être celui d'un rêveur, d'un fou ou d'un malade. Les frontières entre rêve et réalité nous ferons osciller entre la pensée intérieure du narrateur et les aventures du protagoniste.

 

 

 

 

 

 

                                               Quelle équipe !

 

 

 

Dscn0758-1427542159

Au poste de réalisateur, Romain Kowalczyk, par ailleurs auteur du scénario, sera le chef d'orchestre de ce projet à sa mesure.

 

 

Kiss_kiss_bank_bank-1427548109

Antoine Magnan, co-auteur du scénario, poète vagabond, viendra l'épauler en tant qu'assistant-réalisateur.

 

 

Sonia_zp-1-1427617452

Elle aime les maths, et les films de Werner Herzog, Sonia Zampa, est notre assistante de production.

 

 

10577201_10206026652685883_6769822901627778088_n-1427543975

Cyril Masson nous éclairera de ses lumières, et sera le monteur de L'Île-Boa.

 

 

Img_1949__2_-1427749408

Rachel Aué, chef au Gastama, et cuisinière catering se chargera de nourrir toute la troupe.

 

 

La bande originale sera composée par Guy Lefebvre, auteur-compositeur, musicien inspiré et inspirant.

 

 

Flaherty_total-1_2-1427615096

Habitué de la scène, le personnage de Flaherty sera interprété par Hervé Hofa, passionné par les machines à écrire et les objets insolites.

 

 

Corinne-1427615293

L'une des interlocutrice de Flaherty sera Corinne Lalondrelle, une dame à coiffe un peu délurée.

 

 

St_phanie-1-1427615626

La voix fragile et sensible de Stéphanie Zygmunt  créera une ambiance troublante.

 

 

Nico_toothbrush-1427622946

Nicolas Beduneau, velobaroudeur, a traversé la manche pour venir assurer le rôle de régisseur. Il fera respecter l'ordre grâce à sa brosse à dents.

 

 

Anne-charlotte-1428333065

Quant à Anne-Charlotte Miot, elle sera chargé du maquillage de nos acteurs!

 

 

 

                       ....... Vous connaissez maintenant l'équipe !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira tout d'abord à payer les accessoires, les costumes, la nourriture, ainsi que la location du matériel.

 

Les secteurs de postes, tels que la décoration ou les costumes, ont besoin de fonds. Les costumes sont simples (blouses blanches, lunettes de soleil par exemple) mais il nous faut compléter les stocks que nous avons réussis à récupérer gratuitement, par des (petits) achats. Ces achats ne sont pas nombreux, mais n'en restent pas moins vitaux pour le film.

 

Au cours de ce tournage, toutes les personnes travailleront bénévolement. Cependant, il nous paraît normal d'offrir le couvert aux participants qui donneront de leur temps et de leur énergie afin de participer à la construction de ce film.

Ces sandwichs et ces repas chauds concoctés par Chef Rachel, nous permettront de faire une pause agréable. Ce moment est aussi le premier remerciement que l'on puisse donner à l'équipe technique ainsi qu'aux acteurs pour leur participation et leur investissement. 

De plus, pour certaines des scènes tournées, nous avons fait le choix de prendre pour figurants des personnes dans le besoin ou en difficultés. Il nous parait alors nécessaire de pouvoir leur offrir un repas chaud, et de pouvoir ainsi partager un moment agréable avec eux.

 

Concernant le matériel, l'association ENTRADA, porteuse du projet, en fournira une partie. En effet, nous disposons déjà d'une caméra GH4, d'un pied vidéo et d'un petit pack pour le son (Zoom H4, perche et micros).

Cependant, il nous faudra louer d'autres matériels audiovisuel, notamment des projecteurs puissants (de 300 à 1200W), une panthère pour les plans de voiture, des micros cravate et une mixette SQN4S.

L'association ENTRADA met à la disposition du tournage une voiture (Renaud clio)  mais sa petite taille ne permet malheureusement pas de tout transporter. Nous ne pourrons donc pas échapper à la location d'un camion pour le transport de la nourriture, du matériel lumière etc.

 

Le seul véritable achat sera un fauteuil roulant (environ 50 euros à Emmaüs) qui nous permettra de réaliser des travellings, nous évitant de transporter une grande quantité de rails.

A l'avenir, l'association ENTRADA pourra ainsi le prêter à d'autres équipes de tournage.

 

Il faudra ausi financer l'utilisation de consommables qui sont indispensables : gélatine pour la lumière, gaffeur, électricité, essence, coutent cher et leur utilisation est inévitable.

 

La dernière partie à financer sera la post production. Nous aurons en effet besoin de louer des salles de mixage pour le son, et d'étalonnage pour l'image. 

 

 

 

C'est pour toutes ces raisons que nous avons besoin d'un petit coup de pouce de votre part !

  

Thumb_avatar_kisskissboa-1427612062
ENTRADA

L'association ENTRADA est une association à but non lucratif basée à Lille. Elle alterne entre la création d'ateliers pour jeunes, la projection de films , ou encore la réalisation de documentaires. Romain Kowalczyk travaille dans le milieu du cinéma et, après plusieurs années d'expériences, a décidé de se tourner vers la création. Pour ce... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Chouette projet!
Thumb_default
Voilà un projet bien prometteur. Le trailer est déjà tout chargé de poésie.