Soutenez le tournage de mon film documentaire : 4000km à bord d'un train à la rencontre de la jeunesse indienne

Large_visuel3_copy-1458892395-1458892403

Présentation détaillée du projet

PRE-COMMANDEZ LE DVD : 29 EUR DISPONIBLE ICI : https://www.paypal.me/lindesurlerail/29

Vous recevrez l'équivalent de la contribution à 29 EUR : DVD + Carte postale + nom au générique !

 

Un Immense Merci aux généreux contributeurs, amoureux de l'Inde !

 

VIDÉO : 3 Minutes pour cerner le projet

 

Film Documentaire en deux versions : 26 minutes et 52 minutes

Numérique - Full HD - Couleur - 16:9

 

Mon interview en direct lors de l'émission "Traversée" sur Radio Occitania le 11 mars 2016

 

Résumé :

 

La jeunesse indienne, personne ne l'entend. C'est pourtant l'avenir de la future 2ième puissance mondiale ! Avec votre soutien, je donne la parole à cette jeunesse qui va peser dans l'avenir de notre planète.

 

J'embarque à bord de l'Himsagar Express, train au long cours qui traverse l'Inde de part en part durant 5 jours, un trajet direct depuis le Kashmir aux pieds l'Himalaya, jusqu'au au Cap sud tropical de Kunyakumary, non loin du Sri Lanka. 4000km traversant 20 états en 5 jours, et autant de cultures, traditions et langues différentes pour un même pays.

 

Je vais filmer ce voyage extraordinaire et surtout les rencontres surprenantes avec les jeunes indiens avec toujours cette question : comment vivent-ils et comment se projettent-ils dans le futur ? Comment voient-ils le monde ?

 

Le voyage en train offre ce temps où l'on est isolé de la société, où un cheminement à la fois spatial et intérieur s'opère. Il favorise les rencontres et les échanges entre individus de toutes provenances et destinations.

 

Pourquoi ce film ?

 

1. Le Contexte

 

L'Inde vit une époque charnière: en 2030 elle sera la deuxième puissance mondiale et le pays le plus peuplé au monde.

 

Contrast-1450946057

Le contraste indien

 

L’Inde étonne par ses contrastes : croissance économique forte mais pauvreté persistante, agglomérations de 20 millions d’habitants mais population encore largement rurale, géant de l'informatique mais tissu industriel inégal, identité indienne forte mais société hétérogène et segmentée.

 

La plus grande république et démocratie  du monde a des soucis bien différents des nôtres. En Inde on se gâte moins la vie pour des histoires de religion : au sommet de l'état on trouve des hindous, des musulmans et des sikhs. L'Inde héberge le gouvernement tibétain bouddhiste en exil dirigé par le Dalaï-lama et a absorbé la population tibétaine. Les vraies questions sont avant tout celles du développement économique et son ampleur qui sidère toute la société.

 

La jeunesse indienne est l'avenir de cet immense pays, toute notre attention est portée sur elle. Quelle est leur vision de la société indienne ? Comment s'y projettent-ils ?Quels sont leurs projets ? Comment voient-ils le futur ?

 

 

2. Le portrait d'une jeunesse

 

Les repères sont très différents des nôtres et nous avons tout à apprendre de ces jeunes et de leur pays dont on n'entend que trop peu parler sinon de sa cuisine, de son cinéma, ses musiques et ses danses.  Donner la parole c'est le cœur de mon projet. Donner la parole à ceux qui n'ont que trop peu l'occasion de s'exprimer.

 

A bord du train je vais à la rencontre des jeunes en route pour l'université, le travail, la famille, en pèlerinage, ... Je profite de ces instants naturels d'introspection pour échanger ave eux.

 

Je les interroge sur qui ils sont, leur regard sur la société, comment ils se projettent dans le futur, comment ils imaginent l'Inde de 2030 et quels sont les bouleversements perceptibles dans leur vie quotidienne.

 

Ce film sera à la fois un portrait de la jeunesse et un marqueur dans le temps, une mémoire de ce que l'Inde a été en 2016.

 

Il s'agit d'un long-métrage documentaire en Full HD, qui sera proposé en deux versions : 52 minutes et 90 minutes, dans une version française et anglaise. Il sera proposé aux chaînes de télévision de pays francophones et anglophones, ainsi qu'aux festivals de films nationaux et internationaux.

 

 

3. Le train

 

Trajet du train :

Le train Himsagar Express fait partie du top 5 des trains au trajet les plus longs du monde. Départ le lundi de Jammu Tawi dans le Kashmir, arrivée le vendredi à Kanyakumari, 5 jours et près de 4000km dans le même train.

 

 

Himsagar_express__jammu_tawi_-_kanyakumari__route_map-1450535092

 

4. Ma mission de documentariste

 

Ma mission de documentariste est de mettre en relation des mondes qui s'ignorent. Je constate dans notre société qu'une partie importante de la population n'a pas accès à une connaissance éclairée de l'état du monde et de sa diversité culturelle et cultuelle.

 

Et pour cause, nos médias produisent du divertissement centré sur une ligne éditoriale volontairement anxiogène. On utilise à la télévision une méthode de compression/décompression bien connue pour agir sur la psychologie du téléspectateur : d'abord les actualités qui font grimper l'anxiété, suivies par la page de pub et ses promesses d'un monde meilleur prêt à être consommé. Individualiser pour mieux faire consommer : voilà un concept qui va à l'encontre de nos vrais besoins et de nos attentes !

 

Ceci étant fait, il y a un véritable travail d'information à produire et c'est ma mission de documentariste que d'offrir une vision du réel documentée. Ainsi je veux donner la parole à ceux qui ne l'ont que trop rarement, voir jamais.

 

Dans mon film  "Le 8 Mars à Marrakech" (2015), je donne la parole à des étudiantes de l'université de Marrakech au Maroc, à l'occasion de la journée de la femme. Nos médias courants ne nous offrent pas cette véracité : on nous montrerai l'image de femmes au Maroc avec le commentaire attendu d'un journaliste français qui nous dirait quoi en penser. La parole est l'élément central de mon film.

 

Je choisi donc de donner la parole à celui qui sait le mieux : la personne concernée. C'est tout l’objectif de ma démarche et c'est aujourd'hui ce qui me pousse à faire ce film en Inde. Les indiens vont nous raconter qui ils sont et personne ne le fera à leur place.

 

Dans mon court documentaire "Charly, depuis 1962" qui est le pilote (aperçu) d'un projet documentaire sur le quartier de Noailles à Marseille, je choisi de donner la parole aux habitants et commerçants du quartier, pour poser des visages et des histoires sur un espace urbain.

 

Mon documentaire court : "Charly, depuis 1962", 2015

 

Bande-annonce de mon film "Le 8 Mars à Marrakech", 2015 - Sélections : Festival "Regards sur le cinéma du Monde" 2016, Festival "Châlon Tout Court" 2016

 

Les chiffres clés :

 

Population indienne: 1,3 milliard (1 être-humain sur 5 vit en Inde)

 

Le train indien : 120.000km de voies : le plus grand réseau du monde,

                           23 millions de passagers quotidiens,

                           premier employeur civil au monde avec un effectif de 1,7 million de salariés

                           22 milliards de US$ de chiffre d'affaire en 2015

 

Durée du tournage : 12 jours dont 5 à bord du train

 

L'équipe de tournage : 2 personnes : moi-même et un opérateur son bénévole

 

 

Le Réalisateur :

 

Untitled-1-1456156069

Cédric Bouvier

 

site internet : cedbou.wordpress.com

 

Réalisateur de films documentaires et musicien, diplômé en réalisation de films documentaires de création. 

 

Je réalise des films documentaires sur des sujets aussi différents que le social, l'histoire ou le portrait de personnages atypiques. Tous mes sujets ont en commun les thèmes de la jeunesse et du cheminement, qu'il soit spatial ou intérieur. Mon inspiration trouve sa source dans le voyage et la rencontre, dans la découverte de l'autre et de l'ailleurs.

 

Lors de mon premier voyage en Inde j'ai utilisé exclusivement le train pour aller d'une ville à l'autre, c'est ainsi que j'ai pu rencontrer une multitude de gens et découvrir l'Inde.

 

A bord du train j'ai vécu des moments intenses dont je souhaite partager l'essence. J'ai vite compris qu'un film s'imposait à moi. En traversant l'Inde de part en part, j'ai la conviction de pouvoir réaliser un portrait saisissant de ce pays si complexe. J'ai cette facilité d'approcher l'autre et de partager un moment de proximité avec lui, lancé sur les routes du monde par une curiosité insatiable et le goût de l'ailleurs.

 

En 2011 j'ai réalisé un carnet de voyage intitulé "Made In India" lors de mon premier voyage  en Inde. Bousculé par mes découvertes, j'ai écrit quotidiennement et réalisé des photographies. Je restais cependant frustré, comprenant que ce pays m'imposait un film.

 

Ce projet à besoin de vous pour voir le jour, pour réussir sa mission !

 

 

À quoi servira la collecte ?

J'ai financé sur mes fonds propres l'ensemble du matériel nécessaire au tournage : 

2 caméras reflex numériques Full HD, trépieds, micros, enregistreurs audio numériques, éclairages et tous les accessoires (3500 EUR).

 

Je serai accompagné par un opérateur son (perche)  bénévole. Bien sûr je serai à la caméra et à la réalisation.

 

En collectant les 2000 euros nous pouvons tourner le film, mais il restera encore le montage, le mixage, l'étalonnage et l'édition. L'objectif réel de la collecte est de 6200 EUR,  soit 300% de la collecte pour terminer de financer le projet !

 

Je suis obligé de fixer un seuil de collecte minimum car si nous n'atteignons pas ces 2000 Eur je ne pourrai pas tourner le film car vous serez intégralement remboursés, c'est la dure loi du Crowdfunding !

 

En atteignant le seuil de 2000 Eur je pourrai tourner le film et ainsi trouver un financement complémentaire pour terminer le projet.

 

La collecte de base est destinée à financer le tournage en Inde :

équipe de 2 personnes

 

- Frais de transport--------------------------------1300 EUR

- Assurance voyage x2-----------------------------200 EUR

- nuits d’hôtel-----------------------------------------300 EUR 

- repas & frais divers -------------------------------200 EUR

----------------------------------------------------------------------------

                                                           Total  2000 euros.

----------------------------------------------------------------------------

 

Pour sécuriser le matériel à bord, nous réserverons une chambre privative qui ferme à clé dans le wagon de première classe. Nous pouvons ainsi filmer dans l'ensemble du train en ayant la régie matérielle en lieu sûr.

 

Au delà du seuil de 2000EUR fixé pour la collecte :

-  Visa Journaliste------------------------------------------- 300 EUR

- amélioration du confort général------------------------300 EUR

- logiciel de montage -------------------------------------2100 EUR

- étalonnage & mixage pro ---------------------------- 1500 EUR

 

COUT TOTAL DU PROJET : 9700 EUR

soit :

MATERIEL (acquis)----------------------------- 3500 EUR

VOTRE CONTRIBUTION TOURNAGE-------2000 EUR

COUTS ADDITIONNELS-----------------------4200 EUR

 

Thumb_untitled-1-1456156023
Cédric

Cédric Bouvier 38 ans Réalisateur de films documentaires, journaliste et musicien. Je parcours le monde à la rencontre de ses habitants. J'ai cette facilité d'approcher l'autre et de partager un moment de proximité avec l'autre, lancé sur les routes du monde par une curiosité insatiable et le goût de l'ailleurs. Diplômé en réalisation de... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Combien de temps va durer le tournage ?

Le tournage a lieu sur 2 semaines, dont 6 jours passés dans le train.

Derniers commentaires

Thumb_default
Coucou, Une tite contribution pour ce projet qui te tient tant à cœur !! <3 Hugo, Teddy et Océane
Thumb_default
Félicitations! Je te souhaite une bonne continuation Nous gardons toujours ton livre sur l'Inde, le maroc et de marseille. S'ouvrir à d'autres cultures est l'un de nos objectifs et notre volonté est de créer UN TRAIT D’UNION ENTRE CULTURES avec nos visions de partage et passions partagées. Bon voyage et bon retour à marseille aussi
Thumb_moi-1472918100
Bonjour, votre est très séduisant ! Enfin un documentaire positif sur les indiens et surtout sur la jeunesse indienne. Je vous souhaite une grande réussite pour ce projet et j'espère vous croiser un jour. Bon courage et j'attendrai mes cadeaux :-) !