Le 12 février 2013 à 14h30 à la salle Jacques-Brel de Fontenay-sous-Bois, la compagnie Héliosséléné présentera la première étape de sa première création L'Oiseau Bleu d'après Maurice Maeterlinck dans le cadre des "Handicapades". Dans un principe de mixité et de pluridisciplinarité, ce spectacle plongera deux jeunes artistes atteint d'handicap mental dans le processus de la création. Une aventure humaine et citoyenne pleine d'émotions et de créativité. L'Oiseau bleu poursuivra son envol dans le cadre de sensibilisation à la mission handicap et nous l'espérons dans d'autres festivals et théâtres de la planète... Pour que L'Oiseau Bleu puisse s'envoler, nous avons besoin de vous KissKIssBanker! Vous avez jusqu'au 9 Février! A vos marques, prêt, feu... Kiss Kiss Banquez!

Large_avatar

Présentation détaillée du projet

Ph_maquette_l_obleu_01

 

L'Histoire:

 

 

La veille de Noël, Tyltyl et Mytyl, deux enfants de bûcherons cherchent à trouver le sommeil.

Du haut de leur fenêtre, ils observent avec insouciance les enfants riches qui préparent leur festin.

 

Soudain, une lueur vient les troubler. C’est la Fée Bérylune qui leur rend une visite. Afin de guérir sa petite fille, elle confie aux enfants la quête de l’Oiseau Bleu.

 

Munie d’un diamant magique dont le pouvoir rend visible l’âme des choses, Tyltyl et Mytyl vont parcourir un voyage initiatique à travers différents mondes.

Guidés par la Lumière et accompagnés de l’âme du chien, de la chatte, du feu et de l’eau, ils traversent le “Pays du Souvenir”, le “Royaume de la Nuit”, la “Forêt Enchantée” et bien d’autres mondes.

 

A la fin du voyage, les enfants se réveillent le matin de Noël et découvrent leur maison d’un autre œil. Tout leur semble plus beau.

 

Soudain, Madame Berlingot dont la petite fille est très malade, vient leur demander la tourterelle de Tyltyl. Les enfants comprennent alors que l’Oiseau Bleu tant recherché était en fait sous leurs yeux.

A la vue de l’oiseau, la petite fille de Madame Berlingot retrouve le goût de vivre et guérit.

 

Un regard poétique sur le monde d'aujourd'hui:

 

L’œuvre de Maeterlinck est une délicieuse féérie philosophique qui se développe dans une atmosphère enchantée délivrant un message de sagesse. Son écriture très imagée s’inscrit dans le mouvement littéraire du symbolisme. Ainsi, L’Oiseau Bleu  est teinté d’intentions métaphysiques, de mystères voire de mysticisme. 

 

Par une langue  poétique et métaphorique, Maeterlinck donne vie aux animaux, éléments et choses. Il dessine des allégories  tout en jouant entre réalisme et imaginaire.  

 

En mettant en scène l’âme du chien, de la chatte, des éléments et des arbres, Maeterlinck ne se contente pas de donner vie à des inventions fantaisistes mais représente de manière concrète l’Ame du monde.

 

Au travers de L’Oiseau Bleu, Maeterlinck tente de nous faire prendre conscience que l’homme moderne respecte de moins en moins le monde qui l’entoure. Par son orgueil, sa volonté de puissance et de connaissance, il modifie l’équilibre naturel de la planète et la met en danger. Ainsi, les personnages oniriques inventés par Maeterlinck se retrouvent grâce à l’action du diamant magique pourvue d’une conscience et de la parole.  En plaçant ces personnages au même rang que l’homme, ils s’expriment, pensent et livrent des messages d’espoir et d’éveil. Par cette anthropomorphisation, il dote ses personnages d’affects permettant aux spectateurs de s’identifier et de recevoir les différentes pistes de réflexions développées au travers de sa pièce. 

 

La mixité au coeur de la citoyenneté et de la transversalité:

 

 

  Présentation de nos deux jeunes acteurs principaux. Alexandre Miriel de l'Esat Turbulences et Cindy Héléno de l'Empro de Fontenay-sous-bois.

 

Teaser de L'OIseau Bleu Créé en juin 2011 avec les jeunes de L'Empro de Fontenay-sous-Bois      

 

C'est à la suite d'un spectacle  créé lors d'un atelier théâtre avec des jeunes souffrants de déficience mentale qu'est né le projet mixte de L'Oiseau Bleu. 

 

En effet, par son écriture qui se rapproche du conte philosophique, Maeterlinck nous demande de renouer avec notre enfance et de retrouver les questionnements et l’insouciance qui font de l’adulte un grand enfant. Demander à des adolescents de retrouver leur naïveté nous semblait un chemin intéressant pour aborder le théâtre.

De ces ateliers est né un spectacle que nous avons présenté à la salle Jacques Brel de Fontenay-sous-Bois les 22 et 23 juin 2011 dans le cadre du festival des Handicapades. Avec la participation d’une comédienne et cantatrice lyrique professionnelle, le désir de mixité entre professionnel et artistes souffrants de handicap est devenu de plus en plus concret.

Nous avons donc constitué une équipe professionnelle réunissant scénographe, costumière, réalisateur, compositeur afin de travailler autour de ce projet. Un véritable échange avec les jeunes s’est créé. Face à des exigences professionnelles, ils ont montré un investissement très important. Des jeunes souffrants de troubles de la mémoire, du comportement, ayant un retard scolaire très conséquent ont réussi à mémoriser des textes et à tenir un spectacle d’une heure et dix minutes en travaillant en complicité et solidarité.

 

Ainsi, L’Oiseau Bleu a pris tout son sens...

 

De cette aventure est née un projet. Celui de créer un spectacle professionnel mixte en intégrant deux jeunes souffrants de déficiences mentales pour interpréter les rôles de Tyltyl et Mytyl. Nous souhaitons encadrer les jeunes et les porter au plus haut de leur expression artistique. Nous avons donc choisi de travailler avec une jeune de l’Empro de Fontenay-sous-Bois et un jeune autiste suivant une formation à Acte21 au CRTH et travaillant dans l’ESAT Artistique Turbulences. Par cette expérience, nous souhaitons participer activement au processus d’intégration et de réinsertion de personnes atteintes de handicap dans la création artistique. Pour la compagnie,l’acte artistique doit s’inscrire dans un acte citoyen répondant aux besoins actuels de notre société.

 

Chaque comédien(ne) professionnel(le) aura en plus de sa partition à jouer la responsabilité d’accompagner les jeunes acteurs dans leur recherche artistique, de les aider et de les épauler. Nous envisageons également la présence d’une éducatricespécialisée créant le lien entre l’équipe artistique et les deux jeunes acteurs. Nous sommes convaincu qu’en plus d’une expérience professionnelle, il se créera une aventure humaine très riche dont chacun en ressortira un peu plus grand.

Autour du spectacle, nous proposerons également des ateliers pédagogiques animés par le metteur en scène et des membres de la compagnie. Nous interviendrons au sein des institutions, des établissements scolaires, en proposant des ateliers pratiques autour de L’Oiseau Bleu mais aussi en engageantle dialogue avec les spectateurs en organisant des rencontres à l’issue des représentations. Nous ferons partager notre expérience et tenterons de voir l’handicap avec un autre regard.

 

De part cette mixité, nous souhaitons développer un échange artistique et humain en nous donnant l’opportunité de créer un spectacle nourrit par la différence et la singularité.

 

Scénographie:

 

Ph_maquette_l_obleu_02

Maquette de L'Oiseau Bleu ( La chambre)

 

Afin de renforcer la poésie, nous avons choisi de travailler sur la base scénographique d'un espace vide. 

Nous partirons de l’idée que l’histoire se déroule dans la chambre des enfants. Par une scénographie modulable et évolutive, la chambre deviendra un espace de jeu où chaque objet prendra une valeur symbolique différente au fil du voyage.

Les différents lieux parcourus seront représentés par un travail d’ambiance musicale et lumineuse, un costume ou un accessoire et surtout par le jeu de l’acteur. La lumière, la musique et le costume/accessoire auront une part très importante dans la représentation. Il faudra donc susciter et non représenter le réel afin d’en extraire un imaginaire.

 

Ph_maquette_l_obleu_04

Maquette de L'Oiseau Bleu ( Le palais de la fée Bérylune)

 

Un décor blanc mouvant, permettra aux acteurs de dessiner les espaces par des lignes pures et dynamiques. Il s’agira de définir une esthétique moderne et contemporaine en utilisant des matériaux bruts, de jouer sur les clairs obscurs et les contrastes. A l’instar d’un travelling cinématographique, le décor agira comme le focus d’une caméra mettant en relief la dramaturgie spatiale.

Par sa dimension pluridisciplinaire, nous devrons également questionner les agrès de cirque (corde espagnole, mât chinois) mais également le support de projection vidéo afin d’accorder à ces outils une valeur symbolique et dramaturgique. Pour cela, nous devrons dépasser l’agrès en lui-même et sa fonction pour en faire un appui de jeu, voire un espace en lui-même.

Le costume jouera lui aussi une part importante en apportant une esthétique rock et féérique. Sans placer le conte dans une époque précise, nous tenons à garder une dimension intemporelle et onirique. En travaillant sur une base de noir, nous chercherons le symbole, la matière, la coupe permettant de dessiner et définir les personnages. Il nous faudra trouver des costumes sobres et efficaces emprunts d’une touche magique et de folie.

 

Ph_maquette_l_obleu_06

 Maquette de L'Oiseau Bleu ( Tableau de la Forêt)

 

vidéo:

 

Img_1073

 

Un travail sur l’image sera également très présent. En effet, nous utiliserons

l’interaction entre la vidéo et la scène.

 

Pour renforcer la notion de souvenir et tenter de donner une matière à la mort, nous traiterons la rencontre entre les enfants et leurs grands parents, lors de leur visite dans le “Pays du souvenir”, par la vidéo.

 

Ainsi, les enfants joueront avec l’image mais ne pourront jamais la saisir. Nous essaierons de trouver une interaction et un jeu entre l’image et le plateau afin de dégager une impression de rêve.

 

Le “Royaume de l’Avenir” sera également traité par le principe d’interaction entre

le cinéma et le théâtre. Pour cela, nous réaliserons un court-métrage avec la participation des jeunes de l’EMP et de L’EMPro de Fontenay-Sous-Bois.

 

Img_1095

Tournage du Tableau "Pays du souvenir". 

 

Nous réunirons une dizaine d’enfants pour interpréter les “Enfants qui vont naître” et développerons un processus pédagogique afin de les inclure dans la création.

 

Ces enfants seront alors porteurs d’interrogations sur l’avenir et la destinée en soulevant les questions de la naissance, du but de la vie, l’accomplissement personnel et du temps qui s‘écoule.

 

Par le biais de la vidéo et du traitement de 

l’image, nous tenterons de trouver une esthétique proche du conte voire du dessin animé.

 

Une esthétique haute en couleur et en fantaisie permettant l’expression d’un « spectacle total »!

 

Composition et chorégraphie:

 

Une composition originale dessinera des espaces musicaux précis et accompagnera le jeu des acteurs/danseurs. L’Oiseau Bleu de Maeterlin

ck mélange deux univers ; l’un classique et féerique, l’autre électro pop, Il s’agira de trouver une musique qui puisse évoquer un conte moderne. Elle devra être porteuse d’action et de sens. Elle servira l’acteur et le danseur tout en faisant

avancer l’action

Lors du tableau de La Nuit, par exemple, chaque porte ouverte par les enfants (la porte des peurs, la porte des maladies, la porte des guerres et la porte des songes) est une composition différente qui représente un univers. C’est par l’association de la musique électro avec une chanteuse lyrique que nous avons choisi de représenter ces mondes.

 

Tous les personnages seront travaillés avec une chorégraphe. En étudiant le comportement des animaux et en s’inspirant des cinq éléments, nous rechercherons l’expression poétique du geste et le rythme propre au personnage. Par la technique de la danse contemporaine, nous tenterons de faire danser tous les corps et d’inventer une écriture spatiale et corporelle singulière tout en ne perdant pas de vue la dimension populaire et tout public du spectacle.

Par conséquent, nous aborderons la création de L’Oiseau Bleu dans un esprit d’interdisciplinarité et de transversalité. En effet, nous souhaitons intégrer deux danseurs/acrobates aériens au spectacle. Les danseurs seront considérés comme les acteurs. Ils auront des personnages à défendre aussi bien par le texte que par le corps. Un travail d’échange entre les acteurs et les danseurs sera demandé afin de faire communiquer entre eux la danse et le théâtre. 

La volonté de croisement entre les disciplines artistiques est très présente dans L’Oiseau Bleu. Nous souhaitons inventer un spectacle où les arts du cirque, la musique, la danse et le théâtre, se rassemblent au service de la théâtralité et de l’histoire.

 

Quelle théâtralité offrir aux spectateurs?

 

L'Oiseau Bleu est une pièce très dense qui oscille entre le conte naîf pour enfants et le conte phylosophique à caractère méditatif. De part son écriture, il suggère une mise en scène spectaculaire et féérique délivrant des messages de paix et de tolérance.

Il nous semble donc essentiel que le spectacle soit destiné à un tout public. En effet, de part son universalité, L’Oiseau Bleu peut toucher chaque tranche de spectateur. Grâce à sa dimension fantastique et son esthétique proche du conte, le jeune public pourra s’identifier aux personnages et recevoir les messages de l’auteur. En abordant la pièce avec un regard d’enfant et dans un principe de mixité et d’égalité, nous pensons pouvoir toucher le spectateur et livrer un message de tolérance : apprendre à regarder autrement en s’ouvrant réellement au monde.

Bien entendu, nous comptons également parler au spectateur plus aguerri. Par un travail sur le texte, nous tenterons de mettre en relief les pistes de réflexions philosophiques développées par Maeterlinck et de répondre par la mise en scène aux interrogations esthétiques et théâtrales imposées par l’auteur. Ainsi, nous proposerons un spectacle divertissant, accessible à tous, porteur d’une parole universelle.

 

Parce que le théâtre doit être accessible à tous, la Cie Héliosséléné met un point d’honneur à rendre son spectacle accessible à tous les publics et notamment aux spectateurs atteints d’un handicap. Pour cela, elle développe avec le concours du CRTH, un partenariat afin de questionner la mise en accessibilité et le processus de création. Comment mettre au service de la création les différents outils de mise en accessibilité tels que les souffleurs d’image, les bandes magnétiques, les sous-titrages, etc.. Il s’agira donc de confronter ensemble une réflexion sur esthétique, théâtralité et mise en accessibilité.

 

Pourquoi L'Oiseau Bleu avec des personnes atteintes d'handicap?

 

« A bien y regarder, c’est en art mieux qu’ailleurs, que ce qu’on appelle un handicap peut constituer une chance. Dans le domaine très vaste de la création, il n’y a justement que la différence qui compte ».                                                                   Marcel Jullian

 

Comme nous avons pu le voir, L’Oiseau Bleu est une pièce qui véhicule des interrogations sur le bonheur et comment vivre sa vie. Faut-il partir en quête d’un bonheur impalpable ou suffit-il de regarder ce que l’on a, ce que l’on est, au lieu d’envier ce qu’ont les autres ? Toute la pièce part de là. Lorsque Tyltyl et Mytyl observent avec convoitise les petits riches célébrer Noël, la fée Bérylune les envoient chercher l’oiseau bleu afin qu’ils découvrent que la félicité se trouvait devant leur yeux. En travaillant avec les jeunes de L’EMPro, nous nous sommes rendus compte que la pièce prenait un sens différent lorsqu’elle était interprétée par des jeunes souffrant de déficiences mentales. Pendant un an, nous avons mis au point des outils pédagogiques qui ont permis à chacun de trouver sa place dans la représentation. Evidement, en fonction du handicap de chacun, certaines choses sont possibles et d’autres moins. Le but est que chacun trouve sa liberté et son langage pour raconter l’histoire. Au fil des répétitions, nous nous sommes aperçus avec le personnel d’encadrement que, par le théâtre, les jeunes dépassaient leur handicap. La communication entre les uns et les autres devenait de plus en plus fluide. Des enfants qui ne se touchaient pas prenaient conscience de leur corps et du corps des autres, le travail de mémorisation se faisait avec rigueur et volontarisme, parfois par la voix du metteur en scène ou par une lecture enregistrée en support audio.

 

 

Documentaire sur la création de " Wendy et le Pays Imaginaire" Spectacle réalisé en juin 2012 avec les jeunes de l'Empro de Fontenay-sous-Bois.

 

 

Les Faiseurs de rêves:

 

Découvrez la distribution et le parcours des artistes

 

Avec : Cindy Héléno, Alexandre Miriel, Naéma Boudoumi, Marion Denys, Estelle Micheau, Estelle Danière, Martin Pautard et Jean-Matthieu Hulin.

 

Avec la participation de: Auguste Paris et Catherine Giron

 

Mise en conte: Guillaume Caubel

Aide à la Mise en conte: Paco Perez

Mise en décors et illustrations: Camille Ansquer

Mise en danse et en voltige: Isabelle Compiène

Mise en musique et paysage sonnore: Cécile Bonardi et Elsa Quignard

Mise en 7 ème art: Renaud de La Tour

Mise en lumières: Antonio Decarvalho

Mise en étoffes: Dominique Paris

Mise en maquillages: Aude Réant

Mise en communication: Camille Bard

Accompagnement Psycho-éducatif: Nadine Colignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

A ce jour, le projet ne perçoit aucune subvention et s'auto-finance.

 

Nous avons donc besoin de vous!

 

Création costumes: 1500 euros

Tous les costumes de L'Oiseau Bleu sont des créations. Même si nous cherchons à réduire le coût de fabrication, nous ne pouvons faire l'impasse sur la matière première.

 

Création du décors: 1000 euros

Nous utiliserons pour cette création des matériaux brut et de récupération. Cependant, certains éléments scénographiques doivent être achetés :

 

Corde espagnole et matériel d'accroches aériennes ( 300 euros)

Retaper le mât chinois (150 euros)

Achat de l'Oiseau Aviron ( 70 euros)

matière première ( plexi, machine à fumée, tissus, bois, lit...): (480 euros) 

 

Tournages: 1000 euros

 

Même si nous avons trouvé des solutions pour réaliser  les tournages à moindre prix, nous aurons besoins de votre aide pour prendre en charge les frais de tournage.

 

Location du matériel fond vert ( fond vert, mandarine, caméra HD)

Frais de régie

 

Si nous dépassons la collecte, votre contribution nous permettra de:

 

Pour L' Oiseau Bleu:

 

- Participer aux frais de diffusion du spectacle ( affiches, dossiers ect...) 

- Améliorer les conditions de tournage et de répétition.

- Enregistrer des musiciens en studio pour enrichir la bande son du spectacle.

- Couvrir les dépenses annexes et imprévues liées à la création.

 

Pour la Compagnie:

 

- Poursuivre le travail de transmission auprès des institions Empro, Emp. A l'issue de chaque fin d'ateliers, un spectacle est créé ( ex Wendy et le Pays Imaginaire). Les budgets sont toujours inférieurs au coût réel de production.  Un apport supplémentaire permettrait d'améliorer les conditions de travail des différents artistites qui contribuent bénévolement à cette aventure.   

 

Ils nous aident et soutiennent notre projet:

 

- EMPro et Emp de Fontenay-sous-Bois. (mise à disposition de lieux de travail et des jeunes)

- Madame Biribin, service Culturel Fontenay-en-scène. ( résidence de 3J à Fontenay-en-scène valeur 7425 euros)

- Madame Lipp, service Mission Handicap Fontenay-sous-Bois. ( Achat d'une représentation valeur  3500 euros)

- Monsieur Pascal Parsat Acte 21 et le CRTH ( Centre Ressources théâtre et Handicap).

- La Fabrique du Mouvement, centre pour jeunes en réinsertion. ( salle de répétition valeur 2000 euros)

- Festival Européen de Théâtre Handicap Orphée. 

- ESAT Turbulences

- Compagnie des Rêves Funambules et boutique Eklabul. ( Remise sur achat matériel aérien)

- Apport de la compagnie Héliosséléné ( 5000 euros)

 

- Vous, les kisskissbankers sans qui cette aventure ne serait pas possible...

 

 

Affiche_l_obleu_x2012net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Thumb_logo-2
Héliosséléné

La Compagnie Héliosséléné qui doit son nom à l’association des deux divinités grecques Hélios, le soleil et Séléné, la lune, a pour objectif de produire et de diffuser des spectacles vivants. Sous la forme d’une association sous la loi 1901, elle s’oriente vers un théâtre pluridisciplinaire et défend la mixité artistique en travaillant avec des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Une belle aide de la part d'Estelle S. Merci à toi...
Thumb_default
Je pense bien à toi pour cette création et je regrette bien qu'on ne joue pas ensemble en juin ! Bises :) Alex
Thumb_default
Ce projet a l'air super! Merde à tout l'équipe pour le 12 février!