Sally, une jeune femme aux frontières de l'ombre et de la lumière. Aidez-nous à finir le film. Découvrez le teaser en exclusivité !

Large_sally_620x376-1431699950-1431699957

Présentation détaillée du projet

L’OMBRE DE SALLY est le premier court métrage réalisé par Olivier Pierre Dougoud, produit avec sa société OZART Productions et coproduit avec FOCUS TRAP. Sans oublier le talent et l'implication indispensables de 16 personnes sans lesquelles ce film n'aurait jamais pu voir le jour.

 

Le tournage et le montage du film ont été effectués en totale auto-production entre janvier et mars 2015 grâce à la passion et l'énergie de toutes les personnes investies dans cette création. La post-production nécessite cependant encore un apport de 4.000€ afin de pouvoir inscrire à l'écran le mot FIN. 

 

Avec un objectif minimum de 2.500€ de collecte pour ce financement participatif, nous invitons tous nos amis, amis de nos amis, amis des réseaux sociaux à nous aider à finaliser ce film. Votre soutien nous permettra enfin de faire vivre L'OMBRE DE SALLY en lui donnant sa chance de participer à de nombreux festivals et d'être présentée aux programmes courts des chaînes de télévisions en France et à l'étranger.

 

Un grand merci à tous pour votre participation ! N'hésitez pas à encourager ce crowdfunding en partageant l'info via vos réseaux, Facebook et autres.

 

Sally_photo_re_veil-1431359418

Sally Newman © Ozart Productions

 

L’OMBRE DE SALLY - synopsis

 

Le 14 février 1987, jour de la Saint Valentin, Sally se réveille seule dans son appartement parisien. Elle allume son poste de radio qui est branché sur la bande FM de Radio 7, radio libre mythique des années 80. Dans chacune des pièces où la jeune femme se rend, elle emporte son poste avec elle. Les programmes de sa Radio l'accompagnent et rythment les 7 étapes de ses préparatifs du matin.

 

D'une chanson à l'interview d'un astro-physicien en passant par une page publicitaire,  un horoscope, un conte de fées et la chronique de l'invité du jour, la radio émet des propos de plus en plus surprenants en s'affranchissant de son cadre temporel. Pourtant la jeune femme n'y prête aucune attention et se préoccupe uniquement de son rituel quotidien.

 

À travers Radio 7, quelle dimension tente de capter l'attention de Sally ? Enfermée dans son monde désincarné, Sally est-elle prête à entendre toutes ces voix qui s'efforcent de l'éveiller à une autre fréquence vibratoire ? De Sally ou de la Radio, qui est l’ombre de qui ?

 

Logo_radio7_ozart_-1431770620

 

TEASER en exclusivité  (non mixé, non étalonné).

Extrait de la note artistique du film :

......Cette fable raconte l'histoire d'une rencontre impossible entre deux mondes, celui de Sally et celui de son poste de radio qui la suit comme une ombre. Une rencontre qui ne peut avoir lieu en raison de l'incapacité intrinsèque de cette jeune femme à appréhender une autre dimension que la sienne. Non pas que Sally refuse volontairement de s'y prêter mais tout simplement parce qu'elle n'est pas encore prête. Pour l'instant Sally se réveille dans son époque, le 14 février 1987, jour de la Saint-Valentin. Et la première chose qu'elle fait machinalement avant même d’éteindre l'alarme stridente de son réveil, c'est d'allumer son poste de radio branché sur la bande FM de Radio 7. L'unique voix de cette rencontre impossible est celle du poste de radio qui tente par tous les moyens de capter l'attention de Sally tout au long des 7 étapes de son parcours matinal.

À travers la diffusion des programmes de plus en plus surprenants d'une improbable station de radio qui ne tarde pas à s'affranchir de son cadre temporel, le poste va s'acharner en vain à briser la bulle hermétique à l'intérieur de laquelle Sally s'est elle-même emprisonnée. Il s'avère en effet que ce poste de radio n'est absolument pas un simple objet ordinaire. C'est l'une des facettes de l'être de Sally, son subconscient ou plus précisément l'incarnation de son « ange inconscient » qui s'escrime - en vain peut-être - à se faire entendre.....

 

Sally_photo_press-1431360856

  Sally Newman © Ozart Productions

 

 

L'EQUIPE DU FILM

 

La jeune femme : Sally Newman

 

Sally_newman_photo_72-1431771933

 

 

Scénario et dialogue : Olivier Pierre Dougoud, Brigitte Guilhot, Benjamin Lauber, Vincent Lehoux, Anne-Sylvie Meyza,

avec l’improvisation amicale de Cyrille Eldin,

et les propos astro-physiques et choisis de Aurélien Barrau professeur à l'université Joseph Fourier de Grenoble, chercheur au laboratoire de physique subatomique et de cosmologie du CNRS.

 

Eldin_barrau_noir_blanc_def_72-1431771551

 

Voix de la radio  : Maïté Ansard, Benjamin Lauber, Pascale Chemin, Brigitte Guilhot, Cyrille Eldin, Olivier Pierre Dougoud, Aurélien Barrau, Jennifer Hutt

 

Production, réalisation et cadre : Olivier Pierre Dougoud

Coproduction : Benjamin Lauber et Anne-Sylvie Meyza

Assistant réalisation et image : Vincent Lehoux

Lumières : Franck Lairot

Etalonnage : Adrien Gontier

Montage image et son - enregistrement des voix et bruitages : Benjamin Lauber

Animation, générique & affiche : Guillaume Saix

 

FICHE TECHNIQUE :

Tourné en pellicule Super 8mm noir et blanc

Format final 1,37 et 1,77, en video Full HD

Film de 15 minutes, noir et blanc et couleur, son Dolby Stereo SR

 

MUSIQUES ORIGINALES :

She drives de Marc Dimitrievitch

Le serpent qui danse de Marianne BP (d'après le poème de Charles Beaudelaire - Les Fleurs du Mal)

Musique additionnelle : MUMI PROD

 

MUSIQUE EXISTANTE (droits en négociation) :

Can't stand my eyes off you, par Boys Town Gang, 1982   SONY/ATV - EMI MUSIC PUBLISHING

Love is in the air, par John Paul Young, 1978 BMG RIGHTS PUBLISHING

 

 

À quoi servira la collecte ?

Ce film de 15 minutes a été tourné et monté avec un budget modeste de 11.500 euros. Il manque  encore 4.000€ pour le finaliser. Cette collecte de participations au minima de 2.500€ permettra de financer tout d'abord les deux tiers du budget manquant à la post-production.

Si la collecte dépasse ce seuil de 2.500€, cela nous permettra de finir plus vite et dans de meilleures conditions le film, avec une version sous-titrée en anglais.  

Dans tous les cas, le film devrait être achevé fin juin 2015.

 

Les dépenses restantes sur le film sont les suivantes :

   400€ pour les dépenses afférentes au montage son et à la préparation des

            éléments techniques

   600€ pour participer au studio de mixage pour 2 jours

1.800€ pour les droits d'édition musicale monde, droits festivals et  TV

   700€ pour les frais de traduction et de sous-titrage en anglais (version

            pour pays non-francophones)

   500€ un minimum pour les frais techniques, pour les copies et la diffusion

-----------

4.000€ au total

 

Tous les professionnels qui ont participé jusqu'ici à cette création avec talent se sont investis gracieusement car ils croient sincèrement en ce film. Pour eux, tout comme pour ceux qui peuvent contribuer à ce financement participatif, la plus belle récompense sera de voir L'OMBRE DE SALLY sélectionnée dans des festivals avec quelques prix à la clé, diffusée sur des chaînes TV et projetée en avant-première dans une salle de cinéma parisienne !

 

Chaque contribution, même minime, est un élan vital à la création de ce film et à son achèvement.

 

Merci à tous de votre soutien !

 

Affiche_sally_basse_def-1431544737

 

Affiche du film © Guillaume Saix - WebmyArt

 

Thumb_logo_ozart_carre__72-1431357484
Olivier Pierre Dougoud

Olivier Pierre Dougoud - Photographe, auteur, réalisateur et producteur. Photographe à ses débuts puis directeur de production et producteur dans le cinéma pendant près de 15 ans, il a par ailleurs produit des expositions artistiques et dirigé le Sud-Est Théâtre de Villeneuve Saint-Georges en 2014. Début 2015, après avoir créé OZART... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Hello Olivier, heureuse de te soutenir ! et j'ai hâte de voir ton film. Bises Flo
Thumb_default
Allez Olivier ! Des grosses bises ! Patricia
Thumb_default
Bonsoir Olivier, Je suis contente de participer à votre projet et vous souhaite une belle réussite et un formidable succès Danielle