Large_veemarkt_buhanda_1-1442404475-1442404495

Présentation détaillée du projet

La bouse de vache sauve des vies

 

 

Avouez-le, cette affirmation vous semble bizarre, non ? Et pourtant c’est bien le cas. La bouse de vache sauve des vies. Permettez-moi de vous expliquer simplement comment ça se passe.

 

Comment ? Au Rwanda, la plupart des femmes utilisent du bois ou du charbon pour cuisiner. Les cabanes étant mal ventilées, la fumée se dégageant du feu provoque de graves problèmes de santé. Les jeunes mamans attrapent alors des maladies respiratoires et oculaires. Par ailleurs, leurs enfants jouent généralement à leurs côtés quand elles préparent à manger. Ils respirent donc eux aussi cette fumée toxique et sont sujets à des maladies pulmonaires.

 

L’achat de bois et de charbon représente également une charge importante pour les familles. L’argent ne peut alors être dépensé pour combler d’autres besoins élémentaires comme l'achat de nourriture. De nombreuses personnes souffrent de la faim. La pauvreté est déchirante.

 

Comment les vaches peuvent-elles mettre fin à ces problèmes ? La bouse de vache vaut de l’or. Ainsi, lorsque la bouse de vache est mélangée à de l’eau, à l'aide d'un biodigesteur, un carburant renouvelable est créé : le biogaz. Ce carburant est ensuite utilisé par les familles pour cuisiner ou pour l’éclairage. Ce qu'il reste dans le digesteur à biogaz, le bioslurry, constitue un excellent engrais organique.

 

Et vous ? Les vaches ne manquent pas au Rwanda mais une telle installation nécessite un investissement important. C’est pourquoi nous avons besoin de votre aide ! Achetez un sac de graviers, de pierres, de cailloux, de briques, de ciment ou de sable fin et aidez-nous à construire un digesteur à biogaz. Offrez un avenir sain à une famille rwandaise. Protégez-les de terribles problèmes de santé.

 

 

 

Biogas-1442322780

La bouse de vache est placée dans l'installation et mélangée à de l’eau. Le biogaz ainsi créé est utilisé pour la cuisine, l’éclairage et le chauffage. Et comme le fumier restant est un merveilleux engrais, les récoltes sont beaucoup plus fertiles.

 

Votre investissement + la bouse de vache = des vies sauvées !

 

Les problèmes de santé causés par le mode de cuisson traditionnel représentent la meilleure raison pour investir dans ces installations de biogaz. Mais ce n’est pas tout. La collecte du bois est un travail fastidieux. Quant à l’achat de bois de chauffage, il représente une très lourde charge pour les familles. Grâce au biogaz, la cuisson est plus saine et plus efficace. Le bois n’est plus nécessaire, ce qui permet de préserver les forêts. Vingt kilos de fumier, le rendement de deux vaches par jour, permet de préparer les repas pour la journée et de faire brûler une ou deux lampes à gaz. Le biogaz est peu coûteux et respectueux de l’environnement. C’est  la solution idéale pour préserver la santé des familles d’agriculteurs au Rwanda et les aider à sortir du cercle vicieux de la pauvreté.

 

En outre, l’élevage à petite échelle en Afrique permet de lutter contre le réchauffement climatique. Pour en apprendre plus, cliquez ici.

 

À quoi servira la collecte ?

Une installation de biogaz représente un investissement énorme pour une famille pauvre de paysans. Le prix d'achat revient à 595 euros. Heureusement, le gouvernement rwandais paie une partie de l'installation car il y voit une énorme opportunité pour sortir le pays de la pauvreté. Mais la famille doit elle-même apporter une contribution. Grâce à votre aide, ils peuvent acheter une installation à biogaz. Votre contribution s’élève à 129 euros par installation. Votre soutien permettra à Vétérinaires Sans Frontières de construire cinq unités de biogaz pour cinq ménages dans les plus brefs délais. Nous souhaitons donc atteindre l’objectif de 645 euros pour acheter les pierres, le sable, le ciment ainsi que les autres matériaux nécessaires à la construction de ces installations.

 

 

Si vous contribuez aujourd'hui, cinq familles seront protégées dès demain des fumées toxiques. Ces familles économiseront du temps et de l'argent car elles n'auront plus à ramasser chaque jour du bois

 

Les vaches sont déjà sur place. Il ne reste plus qu'à construire ces biodigesteurs !

 

Header_facebook-1441888243

La bouse de vache est placée dans le biodigesteur. Ce soir, il y aura du gaz pour préparer le repas.

 

Laissez-vous convaincre par les mots de Marie Jeanne Mukagaju :

 

« Avant, tout était noir de suie. J’avais mal aux yeux et aux poumons. Je mettais beaucoup de temps à préparer les repas et à laver les casseroles. Préparer le déjeuner pour les enfants avant qu’ils partent à l’école me prenait 2h30. Maintenant tout est prêt en trente minutes. » 

 

Par dessus tout Marie Jeanne économise énormément d'argent : « Je ne dois plus acheter de bois de chauffage et de charbon. Cet argent, nous l'investissons dans les terres. Jamais je n'aurais pensé utiliser de la bouse de vache pour cuisiner.»

 

Les repas qu’elle prépare pour sa famille sont désormais plus variés : « Grâce au fumier produit par le biodigesteur, ma terre est plus fertile. Je cultive régulièrement des choux et des carottes. Je vends ces produits sur le marché, nous gagnons donc plus d’argent.»

 

Marie Jeanne et sa famille sont très heureux. Offrez le même bonheur à d’autres familles.

 

 

Dsc05419-1441888684

             

 

Thumb_logo_vsf-1441890450
Vétérinaires Sans Frontières / Dierenartsen Zonder Grenzen

Vétérinaires Sans Frontières est une ONG belge qui lutte contre la faim et la pauvreté dans les régions reculées d’Afrique en optimisant l’élevage, entre autres par la création de réseaux vétérinaires locaux, l’appui à des mini-laiteries, la formation d’éleveurs locaux, la constitution de réserves de fourrage et d’eau, l’amélioration de l’accès aux... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Petite contribution ! Bonne chance avec ce beau projet, concret ! "Nous pouvons aider".. Merci à vous, Benoit Grommersch