Conte sur la crise spirituelle, "La Chute des Égoïstes" est un film de fin d'études qui n'attend plus que vous pour voir le jour !

Large_affiche3-1427109159

Présentation détaillée du projet

 

La Chute des Égoïstes est l'aboutissement de nos trois années d’études à L'ESEC (Ecole supérieure d'Etudes Cinématographiques). Supervisé par Xavier GENS (Le réalisateur de FrontièresHitman, et The Divide…), le scénario est librement adapté de plusieurs scènes de Stalker réalisé par Andreï Tarkovski.

 

Qui-1426532104

 

Nous sommes dix étudiants de l'ESEC, spécialisés dans le département cinéma section réalisation. Réunis dans le même groupe de travail au début de cette dernière année, nous nous sommes découvert au fur à mesure des projets. Collègues et amis, nous mettons du coeur à l'ouvrage encouragé par le lien qui nous uni désormais.

 

Synopsis-1426861872

Couverture-1427109298

 

Un guide mène un artiste et un philosophe, mort tous les deux récemment, à travers différentes épreuves jusqu'au jugement final devant Dieu.

 

Pourquoi-1426532175

 

Luc Sorrel et Mathilde Neau sont les deux réalisateurs de ce projet. Ayant toujours eu de nombreuses interrogations quant aux limites des recherches de LA vérité, ils ont choisi d'établir leurs scénario autour de cette thématique. 

 

La première ambition de ce film est de traiter de le crise spirituelle, de rendre tangible un phénomène aussi abstrait que celui-ci. Il faut réussir à imager l’intériorité des personnages qui doutent de leur foi. C’est pour cela qu’ils sont confrontés à des épreuves : Dieu les met en péril afin de les juger, de décider de leur destin. Ces épreuves ont une double utilité : le jugement donc mais aussi le reflet de la difficulté intense pour un corps à survivre aux tourments de l’esprit. Car la plupart des épreuves sont l’expression de la douleur immense que peut ressentir un croyant lorsqu’il sent que la foi l’abandonne.

 

Le but du film est de questionner la religion en restant assez proche des textes bibliques afin de montrer ce qu’il peut y avoir de cruel mais aussi de splendide à être croyant.

 

Les deux thématiques seraient donc les suivantes :

- La lutte entre l'art et la philosophie pour expliquer le réel.

- Le questionnement de la foi et les angoisses que cela engendre.

 

Personnages-1426859963

 

Les deux personnages principaux sont archétypaux :

 

Le Philosophe a vécu dans la rigueur et la recherche toute sa vie, sans jamais goûter aux plaisirs de la chair. Malgré un style de vie qui pourrait convenir à un prêtre, le Philosophe n’est pas croyant, il se retrouve malgré tout sur une route vers le jugement dernier et découvre ainsi sa foi au fur et à mesure du chemin.

 

L’Artiste a lui vécu dans la luxure. Malgré ça, il a toujours eu une foi profonde qui a guidé son art et l’a même transfiguré. Peu avant son assassinat, il faisait face à un crise spirituelle profonde que les épreuves du Jugement continueront d’alimenter.

 

Les deux activités des personnages, l’art et la philosophie, permettent de construire deux personnalités opposées. Leurs idéaux et leurs croyances s’entrechoquent sur beaucoup de sujets primordiaux et notamment la recherche de la vérité. Il s’agira donc d’opposer ces deux disciplines dans leur propension à expliquer le réel. Le tribunal vers lequel les deux hommes se dirigent tout au long du film représente l’épreuve finale avant que Dieu ne juge définitivement leur âme. Il s’agira d’une confrontation directe avec Dieu, un être humain capricieux et colérique, qui peut autant faire preuve de mansuétude que d’intolérance.

 

Le Guide, un envoyé divin sera la représentation de la foi tout au long du film. Il agira de façon ambiguë, emmenant les deux hommes vers leur perte, tout en les préservant parfois du pire. Riant de leur malheur, pleurant leur perte.

 

Ainsi, ce court-métarge sera une mise en image de la crise spirituelle, représentée par divers épreuves puis par une confrontation avec Dieu. Dieu qui sera le grand commanditaire de ces épreuves, testant les deux hommes afin de juger, lors d’un procès de leur salut ou de leur perte. De natures diamétralement opposées, les deux hommes s’affronteront sur divers sujets ontologiques mais seront réunis par leur périple identique vers la rédemption.

 

Casting-1426861452

 

A venir très prochainement !

 

 

Ambiance-1426534699

 

11038703_1602861503278537_6965147215156041484_n-1426494518

 

1684313120460-1426494534

 

2376380082220-1426494547

 

3000077796448-1426494557

 

4370968558546-1426494567

 

5135788000282-1426494579

 

7219602857204-1426494588

 

8101183142606-1426494597

 

_quipe-1427065183

 

Luc Sorrel : Réalisateur 

 

Mathilde Neau : Co-réalisatrice / Cadreuse 

 

Chloé Lemoine : Assistante-réalisatrice

 

Salomé Karsenty : Script / Directrice artistique 

 

Margot Nahi : Chef-opératrice 

 

Guillaume Julien : Chef décorateur / Perchman

 

Benjamin Read : Ingénieur Son

 

Quentin Jouishomme : Assistant-caméra

 

Léo Christ : Machino

 

Antoine Deck : Electro

À quoi servira la collecte ?

 

Budget2-1426874843

 

Mais où vont les sous ? 

 

Les 5500 euros dont nous avons besoin nous permettront de finaliser notre budget. Notre équipe travaille bénévolement et malgré l'amour sans limite portée au cinéma, nous sommes vite arrivés à la conclusion que vivre d'eau fraiche et de volonté tout le long du tournage ne suffirait pas à maintenir leurs corps et esprit en bon état ainsi : 

 

- 600 euros iront à la régie et permettront de nourrir notre belle équipe de travailleurs passionnés. 

 

Afin de créer la meilleure ambiance pour notre film et permettre à nos personnages d'évoluer dans un monde crédible et cohérent, nous avons besoin d'investir dans certains éléments de décors et de décoration, ainsi que des costumes, et des maquilleuses. 

 

- 600 euros serviront donc à la conception ou à l'achat de certains éléments de décors, de costumes et matériels HMC

 

Notre équipe a besoin de véhicule pour se déplacer d'un décor à l'autre, mais aussi pour assurer le transport de l'équipe artistique. Pour que cela soit fait dans les meilleures conditions possibles nous avons choisi d'assurer le transport en voiture. 

 

- 1300 euros serviront donc à défrayer le transport de toute l'équipe : location de voitures, essence, camions (transport matériel)

 

Bien évidement, un film c'est une équipe mais c'est aussi des acteurs. Et nous souhaitons pouvoir rémunérer nos acteurs qui nous ont tellement de fois dépannés bénévolement. Bien qu'amoureux de leurs métiers, leur investissement mérite salaire. Soyons donc respectueux et professionnels jusqu'au bout. 

 

- 1500 euros sont donc prévu pour la rémunération de nos acteurs

 

Après une bonne équipe, et de bons acteurs il est aussi important d'acquérir du bon matériel. 

 

- 700 euros sont donc prévu pour la location de matériel son.

- 800 euros de prévu pour le matériel lumière

 

Cette somme de 5500 euros est le montant minimum dont nous avons besoin pour réaliser notre court-métrage dans les meilleures conditions qui soient et que le projet puisse voir le jour. Si nous réussissons à atteindre ce but, la qualité et les conditions de tournage seront améliorées et le film n'en sera que meilleur. D'avance, nous vous sommes tous reconnaissant et nous vous remercions chaleureusement !

 

 

 

 

 

Thumb_img_3238-1425906343
Clocy

Chloé Lemoine - Assistante réalisateur Etudiante à l'ESEC (école supérieure d'étude cinématographique), je me suis spécialisée dans le département cinéma dans le but de devenir technicienne. Plus à l'aise dans des postes où l'organisation et la gestion sont des qualités nécessaires, je souhaite aujourd'hui travailler en tant qu'assistante réalisateur...