Financez le portrait d'un pays exotique : la France. Un webdoc pour partir à la rencontre d'une campagne qui se réinvente avec le sourire.

Large_la_diagonale_du_vide-1425853905

Présentation détaillée du projet

Ils sont entrepreneurs, paysans, ouvriers, artistes, militants... ils ont choisi de vivre à la campagne. Ils en sont l'âme, les premiers acteurs et ils font bouger les choses.

Nous partons à leur rencontre !

 

La diagonale du vide est un voyage d'exploration à la découverte de la France des campagnes. Une traversée en mode slow tourisme pour rencontrer les habitants et les acteurs locaux qui vivent, s'investissent avec passion et font bouger les choses dans les campagnes françaises.

 

Titre-2-la-diagonale-du-vide-1428505175

 

Des Ardennes au Pays basque, un itinéraire imaginaire coupe la France en deux. Une diagonale qui s’étire sur 1500 kilomètres et traverse des départements parmi les moins peuplés de France.

Cette diagonale, les géographes, qui sont parfois poètes, l’ont baptisée « la diagonale du vide ».

Nous partons à sa rencontre.

 

Capture_d__cran_2015-03-07___18.47.10-1425768242

 

Du nord au sud, voici la liste des départements que nous traverserons, à raison de 3 semaines pour chacun d'eux :

Ardennes, Meuse, Haute-Marne, Aube, Yonne, Nièvre, Cher, Indre, Allier, Creuse, Corrèze, Cantal, Lozère, Aveyron, Tarn et Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques.

 

 

Titre-1-un-voyage-exotique-1428505154

 

Des voyage que l’on fait aux quatre coins du monde, les meilleurs souvenirs sont toujours des rencontres. Les rencontres sont le sel du voyage. Elles peuvent transformer un endroit quelconque en moment inoubliable.

 

À l'étranger, les gens s’étonnent : « Mais pourquoi venir chez nous alors que vous habitez le plus beau pays du monde ? » Parce que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Pour découvrir le monde. Parce qu’on croit connaître la France.

 

Et plus les voyages se succèdent, plus l’évidence est là : le voyage commence en bas de chez soi.

 

Peut-on faire de son propre pays une destination exotique ? C'est notre pari.

 

Diagonale-du-vide-1-1428487846

 

 

Titre-3-le-projet-1428506659

 

Durant une année complète, nous allons traverser la diagonale du vide. À pied, en vélo, en raquettes ou en canoë, nous sillonnerons la campagne française au rythme tranquille de moyens de locomotion non motorisés. Pour être de « plain-pied » dans les paysages, prendre le temps de la rencontre et s’ouvrir à l’inattendu.

 

Au cours de cette « expédition », chacun des voyageurs racontera les expériences réalisées au cours de l’aventure sur son blog et les réseaux sociaux, à travers des textes et des photos.

 

À raison d'un article par semaine, vous pourrez suivre sur nos blogs la progression de cette "expédition en terre inconnue" à la française. Au programme, rencontres d'habitants et d'acteurs locaux passionnés, activités proches de la nature, découverte du patrimoine naturel. Pour montrer le visage d'une France exotique, authentique, innovante et durable. 

 

Diagonale-du-vide-10-1428492558

 

Titre-2-1-un-voyage-exotique-1428506638

 

Au coeur du projet, les portraits montreront la diversité de ceux qui vivent et animent la diagonale du vide : artistes, hackers, entrepreneurs, agriculteurs, politiques, gardes forestiers…

 

À raison de deux portraits par départements, ce sont à la fin du voyage 36 portraits publiés en cours de route qui vous permettront d'embarquer avec nous dans l'aventure. Ils incarneront l'identité multiple de cette France des campagnes : exotique, authentique, innovante et durable. 

 

Ces portraits seront réalisés sous forme de diaporamas sonores. Un genre particulier qui favorise l'écoute et stimule l'imaginaire. Là où la vidéo donne à voir, le diaporama sonore laisse à penser. À la croisée des reportages radio et photos, il offre une manière plus libre et plus poétique de raconter une histoire. En voici un exemple :

 

 

Parmi ceux qui incarneront la diagonale du vide :

 

Alan

Metteur en scène ardenais. Partisan de la création participative, il co-écrit ses pièces avec son public.

 

Xavier

Caravanier reporter. Avec sa caravane parlante, il parcours le centre de la France, glane les sons des habitants d’ici et les retransmets là. Un nouveau type de lien social.

 

Yvan

Passionné de la Loire. Proche du fleuve et de ses habitants, il connaît tous ceux qui vivent ici : les vignerons, les restaurateurs, et même… Les castors !

 

Jacques

En tant que paysan, il élève des vaches au coeur de la Corrèze. En tant qu’artiste, il les sculpte et les expose. Ses prairies se transforment alors en galeries d’art.

 

Pascal Entrepreneur militant, il a crée un centre agro-écologique où l'on cultive et l’on se cultive. Agriculture, action sociale, éducation populaire, éco-construction... Un lieu d’accueil, de partage et de coopération.  

Titre-4-un-livre-et-un-webdoc-1429628282

 

Au terme de ces 12 mois de traversée, le voyage sera restitué sous deux formes différentes (trois si on ajoute le blog) :

 

Un livre réunira les expériences accumulées (c'est la contrepartie proposée pour les dons à partir de 20 euros). Il permettra d'ajouter à l'instantanéité du blog le recul accumulé au cours de cette année de voyage. Etienne, qui compte parmi les co-voyageurs, est spécialiste de l'auto-édition mais aussi lui-même éditeur. Son livre "À contre-pied" a obtenu le prix des explorateurs. Ses conseils seront précieux.  

 

Un webdocumentaire permettra de revivre le voyage sous ses deux aspects principaux : 

La rencontre : les portraits seront rassemblés dans un système de navigation original inspiré des portraits-robot. L'idée : permettre de combiner des éléments des portraits existants pour recréer de nouveaux portraits fictifs.  

L'itinérance : un film retracera le quotidien du voyage et les moments les plus forts de cette année sur les routes de France. Plus tourné vers l'environnement, les paysages, les déplacements, la bande son du film se composera de bruits de la nature et d'éléments sonores issus des portraits. Elle premettra ainsi un va et vient entre films et portraits.

 

Diagonale-du-vide-5-1428492738

 

Titre-5-qui-sommes-nous-1428506698

 

Je suis Mathieu et je suis à l’origine du projet « la diagonale du vide ». J'entreprends mon premier voyage au long cours en 2001 : un tour du monde à vélo à la recherche des musiques du monde. 18 mois de voyage, 25 000 km parcourus et des centaines d’heures de musique enregistrées et partagées sur internet au fil de la route. Passionné de voyage, de son et d’image, j'arpente la planète depuis bientôt 15 ans et partage mes découvertes sur mon blog lesvoyagesdemat.com.

 

Je serai rejoint durant le voyage par une belle bande de co-voyageurs. Blogueurs, photographes, vidéastes, écrivains, ils offriront autant de points de vue différents et apporteront, chacun à leur manière, leur pierre à l'édifice.

 

 

 

Equipe-1428512953

 

Anne C. 

est une spécialiste de l’e-tourisme. Au fil de ses expériences, elle a tissé un réseau finement maillé. Toujours partante pour l’aventure, c’est une voyageuse tout feu tout flamme.

 

Aline (nowmadnow)

sillonne la planète depuis quatre ans. Un tour du monde spontané, bordélique et intense, à l’image de la miss qui ne manque pas de style ni d’inspiration.

 

Aurélie (curieusevoyageuse)

est une voyageuse infatigable, curieuse et pleine d’énergie. En Chine, Au Mali, à Paris, elle voyage pour écrire et partage avec enthousiasme ses découvertes.

 

Anne R.

est une passionée de la mer. Si elle ne filme pas les pingouins au fin fond de l’Antarctique, c’est qu’elle est en train de monter son dernier diaporama sonore.

 

Etienne (milleregards)

a la gnaque. Handicapé des jambes, il traverse l’Amérique… en vélo sur 7000 km. Le récit de son voyage a remporté le prix des explorateurs 2013.

 

Florian (Flo motion production)

est un réalisateur tout terrain. Il traverse la vie sur un skate, caméra au poing, en quête de rencontres et de moments cools. 

 

Julien (jaimelemonde)

voyage pour les rencontres. Il ne part jamais sans un instantané dans le fond de son sac pour offrir des photos à ceux qui ont marqué ses aventures

 

Laurent (letourdumondene60jours)

est partout. Entrepreneur, voyageur, runner, s’il ne court pas le monde, c’est qu’il court déjà derrière son prochain projet. 

 

Philippe (philippecap)

est un photographe voyageur. Un mode d’expression qui lui permet d’aller à la rencontre des pays et des peuples avec sincérité et poésie.

 

Et puis... derrière l'écran... Il y aura vous !

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons besoin de vos dons pour :

 

Financer les portraits vidéos : Au coeur du projet la diagonale du vide, il y a les rencontres. C'est pour elles que nous partons à l'aventure en France. Plus encore que les lieux, c'est elles que nous souhaitons partager. Images et prise de son seront réalisées par Mathieu et ses co-voyageurs. Mais pour pouvoir tenir le rythme d’un portait sonore tous les dix jours et vous raconter le voyage au fil de son déroulement, le coup de ciseau affuté d'un monteur (en l’occurrence, une monteuse !) s’avère indispensable.

 

Donner de l'envergure au projet : chaque co-voyageur associera son talent à l'aventure. Par leur plume, leur oeil affûté et leur capacité à fédérer une large communauté, ils permettront au projet de toucher un public plus large et contribueront au succès et à la diffusion de la diagonale du vide.

D'autre part, chacun apportera un point de vue différent sur le voyage.  Plusieurs regards croisés pour mieux rendre compte de la réalité. Ce sera une des forces du projet.

 

Finaliser le site internet : derrière le blog déjà en place, il y a un webdesigner qui a travaillé dur sur le projet de manière bénévole, entre deux clients. Un peu de budget permettrait de récompenser la qualité de son travail et de finaliser le blog : ajout d'une carte géolocalisant les articles, graphisme et création d'un logo pour poser l'identité du projet.

 

 

Qu'est-ce qu'on fait avec 7000 € ?

- Nous finançons le montage des portraits vidéos

 

Et si on atteint les 9000 € ?

- Nous prenons en charge les frais des co-voyageurs.

- Nous remboursons les frais occasionnés par la campagne de crowdfunding.

 

Et au delà de 10 000 euros ?

- Nous finalisons le site et nous donnons à la diagonale du vide une véritable identité graphique (logo, charte graphique, webdesign)

 

Pour ma part, je financerai mon voyage par un apport personnel, un apport en matériel (appareil photo, optiques, ordinateur, disque dur, enregistreur, micros, ...) et par la recherche de partenaires (je suis toujours en recherche, si vous avez des pistes...)

 

 

LE DETAIL DU BUDGET :

 

- Montage des 36 portraits vidéos (200€/portraits) : 7200 €

- Prise en charge des co-voyageurs (200€/voyageur) : 2000 €

- Réalisation du site internet : 1500 €

- Frais liés à la campagne de crowdfunding :

         - Commission Kisskissbankbank (5%) : 360 €

         - Frais bancaires (3%) : 216 € 

 

Et si le projet vous plaît mais que votre banquier vous fait les gros yeux, vous pouvez toujours faire un geste : PARTAGEZ

 

D'AVANCE MERCI :D

Thumb_moi_visage_grille-1426115312
letieou

Globe trotter, j'arpente la planète depuis bientôt 15 ans. Stylos, appareils photos et enregistreurs sont devenus mes compagnons de voyage. Spécialiste des médias digitaux, je passe beaucoup de temps derrière mon écran et moins sur le terrain. Plus pour longtemps :)

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo ! Où l'on verra que nos campagnes ne sont pas vides, en tout cas pas vides de sens ! Je suis du Pays Basque mais parisienne depuis 20 ans...et voyageuse au long cours. Oui, très belle idée : il faut parfois aller loin pour se rendre mieux compte que tout est question d'échelle...et je suis bien d'accord avec vous : un voyage sans rencontre est comme un régime sans sel ;) Au plaisir de vous suivre !
Thumb_default
Super projet et bon voyage à tous. Un meusien de la diagonale du vide!
Thumb_default
Bravo pour ce beau projet math ! Bises