Participez à la traversée de l'atlantique en pédalo, alimenté par des aliments "périmés" pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Large_sans_titre-1465050784-1465050801

Présentation détaillée du projet

 

Un parcours de Paris à New York à vélo et en pédalo pour la traversée de l'Atlantique. Afin de sensibiliser et de proposer des solutions au gaspillage alimentaire, toute la nourriture mangée pendant le voyage sera destinée à la poubelle ou périmée. 

 

En 2014, un premier parcours de 4000 km sur ce concept à déjà été fait de Paris à Varsovie, vidéo du premier voyage. Ce projet a permis de remporter le prix anti-gaspi citoyen en 2014 décerné par le ministère de l'Agriculture. 

 

 

 

Prévu pour 2017, le projet permettra de communiquer sur une pétition demandant de supprimer ou rendre bien plus compréhensible l'intérêt des dates de péremption sur certains produits.

Beaucoup trop de consommateurs pensent encore, à tord, que dépasser la date de plusieurs années sur un emballage où il est inscrit : à consommer de préférence avant Juillet 2014 les rendra malade alors qu'en réalité, même 10 ans après, il n'y a aucun risque sanitaire. Une meilleure compréhension permettrait de réduire considérablement le gaspillage alimentaire en Europe, sans faire le moindre effort.

 

Sur cette photo prise en 2014, on trouve un pot de miel soit disant périmé, mais aussi des paquets de chips, des abricots secs, protégés par leur emballage. Il n'y a pourtant aucun risque que des bactéries alimentaires s'y introduisent, et c'est pour cela que c'est écrit: à consommer DE PRÉFÉRENCE

 

Bd_59-1468951210

 

Ci-dessous du café importé depuis le Brésil, aurait terminé sa vie dans une décharge en France.

 

Cafe-1468951884

 

Le stock d'aliments périmés qui sera consommé pendant la traversée à déjà commencé : 2 kilos de riz "périmés" depuis 2007 font partie des provisions qui seront chargées sur le bateau.

 

En 2014 lors de la remise du prix éco-citoyen au ministère le l'Agriculture

 

À quoi servira la collecte ?

La plus grosse dépense pour ce projet ne viendra bien entendu pas de la nourriture, mais du pédalo, une coque de 7,5 mètres, conçue pour traverser l'atlantique en 2009. Le pédalo ne peut pas rester retourné, même en cas de tempête, il se remet droit, la tête hors de l'eau. La location de ce pédalo, unique et conçu sur mesure, représente la moitié des dépenses soit 30 000 € pour ce projet.

 

Et si l’objectif est dépassé ?!

Cela permettra de faire une campagne de communication plus importante, d’acheter du matériel de qualité pour réaliser un film, ou de réduire la part d’auto financement, et ainsi pouvoir assumer plus facilement les imprévus et partir ainsi plus serein !

 

 

Capture_d_e_cran_2016-04-21_a__23.39.34-1461274815

Thumb_capture_d_e_cran_2016-07-13_a__19.38.29-1468431540
Irpen

Originaire de Bourges, Baptiste Dubanchet part à 18 ans étudier le Commerce international à La Rochelle, où il découvre la navigation, mais ces études lui permettront également de vivre et de voyager à l’étranger sur 5 continents visitant de nombreux pays sous-développés. Après un stage en Colombie, des études en Chine suivies à nouveau d’un stage, il... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_image-1429407944
Ben alors qu'est-ce qui se passe, ça n'avance plus ?! Je viens de partager ta collecte sur quelques groupes Facebook (Zero Waste, Zéro déchet, Cyber Action Animaux et Écologie...) par contre je n'avais pas rafraichi ta page donc j'ai mis partout qu'il restait 6 jours alors que je vois qu'il n'y en a plus que 3 :-/ Il faudrait mobiliser des grosses structures, tu as essayé ta mairie, ton conseil régional...? Des entreprises ? En plus ils peuvent peut-être le déduire de leurs impôts, un argument économique en plus de celui écologique ;-) Bonne chance !
Thumb_default
Bon courage, Baptiste, pour ces nouvelles aventures lointaines, que, j'espère, vous viendrez après le périple nous raconter, à Tours. Et halte au gaspillage alimentaire ! Cordialement PR
Thumb_default
J'espère que tu pourras mener ton projet à terme. Le bonheur : faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait. - Françoise Giroud