La Compagnie Bastions Pirates a le plaisir de vous présenter sa nouvelle création: La femme comme champ de bataille, de Matéi Visniec.

Large_barbie_-_copie-1419499837

Présentation détaillée du projet

Dernière création de la Compagnie Bastions Pirates, La femme comme champ de bataille est une pièce de Matéi Visniec.

 

Créée en 2014 à la Fileuse, friche artistique de la Ville de Reims, la première représentation aura lieu au Théâtre du Chemin Vert le 29 janvier 2015.

 

Nous irons ensuite à Paris où nous serons accueillis au Théâtre des Enfants Terribles pour une série de 8 représentations du 19 au 29 mars 2015. 

 

 

Mise en scène Caroline Corme

Assistant Fabien Martin

Avec Caroline Corme/ Isis Philippe, Fabien Martin et Raphaëlle Prost

Images Julie Dugué

Musique Rémi Boubal

Lumière Mathieu Charvot

 

 

Dorra-1418245441

 

La pièce

 

« Face-à-face de deux femmes après le conflit bosniaque. Deux vies qui se croisent : le médecin américain et la femme violée essayent de se raconter l’une à l’autre, de trouver après la tragédie guerrière la force de continuer leur parcours. Portraits de femmes brisées, meurtries, qui tentent de comprendre, de reconstruire un équilibre. » M. Visniec

 

Dorra et Kate, deux mondes qui se rencontrent, l'Est et l'Ouest, deux femmes bouleversées à vie par l'histoire, toutes les deux victimes, toutes les deux marquées à tout jamais. L'une dans l'intimité de sa chair, l'autre dans l'intimité de sa conscience. Qui a le plus besoin de l'autre ?

 

 

La mise en scène

 

Ici l’action se déroule dans une clinique en Allemagne. Deux femmes tentent de se parler et vont finir par se raconter au delà de leurs expériences, se raconter à elles-mêmes. De cette rencontre naîtra un dialogue, une amitié profonde, une complicité pour trouver la sortie du cauchemar. Car Dorra, en acceptant cette main tendue va mettre le doigt sur tout ce “ processus ”, sur cette autre forme d’endoctrinement qui répond à la culpabilité d’être en quelque sorte un “ privilégié ” de l’histoire.

 

Un troisième personnage représente les différents hommes dont il est question dans la pièce. Il interprète différents personnages qui sont des figures emblématiques : l’homme des Balkans, le grand père de Kate, l’enfant de Dorra ainsi que des personnages symboliques illustrant la représentation de l’univers médiatique et du corps de la femme dans notre société en général.

 

Kate_dorra-1418246464

 

 

Utilisation de l'image

 

La scénographie et les costumes sont relativement simples et épurés. Elle s’organise essentiellement autour de deux espaces, la chambre d’hôpital et le bureau de la psychologue. Les changements d’espaces sont signifiés par la création lumière qui nous permet de voyager entre les différents univers des personnages et dans les différents espaces temps. En fond de scène, 3 écrans transparents nous permettent de projeter des images sur trois circuits différents.  

 

En effet, la mise en scène s’articule autour du média vidéo en tant qu’élément vivant du spectacle car la création visuelle peut se faire sous le regard du public avec la participation directe de l’artiste en scène qui se mettra lui même en situation devant une caméra miniature. (Type Webcam)

 

Ainsi par exemple lorsque Kate enregistre ses “rapports“, les écrans traduisent, en multipliant son image l’enfermement insoluble des grands problèmes existentiels et le repli sur soi qui conduit au dédoublement de la personnalité auquel elle est en proie dans la pièce.

 

Nous utilisons également des images d’archives ou des extraits de documentaires et de journaux d’informations relatifs à l’époque ainsi qu’un contenu plus “onirique“ qui illustre l’imaginaire propre à chacun des personnages.

 

Bavaroise-1418245855

 

 

Musique et univers sonore

 

Très présent durant le spectacle, l’univers sonore évoque également différents univers et la rencontre entre ces « mondes ». Si nous utilisons quelques morceaux traditionnels, la musique composée pour la pièce par Rémi Boubal est une musique électronique contemporaine et acoustique à laquelle se marient des instruments des Balkans ou peu utilisés comme l’harmonica glass.

 

De façon générale la mise en scène qui semble souvent“ décalée ” nous permet de faire ressortir le “comique“ ou l’absurdité de certaines situations et ainsi d’interroger notre rapport à l’image et à l’imaginaire lorsqu’il est confronté au récit et porté à la scène.

 

(Ecouter un extrait) bientôt disponible

 

Dsc_5676-1418246178

 

L'équipe

 

Rémi Boubal

 

_-1419161795

 

Lauréat d’actions menées sous l’égide de la SACEM : Emergence 2009, Master class d’Aubagne, Premiers plans Angers, Talents Cannes ADAMI, il compose pour des spots publicitaires, des courts et moyens métrages métrages (fiction et animation).

 

En 2012 il compose la musique du long métrage Les enfants de Troumaron et co-compose la bande originale des séries Platane et Lascars la série avec Lucien Papalu. 

 

Rémi collabore également avec Sinclair et Rachel Desbois en tant qu’arrangeur.

 

 

Caroline Corme

 

Caroline-02_pp-1419070662

 

 

Formée entre la France et l'Argentine elle suit un parcours alliant théâtre classique et théâtre physique auprès des professeurs de l'école Lecoq, des Cours Chapentier, de l'Ecole Supérieure d'Arts Dramatiques de Barcelone et du Conservatoire du 6ème. Comédienne on la retrouve principalement au théâtre, notamment sous la direction de Xavier Leroy, Audrey Mensier, Juan Santillan, Amanda Nevers, Bruno Lagarde, Armand Gatti etc. où elle va à la rencontre de divers personnages et registres : Feydeau, Molière, Labiche mais aussi Tennesse Williams, Barker, Bond, Sartre ou Lagarce.

 

Côté mise en scène elle écrit et joue Les petites filles sont toujours sages, une pièce burlesque musicale avec la compagnie  Kuntz-Meyer puis met en scène Elle(s) (d'après des textes de Durrringer) , Octobre et après (d'après Prévert et Michaux)  pour la compagnie Palabres  qui travaille auprès des personnes détenues et/ou en institutions médicalisées et enfin Aquarium de Radovan Ivsic et Il faut que quelque chose termine pour la Compagnie Bastions Pirates.

 

Mathieu Charvot

 

Photo-1419071071

 

Diplômé en arts du spectacle, suivi d'un Master en Etudes Théâtrales, il débute par travailler à la programmation du théâtre du Lucernaire à Paris. Il a ensuite été chargé de production au sein d'En Votre Compagnie, puis de Polyfolies avec Dominique Dumond, actuel co-directeur des Bouffes-Parisiens.

 

Voulant se rapprocher de la scène, il suit la formation de STAFF (certifié par le CFPTS de Bagnolet) en tant que régisseur lumière avec pour intervenants, Frédéric de Rougemont, Thierry Matthieu...

 

C'est entre deux créations à la Comédie Française puis à l'Odéon qu'il mettra en lumière La femme comme champ de bataille pour la compagnie Bastions Pirates.  

 

Julie Dugué

 

Jul-1419161280

 

Diplômée en 2005 dans la réalisation documentaire, Julie travaille aujourd’hui comme cadreuse monteuse.

 

Free-lance pour des sociétés de production documentaires et institutionnels (Les Films de l’Arche, Grains de sel production, Rencontre du troisième film), elle est également formatrice à la réalisation pour l’EFAP, école de communication.

 

En parallèle, elle réalise des documentaires de création et participe au développement de différents projets (documentaires, fictions, spectacles vivants) notamment à Sahel Ouvert, 43%, Sous d’autres latitudes, La première couleur ou tout récemment Vana Aqua sélectionné au Festival Européen du film de Lama, au Festival International du film ornithologique de Ménigoute ou encore au Festival Les Ecrans du Réel au Mans et Buscavidas actuellement en post-production.

 

Fabien Martin

 

Fabien_martin_portrait_-_copie-1419161902

 

Fabien se forme à l'université Paris III et à l'école Charles Dullin à l'écriture et la vision actuelle du théatre contemporain où il rencontre F. Melquiot lors de la création de 399 secondes, mis en scène par Bernard Pigot et correspond avec E. Bond en participant à la création française de Les Mondes, mis en scène par Gilles David et Barbara Nicollier au Théâtre de la Colline. 

 

Le théâtre d'aujourd'hui, il le met aussi au service des enfants en travaillant pour des compagnies telles que le théâtre Astral, la compagnie Petits Formats , Brouha'Art et récemment la compagnie Ayoye avec laquelle il crée Soum l'ami des fantômes de Denis Lefrançois. 

 

Parallèlement, il anime différents ateliers en hôpital, fruit de son travail avec la compagnie du Théâtre de l'Epopée, avec qui il joue et crée des rôles comme Madame Pernelle dans le Tartuffe, un clown lecteur dans Monsieur et monsieur, ou André dans Les Trois sœurs.

 

 

Il est également assistant à la mise en scène et comédien dans une pièce musicale de Pierre Notte, Moi aussi je suis Catherine Deneuve pour la Compagnie Tête d'Orange et joue pour le cinéma et la télévision.

 

En 2014, pour la compagnie Davai !, il lit Paul et Virginie mis en scène par Raphaelle Prost.

 

 

 

Raphaëlle Prost

 

 

Raf2-1419161958

 

Raphaëlle découvre le théâtre à 12 ans auprès d’Hébé Lorenzo au Petit Chêne Théâtre, à Cluny. Elle obtient en 2002 une maîtrise de théâtre à l’université Louis Lumière de Lyon, et suis en parallèle les cours d’Evanthia Cosmas au théâtre de Mâcon (scène nationale). Elle monte ensuite à Paris où elle étudie aux Enfants Terribles (Paris XX) sous la direction de Jean-Bernard Feitussi. 

 

De cette formation, sera issue la compagnie la Fabrik (formée avec d’autres élèves) avec laquelle elle jouerale rôle de Joëlle dans le Langue-à-langue des chiens de Roche de Daniel Danis, mis en scène de Maxime Leroux, au Théâtre de l’Epée de Bois (Cartoucherie de Vincennes. Elle travaille ensuite sur plusieurs créations jeune public à l’Atelier Théâtre de Montmartre (Paris XVIII) sous la direction de Maritoni Reyes.

 

C’est à cette occasion  qu'elle  rejoint la compagnie «Les  Têtes d’Orange », avec laquelle est en cours une création de spectacle jeune public Vassilissa, et la pièce de Pierre Notte Moi aussi je suis Catherine Deneuve.

 

Elle est également assistante de Sébastien Rajon pour la mise en scène de Cavales, de Pierre Vignes et met en lecture Paul et Virginie pour la compagnie Davai!

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds nous servirons à couvrir les frais liés à l'accueil et aux déplacements de l'équipe ainsi que ceux liés à l'utilisation du théâtre qui nous accueillera pour une série de 8 dates du 19 au 29 mars 2015.

 

Les projections notamment pendant le spectacles coûtent très cher en matériel et nous avons besoin de louer chaque soir un vidéoprojecteur très puissant... c'est pourquoi nous avons besoin de votre aide.

 

En espérant vous voir nombreux à cette occasion...

 

 

Thumb_barbie-1418798075
Compagnie Bastions Pirates

La compagnie existe depuis 2006. Elle s’est construite suite à plusieurs rencontres autour de projets axés vers le théâtre/documentaire. Equipe protéiforme d’artistes-techniciens et de techniciens-artistes issus d’origines et de disciplines diverses, la Compagnie Bastions Pirates est une compagnie qui regroupe aujourd’hui une vingtaine de personnes sur... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez encore un petit effort ;) patou patou
Thumb_default
Magnifique projet. Il pose une question fondamentale, qui nécessite plus que jamais d'être mise en scène. Bon courage!