Participez à l'installation d'un paysan-maraîcher.

Large_7_juillet_013-1428869504

Présentation détaillée du projet

Quand je serai grand, je serai paysan maraicher agroécologiste à tendance permaculturelle!

Bon il est vrai que je n'aurai certainement employé ce vocabulaire à 10 ans... Mais voilà le rêve qui m'habite déjà depuis plusieurs années.

 

Et en bon utopiste qui croit en ses rêves, je compte aussi sur vous pour qu'il devienne une réalité.

 

«  Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité » St Exupéry

 « C’est dans les utopies d'aujourd'hui que sont les solutions de demain » Pierre Rabhi »

 

 

Qui suis-je ?

 

Rorodivi-1429039971.jpg-1429039971

 

Demat,

 

Je m’appelle Ronan, j’ai 39 ans.

 

Je suis féru d’agroécologie, biodiversité, permaculture, agroforesterie, ethnobotanique…

Cela fait quelques années que je cherche un bout de terre où m’enraciner et exercer ce métier fascinant qu’est « paysan-maraicher».

 

Peu à l’aise avec le système scolaire classique, je dévie rapidement vers l’apprentissage et les métiers verts (pépinière, sylviculture) et de là naît une forte envie d’en apprendre plus sur l’écologie.

J’envisage, donc, un BTS intitulé « gestion et protection de la nature » et pour ceci il me faut obtenir un bac que je choisi de passer par correspondance et j’entame ainsi mes études sur le tard, à l’âge de 27 ans. 

 

Passionné par la botanique et le lien qu’entretiennent les hommes avec les plantes, je passe en parallèle un Diplôme Universitaire ethnobotanique.

 

Par la suite, j’exerce diverses activités : animateur jardin partagé, encadrant chantier insertion, ouvrier maraîcher, animateur centre loisirs… Mais l’ambition de m’installer et de créer un lieu de biodiversité est vive.

 

De part certains aléas de la vie je n'ai malheureusement pas pu conclure une première tentative.

 

Mais qu’importe les éléments fortuits, ils sont d’une richesse incroyable quand on les prend avec positivité.

 

C’est, activement, que je reprends les démarches pour mon projet : monter une ferme économiquement viable en lien avec mes valeurs et aussi garder une proximité avec mon fils, Divi.

 

En  Mai 2013, une aubaine s’offre à moi : Les terres de Lézerider, à Kerlouan dans le Finistère nord!

Elles s’avèrent intéressantes par leurs potentiel et aussi par le fait qu’elles me rapprochent de mon petit garçon - facteur essentiel à mes yeux.

 

 Sam_0242-1429040067

 

Là, commence mon aventure façonnée d’un long chemin d’installation dont j’espère sincèrement que vous en serez bientôt les acteurs!

 

Pourquoi je veux être paysans-maraicher ?

 

Tout d’abord, pour moi le paysan est un acteur majeur de la diversité des paysages, de nos terroirs, et il est naturel pour moi de laisser une trace de mon passage sur notre planète et créer des micro-lieux (haie, bassins, vergers …) propices à la vie.

 

Je m’inspire beaucoup des concepts agroforesterie, permaculture….

 

Le paysan est également le meilleur conservateur de la diversité variétale.

J’attache énormément d’importance à cette vision c'est pourquoi je privilégierai les semences fermières et prévoit l’autoproduction en grande partie de mes semences. 

 

Un bon maraîcher doit entre garant de la bonne santé du sol.

 

Je m’oriente vers une activité respectueuse de la terre mère (peu de travail du sol, planche permanente, engrais vert) et ces aspects amènent à des techniques plus complexes mais plus intéressantes et gratifiantes. Le paysan est le premier scientifique de la terre.

 

Réfractaire à ce que propose l’alimentation de masse, je veux être un militant du légume sain assurant un réel gage de qualité.

 

Ronan_009-1429044401

 

Pour favoriser l’installation de la ferme et très engagé dans les associations rurales (civam29, terre de liens Bretagne…), je souhaite aider les porteurs de projet à s’installer.

Et enfin, si je veux devenir maraîcher, c’est avant tout parcequ’à ce moment de ma vie je ne vois pas que faire d’autre que ce qui m’anime depuis un long moment.

 

Le lieu

 

La ferme se situe à Lézerider proche de la plage du Crémiou sur la commune de Kerlouan, elle s’étend  sur une superficie de 5.8ha de terres déjà certifiés en bio.

Le site dispose d’un forage, d’un hangar et de 1600m² de tunnel.

Les terres sont en majorités attenantes et clôturées de haies.

J’ai choisi de favoriser l’investissement matériel (serres, tracteur, irrigation…) à l’investissement foncier qui s’avère être lourd d’installation.

Plutôt que d’être propriétaire, je souhaite être locataire des citoyens et ce au moyen d’un G .F.A. (groupement foncier agricole)

 

Sam_0012-1429040144Sam_1923-1429040180Sam_0259-1429040261

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/2014/12/14/adopter-un-paysan-bio-ou-comment-soutenir-l-agriculture-612584.html

 

Le projet

 

Je désire produire des légumes diversifiés et vendre ma production en circuit court (marchés, paniers, magasin de producteurs, restauration collective…)

A plus ou moins long terme et de manière plus progressive, d’autres projets sont à considérés ; je souhaiterai monter un verger, une pépinière de plantes comestibles, faire de l’accueil social et créer un lieu TEST pour permettre à d’autres porteurs de projet de se lancer à leurs tour.

 

Mon approche technique est lié aux différents concepts étudiés, appliqués, adaptés tels que l'agroécologie, agroforesterie, permaculture, maraichage sol vivant....

 

Sam_0258-1429041531

                              Cultibutte : outil auto-construit avec l’Atelier paysan

 

La ferme sera également un lieu d’échange et d'accueil pour organiser des actions et manifestations socioculturelles (ou autres) et en faveur des campagnes vivantes.

 

Enfin, j'inscris le projet dans une éthique environnementale et solidaire (investissement : Nef, énergie : enercoop, économie : utilisation monnaie locale Héol)

 

En bref voici un chouette endroit qui peut voir éclore ce projet qui me tient tant à cœur et dont ma première envie est de le partager avec vous.

 

L’installation :

 

Ronan_002-1429044439

 

Bien accommodé sur les terres depuis août 2014, j’ai signé un bail précaire avec la SAFER pour me laisser le temps de monter le GFA.

 

Pour accomplir mon projet, j’ai demandé une enveloppe de 48.000€ d’emprunt aux banques, pour pouvoir démarrer mon activité de maraîchage biologique (investissement matériel).

 

Cela fait prés d’un an que je me heurte aux réponses négatives des banques, pour les raisons suivantes :

 

-       Pas de garanties foncières vu que je ne suis que locataire du GFA

 

-       Aucun apport personnel

À quoi servira la collecte ?

-       A financer les bâches de serres (1200€)

 

-       A financer la certification bio (550€)

 

-       A financer Un semoir manuel (800€)

 

-       A financer le fonds de roulement et honorer les prochaines factures (2700€), semences, plants, terreau, compost, paillage, location de tracteur...

 

Cette somme va me permettre de concrétiser mon affaire et me projeter plus sereinement dans l’avenir, gagner en crédibilité auprès des organismes de crédit.

 

Si le montant est dépassé cela me permettra de progresser dans de bien meilleures conditions et d’investir, par la suite, dans l’irrigation, le matériel de marché…

 

L'objectif est de pouvoir vendre sur les marchés estivaux locaux dès cet été!!

 

Si vous désirez de plus amples renseignements, nous serons enchantés de vous accueillir à la ferme.

 

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma requête, et vous dit à très bientôt !

 

 

KENAVO !!

 

 

Ronan & Divi

 

 

Thumb_kokopelli-1428870526
Ronan

J'ai 39 ans et je suis l’heureux papa d'un garçon de 5 ans, Divi. J'ai une formation de base en tant que gestionnaire de milieu naturel et d'ethnobotaniste. Passionné par le monde végétal et notamment les plantes comestibles, je me suis très vite orienter vers l'agriculture vivrière et les différentes alternatives existantes à la méthode... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_kokopelli-1428870526
bonjour, pouvez vous m'envoyer votre adresse mail avec votre pseudo que je puisse vous envoyer les contreparties. mon adresse mail ronangoasglas@hotmail.com , ce sera l'occasion également de vous donner les nouvelles de la ferme. merci à bientot. ronan
Thumb_kokopelli-1428870526
merci beaucoup à vous tous. je ne vous dirai pas que j'ai une larme à l’œil, mais un peu quand même. ce financement arrive juste à temps, et me permet de souffler un peu. l'aventure continue et je vous remercie d'y avoir contribuer. au plaisir de ce voir sur les jardins de lezerider. ronan
Thumb_default
Bon courage Ronan pour ce joli projet de vie