Il parcourt la France en TER. Aidez le à découvrir des gares improbables.

Large_dpp_0510_moi_bis-1414433349

Présentation détaillée du projet

Il n’y a qu’une règle à mon, voyage : prendre le premier TER qui part, descendre puis reprendre encore le premier en partance et ainsi de suite. Au hasard, parcourir la France sans savoir où cela me conduit.  

 

Juste me laisser guider par le hasard, je prends le premier TER qui vient puis encore le premier etc.

 

Commencé en 2009 ce périple m’a déjà permis, en six départs, de parcourir seize des vingt-deux régions métropolitaines. Enfin...tant qu'il y en y a vingt-deux...

 

La première fois je suis parti de Lille pour arriver à Lyon en deux jours. Parfois je suis parti le plus loin possible de chez moi, Paris, pour voir dans quelle mesure je m’en rapprochais. Voici le parcours déjà réalisé (merci Foldex!)

 

Carte_parcours-1414694935

 

La première fois j'ai même fait un peu d'argentique. C'est l'énnnooooormmme appareil (made in

Ukraine) qui est sur le lit. Aujourd'hui je ne pars qu'avec un petit sac et mon modeste Canon 450.

 

 

Hotel_lille-1414698407

 

 

 

Mon septième départ, j’aimerais qu’il soit soutenu par vous. Quand je parle de mes voyages en TER les gens autour de moi trouve cela assez amusant alors comme le crowdfunding c’est aussi un moyen de partager un projet…et de continuer à prendre des photos comme celles ci. 

 

Dpp_0267__copier_-1414695062

 

Contrairement aux apparences c'est Amiens. J'adore les palmiers soit dit au passage.

 

 

Mes amis m'ont pris pour un dingue mais je dois avouer que c'est un grand plaisir quand à leur question "et tu pars où?" je réponds "je ne sais pas".

 

Pourquoi la France en TER ?  Suite à la lecture d’un numéro du regretté magazine Ulysse titré « Le Japon en train » je me suis juste dit que je ne pourrais me payer que la France en TER.

 

L’autodérision a ses limites car d’une part je suis vraiment parti (bien fait pour moi) et d’autre part les TER sont loin d’être des trains inconfortables, enfin ceux que j’ai pu prendre du moins.

 

Dpp_0270__copier_-1414696097

 

Découvrir la France en TER c’est l’occasion pour moi, parisien de naissance (financez-moi quand même, je me soigne, promis) de découvrir un autre transport quotidien que le métro ou le RER. Un transport un poil plus aéré.

 

Dpp_0285__copier_-1414695473

 

 

C'est également une manière de découvrir autrement la France. Certes les centres villes tendent à s'homogénéiser mais ils dégagent tous une certaine énergie et j'adore débarquer le soir dans une ville inconnue, chercher un hôtel parfois chouette, parfois folklo puis aviser le premier bar venu pour me remettre de mon périple fait de suspens et de ciels magnifiques. 

 

Dpp_0273__copier_-1414695610

 

 

Prochain départ du 30/11 au 02/12. C’est court mais je dois composer avec le boulot et le fait que durant les week-end et les vacances scolaires il y a moins de TER.

 

Bref, TER need you!

 

Img_9596blog__copier_-1414696135

À quoi servira la collecte ?

100 euros pour joindre mon point de départ dans le sud, sans doute Hendaye.

 

120 euros pour deux nuits d'hôtel.

 

Il faut compter une quarantaine d'euros par journée de TER.

 

Et une vingtaine d'euros pour boire à votre santé. Non, blague à part, ils paieront une partie du billet retour vers chez moi si le dernier TER  me dépose loin et que suis contraint, horreur, de rentrer en TGV ou en Intercité.  

 

Si la collecte dépassait les 320 euros, entre me payer un cinq étoiles et repartir une fois de plus en TER, je choisirais bien entendu la seconde option!

Thumb_dpp_0510_moi_bis-1414694258
LaurentTER

Photographe acharné depuis 2009, j'ai 38 ans, je vis à Paris. Bon, j'avoue, j'ai tous les défauts car en plus je suis prof, si d'anciens bts ou bachelor ou master traînent ici ils m'ont peut-être subi. Vengez-vous en m'expédiant je ne sais où! Pour les autres, outre les gares, je traîne mes guêtres là où je peux faire des photos, en voyage, pas mal... Voir la suite