Ruspa présente

"la Geste"

"la Geste", une odyssée acrobatique sur une montagne de terre. C’est une poésie humaniste pour êtres humains, racontée par trois d’ent

Large_image

Présentation détaillée du projet

 

 

Cela fait maintenant deux ans que nous travaillons pour la Cie « Théâtre d’un jour »,dans le spectacle « l’enfant qui… », dans différents pays. Fin septembre nous faisons les premières de la nouvelle création « Alaska », à Bruxelles. Nous jouons aussi un numéro de huit minutes, « Games », joué notamment au «Festival Mondial du Cirque de Demain  2012».

Après toutes ces  expériences accumulées ces deux dernières années, nous avons maintenant envie de nous lancer dans un projet de spectacle d’une heure, qui nous permet de nous exprimer pleinement à notre manière et qui nous appartient.

 

 

 

 

 

Nous n’allons ni vous raconter d’histoires, ni vous conter des chansons de gestes. Ceci est une poésie humaniste pour êtres humains visitée par trois d’entre eux.

 

Deux porteurs, une voltigeuse entrent sur la piste. Ils n’ont rien d’autre que leur corps, un sol recouvert de terre et leur imaginaire. Le jeu commence d’emblée. Ils fixeront les règles selon une logique qui leur est propre mais à tous moments, ils auront besoin du public : parce qu’ils ont envie d’être regardés, parce qu’ils ont besoin d’aide ou besoin de complices.  Ils se prendront tour à tour  pour des cosmonautes, des cowboys, des indiens, des « drôles de dames », des jockeys, des tops modèles, des militaires encerclés, des aventuriers du pôle nord, des frères siamois, des fossoyeurs, des gros, des amoureux fous, des rock stars, des cailloux, des exilés, des chercheurs, des inventeurs, des gens sérieux, des gens mous et des gens bons.

 

Leurs premiers mots sont : « on n’est pas dans la merde ! ». Tout est dit !

 

Ils vont pourtant remuer la terre, exprimant leur désir de vie malgré sa complexité, les mauvais présages et notre inutilité.  Face à ce constat plat, pessimiste mais réaliste, ils dévoileront leur fragilité, leur naïveté, leurs déséquilibres, leur maladresse, leur intimité. Ces casse-cous, tout salopés de terre des pieds à la tête jusque dans les narines seront sérieusement délirants.

 

Ils feront la fête dansant sur des "percussions brésiliennes" car l’un d’eux à le pouvoir de faire éclater de la musique rien qu’en touchant quelqu’un.

 

Ils expérimenteront la chute de leur corps dans un crescendo acrobatique. Ils écouteront parler entre autre Hubert Reeves  Edgard Morin, Henri Laborit, Pierre, Paul et Jacques (celui qui l’a dit)… Ils rempliront leurs vêtements de terre jusqu’à en devenir obèse et impotent. Ils se laisseront flotter sur les vers de la nostalgie. L’un étreindra l’autre rempli d’amour et d’amitié, l’autre, étouffé, voudra se dégager, pour étreindre un autre qui voudra se dégager à son tour pour étreindre le premier ! Ils déterreront des souvenirs, des traces du passé. Ils prendront leurs corps pour des casse-têtes chinois et tenteront de se photographier pour immortaliser ces enchevêtrements. Ils enterreront la plus faible, gardant son enthousiasme jusqu’à la dernière pelletée. Ils se réveilleront avec le corps de leur partenaire à la place de la tête. Ils accorderont les corps remplaçant les guitares d’un tube du rock’n roll et leur sortie sera un cortège mettant en scène toutes les personnes présentes dans la salle.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent dont nous avons besoin sera utilisée dans deux domaines différents: les costumes et la musique.

Nous avons deux semaines de résidences pour chacun de ces deux domaines où il nous reste encore beaucoup à faire.

 

- Nous avons besoin de votre aide pour créer plusieurs costumes adaptés à nos enviess et qu'ils puissent évoluer tout au long du spectacle. Les costumes seront créés par Fanny Gautreau et adaptés par elle en fonction des besoins spécifiques de certaines scènes.

 

- Le montage musique sera un travail d'adaptation de divers univers musicaux à qui il va falloir donner une couleur d'ensemble. Ce travail va être réalisé par le musicien italien Pino Basile.

Thumb__mg_0101__1_
Ruspa

Nous sommes un trio multiculturel : le suisse Valentin, le belge Julien et Laura l’italienne. Nous aimons partager nos différences et les confronter aux autres. Nous nous sommes rencontrés à l’ESAC (Ecole Supérieure des Arts du Cirque) et avons commencé à travailler avec la compagnie « Théâtre d’un jour » en 2010, avec le spectacle « l’enfant qui…... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb__mg_0101__1_
felicitá momenti, sonata de vento!!!!! bravo la Ruspa, ha sido un regalo encontraros, sinceramente, fuerza y diversión en vuestro viaje, abrazos y para adelante!!!!
Thumb_default
Come on La Ruspa !
Thumb_default
Chouette projet, au plaisir de vous voir sur scène le concrétiser :-)