Pour quelques euros, dépoussiérez la Gouazette Médicale, condensé d'humour carabin des années 80 : une GMT colorisée pour tablettes et ordis

Large_transformationgouazette2-1411802318

Présentation détaillée du projet

LA GOUAZETTE MEDICALE DE TOURS

 

Dans les années 80, cinq étudiants en médecine de la capitale tourangelle, ont créé un journal addictif. Chaque mois, chaque externe, chaque interne, chaque chef de clinique ou de service attendait avec impatience l'arrivé de la Gouazette toute chaude. On y trouvait des textes ciselés, dont l'humour absurde n'est pas sans rappeler les magazines de l'époque, Pilote ou Fluide Glacial.

Reflétant chaque mois la vie de la fac de médecine ce journal artisanal s'est rapidement assuré la collaboration de 3 dessinateurs de talent qui en ont égayé les pages grâce à des BD mythiques (Pr Tuyaudanlanus, Dr Jambon…) et des caricatures mémorables.

Restée dans la mémoire de tous ceux qui ont usé leurs fonds de culottes sur les bancs de la faculté de médecine de Tours, la Gouazette méritait, pour ses 30 ans, une cure de rajeunissement. C'est l'objet de ce projet :

Transformer un tas de photocopies jaunies en une version moderne et colorisée  : une eGouazette compatible avec les tablettes et ordinateurs.

 

Tasgmt-1411798073

 

 

Ce sont plus de 200 pages de CROQs et QCMs (Questions à réponse Objective et Courte et Questions à Choix Multiple) aussi loufoques et absurdes que médicalement indiscutables, d'inventions médicales indispensables du salon de Genève, de BD et de nombreuses autres surprises dont le GOUADZET mensuel (à l'instar du Gadget du journal PIF) qui vont retrouver une seconde vie.

La majorité des jeux de mots et illustrations n'ont pas pris une ride et amuseront encore longtemps des générations d'étudiants en médecine.

 

POURQUOI UNE VERSION NUMERIQUE ?

 

Ayant participé, dès le début, à l'aventure de la Gouazette, je suis souvent sollicité par des confrères de l'époque pour rééditer ce monument de l'humour potache. Je suis arrivé aujourd'hui à un âge où regarder vers l'arrière permet parfois de reconsidérer les expériences  passées et de souhaiter en faire revivre les meilleurs moments. La Gouazette fait partie de ces instants magiques de la vie… Laisser disparaitre ce véritable patrimoine culturel serait non seulement dommage, mais une erreur. C'est pourquoi j'ai décidé de me lancer dans cette aventure et solliciter votre aide, même la plus infime.

Photomaton_etienne_olivry-1414787891

 

DEUX MOTS D'HISTOIRE

Pour bien comprendre ce qu’est la Gouazette Médicale de Tours, il faut faire une plongée dans le temps et se souvenir que, dans les années 80, le doyen de la faculté de médecine de Tours s’appelait Gouazé, André Gouazé, dit (tout bas) Dédé par certains étudiants iconoclastes.

 

d'où la "Gouazette".

 

Ce doyen dont la silhouette et la tenue, ainsi que sa capacité à retenir les noms et prénoms de tous ses étudiants, dès lors qu’ils avaient réussi le concours d’entrée à PCEM2, l’ont hissé au statut de légende vivante de l’enseignement. Il fut longtemps doyen des doyens de France.

 

 

Gouaze_pl-1411800817

Sachant ponctuer son propos de «n’est-ce pas» (le «isn’t it» de nos voisins d’Outre-Manche) et de «vraiment», voire de «très simplement» lorsque, justement, ce n’est pas si simple. Il faisait à l’époque le régal des imitateurs en culotte courte.

Sa tenue : le costume noir sur chemise immaculée à manchettes, avec la cravate noire et ses petits pois blancs ou ses rayures blanches, ou ses petits carrés blancs… le tout sur une paire de chaussures vernies noires impeccables. La touche avant-gardiste était donnée par l’accessoire qu’il était le seul à l’utiliser : le micro-cravate, qui nécessitait tout un cérémonial de mise en route.

L’attitude : plus qu’une attitude, une chorégraphie : les avant-bras repliés à 120°, les mains en coupe vers le haut (une habitude de chirurgien qui se lave les mains et attend que la panseuse lui tende les gants stériles),  les pieds écartés pour améliorer la base du polygone de sustentation. Il prenait parfois des risques en restant en équilibre sur le bord de l’estrade magistrale. Ses efforts ne sont pas restés vains comme vous le découvrirez au fil de la lecture des pages dépoussiérées de la GMT .C ‘est tout cela qu’il faut garder à l’esprit avant d’aborder ce condensé d’humour carabo-médical. 

 

Voici quelques exemples des ce que vous retrouverez dans la Gouazette numérique :

 

Des couvertures superbes :

 

Gouazette_08_hd-1-1411974739

 

 

Le salon de Genève

 

 

Gouazette_08_hd-8-1411975259

 

 

Un peu de poésie

 

 

Gouazette_07_hd-6-1411975087

 

 

Des QROCs et QCMs

 

 

Gouazette_08_hd-7-1411974836

 

 

Des BD

 

 

Gouazette_14_hd-9-1411975630

 

Plus de 220 pages de bonheur à découvrir ou à retrouver pour les chanceux qui ont vécu les années Gouazette à la faculté de médecine de Tours.

À quoi servira la collecte ?

Pour transformer la Gouazette version papier en une application consultable sur ordinateurs et tablettes numériques il faut :

 

 

1500 euros pour :

• digitaliser 250 pages, les nettoyer et les coloriser sous Photoshop et les exporter sous un format utilisable.

 

500 euros pour :

• rédiger les textes de transition et de remise en perspective des informations contenues dans chaque numéro.

 

2000 euros pour :

• réaliser le master digital de l'eBook de la Gouazette compatible PC et Mac -Création de l'Appli pour tablettes (Apple et tablettes avec Android) - Présentation des 22 numéros du magazine avec 1 photo de couverture + date - En cliquant sur une photo: on peut lire le numéro, zoomer pour voir les détails - L'Appli sera téléchargeable dans l'Apple store & Google Store.

 

 

 

Un dépassement de la somme initialement choisie comme cible (4 000 euros) pourrait permettre d'envisager de décliner cette version intégrale de la Gouazette en une autre, épurée, pour ne garder que le meilleur du meilleur et le proposer à un plus large public, sortir de l'univers médical.

Et pourquoi pas -rêvons- relancer une publication estudiantine à l'échelle de la France, du même niveau de qualité, en fédérant les bonnes volontés et les talents, et ils sont nombreux, mal exploités dans les facultés de médecine de l'hexagone.

 

 

Thumb_etienne_harcourt-1411977717
Dr Etienne Olivry

Tout petit déjà, Etienne avait le démon du dessin, de la peinture et la sculpture. Preuve en est -outre les caricatures de la majorité de ses professeurs du lycée- son premier emploi rémunéré : dessinateur de presse pour la Nouvelle République du Centre. Il réalisait, alors qu’il était encore au lycée, à Blois, des croquis d’assises qui étaient publiés... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Il s'agit d'une urgence médicale ET humoristique. Un esprit aiguisé, le crayon affuté, Un projet à encourager !!!
Thumb_default
cher etienne j ai un faible pour les scribouillards et les taggeurs; j ai fini par m'abonner à fluide à l arrêt de la GMT alors que le prozac n'existait pas encore et je milite pour la diffusion de l humour franchouillard . T as bien fait de renvoyer un mail car je n avais pas vu la date limite etant donné que j avais deja la vue basse quand tu m as connu. J ai deja des courbatures dans ce qu il me reste d'abdo rien que d y penser. Je suis à paris les 22/23 avril si tu ne vas pas ramasser les coquillages en bretagnes à ce moment là. Amitiés
Thumb_default
Très belle initiative qui mettra du soleil dans mon année 2015!