Découvrez la vie de femmes cinéastes au travail en Grèce, Turquie, Iran, Afghanistan, Chine et Inde grâce à la web-série La Grande Traversée

Large_12312247_10156282513140475_152894728_n__1_-1449058098-1449058104

Présentation détaillée du projet

Titretestkkbb2c-1451830574

 

Quel bonheur de voir que notre premier objectif de 4500€ est atteint ! Grâce à 45 généreux contributeurs, Coco & Jackie auront de quoi acheter une voiture qui les emmènera rencontrer les femmes réalisatrices de La Grande Traversée dans six pays du monde. Mais aussi, elles vont pouvoir acheter des panneaux solaires et l'assurance de la voiture. 

 

Mais un tel périple nécessite davantage de fond. Maintenant que le minimum est atteint, essayons d'atteindre 150% de l'objectif, soit 6750€. Avec 2250€ supplémentaires, cela couvrira les frais suivants : 

 

- Consommation diesel                                                            1000€

- Go Pro Hero 4 silver pour filmer les scènes de voiture           430€

- Trépied Manfrotto de seconde main                                      300€

- Deux disques durs de 2T                                                       230€

- Réchaud Omnifuel Primus                                                     210€

- Chargeur solaire pour mobile                                                 80€

 

L'argent supplémentaire couvrira les frais pour nourrir Coco & Jackie !

Et si nous arrivons encore à plus (bonheur, bonheur …), cela permettra de couvrir les frais d'avion pour que la cameraman Nastasja Saerens puisse nous rejoindre. 

 

MERCI!

 

Japon_titreqqlsmots-1449103259

 

“La Grande Traversée” est une web-série sur des femmes cinéastes en Grèce, Turquie, Iran, Afghanistan, Chine et Inde, et plus spécifiquement sur les coulisses de la création d'un documentaire où chaque femme fait partie de l'histoire. La web-série nous montre tous les à côtés, la façon dont ces femmes vivent leur métier dans des contextes pas toujours évident, et nous montre également comment Coco et son chien Jackie vont à la rencontre de ces femmes, dans cette aventure un peu folle du fait de partir de Bruxelles en voiture jusqu'en Inde.

 

Japon_titredetail-1449103288

 

   CONTEXTE

 

Le cinéma est un univers passionnant. Pourtant, les spectateurs ne connaissent pas spécialement l’envers du décor. Peut-on réellement se rendre compte de l’ampleur que prend la réalisation  d’un film ? Pour des réalisateurs, les expériences sont différentes, mais le combat reste le même, à savoir réussir coûte que coûte à faire son film.

 

Le point de départ pour un film, c’est souvent une idée, un désir de raconter quelque chose. Un réalisateur va alors chercher à faire de son rêve une réalité. Entouré d’une équipe, c’est un long processus de création qui peut prendre de nombreuses années, voire une vie entière.

 

Etrangement, les réalisateurs porteurs d’histoires sont souvent des hommes. Même s’il existe des femmes réalisatrices reconnues internationalement, elles restent peu nombreuses dans le milieu. C’est le cas en Europe, tout comme sur les autres continents. Avec notre projet, nous vous emmenons dans cette part dombre que représente le travail des femmes cinéastes dans une partie du monde.

 

La Grande Traversée prend comme trajectoire ce bout de territoire où l’Europe prend fin, pour emprunter la route de la soie et terminer en Asie. Rien que sur ce territoire traversant la Grèce, la Turquie, lIran, lAfghanistan, la Chine et lInde, la façon de faire du cinéma est différente, tout comme les enjeux. En plus de cette difficulté de raconter des histoires à travers des films, il y a la difficulté d’être une femme. Les deux combinés ensemble offrent un challenge de taille.   

 

Cette route est La Grande Traversée, celle qui me permettra jour après jour de construire l’objet de mon film documentaire où chacune des femmes constitue un maillon de l’histoire. Rien que ce cheminement est prometteur d’aventure humaine, de rencontres, de difficultés, de défis, de surprises, de plaisir. Cet à côté, lensemble de ce processus de construction du film documentaire, constitue les coulisses que je souhaite vous montrer à travers une web-série. C’est ici que commence le projet que je vous présente.

 

  UNE WEB-SÉRIE SUR LENVERS DU DÉCOR DU CINÉMA AU FÉMININ

 

Le projet en lui-même est insolite, car je partirai à la rencontre de six femmes cinéastes en partant de Bruxelles en voiture accompagnée de mon chien Jackie. Seules sur la route, nous nous arrêterons successivement en Grèce, en Turquie, en Iran, en Afghanistan, en Chine et en Inde.

 

12105218_1692797354274911_1930086908_n-1447894260

 

Chaque étape sera présentée à travers une WEB-SERIE qui vient nous montrer les coulisses de l’univers de la création du documentaire qui est l’objet de ce voyage. Cette web-série est faite spécialement pour vous ! Pour vous inviter à faire cette route aux côtés de Jackie et moi, et aussi pour découvrir ce qui se cache dans les coulisses du cinéma vécu au féminin dans six pays du monde. Cette web-série viendra montrer la situation vécue par les six réalisatrices en phase de travail dans leur pays respectif et les différentes batailles quotidiennes. Autant dire que cette Grande Traversée sera riche en diversité et en histoires! L’identité de ces femmes, reconnues internationalement pour la plupart, seront révelées en cours de route, l’une après l’autre, pour parfaire le mystère.

 

À travers le portrait de chaque femme, nous pourrons apercevoir létat des pays dans lesquels elles vivent et qui peuvent apparaître parfois comme un réel obstacle à l’accomplissement de leur métier de cinéaste et dans leur liberté d’expression. De la sorte, La Grande Traversée veut lever le voile sur la situation des femmes dans une partie du monde où l’épanouissement de soi dépasse trop souvent un combat personnel pour devenir national. Les femmes de La Grande Traversée sont des exemples de réussite, de persévérance, d’obstination et de talent artistique confirmé.

 

De plus, comme ce périple se fera exclusivement en voiture, il est question de se rendre compte de quelle façon il est possible de passer des points frontières aussi sensibles que ceux de La Grande Traversée. J’ai souvent entendu dire qu’il est impossible de passer certaines frontières avec un véhicule. Je pense que cela est faisable, mais difficile c’est certain. Cela fera partie de l’aventure car chaque poste frontière à passer me rapprochera de la cinéaste suivante à aller filmer.

 

In fine, La Grande Traversée veut rendre hommage au travail des femmes cinéastes qui peuvent être de véritables leaders et couronnées de succès malgré les batailles quotidiennes pour y parvenir, et qu’il vous sera possible de découvrir avant la sortie du documentaire, grâce à la web-série. 

 

   LA STRUCTURE DE LA GRANDE TRAVERSÉE

 

La web-série sera construite en sept chapitres : 

Chapitregt-1447894787

Chaque chapitre comportera des photographies, des articles à lallure d’un carnet de voyage, et une capsule vidéo de 8 minutes. Les acteurs des capsules vidéo de la web-série seront toujours les mêmes à savoir les femmes cinéastes rencontrées dans les six pays et les héroïnes du film documentaire qui se construit sur la route de La Grande Traversée. A côtés des ces femmes, il y aura également moi, Aurore, alias Coco et mon fidèle chien Jackie qu’on verra grandir au fil du temps, ainsi que la voiture, qui doit être considérée comme un acteur à part entière, permettant de circuler d’un pays à un autre.

 

En plus de ces chapitres principaux, des bonus seront disponibles et correspondront aux autres arrêts pour parvenir aux différentes étapes de la Grande Traversée. Ces arrêts, toujours bref, seront l’occasion de rencontrer d’autres femmes cinéastes croisées sur la route comme à Paris, Rome et de nombreux villages d’ici et là. Ces moments bonus seront immortalisés dans deux minutes d’interview.

 

Enfin, la web-série sera disponible sur le site internet www.cocojackie.com et sur différents réseaux sociaux comme

Facebook : goo.gl/SL4Xmu

Instagram : https://www.instagram.com/_cocojackie_/

Twitter : https://twitter.com/_cocojackie_

 

À quoi servira la collecte ?

La Grande Traversée est un GRAND projet, et c’est pourquoi aujourdhui jai besoin de VOUS pour m’aider à faire de ce grand rêve une réalité, et j’ai vraiment hâte de vous faire partager l’univers de ces femmes cinéastes !

 

Dans l’immédiat, mes besoins élémentaires sont l’achat d’une voiture et son aménagement, d’une assurance, et de panneaux solaires. En devenant contributeur, vous me permettez de commencer le projet en me mettant en route pour La Grande Traversée et partir à la rencontre des femmes cinéastes

                        Capture_d__cran_2015-12-03___01.46.41-1449103625

 

Ces premiers coûts prennent en compte le minimum vital pour que le projet La Grande Traversée puisse voir le jour. Je ne saurai comment vous remercier si nous arrivions déjà à récolter cette somme.

 

   FINANCER LA GRANDE TRAVERSÉE ET SON ASPECT ÉCOLOGIQUE

 

En investissant dans mon projet, vous agissez également à titre environnemental. En effet, étant sensible à l’environnement, prendre la voiture vient remplacer le voyage rapide de l’avion et la haute consommation que ce genre de voyage produit. Même si la voiture consomme, j’ai dans l’idée de choisir un modèle avec une faible émission en CO2, de loin inférieur à voyager en avion si l’on devait compter chaque étape de La Grande Traversée.

 

… Je troque mon studio bruxellois pour un 3m2 …

 

Pendant toute la durée de ce périple, ma seule maison sera cette voiture. Une vraie “tiny house”, qui dans la lignée du mouvement qui se fait de plus en plus entendre et qui m’inspire énormément, consomme extrêmement peu par rapport à un habitat classique, ou ne fut-ce que par rapport à mon studio bruxellois que je quitterai. Dans la voiture, j’ai la volonté d’alimenter mes ressources énergétiques à partir de panneaux solaires, ce qui me permettra de recharger mon ordinateur et les batteries de ma caméra. 

 

   S’IL S'AVÉRAIT QUE NOUS DÉPASSIONS LE MONTANT DEMANDÉ ?

 

Et si, miracle, nous dépassions la somme des 4500 € ? Merveilleux ! Vous me permettriez de financer certains besoins pratiques à savoir :

                      Capture_d__cran_2015-11-23___02.48.05-1448243298

Selon ce qu’il restera, vous me permettrez à moi et Jackie de manger, car du fait de n’avoir aucun salaire pris en compte, c’est primordial de pouvoir subvenir à nos besoins !

 

Et si … et si nous arrivions à récolter encore plus de fonds (HOURRA!), il me sera possible de travailler plus professionnellement et bien sur, c’est essentiel, de pouvoir rémunérer les gens travaillant pour La Grande Traversée, tel qu’aujourd’hui Nastasja la chef opératrice et Charlyne la graphiste qui travaillent bénévolement depuis le début. D’autres aspects les plus créatifs pourront également être développés tel que la musique de la web-série, et la conception du site internet. Il faut savoir qu’un site internet coûte en moyenne entre 5.000€ et 10.000€.

 

Japon-carte-monde-ancien4-1447895341

 

Capture_d__cran_2015-11-23___02.46.36-1448243243

Voyagesaurore4-1447895509

Capture_d__cran_2015-11-21___02.08.30-1448068203

 

     L’ÉQUIPE TECHNIQUE ET Ô ESSENTIELLE !

 

Capture_d__cran_2015-11-21___02.08.54-1448068263

 

Capture_d_e_cran_2015-12-08_a__21.42.35-1449607583

 

 

Japon-carte-monde-ancien6-1447895635

 

Capture_d__cran_2015-11-21___02.12.38-1448068392

Thumb_avatarkkbb2-1448243840
cocojackie

Coco est diplômée d’un double master en anthropologie (ULB) et en écriture de scénario (IAD). Elle est aussi voyageuse depuis son plus jeune âge. Allant de la diversité humaine jusqu’aux spécificités individuelles, elle n’hésite pas à traverser les frontières pour vivre des expériences nouvelles et comprendre toujours plus sur le tissu humain et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Nouvelle année, nouveau coup de pouce. Je me réjouis aussi de découvrir votre regard d'anthropologue sur le sujet. Bon vent!
Thumb_default
Bon courage Aurélie et prudence - les parents de Julie
Thumb_default
Super initiative, j'ai qu'une envie c'est de partir avec toi! Bonne chance et que l'aventure commence! J'ai hâte de recevoir de tes nouvelles! bises, Mariana